Acceptation / Les Blogs de PsychoACTIF
Blogs » cristaline » 

Acceptation 



Voilà  des années que je fuis tout ce qui concerne l'héro. Toutes discussions autours de ce sujet me donne la nausée!
Je ne peux voir une personne se shooter à  la tv, une seringue quelque part sans ressentir cette boule au ventre, mélange d'écoeurement et d'envie irrépressible de m'en planter une dans une dans mes petites veines introuvables (et voilà  que je commence à  rentrer dans les détails pour pouvoir revivre un petit peu ce rituel macabre).

Puis je trouve ce blog et j'y découvre toutes ces personnes qui vivent la même chose que moi, avec un respect qui me fait du bien.
C'est sur, j'en parle et j'assume cette partie de ma vie mais mes paroles ont comme une résonance lointaine. Comme-s'il n'était pas question de moi.

J'ai pris l'habitude de vouloir être comprise en intellectualisant mes pensées. alors j'explique.... Tout ce qui m'a conduit là ... Toutes les horreurs que cela m'a menée à  faire, l'utilité de la méthadone dans mon quotidien etc etc
Mais ces histoires semblent être sorties d'un roman avec une "héroïne" que je connais bien, certes, mais qui n'est pas moi.

Pourtant, je ne suis pas encore sortie de tout ça! il ne me reste pas un grand chemin à  faire, mais le plus difficile peut-être! Et il me semble que je ne pourrai le passer qu'en revivant une dernière fois toute cette horreur! Poser à  plat tous ces traumatismes, mais, avec mes tripes, cette fois.

J'ai dans l'espoir que l'écriture m'y aidera.

Je dois accepter ce que je suis. Accepter cette honte qui m'habite et qui me fait mettre une partie de moi aux oubliettes.
On est ce que l'on est et avec tout ce qui nous a rendu comme tel.
Les bonnes et les mauvaises expériences de mon existence m'ont permis d'être celle qui écrit ces mots.
Ce que je vis en ce moment est encore difficile: la prise de mon traitement et ce moral en dents de scie.
Mais mon présent est bien mieux que mon passé et je garde espoir que mon futur le sera bien plus encore!!

Catégorie : Témoignages - 28 mars 2013 à  11:59


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/psychoacv/www/forum/blog_inc_n2.php on line 1912



Commentaires
#1 Posté par : seba59 28 mars 2013 à  23:29
Ne sois pas nostalgique, c'est un cap à  passer et c'est en essayant de le passer qu'un jour on va y arriver...

seba59

Posté par : seba59 | 28 mars 2013 à  23:29

 
#2 Posté par : pierre 29 mars 2013 à  13:58
Accepter qui on est, y compris avec son usage de produits et dependances, permet d'être beaucoup plus serein avec soi-même.

Pierre

Posté par : pierre | 29 mars 2013 à  13:58

 
#3 Posté par : noibé 29 mars 2013 à  17:48
Slt,
Déja je comprends pas pourquoi tu parles de toi d'une maniere si négative,un peu comme si tu avais une maladie honteuse,tu utilises d'ailleurs le mot honte
T'as pas a baisser la tete,rentre pas dans toutes ces conneries popuulaires qui disent et pensent que si on se drogue c'est parce que on a  du vivre ou faire des choses vraiment horribles ou traumatisantes,qu'on a interet a courber l'échine et fermer notre gueule a cause de tout ce qu'on a fait,on est quasiment des sous merdes,etc.....

Alors t'envoies chier tout ca,on est des personnes au meme titre que n'importe qui, que la toxicomanie est chez beaucoup + 1 maladie qu'autre chose et que l'on peu etre considérés plus comme des victimes que comme des criminels(dans les cas de dépendance extreme,,d'exploitation du corps humain comme les réseaux de prostitution).

