Arrêter l'IV - CSAPA / Les Blogs de PsychoACTIF
Blogs » Thelma » 

Arrêter l'IV - CSAPA 



Acte 1- Contact

Bonjour! Mais on se connait ! Vous n'avez pas changé! Si si, je vous ai reconnu tout de suite.

Reprenons depuis la dernière fois, il y a 10 a 15 ans je crois. Vous sniffiez a l époque, consommiez du cannabis et aviez une dépendance a l alcool. Aujourd'hui, vous shootez l heroine, la cocaïne, avez un traitement de méthadone  et d' anxiolytiques..
Et vous ne buvez plus?! C est bien ça , c'est tres tres bien..
Vous me dites qu'aujourd'hui vos problèmes découlent de la cocaïne. C est terrible...Nous en parlions il n y a pas 2jours avec ma collègue. C est affreux la cocaine car ca dérègle tout. Ca dérègle vos émotions et ca dérègle tout vos traitement..Nous soignants, nous nous sentons vraiment  démunis face a ce probleme..Il n y a pas de sevrage physique donc proposer une cure parait peu prolifique.Il existe des traitements mais ils ne solutionnent pas le problème comme la methadone  pour l héroïne..

Mais on est là pour vous aider.
Il faudrait augmenter par semaine votre traitement de méthadone de 10 mg en 10mg jusqu'à ce que vous vous sentiez mieux...

Vous n avez pas trouvé de medecin pres de chez vous et, sans permis, vous n arrivez pas a le voir tous les mois..ba nous nous en avons un medecin. Mais il n est pas disponible, il est deja surchargé...

On va s arranger, on est là pour vous aider!!
Je vais téléphoner a votre medecin pour qu il augmente le traitement, nous prendrons rdv ensemble et je lui expliquerai..

On va aussi vous donner rdv avec un psy. Le hic c est que l une ne peut plus prendre de patients, le 3ème est parti et est en attente de remplacement, et le 3eme est un hypnotherapeute mais il fait psy quand même..On vous cale un rdv?
Super! Quoi? Ha?! Vous travaillez toutes les journées sauf le vendredi après midi ? Zut, Lui ne travaille pas le vendredi apres-midi...

Bon, pour votre medecin, on se prend rdv ensemble et on met ça au point!! Alors, la semaine prochaine est complète.. et apres.. je suis en vacance..donc après! Hein? C est important qu on le fasse. On est là pour vous soutenir!!

Vous dites que tout vous echappe, que vous etes en train de tout perdre, que vous vous deteriorez physiquement, que financièrement vous mettez tout votre argent dans la drogue ?
Ne vous inquiétez pas, c'est normal. On peut vous donner rdv avec l assistante sociale! Elle est tres bien! Hein? On vous cale un rdv?
Et venez, suivez moi...
Voilà pour vous, ici il y a tout ce qu il vous faut: aiguille sertie, non sertie, stericup, sterifiltre, filtre toupie, acide ascorbique, garrot, lubrifiant, gel antibactérien etc etc..vous pouvez meme vous faire un café.C'est bien ça, non? A l'epoque on avait pas tout ça!! Et si il vous manque quelque chose, venez me voir et servez vous ! Ha non, pas maintenant, si il vous faut quelque chose venez quand vous voulez, de 15h a 18h... Ha oui..vous travaillez..
On a aussi des ateliers d'expressions parfois les apres-midi a travers la peinture, le dessin ou la poterie. Si vous etes disponible et que ca vous tente, passez nous un petit coup de fil..

Vous voyez comme le centre s'est modernisé et s'est amélioré ?
Oups, mon prochain rendez vous est là, mais on se revoit vite!! Alors a bientot, a tres tres bientôt!! Tenez vos rendez vous. Et n'hesitez pas on est là pour vous aider...

...corde-pour-se-pendre

Catégorie : No comment - 05 septembre 2019 à  19:06

Reputation de ce commentaire
 
Proposition irréprochable sur le papier, mais concrètement? Merci. Hilde



Commentaires
#1 Posté par : Bootspoppers 06 septembre 2019 à  15:40
Triste. Excellent. Effrayant. Brillant. Atroce.

Posté par : Bootspoppers | 06 septembre 2019 à  15:40

 
#2 Posté par : psychodi 06 septembre 2019 à  15:52
toute le put*%$ de vérité brute

des CSAPA sans trop de moyens

des "soignants" (Soi niants ?) qui finissent par lâcher l'affaire (parce que la coke, c'est compliqué, m'voyez...)

du bricolage, des bouts d'ficelle, des selles de ch'val (de Troie)
de l'empathie aseptisée par l'impuissance

Thelma, t'as du courage pour y être retourné
"c'est un premier pas"...Est-ce bien le premier ?

des fois, j'ai envie d'ouvrir un food truck plutôt que continuer à taffer du côté des "soignants"
j'préfèrerais parfois tenter de "gai rire" à grand coup d'hamburger/frites

merde alors, t'écris vraiment bien

Posté par : psychodi | 06 septembre 2019 à  15:52

 
#3 Posté par : Thelma 06 septembre 2019 à  19:38

a écrit

j'ai envie d'ouvrir un food truck plutôt que continuer à taffer du côté des "soignants

Écoute je suis partante pour le food truck, mais qu avec des produits locaux bien-sûr..
C'est vrai qu une bonne bouffe ,il n'y a rien de mieux pour remonter le moral..

