Besoin d'échanger... / Les Blogs de PsychoACTIF
Blogs » Kaatwoman » 

Besoin d'échanger... 



Voilà un bon moment que je ne m'étais pas connectée sur ce compte. Pourtant bon nombre de fois je suis allée faire un tour sur ce site, en quête de témoignage, de connaissance, de partage d'expérience..
Mais je n'avais pas trouvé ça nécessaire d'écrire ou d'intervenir auprès de vous.

Mais ce soir je reviens car je pense avoir besoin de soutien, d'écoute, de paroles pour m'aider à me remettre sur le droit chemin.
Après un certain nombre d'années a consommer j'avais réussi a y mettre un terme en septembre. Je reprenais une formation, j'arrivais enfin a maintenir ma raison et a ne plus avoir envie de taper pour m'évader dans ma bulle.
J'ai tenu 4 mois. C'était la première fois après tant d'années que le temps passé sans consommer une substance psychoactive soit aussi long. J'avais jamais tenu autant de temps. Au mieux un mois.
Et j'en étais fière. Je me sentais tellement mieux, jai retrouvé mes capacités cognitives moi qui avait si peur de les perdre, je me sentais en meilleure santé globalement même si pour le coup.. c'est les crises de boulimie qui ont refait leur apparition. Sûrement a cause du stress de la formation..
J'essayais de gérer tant bien que mal..

Puis le reconfinement est arrivé. J'avais tellement peur de me retrouver seule chez moi, peur de l'ampleur que ma dépendance a la nourriture pourrait prendre.. les premiers jours étaient assez dur.

Au fur et a mesure ça finissait par se réguler. Je finissais par reprendre un peu le dessus sur mes pulsions.
Mais je me sentais relativement seule. Isolée, en manque de contacts sociaux.. comme la plupart d'entre nous.. j'arrivais plus a trouver la motivation à travailler mes cours, je culpabilisais et je me mettais a pleurer pour rien..
J'aurais dû en parler a mes amis, ils auraient certainement pu m'aider, me soutenir, mais j'osais pas. J'osais pas les déranger avec mes émotions negatives, avec mes plaintes, je me disais que ça passerais et que ça irait mieux.

Parallèlement le craving à fait son apparition...
J'ai envoyé un message a un contact.
Je l'ai vu une semaine après.
Je savais que c'était pas raisonnable, que ça ne m'avancera pas dans mes projets, après tout ce temps sans consommer pour une fois, pourquoi rechuter maintenant.
Mais j'ai acheté. Et j'ai tapé. un weekend ; puis le suivant, et celui d'après. Après je me suis arrêtée deux semaines le temps de récupérer puis j'ai vu un ami samedi soir et le craving est revenu encore, j'ai pas pu résister. J'ai encore consommé. Et le lendemain soir chez moi j'ai finis ce qu'il me restait, seule. Quitte a passer une nuit blanche, quitte a rencontrer ces angoisses en descente..
Et hier j'ai craqué également...
Encore une courte nuit de sommeil. Encore le teint pâle, les cernes, la peau déshydratée, la mâchoire qui serre.. la sensibilité décuplée, la culpabilité, et cet état amorphe tout le long de la journée, a ne plus savoir quoi faire, a ne plus vouloir rien faire.

Le pochon n'était pas terminé.. et malgré le manque de sommeil que ça engendre et pendant tellement longtemps en plus, j'ai pas su résister. Je consomme encore ce soir.
Ça m'attriste. Je pense bien que cette fois sera la dernière.

J'essaye de lutter contre moi même contre ce produit mais je n'y arrive pas. Je m'en veux de me mettre dans cet état. Ça n'amène à rien de bon. Je pense au repas de Noël prévu dans trois jours... J'espère réussir a dormir convenablement d'ici la..

J'ai peur de ne pas réussir a affronter ma famille et d'annuler.. pourtant ça me ferait tellement plaisir de les voir.. mais je ne veux pas qu'ils me voient comme ça. J'ai honte de moi.

Je n'arrive pas a me mettre les barrières qu'il faudrait. J'ai jamais réussi a être raisonnable avec un produit a disposition.

Voilà a quoi ça sert de consommer seule, au début c'est sympa ça vide la tête ça déconnecte puis finalement ça me fait cogiter et ruminer.

