Cannabis - Journal d'un sevrage degressif / Les Blogs de PsychoACTIF
Blogs » Drim » 

Cannabis - Journal d'un sevrage degressif 



Salut,
Depuis quelques années j'ai repris et à peu près apprivoisé ma conso de canna.
En arrêtant le tabac, en commençant la vaporisation.
Maintenant j'ai vraiment envie de m’éloigner du canna. Fumer une fois de temps en temps pourquoi pas, mais j'arrête mon auto-prod qui durait depuis 3ans et je n'en achèterais plus.
J'arrive sur la fin de ma récolte de novembre et j'ai un test urinaire à faire entre juin et aout pour mon permis donc c'est le moment de me lancer.

J'ai repris une conso journalière depuis début Novembre, entre 0.1 et 1g par jour environs ce qui représente entre 1 et 10-15 vapos par jour quand même.

Le matos pour le dégressif :

- 1.3g de mix OG Kush - Critical qui défonce beaucoup
- 2.2g de manucure fine (proche tête) qui défonce un peu
- 5.2g de zaptar qui a quelques restes de défonce
Spoiler

Je jonglerais avec tout ça pour diminuer progressivement.

Je posterais mes objectifs journalier ici, je vais essayer d'être constant dans mes publications.

Catégorie : Carnet de bord - 11 mai 2020 à  15:56

#cannabis #journal #sevrage degressif #test urinaire



Commentaires
#1 Posté par : Drim 11 mai 2020 à  16:27
/************** SEMAINE 1 -  JOUR 1 - 11-05-2020 *****************/

Objectif de la semaine : passer un jour sans fumer.

Objectif du jours :
- Repousser le premier vapo après 18h. ok
- Conso moins de 0.3g de weed. ok (0.15 environ)

Quelques suivis :

/** Sommeil **/
6h20 réveil facile mais tête dans le pâté, je me suis réveillé toutes les deux heures entre 2h et 6h. Gros reste de défonce de la veille.

/** Moral **/
Le moral va bien, mais lassitude général et syndrome amotivationnel pour le taff qui joue sur le moral.

/** Taff **/
Pas beaucoup de motivation à bosser, (projet relou + télétravail qui saoul)

*********************** Commentaire ***********************

Aujourd'hui, premier jour facile, je suis chargé de cannabis de la veille, je ne ressens aucun besoin/manque de cannabis. Je sais que quand je fumerais ce soir j'aurais pas beaucoup d'effet comme j'ai énormément fumé hier j'ai une tolérance très haute.
Demain soir je commencerais à avoir une bonne défonce normalement. Je vais quand même essayer mini doser ce soir, avec un 0,1g divisé en trois pour commencer à  étaler la première prise.
Je vais avoir trois-quatres semaines qui vont être un peu compliquées. Mais avec ce journal j'espère réussir à pas trop me prendre la tête en me rappelant que le meilleur moyen de pas fumer c'est faire autre chose quand l'envie arrive. Sortir, lire, faire à manger, sport...
J’appréhende les moments où je me fait chier, que vont devenir mes dimanches. En tout cas il fallait attendre la fin du confinement pour envisager ce dégressif.

Bonne fin d'aprèm !
Reputation de ce commentaire
 
Merci de nous partager tout ça , tu as mon soutien ! FDL

Posté par : Drim | 11 mai 2020 à  16:27

 
#2 Posté par : psychodi 12 mai 2020 à  12:12
tout mon soutien pour cette démarche, Drim

perso, j'ai pu m'affranchir du THC depuis quelques mois en investissant dans de la weed CBD vaporisée : pas ou peu de symptômes de manque dont insomnie et sueurs parce que ça se manifeste comme ça pour moi...et anxiété bien tempérée aussi...
si tu étais en auto prod, je me doute que tu ne cultivais pas de la CBD, haha ! (j'ai eu aussi une longue période avec un joli placard et puis j'ai dû déménagé et c'était plus possible...désormais, c'est balconnade chaque été !!)

ça peut valoir de coût d'acheter des miettes (trim) de CBD pour compenser, ça reste pas trop cher et ça peut le faire durant la transition/réduction

amicalement

Posté par : psychodi | 12 mai 2020 à  12:12

 
#3 Posté par : Drim 12 mai 2020 à  15:30
Salut psychodi et merci du soutient,

J'avais testé la weed CBD, c'est sympa niveau gout mais ça me frustre trop et j'ai jamais vraiment senti l'effet relaxe ou quelque chose. Il faudrait que j'essaie quand je suis clean de THC. Mais de base pour le côté zen je préfère un bon thé blanc.

