3-MeO-PCP, effets, risques, témoignages

De PsychoWiki, le wiki de Psychoactif
Aller à : navigation, rechercher
Structure moléculaire du 3-MeO-PCP

Le 3-MeO-PCP est une molécule de synthèse aux propriétés dissociative et hallucinogène de la famille des arylcyclohexylamines. Le 3-MeO-PCP est un antagoniste des récepteurs NMDA

Histoire brève

Le 3-MeO-PCP a été synthétisé pour la première fois en 1979 lors des études sur le PCP, mais ses effets sur l'humain ne seront pas décrit jusqu'en 1999 lorsqu'un chimiste sous le pseudonyme de John Q. Beagle rapportera que ces effets sont similaire au PCP avec la même puissance. Le 3-MeO-PCP refera surface en 2011 en tant que produit de synthèse (Research Chemical)

Qu'est ce que c'est ?

un gramme de 3-MeO-PCP

Aspect, à quoi ça ressemble ?

Le 3-MeO-PCP ce présente sous forme de poudre blanche cristalline.

Les autres noms et surnoms

Communément appelé 3-MeO-PCP ou "3-MeO" (même si cette appélation est à bannir car on ne peut pas savoir si l'auteur parle du 3-MeO-PCP ou 3-MeO-PCE), il peut être surnommé "Miaou" sur les forums.

Le prix

Un gramme coute en moyenne 40€ et est majoritairement vendu sur Internet en tant que produit de recherche.


Les modes de consommation

Le 3-MEO-PCP se consomme en sniff, voie oral, IM, IV ou plug. Il est soluble dans l'eau.

Dosage

Dosage 3-MeO-PCP
Oral Sniff Plug
Seuil 1,5-3mg 1-2mg 1-2mg
Léger 3-5mg 2-5mg 2-4mg
Normale 5-10mg 5-8mg 4-7mg
Fort 10-15mg 8-12mg 7-11mg
Très fort 15-20+mg 12-15+mg 11-14+mg

Les effets recherchés

« Onirique, immersion totale (voie orale, 10 mg) les yeux fermés avec de la musique, stimulation de la mémoire, remémoration de souvenirs enfouis depuis longtemps. Très agréable. Par voie nasale (15 mg), sensation que tout est faux, tout est sur-joué, tout est fait exprès en regardant la téloche (alors que les acteurs jouent très bien). Pas de dissociation à proprement parler, mais suppression totale des sensations physiques et des émotions (anesthésie émotionnelle). Aucune empathie envers les autres, pas d'appréciation musicale particulière. Du coup moins agréable. »
-(Source, ff4life, Psychoactif)
« J'adore ce produit, un dissociatif qui en est un seulement si le setting est respecté. Autrement c'est un bon gros stimulant qui me rend bien sociable voir totalement désinhibé... Attention à la longue durée d'action 24h++ »
-(Source, PaRaLLeL, Psychoactif)
« heuuu tant de monde la trouve agréable voir même la voit comme une potentielle remplaçante de la MXE de ce que j’en ai lu... Bein moi pas. Stimulante en effet. Dissociation très puissante. Le trip est resté très clair et "lucide" jusqu'à un certain dosage (15mg voie orale, mais je pense avoir déjà une bonne petite tolérance aux dissos), ensuite c'est parti en mindfuck. L'intensité des sons est démultipliée au point que la musique m’a semblé tout à fait écoutable dès le volume 6% de mon ordinateur, vers seulement 30% avec mon casque j’avais l’impression de me percer les tympans. La vision reste relativement claire, mais par contre le corps "disparait" complètement, quasi plus de sensation tactile.

Mais où sont donc le plaisir, les réflexions philosophiques, l'appréciation orgasmique de la musique, et la spiritualité?... Pas chez moi avec celle-là en tout cas. En plus le psychonautwiki indique que des cas de psychoses et de manies sont plus fréquents qu’avec les autres dissos

»
-(Source, Morning Glory, Psychoactif)


« Le 3 MEO PCP, c'est ennuyant, trop potent au dosage et stimulant aussi, ça dissocie beaucoup ( sensation de ne plus sentir son corps ) mais il n'y a pas tout les effets du MXP, tu n'as pas le Hole, tu n'as rien d'autre qu'une dissociation très forte et je restai lucide pendant tout mon trip, ça reste froid comme effets, il ne se passait pas grand chose finalement et je trouvai ça très chiant ou ennuyant si tu préfères. »
-(Source, stranger, Psychoactif)

Les risques de la consommation

Le 3-MeO-PCP est réputé pour causer des psychoses et manies lors d'un usage répété constant.

Les effets secondaires

Tolérance, accoutumance, Dépendance

3-MeO-PCP et mélanges de drogues ou de médicaments

Comment réduire les risques

Références