5 informations peu connues sur le LSD

Publié par ,
5763 vues, 50 réponses
avatar
bilon homme
Raoult junior
France
champi vert5champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 13 Aug 2018
42 messages
Pour ma part je reste persuadé que du lsd c'est du lsd.
white fluff, needle point etc c'est juste du marketing.

La seule différence que tu peux avoir entre plusieurs batchs c'est bien sur le dosage mais aussi la pureté, moins il est pure plus il contient d'iso-lsd, qui n'est pas psychoactif mais contribue énormément au body-load. Le plus long dans le procédé de fabrication du lsd c'est la purification, 3j complets pour une synthèse.

Différents lsd = légende urbaine
lsd plus ou moins pure, ça oui.

++
Reputation de ce post
 
Merci
 
yes - joel92

Hors ligne

 

avatar
L'Apoticaire homme
Comme un pharmacien, mais en moins bien
France
champi vert87champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 02 May 2016
3153 messages
Blogs
Mais dans les buvards y a vraiment QUE du LSD qui fait effet ?

Où y a aussi des traces de dérivés proches en quantités significatives pour que selon les synthèses il y ait effectivement des différences potentielles d'effets ?

Bon là je dis n'importe quoi là j'vais inventer des noms de molécules car j'arrive pas à retrouver des infos là dessus, mais est ce qu'il y a dans les buvards/cristaux/fioles du nor-LSD ? Du fluoropropyl-LSD ? Du LSD 24 ? Du LSE ? Ou que sais-je de dérivés proches s'étant formé aux cotés du LSD classique pendant la synthèse qui pourraient avoir des effets différents du LSD classique ?

J'imagine bien qu'il y en a des traces, mais des quantités significatives pour changer les effets entre les différents batchs de LSD peu importe la méthode de synthèse utilisée ça je sais pas (en vrai j'espère, ça me ferait plaisir qu'il y ait vraiment des différences entre des batchs dues à ça, mais j'y crois pas trop pour être honnête...)

J'adore c'que j'fais.

Hors ligne

 

avatar
Nineta femme
MiOz
France
champi vert47champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 18 Jan 2018
386 messages

bilon a écrit

Pour ma part je reste persuadé que du lsd c'est du lsd.
white fluff, needle point etc c'est juste du marketing.

La seule différence que tu peux avoir entre plusieurs batchs c'est bien sur le dosage mais aussi la pureté, moins il est pure plus il contient d'iso-lsd, qui n'est pas psychoactif mais contribue énormément au body-load. Le plus long dans le procédé de fabrication du lsd c'est la purification, 3j complets pour une synthèse.

Différents lsd = légende urbaine
lsd plus ou moins pure, ça oui.

Source je vous en supplie. On reste dans les suppositions je trouve que ça fait pas avancer le débat. Histoire de pureté probablement la meilleure réponse. Ça expliquerai mon propos. Je suis pas folle et mes proches non plus on a une grande passion du LSD, on a différents cristal avec jamais complètement les mêmes effets.
++

Dernière modification par Stelli (15 décembre 2023 à  21:10)

Hors ligne

 

avatar
Nineta femme
MiOz
France
champi vert47champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 18 Jan 2018
386 messages
Mon message commence par source je vous en supplie wink

Hors ligne

 

avatar
Nineta femme
MiOz
France
champi vert47champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 18 Jan 2018
386 messages

Synthesis a écrit

Bonjour à tous !

Je viens mettre mon petit grain de sel alors ! Je ne suis pas chimiste loin de la , mais j’apporte mon retour sur quelques années d’expériences.

J’ai déjà fais l’expérience de prendre le même produit pendant quelques année , une fiole de 100 gouttes.

Je prend toujours le même dosage , qui est parfait pour moi , je dirais que la goutte est dosée a 120-130 microns. J’ai du en prendre au moins 30 en 3-4 ans. Je peux vous dire une chose, les trips sonts absolument différents à chaque fois.
Parfois ultra visuels ( fractales, grosses déformations sonores, visuelles) et parfois pas du tout , je répète , à dosage équivalent !
Parfois il me met une pêche d’enfer, parfois il me fatigue.

Les effets mentaux et visuels sont varriés , n’arrivent pas systématiquement.
Je pense que cette drogue est tellement dingue qu’elle nous donne peu être cette impression de différence entre les batch et les produits alors qu’elle est simplement extrêmement complexe.

