Comment je remonte / Les Blogs de PsychoACTIF

Comment je remonte 



J'ai fait un burn-out il y a quelques semaines où je voulais planter 3 coups de couteaux dans le ventre d'une personne puis aller chez mon ex me faire hara-kiri devant elle. J'ai réfléchit que d'un point de vue logistique j'aurais un soucis, donc j'ai commencé à  prendre des renseignements pour rejoindre la Syrie afin de combattre DAESH.
Je devait voir mon psychologue 2 jours plus tard donc mon idée de combattre DAESH se confirme durant cette période, même si une séance téléphonique d'une demi-heure m'a grandement aidé à  ne pas partir tuer la personne et me faire hara-kiri. J'avais tout de même un secret espoir d'aller mieux, donc je lui ai demandé un séjour en psychiatrie ou en maison de repos.
En tant que psychologue/psychanalyste il m'a conseillé sans conviction une maison de repos.
L'après-midi j'avais rdv avec mon médecin généraliste pour un renouvellement d'ordonnance, mais cette fois je lui demandais de l'aide car je consommais trop de xanax. Il m'est arrivé d'avalé toute une tablette dans la journée pour simplement stabilisé mon humeur. Pour elle la maison de repos n'était pas pour moi bue l'urgence, et j'ai été pris en charge dans la journée et le soir-même enfermé en psychiatrie en milieu fermé. Même en prison ils ont droit à  1h de sortie par jour...


Avec le loxepac il faut dire que l'on ne voie pas le temps passer...
En tout cas cette semaine "encadré" m'a permis de povoir switcher de graitement sans en ressentir les symptômes. Et j'ai bon éspoir de ne pas garder les anxiolitiques trop longtemps. Je compte aussi m'inscrire à  un sport d'qïkido pour canaliser ma haine et la transformer en quelques choses de super utile pour psycho.
Arès les réunions je vais trouver une nouvelle idée...

Sans aide des médecins qui étaient totalement absent, j'ai du la voir 30min en 1 semaines pour me pose exactement les mêmes questions et noyé la différence dans mes réponses. C'est à  ce moment que j'ai eu mon autorisation de sortie et récupérer mon tel.
Merci lloigor, je fut surpris de ton coup de fil.

Bilan, les services psychiatrie sont très bien pour lutter contre une crise dépressif suicidaire aigu, mais pas le reste Le personnel n'est pas formé pour.
Il faut déjà  avoir un projet à  court terme pour que le séjour aboutisse à  un sorte de renaissance.logement, social


Catégorie : Témoignages - 16 févier 2017 à  23:14

Mots-clé : [alcool, seresta]



Commentaires
#1 Posté par : BoilingBlood 17 févier 2017 à  02:15

Pour avoir vécu un passage très largement comparable à  ton histoire en pas mal de points, je compatis sincèrement.
Concernant ton bilan, pour ma part (je vais parler en "je" par contre), j'aurais dit que à  mon goût, les services psychiatriques peuvent être très bien pour ce genre de crise (à  condition d'avoir un personnel à  l'écoute), mais que pour le reste, je ne pense pas qu'une seule semaine suffise à  avoir cette "renaissance" que tu évoques : j'entends par là  que lorsque l'on est admis à  cause d'une crise de ce genre, je pense et ai remarqué qu'il y a une première période qui sera déjà  là  pour décompresser et se reposer, période qui peut certainement difficilement durer moins d'une semaine.
Ensuite, pendant cette période de repos, je pense qu'il est dans l'intérêt du patient de ne pas parler de projet à  court ou moyen terme. En plus, on n'est sûrement pas à  même d'y réfléchir soi-même correctement (tu parles du loxapac, pour avoir aussi connu dans ce cadre les prises de loxapac en gouttes à  heures fixes, on n'est pas forcément opérationnel à  mon goût !).
À ce que j'ai remarqué dans mon expérience, c'est seulement après cette phase de repos qu'on pourra, avec l'aide d'une équipe compétente, évoquer et préparer un projet visant une "renaissance", et l'imaginer puis le mettre en  œuvre prend encore du temps.

