Qui comme moi consomme et arrive à bosser en même temps ?

Publié par ,
1254 vues, 16 réponses
avatar
Anthelisse femme
Nouveau membre
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 13 Feb 2024
6 messages
Blogs
La question est dans le titre. Je me suis dit que je devais être la seule à faire çà mais je suis accro à l'Oxy et je passe une journée de travail à environ consommer 40 mg sans que cela gène mon activité pro, à raison de 10 mg toutes les 3-4 heures. ca fait quelques années que je fais çà, personne n'a jamais remarqué.

Hors ligne

 

AnonLect homme
Psycho sénior
champi vert16champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 26 Jun 2019
548 messages
Salut :)

Heu.. non je te confirme que tu es loin d'êtel seule, et que travailler sous drogue, que ce soit Oxy ou autre c'est hyper commun.

Deja n'importe qui avec des douleurs chroniqurs un peu serieuses, et qui prend 40mg/jour d'oxy... ben va bosser en meme temps.

Puis, tout simplement, 80% des personnes depedante des opiacé, que ce soit oxy, codeine, morphine, hero... ben elles travaillent hein, tu sais ?

Les personnes dependantes qui sont marginales ou SDF, c'est une toute petite partie des gens dependants. Donc mecaniquement,le reste travail et est inséré normalement, leurs collegues ne s'en rendent pas compte...

Puis c'est pas specialement incapacitant, au contraire meme ; enfin, aux dosens mentionnées en tout cas.

Perso combien de fois j'ai tavaillé sous opiacés lol ??

Fin bref, rassure toi... tous les consomateurs journaliers/reguliers de drogue font comme toi, et ça ne pose pas specialement pb tant que t'es pas arraché et reste pleinement conscient de ce que tu fais.

Donc encore une fois... rien de plus normal wink

Pourquoi pensais-tu donc être la seule smile?

drogue-peace

Dernière modification par AnonLect (13 février 2024 à  16:41)

Hors ligne

 

avatar
Anthelisse femme
Nouveau membre
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 13 Feb 2024
6 messages
Blogs
Disons que sans rien, je ne peux pas travailler. Avant l'Oxy c'était autre chose mais là n'est pas le sujet.
Je me pose cette question car j'ai vécu à l'étranger pendant 20 ans et je suis un peu à la rue avec mon pays dans bcq de domaines lol, et dans mon entourage je ne connais personne en France en tout cas, qui allie une consommation on va dire "illicite" avec son taff. Simple curiosité !U_THIN

Hors ligne

 

avatar
cependant
Modo bougeotte
champi vert29champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 25 Mar 2018
3567 messages
Blogs
Salut,

Je confirme dbs le meme sens : la construction de l'image de l'identification des consos de drogues avec la "déchéance" n'est à mes yeux qu'une construction sociale, culturelle et morale.

Bien entendu, la misère sociale existe dans nos sociétés et le recours aux drogues n'est qu'une réponse possible pour certaines personnes pour y faire face d'une façon ou d'une autre. Mais il n'y a aucune causalité bien que la stigmatisation des usages et la construction de l'image des "tox" ça reste une réalité pour cacher des injustices sociales profondes.

Mais à mon avis c'est bien symptomatique d'une société où on préfère se cacher derrière "le" problème de "la" drogue, plutôt que de s'attaquer aux vrais problèmes : injustices sociales, violences de classes et genre, racisme...

Bref, l'utilisation de produits, irrégulière ou constante est largement diffusée et n'empêche pas en soit de travailler. Au contraires, beaucoup de personnes témoignent de pouvoir travailler grâce à leur consommations...et ça va des productions artistiques à supporter des conditions dures (travaux physiques et explotaition comme performances capitalistes).