A savoir que j'arrête en dégressif pour éviter les risques de décompensation quand j'arrête trop brutalement.
Mon idée dans le sevrage dégressif c'est qu'il faut environ 3 semaines au corps pour évacuer le THC. Et plutôt que d'arrêter sec avec tous les à côtés pas agréable, je voudrais faire un dégressif vraiment contrôlé (une diminution de conso quotidienne et constante avec au pire une stagnation d'un jours à l'autre) pour accompagner et atténuer les effets décompensatoires qu'a l'arrêt sur moi.

/******************* SEMAINE 1 -  JOUR 2 ***********************/

Objectif de la veille :
- Repousser le premier vapo après 18h. ok
- Conso moins de 0.3g de weed. ok (0.16g environ)

Objectif du jours :
- Créneau de consommation 18h-21h.
- Conso moins de 0.16g de weed.

Quelques suivis :

/** Sommeil **/
6h00, je me suis réveillé une fois à 4h, et pas grande forme ce matin.

/** Moral **/
Idem veille, en plus je me sens fatigué et défoncé.

/** Taff **/
Idem veille

*********************** Commentaire ***********************

Pendant ce dégressif je vise une période de conso qui tend vers la fin d'aprèm (17h-18h), pour éloigner un maximum la défonce du sommeil et petit à petit ressentir de nouveau la fatigue sans défonce.
J'appréhende pas mal le week end forcément. mais je vais essayer de beaucoup bouger pour pas trop pêter un câble sur mon canap'.

Posté par : Drim | 12 mai 2020 à  15:30

 
#4 Posté par : Drim 13 mai 2020 à  17:03
/******************* SEMAINE 1 -  JOUR 3 ***********************/

Objectif de la veille :
- Créneau de consommation 18h-21h. pas ok, décalage chez des pote dernier vapo vers 21h30.
- Conso moins de 0.16g de weed. pas ok conso d'une micro boulette de shit, soit environ 0.1g de shit en plus je dirais.

Objectif du jours :
- Créneau de consommation 17h-20h.
- Conso moins de 0.16g de weed.

Quelques suivis :

/** Sommeil **/
reveil 6h00, bien dormis, Bonne forme

/** Moral **/
Bien

/** Taff **/
Y'a du mieux, indépendamment de ma diminution, quoique je sens que je suis moins embrumé par la weed.

Posté par : Drim | 13 mai 2020 à  17:03

 
#5 Posté par : Drim 18 mai 2020 à  10:31
Salut, je me rend compte que c'est dur de faire un suivit quotidiant et pas forcément utils non plus.

Donc la baisse et la stabilisation suivent leur cours.
Je repasserais ce soir pour les précisions sur la diminution des stock.

Je suis assez satisfait j'ai stabilisé a des petites doses.

Mais j'ai toujours cette angoisse d'avoir du matos quand je prévois quelque chose. Et c'est  bien de cette angoisse qu'il faut que je me débarrasse.

A plus !

Posté par : Drim | 18 mai 2020 à  10:31

 
#6 Posté par : Drim 19 mai 2020 à  11:22
Salut, j'étais en travaux toute la fin de semaine dernière, pas trop le temps de tenir le journal.

J'ai repesé ce qu'il me reste ce matin :
- 0.54g de mix OG Kush - Critical
- 1.42g de manucure

Donc en 8 jours j'ai vaporisé 0.8g de mix, environ 0.2 de manucure et le reste en bédos zaptar/manucure entre potes.

On va dire que j'ai fumé l'équivalent de 1g de weed en 8 jours a moi seul, les 0.6 restant c'est aux potes.

Hier soir j'ai fait trois vapos de manucure environ à 0.06 chacun. J'ai une sensibilité à la weed qui commence à être bien.

Hier j'ai compris un truc,j'ai toujours des gros craving de clope que j'ai pris l'habitude de combler avec la weed le soir chez moi. En fait il suffit que je les identifies pour séparer envie de clope et envie de weed. Je me dis si je vaporise ça va pas calmer l'envie de tabac et je vais être défoncé pour dormir.

J'ai fait un rêve cette nuit avec un sommeil plutôt léger, pas de cauchemar pas de sueurs particulière. Même si je me suis reveillé plusieurs fois, pas d'impatiences dans les membres comme ça me faisais quand j'arrêtais avant.
Donc je continue sur ce rythme.