Je suis vraiment désolé pour toi que ça n'ait pas été aussi profitable que ce que tu aurais voulu, je pense que les services psy sont différents partout, même si ils ont aussi beaucoup de similarités, j'imagine que c'est encore une fois du à  l'approche du personnel.
Si ton séjour a été trop court pour préparer un projet, j'espère qu'il aura déjà  été bénéfique pour la phase "repos" dont je parlais. J'espère que tu trouveras des personnes compétentes pour t'aider et t'accompagner pour la suite des choses.
Si tu as envie de discuter un peu de tout ça, n'hésite pas.
Je te souhaite beaucoup de courage, et si j'avais un "conseil" à  te donner, de mon point de vue après avoir pété un énorme câble il y a bientôt 4 ans maintenant et allant si bien aujourd'hui, c'est que j'ai retenu que "le temps guérit tout". Ça peut prendre du temps, mais si tu es décidé à  aller de l'avant, maintenant que tu as rebondi après avoir un peu "touché le fond" (je me permets, d'après les idées que tu as pu avoir lors de ton burn out), tu ne peux que remonter. Même si ça prend du temps, et même si tu trouves que tu n'en vois pas le bout.
Bon courage.


Posté par : BoilingBlood | 17 févier 2017 à  02:15

 

#2 Posté par : lloigor 17 févier 2017 à  14:18

T'inquiète Miky j'ai été autant surpris que toi que tu décroche te sachant a l'hôpital wink

C'était une agréable surprise d'avoir de tes nouvelles et surtout de voir que cela allait mieux.

Et ça ira de mieux en mieux wink

Bises super


Posté par : lloigor | 17 févier 2017 à  14:18

 

#3 Posté par : mikykeupon 19 févier 2017 à  05:50

Mais j'ai passé un très bon séjour, c'est aussi grâce à  ça que je peux revenir doucement poster en ce moment.
Je disait que de ce que j'avais vue, seule les cas de grosse dépression devraient être hospitalisé en psychiatrie. Pour n'importe qu'elle autre pathologie ce n'est rien d'autre que d'endormir le client afin qu'il n'oppose pas trop de résistance et qu'il réponde sagement à  des questions formaté (le relief des écrans dans le miroir, j'ai vue les cases cochés). Souvent les usagers de drogue repartent comme des légumes avec encore plus de produits, les grosses névroses sont soigné à  coup de neuroleptique et de 2 visites de courtoisie chaque semaine d'un psychiatre, et je ne parle que de 2 cas sur tant d'autres qui sont injustement placé dans ces établissements.

Mon blog se voulait juste une critique comme quoi trop de personnes n'ayant rien à  faire y sont enfermé, par contre je me répète, pour les dépression cela m'a été une solution de survie.
Ce n'est pas le service que je critique, mais les conditions d'accès.

J'ai peu dormi cette nuit, 5h, et j'ai pas mal de route à  faire, genre 600km. Je ne serais pas seul faisant du co-voiturage, j'espère qu'une des personnes aura son permis car je ne suis pas sur de réussir à  me rendormir.
Quoique, venir écrire içi ce qui m'arrive m'a comme envoyé un message interne au corps que ce serait dit que ce serait peut-être le moment. Je suis tenté par un stick d'herbe....
Je le roule et retourne me coucher.

En plus je suis fier, je ne fume plus du tout de tabac, mais ce sera d'autres histoires.


Posté par : mikykeupon | 19 févier 2017 à  05:50

 

#4 Posté par : BoilingBlood 19 févier 2017 à  09:28

Je me posais une petite question, un peu HS, mais ça m'intéresse vraiment, tu parlais de vouloir rejoindre la Syrie pour combattre DAESH, je voulais te demander par quel moyen tu voulais faire ça ? J'ai un pote qui m'avait parlé de la même chose il y a quelques temps, mais il m'avait dit que c'était impossible de s'engager dans l'armée après 30 ans. Tu as peut-être une idée vu comment j'imagine que tu as cogité sur ce projet ?


Posté par : BoilingBlood | 19 févier 2017 à  09:28

 

#5 Posté par : Polo187 23 févier 2017 à  20:44

Salut,
Je viens de te lire, je peux comprendre en certain points ce que tu as pu traverser, et dans la psychiatrie également,
en tout cas bon courage a toi,
Polo


Posté par : Polo187 | 23 févier 2017 à  20:44

 

#6 Posté par : mikykeupon 23 févier 2017 à  22:54

Concernant mon engagement dans la lutte contre DAESH je n'ai eu que 2 jours pour bien voir, j'ai ensuite vue mon psy, puis ma généraliste et mon hospitalisation d'urgence.

Sinon j'avais abandonné l'option de bosser en RDR, mais je viens d'avoir 2 propositions intéressante, je vais sûrement relancer l'autre à  laquelle j'ai postulé.