Avec une fiole de 100 gouttes sur dix ans les effets vont différés en fonction de la conservation et du fait que ça finit par se concentrer donc les effets plus forts sur la fin. Genre vous n'avez jamais eu une fiole conservait longtemps changer de couleurs au fil du temps ? Parfois obligé de la rediluer. C'est comme les fins de fioles où certains cristaux ne se sont pas vraiment dissous. So attention aux fins de fioles.  J'arrête pour le moment je cherche des sources et je reviens plus tard.

Hors ligne

 

avatar
marvin rouge homme
PsychoAddict
champi vert43champijaune4cxhampi rouge1
Inscrit le 05 Jun 2012
2565 messages
Nineta
Franchement, tu ne trouvera pas d'info ds ce sens, car il n'y en a pas
C'est une molécule sur laquelle j'ai bcp cherché, et ai eu la chance de pratiquer.
Franchement, c'est appellation c'est nawak
Ya plusieurs routes, plusieurs précurseurs ms c'est tout. Et parfois plusieurs qualité de cristal

Le reste c'est de l'imaginaire collectif

Billon: 3jours de purification. T'es gentil...
Une synthèse complète de lysergamides, si tu fait les choses bien, c'est presque 3semaines en totalité( si tu veux faire les choses parfaitement). C'est pourquoi ça a un prix
C'est très long comme synthèse de A a Z..

Au jour d'aujourd'hui, tt le monde part de tartrate d'ergotamine

Ya eu une période "cafergol" ergotamine +caféine (on trouvais la caféine en trace infime sur les analyses). Dont certaines série mémorable début 2000, tip top qualité!! Les Blues machinchose, ultra quali ces cartons !!
(Cafergol : utilisé pr certain maux de tête, et interaction grossesse)

Plus personne(prêt 2-3 puristes) ne part de culture de claviceps..
, c'est trop compliqué, surtout qd tu peux avoir du tartrate d'ergotamine en 2/2
Reputation de ce post
 
Merci marvin. Nineta

Tête de bite ambulante, et fier de l'être

Hors ligne

 

avatar
marvin rouge homme
PsychoAddict
champi vert43champijaune4cxhampi rouge1
Inscrit le 05 Jun 2012
2565 messages
Évidemment

Qd tu garde des fioles

Le contenant s'oxyde, donc vire au marron-noir
Et parfois recristalise au fond du truc

Et perds de sa masse

Suffit de rajouter qq goutte d'epi, et roule jeunesse

Tête de bite ambulante, et fier de l'être

Hors ligne

 

avatar
L'Apoticaire homme
Comme un pharmacien, mais en moins bien
France
champi vert87champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 02 May 2016
3153 messages
Blogs

marvin rouge a écrit

Ya eu une période "cafergol" ergotamine +caféine (on trouvais la caféine en trace infime sur les analyses). Dont certaines série mémorable début 2000, tip top qualité!! Les Blues machinchose, ultra quali ces cartons !!

Excuse ma question de non-connaisseur du marché du LSD, mais ça veut dire quoi un "carton quali" ? Qu'a t'il de plus qu'un carton contenant du LSD à la même dose mais qui ne serait "pas quali" ?

Et t'as vu ma question environ 5-6 posts plus haut ? Y a quoi comme molécules actives proches du LSD présentes (même sous forme de traces insignifiantes au niveau des effets) aux cotés du LSD 25 sur un buvard/une goutte/une fiole ?

Dernière modification par L'Apoticaire (28 novembre 2023 à  10:22)


J'adore c'que j'fais.

Hors ligne

 

avatar
Pesteux homme
Adhérent Vert-Beuh
champi vert113champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 22 Feb 2023
744 messages

marvin rouge a écrit

Évidemment

Qd tu garde des fioles

Le contenant s'oxyde, donc vire au marron-noir
Et parfois recristalise au fond du truc

Et perds de sa masse

Suffit de rajouter qq goutte d'epi, et roule jeunesse

Pour garder une fiole longtemps, sur bluelight, ils conseillent de diluer le LSD dans de l'éthanol le plus pur possible : sans eau, moins d'oxygène, donc oxydation moins rapide. Ca m'avait paru logique, même si il reste toujours l’oxygène de l'air qui reste dans le flacon...