Je n'ai vraiment aucune honte d'etre dépendant aux opiacés et qu'on a un parcours suffisament difficile comme ca pour en plus se dévaloriser.
Ce qui est sur c'est que tu dois rester vigilante en permanence,que pour une fois le cliché qui consiste a reprendre de la came une fois apres une longue période d'abstinence est vrai,dans mon cas apres avoir arreté 2 ans j'ai voulu reprendre 1 fois juste 1 coup et je me suis cassé la gueule,je me suis reemis dedans.Ca fait maintenant plus de dix ans et j'y suis encore,tout ca pour un extra a 200balles((c'était encore les francs a l'époque).
Pour conclure sois fiere de toi,t'as quand meme réussi a te débarasser de ton addiction,ce qui n'est pas donné a tout le monde.Tu as du te battre et tu as réussi l'issue de ton combat,alors relève la tete bordel,et rappelles toi la connerie des autres,meme de professionnels comme certains médecins et pharmaciens qui te faisaient bien sentir que t'es pas un patient normal,t'es une sorte de sous patient,et quand t'arrives a la pharma on te file vite fait ton stéribox (quand il y en a)pour pas que les clents dit:normaux ne te remarquent pas et que tu dégages vite fait.
Que tous ces connards aillent se faire mettre,tant pis pour eux si ils sont si cons,et  tu voudrais raser les murs pour eux et pas aparaitre dans leur champ de vision ?allez,continue a mener gentimentt ta barque et a rester a vivre sans drogue si tu es bien comme ca.
Déposes le fardeau que tu te mets sur les épaules ,tu t'es assez auto-flagellée comme ca ,tu as l'air d'etre passée au travers du SIDA et des Hépatites,alors la vie est belle,profites en...
Donnes de tes nouvelles,je te salue
                                                                                 NOIBé

Posté par : noibé | 29 mars 2013 à  17:48

 
#4 Posté par : cristaline 29 mars 2013 à  18:59
houla!!!

Merci pour vos messages mais je pense qu'il y a erreur là !

Ce que j'ai écrit viens de mes tripes. Je n'ai pas honte d'être toxicomane mais c'est un sentiment que j'ai inconsciemment gardé quelque part en moi et qui ressort maintenant. C'est ce que la toxicomanie m'a amené à  faire et non la toxicomanie en elle-même, d'ailleurs, qui me donne ce sentiment.

Vos messages sont très touchants et je vous en remercie. J'ai un parcours assez long et un travail sur moi-même conséquent. Je suis fière de mon chemin mais il n'est pas fini et parfois je désespère un peu.
Je suis une personne plutôt gaie et vivante en fait. Je le dois, certainement, au fait que j'arrive à  exprimer ma souffrance.

Je me porte plutôt bien, j'ai surmonté une dépression terrible datant de plusieurs années et je ne prends plus de drogue dure depuis des lustres (sauf quelques traces de coc de tps en tps).
Je suis une mère célibataire qui a fait ce qu'elle a pu pour élever sa fille au mieux et seule malgré la culpabilité et tout ce que comprend une grossesse sous métha. J'en ai maintenant les résultats. Elle est super, équilibrée et une des premières de sa classe. Belle revanche!
J'ai combattu une maladie (polyarthrite) dont je ne pourrais raconter la souffrance tellement ça a été dur!

Je n'attendais pas de réconfort ou autre en écrivant ces mots. Un peu comme j'aurais écrit des vers, ils sont sortis, point. Mais vos réponses m'ont permis de voir tout ce que j'écris en ce moment et putain ça fait du bien de voir le verre à  moitié plein un peu!!

Merci encore et à  bientôt.

Posté par : cristaline | 29 mars 2013 à  18:59

 
#5 Posté par : noibé 29 mars 2013 à  20:43
re
Je ne savais pas que tu étais maman et d'ailleurs je te tire mon chapeau car je crois savoir que c'est une tache plutot difficile a réaliser mais que tu as l'air de faire a meirveille  et tu vois encore une chose qui va finir par remplir ton verre a moitié plein super vite,si ca se trouve il l'est déja ,allez ,bizes
                                                                                       NOIBé

Posté par : noibé | 29 mars 2013 à  20:43

Remonter

Pied de page des forums