Ce n'était pas nécessaire de consommer...
Pour autant je n'arrive pas a jeter ce qu'il me reste. Ça serait la solution évidente pour me stopper.. mais ma raison a du mal a prendre le dessus sur l'envie.
Malgré tout.. c'est fou quand même...

Je ne pensais pas développer autant..
Je me sens incroyablement seule. Je n'ose pas demander de l'aide a mes amis.
J'ai honte de moi je crois.
Vivement que ça passe...


Merci d'avoir lu jusqu'au bout..
Tout commentaire est bon à prendre...

Catégorie : Tranche de vie - 23 décembre 2020 à  17:55

#3-MMC #alcool #cocaïne #rechute



Commentaires
#1 Posté par : Pommecanelle 23 décembre 2020 à  21:45
Coucou,

Je n'ai malheureusement pas les paroles que tu attends pour te remettre dans ce que tu nommes le droit chemin, car moi même je ne sais pas m'y trouver, malgré tout je suis triste pour toi que tu te sentes aussi mal et aussi coupable, même si je sais que ce n'est pas évident de se débarrasser de ce sentiment lorsque on craque..

J'espère que tu sauras passer outre et te centrer sur les victoires que tu évoques, accepter les rechutes sans les voir comme des échecs ou une fatalité.

Consommer seule j évite désormais le plus possible mais je sais que c'est pas évident, loin de là pour avoir consommé du speed à outrance pendant des années, je n'ai réussi à m en détacher que parce que j'ai changé de région et coupé tous mes plans /contacts liés à ça.

Je n'ai pas de solutions miracles pour toi, mais je t'envoie toutes mes bonnes ondes de courage !!
Reputation de ce commentaire
 
Merci beaucoup <3

Posté par : Pommecanelle | 23 décembre 2020 à  21:45

 
#2 Posté par : Free’pouill 24 décembre 2020 à  00:09
Ayo !
Le seul droit chemin c'est celui que tu te créer !! Si au fond de toi tu sens que tu ne peux pas luter alors ne lutte pas... sois en accord avec toi même et tout se régularisera de façon naturelle. Bon il faut quand même y mettre du sien. Le plus important c’est que tu trouve un équilibre entre ta consommation et la vie en société.
Et tu n’est pas toute seule, je suis dans la même phase que toi en ce moment donc tkt wink