Quelqu'un confirme par ici ?

Hors ligne

 

avatar
Synthesis homme
Nouveau membre
France
champi vert2champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 05 Nov 2023
27 messages

marvin rouge a écrit

Évidemment

Qd tu garde des fioles

Le contenant s'oxyde, donc vire au marron-noir
Et parfois recristalise au fond du truc

Et perds de sa masse

Suffit de rajouter qq goutte d'epi, et roule jeunesse

Des gouttes marrons ou noires ?? J’ai créer un topic dessu il y’a quelques jours.
J’ai fait l’acquisition d’une fiole noire ! Peux tu m’en dire plus ?


Explorateur de la conscience et du psychisme

Hors ligne

 

avatar
Synthesis homme
Nouveau membre
France
champi vert2champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 05 Nov 2023
27 messages
Quand une fiole s’oxyde au point de devenir noir quels sont les inconvénients ?
Puissance ? Transformation en iso-Lsd ?

Explorateur de la conscience et du psychisme

Hors ligne

 

avatar
Nineta femme
MiOz
France
champi vert47champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 18 Jan 2018
386 messages
T

Synthesis a écrit

Quand une fiole s’oxyde au point de devenir noir quels sont les inconvénients ?
Puissance ? Transformation en iso-Lsd ?

Trop d'oxygène ou de changement de température quand tu gardes une fiole longtemps il n'est vraiment pas rare que le liquide change de couleur et comme le dit marvin. Le risque c'est que ça soit plus fort quand la couleur change mais à vérifier avant de rediluer.

Hors ligne

 

avatar
Nineta femme
MiOz
France
champi vert47champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 18 Jan 2018
386 messages

Synthesis a écrit

marvin rouge a écrit

Évidemment

Qd tu garde des fioles

Le contenant s'oxyde, donc vire au marron-noir
Et parfois recristalise au fond du truc

Et perds de sa masse

Suffit de rajouter qq goutte d'epi, et roule jeunesse

Des gouttes marrons ou noires ?? J’ai créer un topic dessu il y’a quelques jours.
J’ai fait l’acquisition d’une fiole noire ! Peux tu m’en dire plus ?

Ça arrive !!!

Hors ligne

 

avatar
Pesteux homme
Adhérent Vert-Beuh
champi vert113champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 22 Feb 2023
744 messages

Nineta a écrit

Le risque c'est que ça soit plus fort quand la couleur change mais à vérifier avant de rediluer.

Très probablement, le changement de couleur indique une dégradation par oxydation, donc un liquide moins concentré. Quelqu'un pour confirmer ?

Ce qui fait l'augmentation de la concentration d'une fiole sur le long terme, c'est l'évaporation. Au fil du temps, on a moins de liquide, mais toujours autant de LSD, donc c'est plus concentré.

Reste à savoir lequel des deux phénomènes l'emporte, pour savoir si il faut rediluer ou non. Une analyse pourrait le dire.

Hors ligne

 

avatar
Synthesis homme
Nouveau membre
France
champi vert2champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 05 Nov 2023
27 messages

Nineta a écrit

T

Synthesis a écrit

Quand une fiole s’oxyde au point de devenir noir quels sont les inconvénients ?
Puissance ? Transformation en iso-Lsd ?

Trop d'oxygène ou de changement de température quand tu gardes une fiole longtemps il n'est vraiment pas rare que le liquide change de couleur et comme le dit marvin. Le risque c'est que ça soit plus fort quand la couleur change mais à vérifier avant de rediluer.

À oui ? Plus fort carrément ? Comment es-ce possible ? Le taux en ug augmente pour chaque goutte ? C’est vrai que d’après ce que mon amis m’a dit les gouttes sonts très fortes


Explorateur de la conscience et du psychisme

Hors ligne

 

avatar
Nineta femme
MiOz
France
champi vert47champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 18 Jan 2018
386 messages

Pesteux a écrit

Nineta a écrit

Le risque c'est que ça soit plus fort quand la couleur change mais à vérifier avant de rediluer.

Très probablement, le changement de couleur indique une dégradation par oxydation, donc un liquide moins concentré. Quelqu'un pour confirmer ?

