Probleme lié au cannabis

Publié par ,
867 vues, 7 réponses
jesma homme
Nouveau membre
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 21 Jan 2024
2 messages
Bonjour a tous !
Donc voila je vais vous expliquer mon petit probleme...
Ca fait presque 10 ans que je suis un consomateurs de cannabis régulier, c est a dire tout les jours, mais dernierement ( cela fait deja 4 mois) j ai arreté ma consomation car du jours au lendemain je ne ressentais plus " les bons effets" de la weed ... chaque fois que je fumais je me sentais comment dire ... bisarre. Coeur qui se met a battre vite des que je me levais, impression de tomber dans les pommes, parfois meme des tremblements ou l impression d avoir du mal a respirer, angoisse.C est donc pour cela que j ai decidé d arreter. A l heure d aujourd hui je ne comprends toujours pas commenr cela est venu du jour au lendemain et j aimerai en savoir un peu plus. Dernierement j ai commencé a consommer du cbd et la nickel aucuns problemes. Mais je vous avoue que l envie de refumer du thc est la mais la peur y est aussi du coup je n'ose vraiment pas ...
J espere que quelqu un pourra m aider, me conseiller ou bien m.en dire plus.
Je vous remercie deja d avance pour vos reponse.

Hors ligne

 

avatar
filousky homme
Modérateur
France
champi vert73champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 14 Dec 2008
11967 messages
Blogs

jesma a écrit

J espere que quelqu un pourra m aider, me conseiller ou bien m.en dire plus.
Je vous remercie deja d avance pour vos reponse.

Tu peux déjà commencer à t'aider toi-même en lisant dans le sous forum "cannabis" tous les sujets qui posent la même question que toi. Cela te fera acquérir de nombreuses connaissances et réponses aux questions que tu te poses.

Attention à ne pas généraliser le phénomène, car les usagers qui viennent sont ceux pour qui il y a un problème.

Donc, les premiers Bads forts qui arrivent au bout de quelques années chez les jeunes consommateurs (jeunes = entre 18 et 25 ans), arrivent souvent brutalement et la peur de re-consommer fréquente. Je ne saurais t'expliquer quel processus amène cela, mais j'ai constaté que cela concerne majoritairement les usagers de ton âge et rarement els vieux loups solitaires.

J'ai aussi vécu cela vers 24 ans, ayant commencé à 18 ans. Je n'ai pas cherché à savoir pourquoi, j'ai simplement arrêté de consommer du cannabis. J'ai repris 20 ans après et ces bads ne sont jamais revenus. Tu rajoutes encore 20 ans et on est aujourd'hui. Je viens de me faire mon vaporisateur du matin avec plaisir sans aucune pensée pour cet effet négatif qui date de ma jeunesse (âge 70 ans). 

Amicalement

Fil


Analysez vos drogues gratuitement et anonymement avec Psychoactif

Si tu pisses contre le vent, tu vas mouiller tes sandales !

Hors ligne

 

avatar
prescripteur homme
Modérateur
champi vert97champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 22 Feb 2008
11783 messages
Blogs
Bonjour, ce serait interessant qu'il y ait des temoignages sur cette apparition d'une forte anxiété après des années de consommation, pour savoir si c'est courant ou pas.
Il semble qu'il y ait une relation avec la regulation à la baisse des recepteurs CB1 intracerebraux entrainée par la consommation.

https://www.nature.com/articles/s41598-017-14203-4

Résumé
L'utilisation du cannabis, la drogue illicite la plus largement consommée dans le monde, est associée à une anxiété aigue et à des troubles anxieux après une utilisation régulière. La base exacte de ces effets cerebraux et des récepteurs n'a pas été testée chez l'homme. En utilisant une combinaison d'IRM fonctionnelle (IRMf) et de tomographie par émission de positons (TEP), nous avons étudié si les effets du delta-9-tétrahydrocannabinol (delta-9-THC), le principal ingrédient psychoactif du cannabis, sur l'anxiété et sur la réponse à l'amygdale tout en traitant les stimuli effrayants étaient liés à la disponibilité locale de ses principaux récepteurs moléculaires centraux, le cannabinoide-1 (CB1) chez l'homme. Quatorze hommes sains ont été étudiés avec l'IRMf deux fois, à un mois d'intervalle, après administration orale de delta-9-THC (10 mg) ou de placebo, pendant qu'ils effectuaient une tâche de traitement de la peur. La disponibilité à l'inclusion du récepteur CB1 a été étudiée en utilisant la TEP avec un radioligand agoniste inverse de la CB1 avec un [11C-MePPEPEP. Par rapport à la maladie du placebo, l'anxiété induite par le delta-9-THC et l'activation modulée de l'amygdale droite pendant le traitement de la peur. Ces deux effets ont été positivement corrélés à la disponibilité du récepteur CB1 dans la bonne amygdale. Ces résultats suggèrent que les effets aigus du cannabis sur l'anxiété chez les mâles sont médiés par la modulation de la fonction amygdale par le delta-9-THC et l'ampleur de ces effets est liée à la disponibilité locale des récepteurs CB1.