Sinon je pense retourner travailler avec les enfants, ce fut une période riche de ma vie, et durant ma formation universitaire nous avons vue la petite enfance, l'enfance, la pré-adolescence, l'adolescence et les jeunes adultes. Donc ce n'est pas perdu quoiqu'il arrive.

En plus j'ai des pistes sérieuses de logement en région parisienne qui pourraient dse concrétiser rapidement, j'espère que ça va aboutir.

En attendant quand je peux je m'offre quelques jours en auberge de jeunesse, mais ce mois-ci j'ai craqué financièrement comme rarement. Le médecin comme moi met ça sur le fait que je suis en pleine reconstruction.

Je viens de passer plusieurs jours à  mettre de l'ordre dans mes papiers, pas mal de route, là  un peu de repos jusqu'au 8, lendemain de la prochaine rencontre entre psychoheads.

Là  je monte car j'essaie de me fixer un rythme, 23h au lit, 23h30 je prend mon téralène, et minuit je coupe la lumière après avoir bouquiné durant 1h.

Donc bises à  touTEs.


Posté par : mikykeupon | 23 févier 2017 à  22:54

 

#7 Posté par : Polo187 24 févier 2017 à  05:32

Ta reconstructions, que tu l'appelles me fait également pensé a la phase ou je suis en ce moment, moi aussi j'ai eu un gros craquage cet été, et apres avoir fait les 400 coups je me reconstruit et les efforts commmencent a porter leurs fruit pour moi, comme pour toi je le vois, c'est cool.


Posté par : Polo187 | 24 févier 2017 à  05:32

 

#8 Posté par : lloigor 24 févier 2017 à  11:09

BoilingBlood a écrit

Je me posais une petite question, un peu HS, mais ça m'intéresse vraiment, tu parlais de vouloir rejoindre la Syrie pour combattre DAESH, je voulais te demander par quel moyen tu voulais faire ça ? J'ai un pote qui m'avait parlé de la même chose il y a quelques temps, mais il m'avait dit que c'était impossible de s'engager dans l'armée après 30 ans. Tu as peut-être une idée vu comment j'imagine que tu as cogité sur ce projet ?

BB en bref il y une petite centaines de combattants français en Syrie contre Daesh.

Ils (français et d'autres nationalités) sont tous rattaché à  une sorte de milice de défense du peuple Kurde:  le YPG.

Après en général il faut avoir une certaine formation militaire, ils n'ont pas franchement le temps de faire une formation militaire vu qu'ils sont sur le front en permanence, qui plus est beaucoup étant d'anciens militaire Fr apportent leurs expériences et sont à  la tête de petites unités et se charge de compléter quelques lacunes des combattants Kurde.

Quand a s'y rendre c'est assez complexe et coûteux (complément d'équipements, trajet, backchich pour les passeurs, etc ^^)

Bref, retape toi bien Miky wink


Posté par : lloigor | 24 févier 2017 à  11:09

 

#9 Posté par : mikykeupon 24 févier 2017 à  12:44

J'ai mieux que combattre DAESH, déjà  avoir repris ma séance matinal de sport (entre 1h et 1h30), et j'ai obtenu 2 entretien d'embauche pour des postes hyper intéressants, les 2 durant la première semaine de mars, mais à  l'opposé géographiquement...

Je savais que mon célibat me permettrait d'être plus libre dans mes mouvements et d'évoluer dans ce que je considère comme le "bon sens". Il m'aura fallut quelques craquage et de risquer le total burn-out, mais une fois tout au fond, il ne me reste plus qu'a remonter grace à  mon échelle en corde que je me suis moi-même fabriqué aux travers de toutes mes épreuves.
Et comme on me l'a dit, je n'ai pas à  me plaindre, je touche le chômage et j'ai une voiture... Je ne suis pas à  la rue....
Niark Niark...

Là  je vais partir manger dans un foyer africain pas loin de l'auberge où je suis actuellement, j’espère un bon gros mafé des familles...

En tout cas de tenir ce journal de bord me fait un bien fou, surtout en lisant vos soutien.

Donc je vous dit à  cette après-midi, là  je pars grailler.


Posté par : mikykeupon | 24 févier 2017 à  12:44

 

#10 Posté par : menez luc'h 24 févier 2017 à  23:23

bonb ap'
     pour la bouf
     et pour la vie


Posté par : menez luc'h | 24 févier 2017 à  23:23

 

#11 Posté par : Bootspoppers 25 févier 2017 à  06:16

Sallut Miky... courage à  toi et on t'attend pour la prochaine réunion du mardi à  Paris...