Après, dans des société prohibitionnistes, c'est malheureusement possible aussi de perdre son travail à cause de la répression (permis, tests stups, etc).
Et on manque cruellement à mes yeux dans nos sociétés à un apprentissage aux bénéfices de culpabilisants de l'usage de drogues, à l'apprentissage de stratégies qui nous aident à maximiser les bénéfices tout en réduisant les risques.
Et si on addictionne à cette tabouisation la méconnaissance pour faire face à des effets physiologiques (ex dépendance physique, gestion du craving...) on rentre dans l'image pour laquelle l'usage n'existe pas et il n'y a qu'abus...ce qu'à mes yeux ne fait que créer des belles prophéties auto-réalisatrices d'utilisation de drogues qui mènent à l'autodestruction sad

Mais justement les luttes qu'on mène avec Psycho actif c'est pour remette en question tout ça !!!
Reputation de ce post
 
Merci à toi et à psychoactif pour cette lutte <3
 
absolument vrai

fugu kuwanu hito niwa iwaji

Hors ligne

 

avatar
plotchiplocth homme
Modérateur
champi vert40champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 13 Mar 2019
2807 messages
Blogs
Plop!
Je témoigne bosser, ET être globalement inséré, ET consommer des drogues ET être dépendant

Voilou!!!

Analyse à distance-recherche DigiTraj
"Needles protect the neon logos from pigeon shit", Sleaford Mods

Hors ligne

 

avatar
Kalei homme
Psycho junior
France
champi vert9champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 25 Jan 2024
208 messages
Bonsoir .
Perso je ne travail pas mais à l’époque où j’ai un peut bosser, pour faire cour sans donner de détail j’avais dut refuser une offre de mon patron pour un taf passion qui me faisait rêver à cause de mon stress qui même si ça allait mieux à l’époque par rapport à avant, n’était pas toujours gérable sans came .
Et comme j’avais pas de tso encore à ce moment-là je ne me voyais pas non plus planter mon patron sur des événements par ce que trop en chien pour bosser .
Du coup j’ai louper une super trajectoire de vie à cause de ça .
MAIS, c’est aussi grâce à la came que je suis probablement encore en vie, que j’avais put ressortir de chez moi, travailler justement et vivre à l’époque.
Donc bon c’est ni blanc ni noir. Mais mon patron m’avait fait une offre en or et n’avait pas compris mon refus avec mes explications qui ne disaient pas tout et il l’avait ressenti .
Bref c’est toujours un regret aujourd’hui mais comme j’ai toujours plus ou moins tout rater…
Enfin bon tout ça pour dire que des fois ça aide sans aider. Surtout sans tso.

Manuel göttsching / e2-e4 (1981)
Un classique

Hors ligne

 

avatar
cependant
Modo bougeotte
champi vert29champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 25 Mar 2018
3567 messages
Blogs

Kalei a écrit

refuser une offre de mon patron pour un taf passion qui me faisait rêver à cause de mon stress qui même si ça allait mieux à l’époque par rapport à avant, n’était pas toujours gérable sans came .

C'est triste mais tu le dis toi même...le problème pour moi c'est NE pas avoir de drogues dans ce cas.
Perso je ne pourrais pas bosser non plus en sevrage...alors j'essaye de faire au maximum pour ne jamais l'être ! boulet


fugu kuwanu hito niwa iwaji

Hors ligne

 

avatar
Marco 68 homme
PsychoHead
Italy
champi vert20champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 29 Jan 2019
1947 messages
Toujours travaillé en étant dépendant , jamais travaillé en manque/sevrage.....brrrr les frissons!!

La Fiorentina é una fede

Hors ligne

 

DopeIsBeautiful non binaire
Nouveau Psycho
champi vert8champijaune2cxhampi rouge0
Inscrit le 28 Oct 2023
56 messages
Blogs
Je pense que ma consommation a eu un impact négatif sur mes études. Notamment en termes de motivation (opiacés même 1 à 2 fois par semaine), de mémoire/clarté mentale (empathogènes, G, dissociatifs), et j'ai observé que mes périodes de consommation rendaient plus difficile l'établissement d'habitudes positives, et plus facile la perte de ces habitudes positives (travail universitaire régulier, sport, méditation, interactions sociales). J'ai essayé d'être plus productif avec des drogues (par exemple des stimulants), mais cela n'a jamais fonctionné pour moi (perte de contrôle du dosage). Mais en même temps, c'est ma passion et ma fascination pour les drogues et leur étude qui m'ont conduit là où je suis aujourd'hui. Donc, même si mon parcours n'est pas parfait (qui peut prétendre l'être), je n'ai pas de regrets, ou pas trop. Puis-je consommer en travaillant ? Pour moi, pas vraiment, du moins pas de manière vraiment efficace.

