(1) Mes antidotes aux psychotropes - Naloxone / Les Blogs de PsychoACTIF
Blogs » Heashka » 

(1) Mes antidotes aux psychotropes - Naloxone 



Le cas de l'overdose opioïde...

Propriétés pharmacodynamiques

La naloxone, un dérivé semi-synthétique de la morphine (N-allyl-noroxymorphone), est un antagoniste spécifique aux opioïdes, qui agit en concurrence sur les récepteurs d'opioïdes. Elle a une très forte affinité avec les sites des récepteurs des opioïdes et peut donc remplacer à la fois les agonistes opioïdes et les antagonistes partiels, comme la pentazocine, par exemple, mais aussi la nalorphine. La naloxone ne neutralise pas la dépression centrale provoquée par des hypnotiques ou d'autres produits non-opioïdes et ne possède pas de propriétés « agonistes » ou similaires à celles de la morphine, caractéristiques des autres antagonistes opioïdes. En l'absence d'opioïdes ou de l'effet agonistique d'autres antagonistes opioïdes, elle ne montre aucune activité pharmacologique.

Propriétés pharmacocinétiques

Absorption

Suite à l'administration intranasale de chlorhydrate de naloxone 4 mg, la concentration plasmatique maximale de 5,3 ng/mL a eu lieu environ 0,5 heure (plage 0,2, 1,00) après l'administration et avec un AUC0-∞ de 8,5 ng*hr/mL. L'administration intranasale de chlorhydrate de naloxone 2 mg a entraîné une concentration plasmatique maximale de 3,1 ng/mL à 0,3 heure (plage 0,3, 1,0) avec un AUC0-∞ de 4,7 ng*hr/mL. La biodisponibilité relative de la naloxone suite à l'administration intranasale comparée à la naloxone intramusculaire était d'environ 50 %.

Distribution

Suite à l'administration parentérale, la naloxone est rapidement distribuée dans les tissus cellulaires et les fluides corporels, notamment dans le cerveau, puisqu'il s'agit d'un produit hautement lipophile. Chez l'adulte, le volume de distribution à un rythme constant est signalé comme étant d'environ 2 L/kg. La liaison protéique est entre 32 et 45 %. La naloxone peut facilement traverser le placenta ; on ne sait cependant pas si la naloxone est distribuée au lait maternel.

Biotransformation

La naloxone se métabolise dans le foie, principalement par glycuroconjugaison, le métabolite principal étant la naloxone-3-glucoronide.

Élimination


Après une dose orale ou intraveineuse, entre 25 et 40 % de la naloxone sont évacués comme métabolites dans l'urine sous 6 heures, environ 50 % en 24 heures et 60 à 70 % sous 72 heures. Suite à l'administration de naloxone nasale, (respectivement dose unique de 4 mg et 2 mg de pulvérisateur nasal de chlorhydrate de naloxone), la demi-vie plasmique moyenne de la naloxone chez l'adulte sain est d'environ 2,2 et 1,9 heures, respectivement. Dans l'étude néonatale sur l'injection de chlorhydrate de naloxone, la demi-vie plasmique moyenne (± SD) observée était de 3,1 heures.

En cas de dépendance aux opioïdes, l'administration de naloxone renforce les symptômes de la dépendance physique. Le besoin de renouvellement de la dose varie selon la quantité, le type et le mode d'administration de l'opioïde à antagoniser.


Actualité de nos préparations en France en 2019

Alors pourquoi un billet sur l'actualité de ce sauveteur de petite amie ? Déjà, je félicite chaleureusement les volontés et les actions fortes de l'état qui, conjointement avec l'ANSM, maximise les efforts pour diffuser et faciliter son accès. C'est donc depuis moins de 3 ans qu'on voit quelques essais timides et des ATUc par-ci par-là :
https://www.vidal.fr/actualites/23871/s … en_france/

Avec 373 décès de surdose en 2015, 432 en 2017 et 84 décès "seulement" avec l'arrivée de la Naloxone au public, le ministère redouble d'objectifs !
"Cette feuille de route du ministère s'articule autour de 5 objectifs, dont la diffusion large de la naloxone prête à l'emploi (Cf. Encadré 2).

Encadré 2 - 5 objectifs pour prévenir et agir contre les surdoses en opioïdes
1. Améliorer les pratiques professionnelles
2. Assurer une diffusion large de la naloxone prête à l'emploi
3. Impliquer les usagers et leur entourage
4. Mettre en réseau l'ensemble des acteurs au niveau territorial et favoriser les actions coordonnées de proximité
5. Renforcer le système de vigilance, d'alerte et de réponse.