Amicalement

Dernière modification par prescripteur (21 janvier 2024 à  09:57)


S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne

 

avatar
filousky homme
Modérateur
France
champi vert73champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 14 Dec 2008
11967 messages
Blogs

prescripteur a écrit

Bonjour, ce serait interessant qu'il y ait des temoignages sur cette apparition d'une forte anxiété après des années de consommation, pour savoir si c'est courant ou pas.
Il semble qu'il y ait une relation avec la regulation à la baisse des recepteurs CB1 intracerebraux entrainée par la consommation.

Merci pour cette précision. Pourrais-tu développer cette partie médicale qui est ton domaine de savoir.

Pour les statistiques, très difficile de s'avancer, aucune étude n'ayant été réalisée sur le sujet et le nombre de consommateurs de cannabis n'ayant pas de souci ou ayant réglé ce type de souci sans avoir besoin d'aide étant énorme, nous ne pouvons pas tirer de conclusion à partir des cas comme celui de "jesma" qui viennent souvent sur le forum avec un besoin d'aide.

C'est traumatisant à vivre un "bad" de cannabis.

La seule conclusion que je peux entrevoir à travers le forum est que les usagers mûrs (j'ose pas écrire blettes) ne se plaignent en général pas de ce passage par l'angoisse, si ce souci est arrivé un jour (en tant que consommateur fréquentant des usagers dès mes 18 ans, beaucoup ont arrêté de consommer par lassitude ou à cause d'arrivée progressive de paranoïa, voire d'angoisses et souvent parce que ça les gênaient dans leurs travaux d'études supérieures au-dessus de la maîtrise), ils s'en sont débarrassé sans demander d'aide ou parce qu'ils ont trouvé quelque chose de meilleur pour eux.

@ jesma : j'espère que nos réponses à Prescripteur et moi-même t'auront aidé dans ta démarche. Maintenant, place aux usagers non modérateurs levés au petit matin.

Amicalement

Fil


Analysez vos drogues gratuitement et anonymement avec Psychoactif

Si tu pisses contre le vent, tu vas mouiller tes sandales !

Hors ligne

 

avatar
prescripteur homme
Modérateur
champi vert97champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 22 Feb 2008
11783 messages
Blogs
Bonjour, la recherche de données sur Internet fournit plusieurs explications pour expliquer le difference entre l'effet à long terme chez le jeune ou le PUD plus âgé, comme l'a constaté Filou.

1471-244x-14-136.pdf

Not surprisingly, compared to older adults (65+ years of age), the high rates of anxiety disorders are observed especially among the younger adults (18–34years of age) during the challenging phase of life associated with establishment of professional career paths and long-term relationships/family

Ici l'auteur suggere que la personne jeune est plus exposée à des stresses de  mode de vie, ce qui augmente sa sensibilité aux evenements et produits anxiogenes.



https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2174588/

The situation is more complex with anxiety disorders, as the age-of-onset distributions fall into two distinct sets. The phobias and separation anxiety disorder all have very early ages of onset (medians in the range 7-14, IQR 8-11). Generalized anxiety disorder, panic disorder, and posttraumatic stress disorder, in comparison, have much later age-of-onset distributions (median 24-50, IQR 31-41), with much wider cross-national variation than for the impulse control disorders or the phobias or separation anxiety disorder.


Ici l'auteur analyse les âges de survenue de differents evenements anxio depressifs. L'anxiete généralisée survient plutot entre 24 et 50 ans, ce qui correspond à peu pres à l'experience de l'OP.. Et la "crise" tend à s'attenuer avec le temps.

https://www.doctissimo.fr/psychologie/p … mes-guerir

Le trouble anxieux généralisé est un type courant de trouble anxieux. Chez la plupart des personnes, il a une évolution fluctuante avec des périodes d’aggravation (en particulier au cours des périodes de stress), et persiste pendant plusieurs années. Environ 3 % des adultes en souffrent sur une période de 12 mois. Les femmes sont deux fois plus susceptibles que les hommes d’en souffrir. Le trouble débute souvent au cours de l’enfance ou de l’adolescence mais sa première manifestation peut survenir à tout âge.