Kiss

Posté par : Free’pouill | 24 décembre 2020 à  00:09

 
#3 Posté par : Joss82160 24 décembre 2020 à  10:03
Je pense qu'on est tous comme ça. Après faire des rechutes c est normal je pense ( je dit pas que c est bien mais je pense que c est normal) , vu le monde de oufs dans lequel on vit il nous faut une soupape de décompression de temps en temps , chacun la sienne. Après tu sais je pense qu'il faut prendre son temps pour arrêtter..On est pas des machines le diable susure tjs a nos oreilles de sa voix envoutante , et ton cerveau lui pour sa part surtout connait l'effet , l'exces de dopamine que cela peut créer , des fois il s'agit juste de répondre a un déclic qui peux partir aussi vite qu'il est venus...
Mais tu es plus que sur la bonne voie.
Moi tu sais qu'en fait des fois j'ai l'impression parfois que j'étais plus défoncé quand j'avait le truc dans ma poche , mais que je n'avais encore rien pris hein sur le chemin en rentrant chez moi . Je me retrouvais dans un état , c'est juste je sais pas, ça me défoncait limite plus qu'une fois le truc pris , je tremblais , j'avais limite envie de vomir , EXCITé mais puissance mille , juste ouf mon cerveau rien que le fait de savoir qu'il va avoir son truc ce retrouvais dans un état juste fou. Très bizarre ( LOL) .
Après pour stopper c'est très dur , et comme j'ai dit on est pas des machines on est humain , on a une mémoire qui des fois est un problème sur certains point . Tu sais tu peux t'occuper pour tromper le temps , mais je pense que c'est quelque chose avec nous même qu'on a besoin de regler avec ça. Moi la j'ai tout juste 34 ans , j'ai bcp consommé longtemps et cela fait juste trois/quatre ans que je me tiens a un truc , mais pendant dix ans c'était le YO YO entre STOP et RECHUTE...
Bon voilà maintenant j'ai ma TSO mais je prend plus rien depuis trois ans et demi , même pas de pétard , je boit pas , rien... Mais voilà j'ai fait bcp de sacrifices j'ai du partir de tout les endroits ou je connaissais du monde pour ça , je suis partis dans un endroit ou je ne connaissait PERSONNE . J'ai rencontré des gens en trois ans bien sur , mais il c'est avéré que vite j'ai vu qu'ils consommaient pareil j'ai encore coupé court , et en fait je voit PERSONNE , des fois je retourne voir mes collègues avec qui j'ai consommé car ce sont des amis , de vrais peu importe ci eux consomment encore après tout , mais j'y vais un jour ou deux , on ce voit , on délire , on rigole , mais je reste pas des masses pour pas être tenté ou quoi ...
Donc tu vois moi même en bientot 4 ans je suis toujours très fragile par rapport a ça , donc ne t'en veux surtout pas et ne te braques pas sur ça , c'est rien de bien grave.
La guerre ce gagne sur une série de petite victoire , et tu as déjà eu une vcitoire avec tant d'abstentation ,tu l'as déjà fait donc tu peux le refaire et tenir encoire plus.
En fait même des fois pour ma part je me dit que c'est triste , pathétique même mais tu vois pour rester droit il faut que je me désociabilise...
Et encore même seul tu vois là c'est noel , et je me dis que jvais tenter de me chopper un truc. Cela fait pourtant trois/quatre ans que. Mais voilà déjà j'ai tenus tout ça , c'est très bien , je suis plus que content de moi . Chopper un demi et voilà. Après bon je me dis ça depuis 4 jour déjà mais j'ai toujours pas franchis le pas.
Après voilà te donnes pas des objectifs de ouf , marche a ton rythmne , n'essaie pas de courir ou de faire du vélo si tu marches pas encore bien.
On sait très bien que c'est très dur de décrocher et c'est un combat de tous les jours , personne ne te jugeras et surtout toi ne te juges pas sur ça , çela ce fait 1 jour après l'autre , ne t'en veux pas si tu retombes ou pour des manquements , tout n'est pas finis bien au contraire...
Courage , ça va aller. Puises en toi la force , on l'a tous donc toi aussi j'en suis sur.
Force a toi.

Posté par : Joss82160 | 24 décembre 2020 à  10:03

 
#4 Posté par : Drim 24 décembre 2020 à  11:20
Salut, t'es en bonne voie pour ton arrêt. C'est fait de rechutes, faut pas culpabiliser, quand tu craque il faut t'accorder un repis. Et recontextualiser comme tu dis en ce moment c'est pas facile et chacun gère comme il peut. Je suis également retourné dans une consommation problématique avec la weed. En télétravail je vaporise de la weed dès le matin. J'ai retapé de la c y'a 15 jours j'en suis pas fière non plus mais c'est pas grave.
Essaye de trouver un autre exutoire moins addictif que la c pour gérer ces temps-ci, chacun son truc et perso je sais que le bédo c'est un truc dont j'arrive toujours a décroché et souvent a contrôler.

Posté par : Drim | 24 décembre 2020 à  11:20

 
#5 Posté par : JellyFish's Dream 24 décembre 2020 à  12:53
Salut,

Je pense que beaucoup de choses vrai ont été dites.

Baisser la pression qu'on se met soi même, ne pas trop se juger, savoir se laisser aller sans se lâcher totalement.

Je sais que c'est pas toujours facile de vivre avec soi et avec ses vices. Mais la paix est possible, du moins enterrer le hash de guerre.

Gros du courage pour ta route. Avec ou sans aide, tu pourra y arriver wink

JFD

Posté par : JellyFish's Dream | 24 décembre 2020 à  12:53

 
#6 Posté par : Kaatwoman 18 juin 2021 à  22:28
Bonsoir, désolé je tarde à répondre à vos messages de soutien, je savais pas trop comment le formuler à cette période mais vous lire m'a fait énormément de bien, merci pour vos messages ça m'a vraiment fait chaud au coeur <3

Posté par : Kaatwoman | 18 juin 2021 à  22:28

Remonter

Pied de page des forums