Ce qui fait l'augmentation de la concentration d'une fiole sur le long terme, c'est l'évaporation. Au fil du temps, on a moins de liquide, mais toujours autant de LSD, donc c'est plus concentré.

Reste à savoir lequel des deux phénomènes l'emporte, pour savoir si il faut rediluer ou non. Une analyse pourrait le dire.

Exact

Hors ligne

 

avatar
Nineta femme
MiOz
France
champi vert47champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 18 Jan 2018
386 messages

marvin rouge a écrit

Franchement, c'est appellation c'est nawak

Je sais pas si tu as fait une faute avec "c'est appellation". Bref je finis en disant que dans ma vie j'ai eu l'opportunité de voir du cristal de LSD et pas en 0,1. Et j'ai pu observer des différences dans les apparences. Je sais que c'est probablement marketing mais la needle point est bleutée, la plupart des califs forment de beaux cristaux blancs,  la champagne est pailletée et difficile à dissoudre uniquement dans de la vodka il faut toujours un peu d'eau déminéralisée.. j'ai pas d'autres exemples en tête. Effectivement c'est de l'experientiel mais quand même c'est des détails que je prends en compte pour confirmer mon propos qui sera de toute façon absolument pas vérifiable et c'est pas grave, le débat fût intéressant. Nartrouv les psychos ♡

Dernière modification par Nineta (28 novembre 2023 à  18:49)

Hors ligne

 

avatar
Kavabidiol
Nouveau Psycho
champi vert19champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 09 Jan 2023
114 messages

L'Apoticaire a écrit

Mais dans les buvards y a vraiment QUE du LSD qui fait effet ?

Où y a aussi des traces de dérivés proches en quantités significatives pour que selon les synthèses il y ait effectivement des différences potentielles d'effets ?

Bon là je dis n'importe quoi là j'vais inventer des noms de molécules car j'arrive pas à retrouver des infos là dessus, mais est ce qu'il y a dans les buvards/cristaux/fioles du nor-LSD ? Du fluoropropyl-LSD ? Du LSD 24 ? Du LSE ? Ou que sais-je de dérivés proches s'étant formé aux cotés du LSD classique pendant la synthèse qui pourraient avoir des effets différents du LSD classique ?

J'imagine bien qu'il y en a des traces, mais des quantités significatives pour changer les effets entre les différents batchs de LSD peu importe la méthode de synthèse utilisée ça je sais pas (en vrai j'espère, ça me ferait plaisir qu'il y ait vraiment des différences entre des batchs dues à ça, mais j'y crois pas trop pour être honnête...)

Question intéressante.

A ma connaissance, il y a au moins de l'iso-LSD et du lumi-LSD, dont on dit souvent qu'ils sont inactifs. Mais pas mal de témoignages (je l'ai remarqué aussi) vont dans le sens que le LSD qui contient aussi de l'iso-LSD produit plus de bodyload. Est-ce que ça fonctionne comme l'effet d'entourage dans le cannabis ou les cactus à mescaline, et dont certaines molécules présentes en petites quantités modifient les effets ressentis ? C'est une piste en tous cas.

J'avais d'ailleurs fait analyser un buvard provenant du darknet par GC-MS (j'ai plus le spectromètre sous la main mais si je le retrouve je le posterais, on voit bien tous les pics) et l'analyste m'avait dit ceci :

"le pic autour de 40 minutes à droite est bien du LSD, parfaitement reconnu par la spectrométrie de masse. Il y a d'autres pics entre 15 et 20 minutes, que je n'identifie pas, mais qui pourraient être des produits de dégradation du LSD vu l'aspect des spectres de masse".

Ce dernier provoquait un bodyload important, d'où la demande d'analyse.

Je me souviens aussi qu'à la "grande époque" de la méthoxétamine, il y avait pas mal de débats et discussions sur certains lots visuellement différents (blanc cassé, cristallin, etc.) qui n'étaient pas identiques en terme d'effets. Beaucoup répondaient que la MXE c'est la MXE, jusqu’au jour où la DEA avait trouvé une impureté majeure, qui aurait pu avoir une action pharmacologique spécifique :
1-(ethylamino)cyclopentyl](3-methoxyphenyl)methanone.

Mais il y a aussi beaucoup de débats similaires par rapport à  la MDMA, notamment à celle synthétisée à partir de safrole (qui est visiblement un inhibiteur enzymatique du cytochrome P450) vs la MD faite à partir de PMK.

