besoin d'échanger a propos de mes consos

Publié par ,
442 vues, 3 réponses
#Entraide
lostCat femme
Nouveau membre
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 13 Jan 2024
2 messages
Hello,
présent depuis plusieurs années sur psycho, lucid et autres je n'ai jamais publié aucun post mais me voila a un tournant de ma vie ou je ressens le besoin d'en parler..

loin de moi l'envie de raconter ma vie tumultueuse mais ça aidera a comprendre le contexte..

a 13 ans j'ai vécu des choses délicates (agressions multiples, du genre de celles qui laissent des traumatismes profond) suite a cela, mon généraliste a commencé par me prescrire toutes sortes de joyeusetés médicamenteuses (anti dépresseurs et xanax pour commencer) n'ayant aucun effet sur mon mal être, j'ai consulté différents médecins (ou prescripteur en série) qui m'ont fait essayer toutes sortes de leurs petits bonbons( valium 10mg, seresta 50mg 4 fois par jour, tercian etc etc etc..) ce qui ne m'a pas aidé donc je suis passé a des choses plus standards. au début beaucoup d'herbe, puis des opiacés en vente libre (codéine avec 2 boites de neocodion/jour) je devais avoir 14-15 ans a cette époque. l'escalade a continuée je me suis mis a chasser le dragon occasionelement, a jouer avec différents dissociatifs, puis est arrivée la période ou pour les études j'ai vécu a paris. toutes les drogues festives ont fait leur apparition .... mdma, amphet, cocaine, lsd, cocaine, ghb etc.....
comme j'ai faillis y passer je me suis calmé et suis repassé au combo tramadol / herbe (environ 1G de trama par jour et 5 a 10g d'herbe par jour...)

15 ans plus tard je commence a comprendre que toute cette décadence joue sérieusement sur ma vie sociale, professionnelle etc et je n'arrive plus a gérer ma consommation. j'enchaine les sevrages a la dur et les rechutes. des fois je me dis que sans drogue la vie ne vaut pas la peine d'être vécue (la conjoncture actuelle du monde n'aidant pas..)

j'aimerais échanger avec des gens ayant eu le même parcours de vie pour trouver des pistes pour m'en sortir. je sens que ma santé décline, et toutes les conséquences que cela commence a avoir dans ma vie....

merci a ceux qui auront prit la peine de me lire !
et désolé pour le manque global de cohérence et d'orthographe je suis au 3éme jour sans dormir ...

paix et amour sur vous

-------a lostcat in this strange world

Hors ligne

 

avatar
pierre
Web-Administrateur
champi vert69champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 15 Sep 2006
17165 messages
Blogs

lostCat a écrit

j'enchaine les sevrages a la dur et les rechutes.

Bonjour,

je pense qu'il faut absolument arréter les conso er rechutes à répétition ! C'est mauvais pour le corps et pour l'esprit, et tu te sens une merde d'autant plus que tu arrete et reprend la conso.

Peut etre qu'il faut d'abord t'accepter en tant que personne dépendante à plusieurs produits. Ce n'est pas si grave d'être dépendant, contrairement à ce que la société nous dit.

Dans le me temps si ce n'est deja fait, essaie de te stabiliser avec cannabis et tramadol (ou un autre opiacé).

Cordialement,
Pierre

En ligne

 

lostCat femme
Nouveau membre
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 13 Jan 2024
2 messages
Merci d'avoir pris le temps de me répondre

oui tu as raison les rechutes/sevrages a répétition sont fatigants et pensant a la longue.. a certains moment j'ai l'impression de passer ma vie en sevrage.

depuis quelques temps je ne prend quasiment plus que ces 2 produits, le cannabis j'ai laissé tomber l'idée de m'en passer il y a un moment ça ne me pose pas vraiment de soucis au quotidien, c'est les rechutes au tramadol qui m'en pose plus..

l'accoutumence fait que les doses ont besoin d'être augmentées régulièrement, je prend des risques avec la façon dont je me les procure et quand j'en prend beaucoup (disons au bout d'un mois de conso quotidienne avec l'augmentation des doses) je ne suis plus bon a rien, apathie, phase de tremblement le soir, inactivité globale dans ma vie alors que j'ai un travail plutôt stimulant....

on m'a parlé de TSO mais je ne suis pas sur que ça soit la bonne méthode pour moi étant donné que j'arrive a gérer le sevrage physique.

j'ai également essayé de gérer les problèmes de fond qui doivent largement jouer sur mon tempérament addictif. la conclusion a été "syndrome de stress post traumatique, estimez vous heureux que vous ne preniez que ça et réussissez a vivre avec."

mais bon ce n'est pas une vie tout ça...

Hors ligne

 

avatar
pierre
Web-Administrateur
champi vert69champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 15 Sep 2006
17165 messages
Blogs

lostCat a écrit

on m'a parlé de TSO mais je ne suis pas sur que ça soit la bonne méthode pour moi étant donné que j'arrive a gérer le sevrage physique.

Ce n'est pas le sevrage physique le problème, et ca ne l'a jamais été ! Le problème c'est ce qui se passe après : depression, ennnui, craving intense, pendant des mois voir des années....


lostCat a écrit

j'ai également essayé de gérer les problèmes de fond

C'est pas cela qui permet de reprendre le controle. Mais bien de s'accepter comme on est. C'est la base de la clinique de la RDR.

Bonne soirée
Pierre

En ligne

 


Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

logo Psychoactif
[ Forum ] Après le sevrage - Discord communautaire d'entraide "Addict Stories".
par Bitatchu69, dernier post 02 août 2022 par Magmyre
  3
logo Psychoactif
[ Forum ] Après le sevrage - J'ose pas parler à mon addicto de toutes mes consos
par L autre Lebowski, dernier post 22 juillet 2022 par L autre Lebowski
  4
logo Psychoactif
[ Forum ] A propos d'un sevrage, d'une vie prochaine sans heroine ni méthadone
par mandrake, dernier post 13 févier 2012 par mikykeupon
  4

Pied de page des forums