Posté par : Bootspoppers | 25 févier 2017 à  06:16

 

#12 Posté par : mikykeupon 25 févier 2017 à  21:12

Merci de votre soutien, aujourd'hui j'ai du aller chercher ma voiture à  la fourrière... Moi qui comptait sur cette journée pour venir sur le forum, c'est un peu louper.
J'arrive tant bien que mal à  trouver où dormir, mais ca ne me permet pas de me poser tranquillement pour psycho, donc j'optimise mon temps pour préparer mes 2 entretiens.

Évidemment mon ex me manque toujours, et je crois que notre histoire me manquera toute ma vie, et que jamais je n'effacerais mon erreur. Il ne me reste plus qu'a encore plus m'investir.

J'ai trouvé quelques amis qui veulent bien de moi, ça devrait aller. En prime, avec mes galères financières je ne peux plus pécho, il ne me reste qu'un stick de weed pour ce soir.

Vivement mes entretiens que je puisse me dégoter un logement afin de pouvoir me poser, car à  être constamment en mouvement ainsi je ne trouve plus de temps pour mon sport, et je ressent le manque d'endorphine. Un vrai truc de fou que j'aurais mis presque 2 ans à  mettre en place, mais aujourd'hui si je n'ai pas au minimum 1h de sport par jour je ne suis pas bien.

Allez, je vais déguster mon kébab avec ma bière.


Posté par : mikykeupon | 25 févier 2017 à  21:12

 

#13 Posté par : mikykeupon 27 févier 2017 à  00:18

Me voilà  sans auberge de jeunesse, j’ai trouvé une personne qui accepte de m’héberger 2-3 jours. Ce matin j’ai appelé le 115 pour avoir des adresses où manger le midi et le soir pour les SDF, je pense même prendre un lit en foyer pour pouvoir me poser, et je commence à  récupérer mes reperds de zonards, pour vivre à  la rue quelle meilleure ville que Paname  ?
J’ai aussi fait mon actualisation à  Pôle emploi car c’est ouvert à  partir d’aujourd’hui, j’espère ainsi avoir mon allocation chômage pas trop tard.

J'ai pu passer quelques temps avec mon beau-frère qui avait une image de moi sordide suites à  divers mensonges raconté à  mon égards, et quel soulagement de constater qu'en fait il ni a pas cru, ça me soulage d'un poids, et me libère petit à  petit de l'emprise amoureuse que j'ai encore envers mon ex.
Tout ceci me permet de reprendre confiance en moi, je ne suis pas autant flingué que je ne le pensait.

Par contre je suis déçu de ne pas avoir de réponse aux messages que je laisse aux fréquentations que je m'étaient fait durant ma formation, je crains qu'ils n'aient pris partie pour mon ex, sans même chercher à  connaître ma version des faits. C'est vraiment dommage car j’appréciai réellement ce groupe...

Ma médecin généraliste m'a fait un arrête de travail pour que j'ai le temps de me reconstruire sans que le pole emploi m'harcèle d'entretien d'embauche durant une cette période.

Ce qui est cool c'est que mon beaux-frère à  du matériel de musculation, donc je vais en profiter à  mort durant mon court séjour.

Aujourd'hui j'ai fait ma séance de sport plus 30 minutes de courses à  pied. N'étant pas porté sur la course à  pied, je me suis installé une application smartphone qui m'indique si je marche trop vite ou trop lentement, quand je dois me mettre à  courir et à  quelle vitesse en me signalant quand je vais trop vite ou trop lentement et en me laissant un temps de récupération en marchant 10 min après la courses pour bien récupérer, et je dois avoué avoir apprécier. Demain le programme risque d'évoluer ce afin que à  la fin du programme j'ai pris l'habitude de courir chaque jour.

J'ai pu hier travailler sur la réparation de mes 2 entretiens d'embauches, je mets toutes mes chances de mon coté.

Comme on dit, petit à  petit l’oiseau fait son nid...


Posté par : mikykeupon | 27 févier 2017 à  00:18

 

#14 Posté par : douwegberts 27 févier 2017 à  14:37

Bonjour mikykeupon,

Je t'avoue que ce qui t'arrive m'étonne, en te lisant j'imagine quelqu'un de bien dans ses baskets, tu me donnes l'impression d'être une personne stable, intelligente et empathique. J'aime bien te lire à  vrai dire, tu es un pilier de ce forum...

Je suis désolé de ce qui t'arrive, personne n'est à  l'abris d'une chute et ton témoignage est là  pour le rappeler... Je te souhaite de retrouver de la stabilité...