Ma conso d'alcool est assez stable, et de cigares aussi, même si j'ai identifié que le cigare me rend ronchon et un peu déprimé le lendemain un peu comme un sevrage de tabac
D’ailleurs ça me rappel l'époque ou je fumais la e-cig et des joint tabac/weed. A cette époque j'étais souvent ronchon, pour pas dire imbuvable, au boulot le lendemain d'une session bédo. Est-ce que c'est dû au tabac ? En tout cas quand je fume pas de cigare mais que je vaporise de la weed le lendemain je suis bien et j'ai un bon moral.

Je vais éviter un max les cigares ces temps-ci.

A plus !

Posté par : Drim | 19 mai 2020 à  11:22

 
#7 Posté par : Drim 25 mai 2020 à  15:32
Salut,

J'ai fusionné tout ce qu'il me restait :
- 0.78g mix + manucure
- 4.64g de zaptar. 

En 14j j'ai conso en moyenne 0.19g/jours mais avec bien 0.5 voir plus de partagés.

Samedi journée relâchement suite descente alcool/cc, j'ai du vaporiser 0.4 dans la journée. (HS : J'ai remarqué que quand je bois pas en tapant de la C j'ai aucune descente et j'ai pas du tout d'envie de retaper toute les 5mn bref la CC sans alcool c'est ben mieux)

Il me reste mon angoisse du soir et j'ai toujours pas sauté un jour :-/ à voir pour la suite.
Je conso entre 0.05 et 0.1 par jour en ce moment. Je sens que mon niveau global de défonce diminue, maintenant j'ai moins d'effet dopaminergique quand je fume. C'est plus lourd et ça m'assomme après une journée de taff, alors qu'avant ça me motivait.

J'ai beaucoup de saut d'humeur mais ça c'est indépendant de mes consos et le problème c'est que j'ai des grosses envies de conso les jours ou j'ai pas le moral et ou ça me réussit le moins. C'est aussi ces jours là que je suis le plus faible sur mes dépendance/appétences.

Posté par : Drim | 25 mai 2020 à  15:32

 
#8 Posté par : Drim 02 juin 2020 à  15:57
Salut,
Aujourd'hui premier jour sans canna. J'ai fini sur un petit week end bien vaporeux.
Hier j'ai fini mes stock et j'avais prix 1.5g pour le week end.
Je posterais ici la suite du sevrage, la partie dégressive c'est bien passé et j’espère que malgré ma session de ce week end ça sera pas trop hard.

Il me reste le zaptar qui détend un peu mais on peut pas dire qu'il défonce réellement.

Premier soir un peu stressant mais ça va le faire.

Posté par : Drim | 02 juin 2020 à  15:57

 
#9 Posté par : Drim 04 juin 2020 à  07:27
Salut,

Niveau moral global c'est pas ouf ces temps-ci en partie a cause du canna, pas parce que j'arrête mais parce que chez moi une conso journalière de plusieurs mois, ça provoque une sorte de dépression médicamenteuse. Déjà le syndrome motivationnel, et le conflit intérieur entre l'envie d'arrêter et de vaporiser une bonne grosse weed me fatigue moralement. 
Je remplis mes journée de boulot et de sport, le soir je me réhabitue petit à petit a me détendre sans défonce.

Deux nuits après le précédent message et je dois dire que je suis plutôt satisfait. J'ai bien dormis je me réveil pas la nuit, pas de sueur, j'ai l'impression que je me fait tout un monde de l'arrêt mais qu'a chaque fois c'est plus simple en vrai que dans ma tête.
J'ai toujours le "bon vieux" mécanisme de l'angoisse de pas dormir qui arrive le soir mais dans la soirée ma fatigue me rattrape et je dors bien.
J'ai quand même fumé une roulé pur zaptar, j'ai senti quelque chose, mais pas de défonce comme d'hab' pas de gamberge, pas d'effet physique.
Ça doit être tout ce qui reste de la vaporisation à 190° comme CBN, CBE, du benzène, THCV et CBC <= des trucs pas très foufou a fumer ....
Ce serait peut être pas mal de vaporiser du CBD, mais ça coute toujours un bras, j'avais choppé de la French amnésia 4-9% de CBD et <0.2% de THC à 25€ les 2g en boutique, c'est une amnésia normale de laquelle on a extrait le THC et qui conserve bien ses caractéristiques organoleptiques.