Les articles ci dessous font etat d'un effet biphasique du THC, anxiolytique à petites doses mais anxiogene à fortes doses. Il est possible que la consommation soit de fait plus importante au debut que chez des consommateurs experimentes ou que le metabolisme ou la regulation des recepteurs modifie la sensibilite aux effets.


https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC7918873/

https://drexel.edu/cannabis-research/re … act_sheet/

https://today.uic.edu/low-dose-thc-can- … -opposite/

https://www.sciencedirect.com/science/a … via%3Dihub

Amicalement

Dernière modification par prescripteur (21 janvier 2024 à  14:31)


S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne

 

anonymexxx
RDR lover
champi vert22champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 09 Jan 2023
129 messages

prescripteur a écrit

Ici l'auteur suggere que la personne jeune est plus exposée à des stresses de  mode de vie, ce qui augmente sa sensibilité aux evenements et produits anxiogenes.

Ici l'auteur analyse les âges de survenue de differents evenements anxio depressifs. L'anxiete généralisée survient plutot entre 24 et 50 ans, ce qui correspond à peu pres à l'experience de l'OP.. Et la "crise" tend à s'attenuer avec le temps.

Intéressant, même si autour de moi et par expérience, je vois tout de même des consommateurs qui même des années plus tard et/ ou à 50 ans, ressentent toujours des effets anxiogènes / crises d'angoisses en essayant de refumer (même des petites quantités). L'hypothèse du trauma (un bad trip peut l'être) réactivé à chaque prise me semble plausible.

Dernière modification par anonymexxx (31 janvier 2024 à  14:29)


"Un homme intelligent apprend de ses erreurs, un homme sage apprend de l'erreur des autres"

Hors ligne

 

Marmitass femme
Nouveau membre
France
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 31 Jan 2024
2 messages
Alors cela n'engage que moi mais en tant que consommatrice régulière j'ai remarquer cet effet de coeur qui bat vite et tous le tralala quand je changerai de shit , et après en avoir tester plusieurs sur 1 mois j'ai remarquer que certain me faisait ces symptômes donc j'en est conclu que le shit qui me vendais a se moment là étais sûrement couper avec des médicament ou autre chose a voir perso c'est ma conclusion

Hors ligne

 

bdm1978 homme
Nouveau membre
champi vert1champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 01 Oct 2018
49 messages
hello!!

sensations bizarre etc...
d'après ce que j'ai lu c'est arriver a pas mal de fumeurs sans qu'ils n'y comprenne grand choses...
j'ai vécu une sale expérience en septembre 2021 qui m'a pas mal marquer
ensuite dés que je fumais je ressentait cette mauvaise sensation revenir (j'avais l'impression que les effets montait doucement sans s’arrêter, j'ai du luter pour ne pas tomber dans les pommes, j’était très pâle, j'avais les jambes en coton et de la tachycardie)
certains dise que au bout de 3 semaines les symptômes de sevrage disparaisse, chez moi les crises d'anxiété sont parti au bout de 9 mois (les premières était assez violentes a un point ou ce que je mangeais n'avait plus bon gout)

bref... j'ai dépasser la ligne rouge et j'ai payer le prix fort
j'ai compris que vivre sans cannabis n'était pas une fin en soi, il y a bien mieux a faire...

Hors ligne

 


Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

logo Psychoactif
[ Forum ] Addiction - Probleme de vol a cause du cannabis
par stuussy, dernier post 05 mai 2019 par Agartha
  5
logo Psychoactif
[ Forum ] Bad trip & Crise de panique - Probleme lié au cannabis
par Syders21, dernier post 14 novembre 2023 par Syders21
  4
logo Psychoactif
[ Forum ] Joint - Problème combustion cannabis
par Tagrossedaaar, dernier post 28 mars 2022 par Vaeren
  2
logo Psychoactif   [ PsychoWIKI ] Les vaporisateurs de cannabis
logo Psychoactif   [ PsychoWIKI ] Comment réduire les problèmes respiratoires liés au cannabis
logo Psychoactif   [ QuizzZ ] Evaluer votre dépendance au cannabis
10689 personnes ont déja passé ce quizzz !

Pied de page des forums