Ce qui m'a stupéfait le plus, ce n'est pas le manque de budget, de personnel ou ces éternels mêmes thérapies..C'est le "dispositif RDR". Fièrement, il m'a montré qu'ils avaient tout a disposition.
Tu ne sais pas comment faire du crack et bien voici: allu, bicarbonate, grille..., Tout y est pour sniffer,fumer,piquer, il y a même des affiches pour t'expliquer comment procéder. Il ne te manque que la drogue et quoique..qql minutes en salle d'attente et tu as ce que tu veux..
Si j'avais trouvé ça a mes 18 ans, je ne serais surement plus là aujourd'hui...


Posté par : Thelma | 06 septembre 2019 à  19:38

 
#4 Posté par : Rove 08 septembre 2019 à  13:21
Ouch ! Voilà une réflexion forte sur ce site.
Très juste le texte si on comprend que c est très subjectif. Moi aussi , j'ai souvent ressenti cette colère (au début) face aux soignants.

Concernant la distribution de matériels d injection stérile.
_ C est une avancé indéniable que je ne remet pas en question.
Seulement les Modalités de Distribution !

.mais oui moi aussi j'ai été choqué comment c'est en libre accès.

Posté par : Rove | 08 septembre 2019 à  13:21

 
#5 Posté par : Rick 08 septembre 2019 à  13:59
Ton csapa distribue du matériel stérile et le mien n'en distribue pas. Ton csapa a trois psychologues, le mien aucun. Ton csapa donne un rdv avec un médecin en moins de deux mois ? Le mien non. Pourtant je vis dans une agglomération de 700k habitants. L'autre c'est l'hôpital et il y a le jugement des soignants.

Sinon les médecins addictologue ou psychiatrie, infirmiers si tu en as chez toi, les éducateurs. Ce sont des soutiens.  99% du travail c'est toi qui le fait, c'est un combat intérieur. C'est pour ça que les cures ont des résultats très limités car si tu reviens à la maison et reprend les mauvaises habitudes, bref.

Sinon quand on a pas de matériel stérile on arrête pas de consommer en général on réutilise le matériel voir on le partage. Je vois pas l'intérêt.

Posté par : Rick | 08 septembre 2019 à  13:59

 
#6 Posté par : Meumeuh 08 septembre 2019 à  16:15

a écrit

mais oui moi aussi j'ai été choqué comment c'est en libre accès.

Ah bon !! chacun à son avis , moi je ne vois pas en quoi c'est choquant...

Sinon ,
Moi aussi le CSAPA , où je suis allé  pour ma primo-prescription de méthadone, ( Sirop > Gélule )  n'a rien de tout ça.
Faut aller dans un CAARUD pour avoir du matériel .
Donc je fais appel à SAFE quand j'ai besoin de quelque chose.

Avant je fumais la coke au moins 1 fois par semaine ... à 2 fois, donc cela me faisait 10g par mois ... autant dire que pratiquement mon allocation aller dans la c , donc je me retrouvait toujours à 300eur de découvert...et cela tous les mois.

Donc je dirais, que tu as un très bon CSAPA Thelma ,
ce n'est pas un jugement, ni une critique, mais ton texte me semble un peu dur vis-à-vis de ton CSAPA.

Essaye de poser quelques jours de congé  , ou Des jours d'Rtt pour pouvoir caler un RDV.

Et comme l'a dit Rick, ils ne peuvent que t'aider à t'en sortir et c'est à toi de faire le plus gros du travail.


Prend soin de toi

MM


Posté par : Meumeuh | 08 septembre 2019 à  16:15

 
#7 Posté par : Rick 08 septembre 2019 à  18:40
Après c'est sûr à 300% que laddictologie manque de moyens, plus de médicaments,
Soignants, structure,  salle "de schouteu " etc

Posté par : Rick | 08 septembre 2019 à  18:40

 
#8 Posté par : ismael77 09 septembre 2019 à  06:30

a écrit

Triste. Excellent. Effrayant. Brillant. Atroce.
Moui Bootsy (tu permets?)
C'est ce qu'ils peuvent faire, tout dépend de l'échange, là c'est un abandon "responsable",  c'est pô ma faute mais c'est déjà beaucoup..

Spoiler

Non y a mille fois pire, mais d'accord, c'est un vrai et beau tableau et c'est la réaction à avoir (moi j'étais jaloux, il est où  ce csapa où l'on se souvient de toi après deux ans?).

Ce n'est pas choquant du tout, juste inopérant, demande à la même personne de la métha pour un mois, ou du sken pour la semaine,  et une boite de cent pompes, tu va voir...

