Ouvrir le menu principal

PsychoWiki, le wiki de Psychoactif β

Comment chasser le dragon avec du papier aluminium

Chasser le dragon ou fumer avec une feuille d'aluminium s'apprend. Chasser le dragon est une bonne alternative à l'héroïne injectée ou au crack fumé, préservant des risques inhérents à l'injection ou à la consommation de crack avec une pipe en verre (hépatite C, brûlure et coupures....). Il s'agit d'une technique surtout utilisée pour fumer l'héroïne marron. Cette qualité d'héroïne contient toujours de la caféine, ce qui optimise l'absorption pulmonaire par dilatation des alvéoles. (L'héroïne blanche fumée est détériorée à plus de 90% part la combustion si on ne rajoute pas de caféine pour la fumer.) Mais cette technique est utilisé également pour fumer du free-base ou crack, ou du MDMA.


Sommaire

Technique pour chasser le dragon

 
Une feuille d'alu ayant servi à fumer de l'héroïne avec le tube pour aspirer la fumée

Plier une feuille d’aluminium rectangulaire sur la longueur en deux, puis la ré-ouvrir pour obtenir une forme triangulaire. Sur la jonction au milieu de la feuille, placer le produit.

Tenir la feuille entre le pouce et index à une des extrémités. Chauffer à l’aide d’un briquet que vous tenez en dessous de la feuille.

Le produit se liquéfie et libère de la fumée qu'il faut aspirer par la bouche à l'aide d'un tube. Il faut promener la goutte huileuse sur la feuille de sorte que la libération de la fumée se fasse progressivement.

Choisir sa feuille d'aluminium

Pour chasser le dragon, il faut choisir avec soin la feuille d'aluminium : les feuilles d’aluminium du commerce ont un côté brillant qui contient un type d’huile sur laquelle le caillou de crack ou l’héroïne peut coller et qui peut dégager des vapeurs d'huile. Il faut alors placer le produit sur le côté mat.

De plus, il faut choir une feuille d'alu la plus épaisse possible pour répandre au mieux la chaleur. Souvent les feuilles d'alu du commerce ne sont pas assez épaisse (12μ). Certains CAARUD distribuent des feuilles d’aluminium à 18μ d'épaisseur prévues pour cette utilisation.

Les risques

On ne connaît pas de cas de contamination par le VIH par ce procédé. Le risque de contamination VHC est nul si chaque fumeur utilise son propre tube pour inhaler.

Le risque d'overdose n'est théoriquement pas impossible mais il est cependant nettement diminué par rapport à l'injection et au sniff. Une fois que tout a été injecté ou sniffé, on ne peut pas revenir en arrière. Par contre en fumant on peut mieux contrôler et moduler les quantités absorbées.

Les effets " de la chasse au dragon" peuvent cependant être très surprenants de violence et d'intensité pour ceux qui n'y sont pas habitués. Au début il vaut mieux procéder en étant assis afin de diminuer le risque d'étourdissement ou de malaise pour les débutants.

Chasser le dragon ne préserve pas de la dépendance à l'héroïne.

Témoignages d'usagers

« Je ne consomme qu'exclusivement en fumette... quand je suis sous métha, ça va niveau physique. même psychologiquement, ça va pas trop mal. mais le geste (de chasser le dragon ndlr) me manque! Je ne suis pas la seule à qui ça arrive: les sueurs froides à la vue d'un rouleau d'alu! Ou un sursaut quand j’entends un bruit d'alu! (et que personne ne fume dans les environs). tu sais, même s'il existait un médoc qu'on puisse faire couler sur un alu, je ne suis pas sure que ça conviendrait. y'a pas que le geste en lui-même... y'a aussi le gout (meme s'il est dégueu!), l'odeur, l'analyse du comportement de la goutte (couleur et épaisseur de la goutte, couleur et forme de la trace, etc...) »
-(Source, Naxalythe, Psychoactif)

Pour chasser le dragon avec du MDMA, voir ici


« C'est pas très compliqué mais obligatoire de foirer un peu au début, tu peux pas éviter. Je vais quand même donner mes idées sur comment foirer le moins possible.

1) Pour débuter préférer faire un pli sur l'alu. La goutte sera plus docile et surtout, la fumé va monter en collant au pli, donc tu mets ta paille dans le pli et en amont (bien sûr la feuille assez penchées pour faire couler la goutte) et tu chauffes en n'approchant pas le briquet trop vite pour pas carboniser la came. Tu verras que si ça penche assez, la fumée au lieu de monter vers le ciel se glisse pour monter dans le pli de l'alu, et là tu peux aspirer doucement et sans en perdre une miette.

2) L'inconvénient de cette technique c'est que le papier alu plié est plus difficile à chauffer, je sais pas pourquoi (pourtant j'ai fait de la thermo) mais le pli refuse de chauffer correctement quand il pointe vers le bas, le mieux est d'avoir un des côtés plus à horizontal que l'autre et c'est celui-là qu'on chauffe.

3) Quand la goutte commence à couler, il faut la suivre avec du retard, bien finir la trace qu'elle laisse derrière elle et poursuivre la goutte progressivement.

4) Si tu aspires trop fort tu n'auras pas assez de concentration d'héro (trop d'air) pour avoir le flash. Si tu aspires pas assez fort, tu en loupes. Observe bien l'ébullition/la fumée, pour ajuster ta vitesse d'aspiration. Si la fumée veut bien suivre le pli c'est quand même beaucoup plus facile d'aspirer juste le nécessaire.

5) Préfère faire une paille en alu parce que sinon tout le dépôt de came vaporisée dans la paille sera difficile à récupérer et en plus tu ne pourras pas poser ta paille à l'intérieur du pli du papier pour aspirer, ce sera inconfortable (si tu poses la paille en plastique elle fond et tu fumes le plastique, beuhrk). Ceux qui fument avec paille MacDo ont un travail plus difficile. Et le dépot dans la paille est loin d'être négligeable, c'est sans doute entre 5 et 10% qui se dépose!

6) Préfère toujours l'alu des Caarud pour pas t'envoyer de plastique avec les papiers alu de supermarché (et ça chauffe mieux).

»
-(Source, Syam, Psychoactif)