Posté par : douwegberts | 27 févier 2017 à  14:37

 

#15 Posté par : mikykeupon 27 févier 2017 à  14:55

Merci pour cette crise de fou rire, une personne stable et intelligente... en tout cas ça fait plaisir à  lire. Mais la stabilité est mon plus gros point faible, heureusement que j'ai ce forum pour m'aider à  avoir un cadre, sinon..... ben sinon quoi, ce serait le bordel monstre.
Aujourd'hui je n'ai pas la grande pêche, bien froid, les idées qui tournent en rond autour de mon ex, mais bon, j'ai RDV à  17h dans le meilleur bar de Paname, le Holy Holster, ça devrait me remettre du baume au coeur.
En attendant si après manger je ne me sent pas en meilleur forme je pense m'allonger un peu pour bouquiner, ça passe le temps, et pas trop de motivation pour le sport cette aprem.


Posté par : mikykeupon | 27 févier 2017 à  14:55

 

#16 Posté par : menez luc'h 27 févier 2017 à  21:12

salut miky,
perso je ne peux pas trop te donner de conseils sur ce que tu vies, ne l ayant pas vécu moi mème. par contre pour ce qui est du sport, mème quand la motivation n est pas là ,  c'est pas mal de s'y coller un peu quand mème, car l'envie vient rapidement. tu pourras éprouver un sentiment de bien ètre encore supérieur ensuite.
    pour le reste, je ne peux que te souhaiter bon courage.
bonne chance pour tes entretiens
et tout ce que tu veux de bon pour toi.


Posté par : menez luc'h | 27 févier 2017 à  21:12

 

#17 Posté par : mikykeupon 27 févier 2017 à  22:18

Finalement j'ai fait un peu de sport, une vingtaine de minutes pour me réchauffer et me motiver pour sortir, et ça m'a grandement aidé. Par contre au boud d'un moment à  discuter d'un sujet qui pourtant me passionne, je commençais à  avoir les nerfs tendus. Il faut dire aussi que je suis resté longtemps sans pouvoir vaper étant dans un bar fermé avec un non-fumeur à  fond dans mon apprentissage, que d'ailleurs je remercie grandement de sa patience, parce que lorsque mes nerfs commencent à  me triturer je suis un peu exécrable, pour ne pas dire connard.

En rentrant j'ai pris mon traitement, la vape plus psycho et une bonne bouffe en préparation, la soirée s'annonce bien.

En plus de pouvoir coucher mon ressentit içi et d'avoir vos retours me fait le plus grand bien.

Sinon ma galère de la journée fut le 115, impossible à  avoir dans le 93, et les foyers qu'ils me proposeraient risquent de m'obliger de rentrer à  17h, comme-ci je n'avais rien à  faire de ma vie...
Si ils veulent nous voir faire des projets ce serait bien qu'ils nous en laissent le temps.


Posté par : mikykeupon | 27 févier 2017 à  22:18

 

#18 Posté par : filousky 28 févier 2017 à  10:01

Si ta soirée s'annonçait bien, c'est que tu te sentais bien hier à  22h18, ou alors, t'es un bon romancier.
Te lire me fait aussi le plus grand bien. Ton vécu me rappelle sans cesse un livre qui m'a aidé :"La rage de vivre" de Mezz Mezzro (clarinettiste de jazz de la 1° moitié du 20° siècle).

Bises sincères

Fil


Posté par : filousky | 28 févier 2017 à  10:01

 

#19 Posté par : yoshinabis 28 févier 2017 à  20:04

Je ne suis plus très actif mais je lis tout de même le forum et ton blog m'a sorti de mon retranchement.

Micky, continu de nous tenir au jus, te lire me fait du bien.
Ta volonté m'insufle du courage et me permet de relativiser.

T'as une mentalité de spartiate mon ami, tu vas gérer j'en suis sur wink


Posté par : yoshinabis | 28 févier 2017 à  20:04

 

#20 Posté par : mikykeupon 28 févier 2017 à  21:22

Ben aujourd'hui je rechute. Par erreur je me suis mis en arrêt de travail chez pole-emploi alors que j'ai 2 entretiens d'embauches durant cette période, donc il faut que je me réinscrive au pole emploi avant le 7. En prime j'ai eu la gendarmerie au téléphone qui me convoque pour une garde à  vue pour violence conjugale (je sais pas bien, je me suis déjà  tapé 10 jours de psychiatrie fermé pour ça et 1 an et demi de psychothérapie et je pense ouvrir une discussion à  ce sujet pour avoir des avis, opinions et conseils de femmes) pour fin mars.
J'ai cherché toute l'après-midi ma voiture garé sur une zone bleu pour me rendre demain au pole-emploi, mais impossible de remettre la main dessus.....
Et j'ai grave trop mal aux pieds pour me faire une séance de sport pour décompressé, et toujours pas de bédo, MONDE DE MERDE.