Hors ligne

 

avatar
Morning Glory femme
Ex modo
champi vert28champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 10 Oct 2017
4371 messages
Blogs
La DCK (oui oui, ce dérivé de ketamine beaucoup plus puissant et long^^) le soir m'a fortement aidée à vaincre mes troubles psys au travail durant toute une année (rebond glutamatergique). Bon, suite à addiction à en prendre absolument tous les soirs il a quand même fallu que je me seuvre... Je posterai un joyeux repport à ce sujet d'ailleurs, clinique privée qui laisse à désirer (écriture en cours).

Mais ouai, sur le coup ça m'a bien aidée, au départ pour vaincre les nausées implacables de la methadone, puis en remplacement de la morphine et du coup haem vouala. Mais j'ai passé une année plutôt douce avec ça.

Maintenant va falloir que je réfléchisse à quoi utiliser comme anti douleur en cas d'accident ou opérations, ça par contre c'est con, parce que la prise en charge hospitalière de la douleur est réputée catastrophique pour les personnes sous TSO, et du coup les morphiniques ne fonctionnant plus sur moi à 30mg/jour de metha, les dissociatifs étaient ma dernière carte. J'ai tout bousillé précisément pour tenir au travail. Le fun absolu --' mais c'est à présent une autre histoire...

Dernière modification par Morning Glory (14 février 2024 à  18:57)

Reputation de ce post
 
J'ai hâte de lire ton report ! Amitiés. PTX.

Μόρνηνγγ Γλωρύ
I <3 5-HT & DA ~

Hors ligne

 

avatar
Kalei homme
Psycho junior
France
champi vert9champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 25 Jan 2024
208 messages
Ah oui c’est clair en cas d’accident ou autre problème nécessitant une prise en charge de la douleur moi aussi j’ai un peut peur de ce qu’ils feraient à l’hosto avec ma tolérance .
Et si en plus tu tombes sur un service avec plusieurs soignants anti “tox” qui te laisse en chier au cas où un médoc qui pourrait te soulager te donne du plaisir à côté…
Je suis pas sereins par rapport à ça.

Manuel göttsching / e2-e4 (1981)
Un classique

Hors ligne

 

Doumbe homme
Nouveau membre
champi vert0champijaune1cxhampi rouge0
Inscrit le 27 Feb 2024
1 message
Bosser et consommer en même temps, envie de te dire on a tous nos addictions et on y arrive. Après a voir la qualité de ton travail.
Reputation de ce post
 
C’est pourtant très courant et bcp gèrent très bien. Stelli

Mon site internet : https://masseur-pied.fr/

Hors ligne

 

avatar
pierre
Web-Administrateur
champi vert70champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 15 Sep 2006
17169 messages
Blogs

Anthelisse a écrit

La question est dans le titre. Je me suis dit que je devais être la seule à faire çà mais je suis accro à l'Oxy et je passe une journée de travail à environ consommer 40 mg sans que cela gène mon activité pro, à raison de 10 mg toutes les 3-4 heures. ca fait quelques années que je fais çà, personne n'a jamais remarqué.

c'est un non question. Ou plutot une question qui sert la rhétorique addictioniste qui stigmatise la dépendance, et selon laquelle on est bon à rien si on est dépendant.

C'est la meme question que peut on être drogué et etre heureux.

Ca n'a tout simplement rien à voir !

Pierre, injecteur quotidien depuis plus de vingt ans, et salarié depuis au moins autant de temps, créateur de Psychoactif...!

Reputation de ce post
 
Contre la 'rhétorique addictioniste qui stigmatise la dépendance'!!

