C'est compliqué, j'ai un problème je ne comprends pas, je ne sais pas. / Les Blogs de PsychoACTIF
Blogs » Bettina » 

C'est compliqué, j'ai un problème je ne comprends pas, je ne sais pas. 



À peine quelques mois de sniff et j'en veux toujours plus. Plus exactement, je dirais que j'en ai de plus en plus besoin pour me sentir bien.

Comme je ne suis pas tout à fait idiote à la base, je savais à quoi m’attendre en me lançant à corps perdu dans la drogue. Je savais le cercle vicieux qui allait s'ensuivre.

Alors, je fais quoi ? J'arrête de me camer avant la ruine et je claque définitivement la porte de ce forum alors que j'y avais créé des affinités sincères ? Ou bien je maintiens le cap, avec autre chose que la kétamine et je continue à poster des mots sur ce site ?

C'est un vrai dilemme. D'autant, qu'au bout, si je continue mon rythme effréné, il y a la mort.

Et je ne vois vraiment pas comment, après ça, je vais pouvoir justifier le fait que l'on me retrouve allongée par terre inanimée.

Parce que qui dit mort inexpliquée pour un sujet jeune, dit autopsie et je pense que ma famille va tomber de très haut. Je les imagine déjà s'interroger : "Mais comment ? Elle, qui était si brillante, comment a-t-elle pu se perdre dans des paradis artificiels ?" "Mais quelles étaient exactement ses fréquentations ?".

Là, en revanche, j'aurais envie de leur rétorquer que c'est un sujet tabou qui peut toucher tout le monde.

Sauf qu'on n'est pas tous égaux devant la désintox. C'est simple, plus tu es blindé de fric, mieux tu es pris en charge.

On n'est pas tous égaux. On ne naît pas tous égaux tout court.

Le pauvre petit schizophrène ou le petit rebeu qui vit avec maman dans son HLM et qui clamse à force d'avoir trop consommé, c'est banal.

Le petit mec qui vit du RSA, quelles que soient ses origines, qui dort chez maman et qui veut s'en sortir se verra enfermé, pieds et poings liés. Le sevrage se fera dans la douleur, les atroces souffrances. Rien de plus facile : on l'enferme dans une pièce et on lui ouvre la porte dix jours plus tard et là, ô miracle, il est sevré !

Le sevrage brutal dit "cold turkey" est très efficace en effet. Abominable mais efficace.

Cependant, dès lors que tes poches sont pleines de blé, que ta peau soit de couleur noire, café au lait, jaune, blanche ou rouge on t'ouvrira les portes d'une belle clinique toute neuve, grand luxe où tu seras bien chouchouté.

Non, je blague. Je parle d'une époque révolue. Aujourd'hui, il y a l'Association Nationale de Prévention en Alcoologie et Addictologie (l'A.N.P.A.A) et ses filiales C.S.A.P.A et autres C.A.A.R.U.D. Mais là aussi, encore faut-il le savoir.

Je pense à tous ceux qui sont dans la rue, qui errent tels des zombies et qui n'ont pas accès à l'information comme nous y avons tous accès ici.

Certains ne toucheront jamais à la drogue, d'autres y toucheront une seule et unique fois, d'autres resterons d’éternels consommateurs occasionnels (mais là aussi, où est la limite ? À partir de quel moment est-on dépendant ?) Et enfin il y a ceux qui tomberont dans l'addiction pure et simple.

Je connais quelques crétins qui se cament pépères partout mais j'en connais d'autres qui ont des brèches, des failles. Parce qu'on a beau dire que la drogue c'est de la merde ça fait quand même du bien au cerveau ! Et sacrément !

Je pense à tous les traumatisés de la vie, les dépressifs latents. On nous vend du bonheur. Un bonheur bref, certes, mais du bonheur quand même. L'arnaque est là, on en est conscient mais on tombe quand même dans le panneau.

Bon, là, j'hésite un peu avant d'envoyer mon billet franchement beauf. Ça ressemble un peu à une brève de comptoir. On dirait quelqu'un qui souffre d'un trouble de la personnalité multiple. Mais hum, voilà, alea jacta est.


Catégorie : Opinion - 10 décembre 2019 à  23:54

#kétamine #saudade

Reputation de ce commentaire
 
J'aime bien ta beauferie. Tu devais planer très haut quand tu as posté. Sista



Commentaires
#1 Posté par : prescripteur 11 décembre 2019 à  08:17

Le sevrage brutal dit "cold turkey" est très efficace en effet. Abominable mais efficace.

Non, efficace sur le moment mais menant quasi constamment à la récidive.

Pas mal d'approximations dans ton post (les CSAPA ne sont pas des filiales de l'ANPAA mais l'ANPAA gère beaucoup de CSAPA). Je pense justement que tu devrais consulter pour avoir une vision plus objective de ta situation. Les CSAPA sont anonymes et gratuits, donc on ne te demandera pas d'argent.

Et il est important de penser que c'est toi, et toi seul, qui peut conduire ton destin. Les autres, l'argent etc.. peuvent te compliquer la vie ou t'aider (CSAPA) mais ils ne peuvent pas conduire ta vie à ta place.
Amicalement

Reputation de ce commentaire
 
Je suis ok avec le post sérieux de Prescripteur. Sisita

Posté par : prescripteur | 11 décembre 2019 à  08:17

 
#2 Posté par : Junon 14 décembre 2019 à  01:25
Go CSAPA et traitement de substitution.
Plus tu attends plus ce sera difficile de décrocher, là tu dois en être au point de passer tes journées à taper pour vesqui le manque. Essaye d'y sortir rapidement

Posté par : Junon | 14 décembre 2019 à  01:25

Remonter

Pied de page des forums