35ème jour sans Subutex: alcool, insomnie, clarté d'esprit / Les Blogs de PsychoACTIF
Blogs » Galatis » 

35ème jour sans Subutex: alcool, insomnie, clarté d'esprit 



1er juin 2021 : 35ème jour sans Subutex

J'ai pris ma 1ère cuite depuis que j'ai arrêté le Sub. Et franchement, boire sans être sous l'emprise d'opiacé c'était vraiment agréable.
Sous Sub, l'ivresse montait trop rapidement, j'avais même pas le temps de profiter des effets euphoriques de l'alcool que j'avais envie de dormir, la nausée et des black out impressionnants. Et ces satanés effets secondaires s'amplifiaient au fil des ans !
Cette fois ci, j'ai senti l'ivresse s'installer progressivement et l'euphorie monter peu à peu. J'ai quand même pioncé mais seulement 2 petites heures et je n'ai eu ni nausée, ni black out !

J'ai passé les trois dernières nuits sans Théralène.
La première nuit, j'ai bien dormi, la deuxième je n'ai dormi que 6 heures et la troisième ça a été l'insomnie complète où je n'ai pu faire que 3 heures dans un état de demi sommeil. J'espère que cette insomnie était due au fait que je n'étais pas chez moi et que ce n'est pas le PAWS qui pointe le bout de son nez.

Si j'ai le PAWS, je pense que l'insomnie sera mon seul symptôme. En effet, je n'ai ni déprime, ni anxiété, ni craving.
Mon esprit est même clair et affûté à un tel point que j'arrive à faire de la méditation facilement, chose que je n'arrivais pas à faire quand j'étais sous Sub.
Sous Sub, mon esprit bouillonnait au point que pour débrancher mon cerveau pour dormir, je mettais en fond sonore un documentaire ou un podcast.
Désormais, la sobriété me permet de m'endormir dans le silence le plus complet juste en focalisant mon attention sur ma respiration.

J'ai l'impression d'être connectée plus que jamais à la fois à mon corps et à mon esprit. Avant je m'endormais quand l'effet boostant de mon dernier sniff de Sub de la journée s'estompait. Désormais, je me couche quand je ressens la fatigue et je me réveille en meilleure forme.
Avant j'avais des baisses d'énergie au cours de la journée que je comblais par un sniff de Sub. Aujourd'hui, j'accepte ces baisses d'énergie que je comble en m'hydratant, en mangeant, en buvant un café ou en vapant.
En parlant de vape, ma consommation de nicotine a changé. Avant, sous Sub j'avais un besoin quasi constant de nicotine. Maintenant, je ne vape que lorsque je ressens le besoin, exactement comme lorsque je fumais avant de devenir toxico.

En plus d'avoir retrouver une digestion légère et facile ainsi qu'un transit optimal, j'ai remarqué que j'ai beaucoup plus de facilité à uriner.
Sous Sub, je n'avais jamais très envie de faire pipi et ce même si ma vessie était pleine et je devais me concentrer pendant plusieurs secondes avant de réussir à évacuer mon urine.
Maintenant, dès que je pose mes fesses sur le trône, ça sort direct et j'ai même des fois de telles sacrés envies de pisser que j'ai l'impression que je vais me faire dessus (alors que non, en fait !)

J'ai plus en plus l'impression de redevenir ce que j'étais avant d'être toxico de retrouver d'anciens réflexes et habitudes que j'avais avant de connaître la toxicomanie, c'est vraiment agréable et j'ai même l'impression de rajeunir !
Sur ce, à bientôt pour un prochain rapport complet sur ma sobriété !

Catégorie : Carnet de bord - 02 juin 2021 à  17:24



Remonter

Pied de page des forums