Sinon côté commission médicale, j’attends mi-juin pour prendre rendez-vous début juillet et le test urinaire sera à faire 15 jours avant, j'ose espérer que fin juin je soit clean.

Mentalement ça va mais le cannabis ça reste un truc qui marque le cerveau et ma motivation est quand même en grande partie basé dessus depuis 2-3 ans. Quand je m'imagine en vacance ce qui me motive c'est de pouvoir y vaporiser de la weed.
J'avais déjà arrêté 2 ans et c'était revenu en quelque mois d'abstinence total, ça m'avait marqué, quand je pensais aux vacances ou a des week end, j'étais libéré du canna. C'est aussi le but ici

Posté par : Drim | 04 juin 2020 à  07:27

 
#10 Posté par : JellyFish's Dream 04 juin 2020 à  14:32
Salut,

Je suis moi aussi sur un début de sevrage, courage à toi, courage à nous !

Alors je dis ça comme ça, mais sur le site laf****d***d, basé en Avignon jcrois, ya dla cbd pour moins de 5e le g. Et à savoir, que personnellement, la cbd "indoor" qui peut aller à 12e/g, ne possède pas les qualités gustatives ni l'épaisseur de la vapeur d'une exté, 3 fois moins chère. Tu payes cher et t'es frustré.

Du coup pour amorcer mon sevrage de thc, je tourne à la Master Kush, un vrai régal, souvent de meilleure qualité que beaucoup d'herbes thc, à 4.90e le g.

Des fois, la vie n'est pas une flute. Mais elle fait pas exprès.

JFD

Posté par : JellyFish's Dream | 04 juin 2020 à  14:32

 
#11 Posté par : Drim 08 juin 2020 à  09:48
Salut, merci du com' et pour les infos.
Pour le moment ça va super bien, ce soir ça fera une semaine sans.
J'ai fait un gros week end de teuf a dormir 4h par nuits du coup hier j'ai dormis comme un bébé.

Pour le CBD je verrais mais pour le moment j'ai pas trop d'envie de joint ou de vaporisation. Justement je pense que c'est du a mon mode de consommation en vaporisation qui est quand même plus doux et moins rituel que le roulage de petit.

Bonne semaine et bon sevrage aussi ! (Faudra quand même que j’essaie cette Master Kush :-) )

Posté par : Drim | 08 juin 2020 à  09:48

 
#12 Posté par : psychodi 08 juin 2020 à  16:01
Bravo pour ton sevrage dégressif, Drim !

si tu te mets à vaporiser la Master Kush en mode CBD staïle, tu vas sûrement profiter pleinement du potentiel de ces inflorescences qui défoncent pas mais qui te mettent juste tranquille, je pense... à moins que ton projet soit de renouer avec les cannabinoides endogènes, qui sont tout aussi efficaces pour peu que le système se remettre en route correctement après des années d'apport exogène...

amicalement

Psychodi

Posté par : psychodi | 08 juin 2020 à  16:01

 
#13 Posté par : Drim 09 juin 2020 à  11:39
Salut,
Mon premier sevrage à duré deux ans de 2014 à 2016. Depuis 2016 j'ai repris une conso quotidienne jusque début 2019 avec genre 10g consommé entre mai et octobre 2019 et ou j'avais bien retrouvé le sommeil. Là ça fait depuis novembre que je refume quotidiennement. 

Ceci dit après une semaine d'arrêt j'ai eu droit à ma première insomnie hier. Le paradox quand j'arrête c'est que je dors beaucoup moins et que je suis beaucoup plus en forme.
Je vais passer acheter du CBD en boutique cet après midi pour voir si ça aide.
Et si ce soir je refais une insomnie malgré le CBD alors demain je prendrais du Xeroquel qui marche bien a petite dose et ponctuellement pour retrouver le sommeil. Car moins je dors et moins j'ai envie de dormir quand j'arrête.
Je tiens au jus !

Posté par : Drim | 09 juin 2020 à  11:39

 
#14 Posté par : Drim 10 juin 2020 à  08:10
Salut, encore les affres de mes arrêts. Ça va super bien niveau moral, mais qu'est ce que je suis speed ! Pour vous donner une idée, cet état c'est un peu le même que sous coke. Beaucoup de dopamine, tout me motive, c'est la sortie d'une dépression médicamenteuse induite par le cannabis.