Je me demande si mon traitement ne me joue pas des tours sur ma mémoire, mais à  contrario il m'est d'un grand secours pour me calmer et m'aider à  faire des choses, même si par moment ça par en couille.

En tout cas ça fait plaisir de te relire yoshi, d'autant plus si c'est mon fucking blog qui t'attire wink

Bon, je vais commencé par une infusion d'arôme magie, ça fait du bien. Et beaucoup de vape litchi....

snort


Posté par : mikykeupon | 28 févier 2017 à  21:22

 

#21 Posté par : mikykeupon 01 mars 2017 à  13:35

/forum/uploads/images/1488326914.jpg


Je viens avec honte vous raconter mon histoire que je paierai tout le restant de ma vie je croie.
Je vivais un super amour avec une superbe femme qui malgré des hauts et des bas m’a soutenu durant plusieurs années.

Dès le départ elle m’avait dit avoir été diagnostiqué maniaco-depressif, et c’est vrai que de temps à  autres elle avait des crises d’hystérie, mais je mettais ça sur le compte de la défonce.
Elle m’a soutenu durant ma cure en 2004, même si les week-ends nous continuons à  boire, cette cure m’a aidé à  ouvrir les yeux sur ma défonce. Par contre nos colères sous l’emprise de l’alcool devenaient de plus en plus présentes et violente verbalement, au point que nous nous sommes séparé plusieurs fois. Mais à  chaque fois je tentais de la reconquérir.
Et ce cercle vicieux à  durer toutes ces années, jusqu’au décès de ma s œur où j’ai totalement perdu ma patience envers les personnes qui répétaient sans cesse les mêmes plaintes.

Un soir, après 3-4 bouteilles de vin, elle m’insultais comme une dingue en me disant que j’aurais mieux fait de crevé avec ma s œur car je n’étais plus bon à  rien depuis que je ne buvais plus. J’ai craqué et suis parti me changer pour aller me coucher, bien entendu malgré la porte de la salle de bain fermé elle continua à  m’insulter, et devant mes non-réponses elle à  ouvert brusquement la porte me la claquant dans la tête, et là , grosse erreur, je lui ai mis une grosse droite dans un de ses superbes yeux. J’étais mal et suis parti dormir dans ma voiture. Le lendemain je suis revenu prendre mon traitement, mes affaires et m’excuser. Évidemment je faisait traîner les choses car malgré mon erreur j’aimais cette femme et ne voulais pas la quitter.
Et elle m’a « pardonné » (je le croyais) en me disant que c’était suite à  mon état dû au décès de ma s œur. Aujourd’hui je me rend compte que c’est ses plaintes que je ne supportais plus, et non pas le décès de ma s œur qui m’a fait agir de la sorte.
Je voulais partir donc, mais elle a voulu me donner une nouvelle chance. Je lui ai alors proposé d’aller porter plainte contre moi, mais avec mon casier judiciaire elle n’a pas voulu, je lui ai donc proposer au moins de déposer une main courante contre moi.
Mais comme on dit, l’amour rend aveugle et elle n’a rien voulu savoir.
J’avais déjà  commencé à  être suivie par un psychologue suite au décès de ma soeur et après cet événement je le voyait plus souvent pour tenter de comprendre ce qui c’était passé.

Deuxième round, le jour de son anniversaire, encore bien alcoolisé à  la fin d’un concert, je tentais de lui dire de rentrer en transport afin d’éviter de passer la nuit sur Paris, et là  une nouvelle crise explosa. Elle partie uriner entre 2 voitures et fit une chute terrible qui lui fractura 2 cotes plus un traumatisme crânien dû au choque sur le bitume. J’étais déjà  bien fatigué de me faire insulté de vieux qui ne veux plus sortir et je n’ai pas bougé pour l’aider à  se relevé. Notre dispute continua, et à  force de me faire insulté j’ai voulu la pousser (dans mes souvenirs ce fut avec la main, mais on m’a dit que c’était avec le pied), n’ayant plus d’équilibre elle à  trébuché sur une bite en béton le long des trottoir et à  fait une seconde chute monstrueuse sur l’arrière du crâne. J’étais tellement en colère que je n’ai pas bougé pour l’aider à  se relevé, ce sont des amis qui l’ont fait à  ma place. Selon ses dires j’aurai même dit aux personnes qui étaient là  de la laisser inconsciente où elle était (flagellez moi, je le mérite). Mais nous sommes partie passer la nuit chez nos amis où une nouvelle fois elle à  chuté d’une chaise en tombant la tête la première violemment. 3 choques d’une extrême violence, dont le pire de ma faute…
Le lendemain nous partons aux urgences la faire examiner.