Hors ligne

 

avatar
Felis femme
Nouveau membre
champi vert6champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 23 Feb 2024
33 messages
Je consomme du Subutex et je travaille aussi.
En ce moment, je dois me forcer à travailler, mais ce n'est pas à cause de ma consommation d'opiacés, c'est à cause de la situation dans mon entreprise qui ne cesse de se dégrader. La cohabitation ne va plus.
Si cela continue, je chercherai quelque chose de nouveau.

Et comme l'ont déjà dit les orateurs précédents, on peut très bien combiner la consommation d'opiacés avec un travail normal.

Je pense même que c'est plus facile avec les opiacés qu'avec d'autres substances comme le crack.

Hors ligne

 

avatar
Unposcaille femme
Laying down with golden brown
France
champi vert6champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 29 Nov 2020
581 messages
Blogs
Perso j'ai consommé et fait des études avec des résultats brillants (recommandations, 17 de moyenne, erasmus prestigieux, lettres de recommandations), ce sont mes problèmes psy qui me gênent. Les consommations en elles même, même une conso régulière d'héroine, n'ont eu aucun aspect sur ma capacité à travailler même pendant le manque, contrairement à certains clichés ! :)

Hors ligne

 

Chmizak homme
Nouveau membre
France
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 31 Mar 2024
5 messages
Bonjour, depuis mes 16 ans (j'en ai 50) je n'ai jamais ni étudié ni travaillé à jeun. D'abord codéine, puis tso sub, puis beaucoup d'alcool, puis resub et coke puis héro, puis tso. hé bien nom de Diable, qu'ai-je souffert!!! Aujourd'hui sous sub et clean d'héro, je me sens enfin libre, les portes s'ouvrent.
C'était pas rose mais sans toute ces consos, je serais mort.

Hors ligne

 

avatar
fandopio homme
Nouveau membre
France
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 26 Feb 2024
18 messages

Felis a écrit

Je pense même que c'est plus facile avec les opiacés qu'avec d'autres substances comme le crack.

salut

ça dépend, je sais que perso il m'arrive de me fumer une ou deux pipe histoire de me motiver un coup, je pense que quand on est conscient des produits qu on consomme ça aide, je peux aller voir un client en ayant baser 30 min avant mais jamais j'irais au taf complètement éclater a la K, ( jdis bien complètement éclater , si c'est une p'tite trace ça peut le faire, ça dépend de la tâche a effectuer )

je consomme très souvent de l héro et je suis sous TSO, ce qui aide grandement a la stabilité ( le TSO )

Sinon mes consos ne gêne en rien mon travail, et la qualité de mon travail est bien souvent supérieur a celle de mes concurrents ( sans me vanter )

J ai ouvert ma première boîte en 2015 developé la boîte jusqu'à en faire un truc stable aujourd'hui je suis gérant de ma SARL et ça se passe bien, aujourd'hui j'ai levé le pied mais y a quelques années j'ai fais venir de la main d'oeuvre du Portugal, plus j'avais des sous traitant, quand on a du personnel on doit un peu montrer l exemple, être dynamique frais etc, bref tout ça pour dire qu on peut être dépendant consommer et réaliser des grandes choses si je vous disais les endroits dans lequel j'ai travailler personne ne penserais que c'est possible car incompatible avec des conso

ha oui et si j'ai levé le pied sur cette boîte c'est pour développé d autre petit business a côté , qui prennent moins de temps et qui sont plus rentable, j'explique ça pour dire que j'ai toujours cette motivation d explorer des nouvelles choses professionnellement parlant ( pas que , c'est general )

je suis pas là pour exhiber ma réussite , ce que j estime être une réussite

Dernière modification par fandopio (Hier à  20:47)

Hors ligne

 


Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

logo Psychoactif
[ Forum ] Concilier drogues et travail - Hello ! Refusez un stick avant de bosser ?
par Pampre, dernier post 22 décembre 2020 par Quayza
  4
logo Psychoactif
[ Forum ] Concilier drogues et travail - Toujours le même blocage : travail et conso
par Myrmidon, dernier post 22 septembre 2023 par Monsieur Grossier
  14

Pied de page des forums