Je suis d'accord avec tous, car c'est nous qui sommes concerné et qui nous devons de les "former" à notre personnalité (type, faut pas exagérer), qu'il nous aident à nous soigner nous même.
Comme au début, depuis ces dix dernières années avec le care, et l'addicto, ils ont été formé d'en haut, ils nous regardent de haut, parfois. Et nous expliquent ce qu'on sait déjà.
Ecoutez-nous, ce sont nos vies, demander de l'aide et c'est pire, dix ans après c'est dans tous les témoignages. Que peut-on faire? Une table ronde, mais où nous serions, au centre nous UDTSO!
apprentissage horizontal. Pas d'esprit mal placé, je bande plus depuis 2001. Le début du TSO (je plaisante, mais pour les shoots non, c'est venu après le csapa, et je suis pas le seul dans ce cas).

Ce qu'il y a de choquant c'est l'échec, depuis que je prends un TSO...je me shoote à l'héro et à la coco. On a négligé ou plutôt pris la récompense, la recapture de dopamine, etc (serotonine, endorphine) comme ennemi, alors qu'on en a moins joui dans sa vie, que le docteur dans la nuit. C'est indispensable d'avoir du plaisir, au moins pas trop mal, pour qu'on ne le cherche pas ailleurs. Il y a un jour, où il n'est plus ailleurs, et là c'est quoi? La vraie dépresssion non pire, la quasi totalité des ud et udtso qui se tuent le font sans produit. Ca donne une idée de pourquoi on le fait. Car la souffrance est insupportable, t'as eu mal aux dents, multiplie par 200.
Et ça j'en rêve!
Imagine le CSAPA  du 93, où tu attends 3h pour t'entendre dire que c'est une question de volonté, avant de repartir avec du xéroquel ou du tercian etc... (au passage il y a un sevrage physique, tout de même (tout est naturel/physisque/chimique, surtout quand on parle de cerveau), en tout cas ils te donnent de la métha, et tout et physique. Faux ou pas, je le sens en arrêtant après 4g par jours!
A l'hosto, Ils donnent du...mucomist...pour le craving...un autre pour gainer les nerfs, mais presque nulle part, ce dernier, ça doit être rare, et cher, pourtant évident.  Les sevrages cocaine sont pris en charge comme sevrages complexes dans les adddicto services (t'entends l'accent?).

C'est triste et mieux, en même temps, il est grand temps de reprendre le volant, c'est donc ça nos vies, de faire confiance aux échecs desautres, les prendre sur soi, et repartir prendre sa dose?
NON
*je ne veux pas aller mieux que mal, je veux être, comme vous docteur, moi, bien. On va recommencer, "on dirait que ce serait le patient qui se connaît le mieux...

BON BILLET, à deux niveaux de lecture (je le prends comme ça il est écrit, on se l'approprie, si c'est pas ça, dis-moi Thelma)
M E R C I

Rick a écrit

Après c'est sûr à 300% que l'addictologie manque de moyens, plus de médicaments,
Soignants, structure,  salle "de schouteu " etc

Pour ma part, je suis sous ou sur dosé en tout, et au bout de 17 ans je remarque que les traitements qui marchent le mieux sur moi sont les agonistes purs tel l'héroïne et la psy...
prise(s) de façon "théâtrepeutique" et avec besoin, et soin, et  surtout plaisir, quoi c'est interdit le plaisir?
Pour la psy, je rigole, parler est le premier soin après en être capable...
Pour le plaisir thérapeutique (on est à la racine du mal, mon cerveau fabrique cent fois moins d'endorphine, recapture le peu de dopamine, pour que je sois comme vous et toi, il en faut beaucoup en extra, ça tombe bien ça existe, sauf que quand on est soulagé on veut le rester
-non cher patient, c'est bien, le plaisir est défendu, et la métha ne suffit pas? et vous êtes sous TSO-coco, tricheur de toxico!
Le problème c'est la C? Oui mais avant?
Plaisir, héro thérapeutique, mais mal vu, et les stup' ça oui, même pour le tranxène il faudrait une semaine!) ....
....et l'amour de soi et du monde (mais pour ça il faut quand même du TSO). Pour le reste les gars des CSAPA, qui ne sont pas sur PA, il y en a encore, faute professionnelle! tout est là, lisez PA! Les aidants surtout, on se connaît non, nous?
MERCI


Posté par : ismael77 | 09 septembre 2019 à  06:30

 
#9 Posté par : Rick 09 septembre 2019 à  08:33
Je voulais insister sur le fait que thelma a vraiment raison de ne pas fermer les yeux sur le manque de moyens qui fait que, si tu bosses, si tu es pressé, si ton csapa n'a pas assez de budget... Ça rend la rencontre avec les professionnels plus difficile, le soin moins accessible.

Par contre rouspéter contre le matériel stérile c'est comme dire que la réduction des risques c'est une politique qui incite aux abus et c'est vraiment pas chouette. Il y a littéralement des usagers qui crèvent de chocs, infections etc.

Posté par : Rick | 09 septembre 2019 à  08:33

Remonter

Pied de page des forums