1,5 mois plus tard, elle rentre à  l’appartement en décrettant être en danger de vie en restant vivre avec moi et me mis à  la rue le 1er décembre à  00h30, mais je ne comprenais pas car dans mes souvenirs il ni avait que le premier coup de poing qui datait de plus de 6 mois, ça ne tenait pas la route.

Plus tard, quand j’ai appris le déroulement de la soirée j’ai fait une crise d’angoisse et dès le lendemain je suis partie me faire hospitaliser en service psychiatrique fermé durant 10 jours.
Je sais bien que jamais je ne pourrais me faire pardonner d’avoir attenter à  la vie de ma femme.

Aujourd’hui encore j’en rêve chaque nuit, j’ai même uriné 3 fois dans mon sommeil, et je viens d’apprendre que j’ai une garde à  vue de programmé pour fin mars suite à  une de ses plaintes pour violence conjugale.

J’ai tant aimé cette femme, je ne comprend toujours pas mes gestes. Pourquoi n’ai-je pas eu le courage de la quitter avant ? Je me sent honteux, lâche et en total contradiction avec ce que je revendique.

Depuis je ne boie presque plus, je ne fume même plus le pétard depuis 3 jours, je fais du sport régulièrement et j’essaie, tant que faire ce peux, de me racheter en m’investissant plus encore dans le militantisme, mais ma crédibilité en a pris un sacré coup.

J’aurais aimé savoir ce que d’autres personnes, filles de préférences, pensent de mes actes et de ma tentative de rédemption.
Je suis perdu, depuis je perd pas mal la boule et enchaîne les bourdes, comme par exemple aujourd’hui impossible de retrouver ma voiture que j’ai pourtant garer hier.

J’ai peur de me retrouver en prison car je ne pense pas que ce soit le lieux le plus propice à  mon rétablissement, j’ai même peur du contraire.
Pourtant je ne ressent plus de violence en moi, juste un énorme désespoir et une honte infini.

Dès que je me sent mal je fait du sport car l’endorphine permet de me calmer un peu, mais ce n’est pas suffisant.

J’essaie aussi de me cadrer avec un rythme régulier dans mes tâches quotidiennes, faire du sport, venir sur psycho, lire un livre le soir avant de me coucher afin d’évacuer le stress de la journée.

Est-ce possible de me faire pardonner, et si oui, comment ? J’ai du mal à  vivre avec ce que j’ai fait.


Posté par : mikykeupon | 01 mars 2017 à  13:35

 

#22 Posté par : yoshinabis 01 mars 2017 à  20:12

Avant de te laisser un message sur ton blog j'ai préféré faire lire le truc à  ma femme. (je suis un mec donc peut-être de parti pris)

De ce que tu as écris pour nous c'est 50/50 ton histoire, la violence verbale dont elle a fait preuve à  ton égard en te parlant de ta s œur n'est pas admissible et te laissera sûrement plus de traces qu'un pain dans la tronche. (même si ça un n'excuse rien)

L'alcool a bien joué son rôle aussi....

J'aime pas parler d'égalité homme/femme mais plutôt de respect homme/femme, et à  ce que j'en ai lu elle ne t'as pas respecté en tant qu'être humain en jouant sur la corde sensible du décès de ta frangine.

Ce que tu viens de nous dire, exprime le de la même façon lors de ta convocation, y'a pas grand chose à  faire de plus.

T'es pas dans la négation, tu ressens une culpabilité profondément... Bref t'es pas un connard Micky.

Mauvais endroit, mauvais moment, l'alcool aidant, la maltraitance psychologique aidant, ton caractère allant en ce sens aussi, ça a fait un mélange explosif....

Et par curiosité, elle a été franche avec la police ? Elle a objectivement porté plainte pour un pain six mois plus tôt et une bousculade sans autre intentions, ou bien elle t'a chargé de tout, y compris ses chutes à  répétition uniquement dues à  elle même ?