Pour atteindre ces objectifs, le ministère propose un 18 actions, parmi lesquelles :

    l'élargissement du circuit de délivrance de la naloxone au réseau officinal et la diffusion gratuite de la naloxone auprès des publics les plus à risque (Cf. Encadré 3) dans les structures d'addictologie (CAARUD, CSAPA, SCMR, ELSA, services d'addictologie), les services d'urgences en lien avec les ELSA, les unités sanitaires en milieu pénitentiaire, les centres de traitement et d'évaluation de la douleur ;
    la dotation en kits de naloxone des services de secours (pompiers, police) ;
    la mise en œuvre d'une stratégie de déploiement ciblé de la naloxone impliquant les médecins de ville et les pharmaciens."



La préparation "Nalscue" fait donc son entrée timidement, disponible en CSAPA et CAARUD sous forme de spray nasal (avec l'espoir que son accès s'étendent rapidement aux autre structures et lieux de ville).

Alors tout ceci est évidemment une excellente nouvelle que je soutiens en tant que soignant. Un bénéfice supplémentaire à ces démarches étant de donner plus de contrôle ainsi que responsabiliser l'usager.

Avis critique personnel

L'intra-nasal est un excellent moyen de démocratiser une mesure d'urgence faisable par soi (après avoir appelé le SAMU !). Cette vA est simple d'utilisation et plaira au plus grand monde par la facilité de procéder au soin.

Pourquoi préférer une autre composition ?

Malgré tout, si vous êtes du genre à qui ça ne dérange pas de creuser plus loin pour opter à ce qu'il y a de mieux en terme de ratio, je vous conseillerais d'opter vers la forme commerciale en intra-musculaire.

C'est cette préparation que j'ai et utilise avec moi, celle-ci s'appelle "Preroxad" (pour les détails voir mon post l'évoquant : https://tinyurl.com/y6dpkwu7).

Alors pourquoi plutôt un kit à injecter et monter alors qu'un spray nasal semble en apparence plus rapide (en tout cas plus intuitif je l'accorde).

/forum/uploads/images/1568/diff_in_im_iv.png


Premièrement, la seringue dans un kit Preroxad contient le dosage maximum que vous pourrez trouver soit 0,91 mg/ml. Mais le plus intéressant est à venir !
Celle-ci est partitionnée en 4 compartiments ce qui représente un atout majeur par rapport aux "unidose" des spray nasaux.

Une fois planté dans la cuisse vous avez, cerise sur le gateau, une marge de manoeuvre en regardant d'abord si le premier quart injecté suffit à réveiller le patient en overdose.

En cas contraire vous pouvez injecter le second quart, etc. (l'aiguille reste planté tout ce temps et est conçu pour traverser les jean vous pouvez y aller francko en visant bien la cuisse). Cette forme est d'autant plus pertinente à l'heure où l'on retrouve des coupes comme l'ocfentanyl qui peut potentiellement encaisser une unidose nasal d'une autre préparation.

Administré par voie intra-musculaire (IM), PRENOXAD est conditionné en seringue préremplie contenant 5 doses graduées de 0,4 mL. Après avoir prévenu les services de secours, puis administré une dose initiale de 0,4 mL, l'usager pourra renouveler cette dose dans l'attente, en l'absence d'amélioration.

PRENOXAD est remboursable à 65 % par l'Assurance maladie et agréé aux collectivités.
Son prix public (hors honoraires de dispensation) s'élève à 23,16 euros (1 seringue préremplie de 2 mL et 2 aiguilles).


Tout en rédigant ce post je viens de voir dans mes newsletter du VIDAL (ici : https://tinyurl.com/y3585mus) que cette préparation nouvelle est à priori faite pour que les non-professionnels puissent également s'en prescrire mais je vous conseille de demander malgré tout à votre médecin car ça parle aussi de devoir être former au préalable donc c'est ambigu.

En résumé, si vous en avez la possibilité opter pour la composition commerciale "PRENOXAD" super

prenoxad_brochure-patient_patient_version-1_2019_01.pdf

C'est tout pour moi, faites attention à vos pti' sites mu !

Catégorie : Tranche de vie - 19 septembre 2019 à  03:08

Reputation de ce commentaire
 
+1 perso pour réveiller un pote il m’a fallu 2 amp de 0,4mg/ml! Zaz



Commentaires
#1 Posté par : Zazou2A 19 septembre 2019 à  06:16
Un billet intéressant à lire !

Je me permet de linker un de mes anciens post ou j’explique comment je reveil un pote avec de la naloxone (ampoule avant la sortie des kits)

https://www.psychoactif.org/forum/t3862 … .html#divx

Malheureusement preroxad n’étant pas référencé chez les grossistes, l’obligation de passer directement par le labo freine énormément les pharmas...

Il faudrait que les UDs n’hesites Plus à demander une prescription à leur médecin plutôt que d’attendre des propositions qui n’ont l’air de pas venir avant que ce kits par réaction en chaîne (ba Oue même s’il s’agit de sauver des vies malheureusement ça reste du biz) puisse facilement être acheté/disponible en officine

drogue-peace

Zaz

Posté par : Zazou2A | 19 septembre 2019 à  06:16

Remonter

Pied de page des forums