Par exemple, en 1992 au Royaume-Uni, Les intermédiaires de réaction isosafrole glycol, PMK et N-formylMDMA ont été observés avec le sous-produit de réaction DMMDA.

Alors qu'en 2002 l'impureté la plus fréquemment rencontrée était le 3,4-MDP-2-P et 75 % des échantillons analysés en France contenaient ce composé.

En 2021 en République Tchèque, 11 des 12 comprimés analysés contenaient un mélange racémique de MDMA. Cependant, la teneur en énantiomère (R ) de la MDMA était de 63,6 % dans le cas d'un des comprimés.

Sources : https://bluelight.org/xf/threads/mdma-s … ds.920030/

Il y a aussi une longue discussion passionnante (mais assez résumé ici), concernant les différences d'effets ressentis avec la MD, notamment cette conclusion :

indigoaura a écrit

Bien que la tolérance des utilisateurs soit l'explication la plus communément acceptée de la perte d'effets chez les utilisateurs expérimentés de 3,4-MDMA, la qualité du produit peut également contribuer à une grande variation de l'expérience des utilisateurs.

La présence de sous-produits de synthèse non détectés, l'inhibition des transporteurs de monoamine ou la substitution d'un dérivé isobare peuvent expliquer ce qui ne va pas avec certaines 3,4-MDMA aujourd'hui. Afin d'étudier pleinement la question et les hypothèses associées, les échantillons d'utilisateurs devraient être analysés avec des techniques de laboratoire avancées au-delà de la simple imagerie GCMS, et les résultats comparés aux rapports subjectifs des utilisateurs.

Donc peut-être que ce que Nineta et d'autres observent avec l'acide est une histoire similaire. A creuser...

Dernière modification par Kavabidiol (29 novembre 2023 à  01:58)

Reputation de ce post
 
Vraiment intéressant ! PTX.
 
Trop bien ! Nineta
 
Super complet

Hors ligne

 

avatar
Cub3000 homme
Adhérent PsychoACTIF
champi vert55champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 06 Feb 2019
832 messages
Blogs
Merci, apport carrément intéressant ! (je peux pas mettre de champi vert, je t'en ai déjà mis un il y a moins de 24h...je suis ton plus grand fan wink )

...and we got to get ourselves back to the garden.

Hors ligne

 

avatar
Kavabidiol
Nouveau Psycho
champi vert19champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 09 Jan 2023
114 messages

J'avais d'ailleurs fait analyser un buvard provenant du darknet par GC-MS (j'ai plus le spectro sous la main mais si je le retrouve je le posterais, on voit bien tous les pics) et l'analyste m'avait dit ceci :

"le pic autour de 40 minutes à droite est bien du LSD, parfaitement reconnu par la spectrométrie de masse. Il y a d'autres pics entre 15 et 20 minutes, que je n'identifie pas, mais qui pourraient être des produits de dégradation du LSD vu l'aspect des spectres de masse".

Ce dernier provoquait un bodyload important, d'où la demande d'analyse.

Je l'ai retrouvé, pour donner une idée :

https://zupimages.net/up/23/49/0rh7.png

C'était un buvard faisant partie de cette série :

https://zupimages.net/up/23/49/ugyl.jpg

Dernière modification par Kavabidiol (08 décembre 2023 à  00:26)

Hors ligne

 

avatar
Nineta femme
MiOz
France
champi vert47champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 18 Jan 2018
386 messages

Pesteux a écrit

Ce qui fait l'augmentation de la concentration d'une fiole sur le long terme, c'est l'évaporation. Au fil du temps, on a moins de liquide, mais toujours autant de LSD, donc c'est plus concentré

Pour moi la meilleure hypothèse.

Hors ligne

 


Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

logo Psychoactif
[ Forum ] Dépistage - Informations de dépistage
par Guilty, dernier post 11 juin 2020 par Guilty
  4
logo Psychoactif
[ Forum ] Drogue info - Informations pour un bon set and setting
par Oueshcopain, dernier post 09 févier 2021 par Oueshcopain
  4
logo Psychoactif   7
logo Psychoactif   [ PsychoWIKI ] Les Lysergamides
logo Psychoactif   [ PsychoWIKI ] LSD, effets, risques, témoignages

Pied de page des forums