Je connais bien ces états là c'est un états maniaque, alors hier j’étais exténué mais impossible de dormir ou de faire de sieste, alors vers 18h j'ai pris 1/4 de xeroquel LP que j'ai au préalable réduit en poudre et laissé agir la fée médicament. Au bout d'une demi heure je sens bien les effets et une heure après je dormais. 12h de dodo ça fait du bien. Ce matin je me réveil en pleine forme et dans le même état un peu maniaque.
A voir si j'arrive à bien me concentrer aujourd'hui et à pas m'éparpiller de partout.

Comme quoi chez moi quand j'arrête le canna j'ai besoin de plus que deux semaines de dégressif, l'année dernière j'avais arrêté en 2 mois, un jour sur deux pendant deux semaines, puis un sur trois et ainsi de suite. Jusqu’à ne plus fumer que le week-end. Quand javais finalement fait mon mois sans canna c'était passé nickel.

On m'avait diagnostiqué bipolaire mais c'est surtout des dépression médicamenteuse (au sens substance) induite par la prise journalière de cannabis. Et quand ça s'arrête le cerveau ne sait plus gérer l’afflux de neurotransmetteurs et de bien être. Si il n'a plus trop certain neurotransmetteurs j'imagine que les mécanismes de recapture deviennent moins performants. Et quand les vannes sont a nouveau ouverte c'est la crise maniaque.

Posté par : Drim | 10 juin 2020 à  08:10

 
#15 Posté par : Mister No 12 juin 2020 à  09:28
Yo Drim,

On m'avait diagnostiqué bipolaire mais c'est surtout des dépression médicamenteuse (au sens substance) induite par la prise journalière de cannabis.

Attention à l'effet nocebo.
Surtout que j'ai le sentiment en te lisant que finalement tes arrêt pèsent plus lourdement qu'une conso quotidienne mais maîtrisée que tu as mis en place.
Je me trompe peut-être c'est l'impression que j'en ai.
Sans parler de bipolarité, probable que le cannabis apaise et pris quotidiennement en petite quantité t'évite des montagnes russes exacerbées par des sevrage qui se répètent.
En tout cas, je me fais pas de bile pour toi, j'ai le sentiment que tu as assez de recul pour gérer.

La vibe.


Posté par : Mister No | 12 juin 2020 à  09:28

 
#16 Posté par : Drim 15 juin 2020 à  11:30
Hey, merci Mr No, c'est bien un côté de dépression, peut être que le terme dépression medicamenteuse est mal utilisé. Mais c'est que le cannabis au quotidien à tendance a me déconnecter de mes émotions et je me perd un peu. Et ma motivation petit a petit s'oriente vers la conso du soir. C'est une dépression de désaccord avec moi même si je peux dire.

Mine de rien j'ai du mal a arrêter, c'est plus facile de fumer un petit vapo tout les  soirs que de réussir a pas  fumer trois semaine pour retrouver un sommeil plus naturel.
A noter que j'ai jamais de soucis pour dormir à part dans les périodes ou j'arrête le bédos, et quelques rares soirée d'insomnie. Mais sinon j'ai jamais eu de problème de dodo chronique hors conso.

En tout cas ça va de mieux en mieux pour dormir, j'ai eu recours une fois à 1/4 de Xeroquel début de semaine dernière et depuis ça va.

J'ai un peu testé le CBD et c'est plutôt pas mal, ce qui est cool c'est que j'ai bien fait le deuil de l'effet de défonce ce  qui fait que c'est pas frustrant du tout le CBD.

Début de la troisième semaine donc.

Posté par : Drim | 15 juin 2020 à  11:30

 
#17 Posté par : Drim 23 juin 2020 à  09:36
Salut, petit écart ce dimanche j'ai fumé qq lattes sur un joint (omg j'ai fumé du tabac !!!) puis j'ai roulé un damiana weed qu'on a fumé à trois.

Hormis ça, ça va a peu près, malgré mes boulimie de soirées à rosés arrosé jusqu’à la rosée du matin.

Posté par : Drim | 23 juin 2020 à  09:36

 
#18 Posté par : Drim 29 juin 2020 à  18:55
Salut, malgré l’écart y'a 8 jours je commence a vraiment bien vivre mes soirées que je sorte ou non.
J'ai l'impression de moins compenser sur tout le reste, toujours un peu de CBD à l'occasion.
Il me reste toujours les dix meuges de weed chez ma pote, mais plus ça va moins j'ai envi de les consos.
Après je relativise, je connais les bails, quatres semaines c'est rien, je vise septembre minimum pour lever l'embargo.

Posté par : Drim | 29 juin 2020 à  18:55

Remonter

Pied de page des forums