Posté par : yoshinabis | 01 mars 2017 à  20:12

 

#23 Posté par : groovie 01 mars 2017 à  21:18

salut miky,

hmm, je comprends mieux pourquoi tu n'étais pas très bien dans ta peau.
J'espère que tu vas finir par trouver le petit chemin qui t'aidera à  accepter tes actes, à  les assumer, à  ne plus être tourmenté. La souffrance n'est pas obligatoire pour changer, pour payer ses actes..

Je suis d'accord avec yoshi sur un point , elle t'as esseulé, quand on pousse quelqu'un à  bout on a des réactions explosives...son oeil à  pu en témoigner.
Maintenant je ne vais pas te mentir, frapper une femme, la pousser, la faire souffrir c'est pour moi "intolérable". Ce genre d'acte ne devrait jamais être acceptables, même quand c'est "mérité" , ce qui n'est pas forcément le cas ici...

Elle a raison quand elle disait que sa vie est menacé avec toi, cela aurait mal fini...la mort provoqué par les conjoints est extrêmement courante dans notre société.  Tu as de la chance qu'elle ait survécu à  cette soirée d'anniversaire... Elle a mis fin à  votre relation toxique, qui vous faisait du mal à  tous les deux.

Peut être que cette plainte est une chose nécessaire pour elle, pour qu'elle se reconstruise. Peut être acceptera t elle tes excuses. Peut être pas, c'est son droit. Cette procédure judiciaire peut t'aider aussi à  en finir  avec cette culpabilité que tu ressens, qu'il y ait une peine ou non... C'est l'un des grands intérêts des procédures judiciaire, en ressortir grandit.

Bon courage pour la suite miky


Posté par : groovie | 01 mars 2017 à  21:18

 

#24 Posté par : frenchkris 01 mars 2017 à  22:31

Mais quelle histoire !!

- je décide de t'écrire mais j'ai peur d'etre maladroit, pédant, niais ou puéril; ce sera pour le moins sincère. Te voilà  prévenu-

Tu as réagi de manière humaine Miky, en laissant la part animale prendre le dessus sur ta raison, ça peut nous arriver à  tous.
(L'homme a beau se la raconter avec son cerveau, il en oublie vite ses pulsions)

-sans volonté de heurter quiconque-

Je rejoins Groovy sur le fait que frapper (une femme ou un homme) est un acte condamnable, en plus d’être dégradant pour l'agresseur (encore faut-il que celui-ci ait la capacité de se rendre compte de sa bêtise, ce que tu sembles démontrer).

M'enfin entre personnes dépendantes, on sait que ça peut partir vite non ?
Et puis j'ai l'impression qu'elle t'a bien cherché...

Je ne cautionne pas ton acte. Seulement toute chose a une cause et si celle(s)-ci te dépasse(nt) (ce qui me semble être le cas), la police devrait en tenir compte.


Saisis les possibilités que t'offre cet événement grave: travaille-toi avec rigueur. Pas durement mais de manière réfléchie. Ton témoignage montre déjà  que tu cherches à  te comprendre, à  te réparer.
(j'écris à  l'impératif excuse-moi, ça reste du conseil, entendons-nous bien)

À mon humble avis, ne fais plus aucune démarche envers ton ex. À la dure oui. Si vous avez passé des années ensemble, vous serez forcément amenés à  vous recroiser à  un moment ou un autre et tu verras alors sur son visage s'il est possible ou non de te faire pardonner. Ça ne dépend plus de toi.

Si je ne devais choisir qu'un mot: acceptation.

Si je ne devais choisir qu'une activité: yoga.

Alterne le travail du corps et celui de l'esprit, sans relâche. Aucune place pour le vide ou le ressassement.

Je vais penser à  toi cher inconnu, courage.

Il est irrationnel de regretter quelque chose que l'on ne désire pas et qu'il nous est impossible d'obtenir.

B. Spinoza, cité dans Le problème Spinoza de I. Yalom

Reputation de ce commentaire
 
sympa ton mot , et intelligent, groovie

Posté par : frenchkris | 01 mars 2017 à  22:31

 

#25 Posté par : mikykeupon 01 mars 2017 à  23:15

Bordel à  queue, je viens de me taper 17 bornes à  pied pour ne toujours pas retrouver la voiture. J'ai fait tous les chemins que mon gps et google maps ont notés, que dalleIl ne manquerait plus que je me la soit fait volé.

Sinon si mon ex a été franche, je n'en ai aucune idée car elle aussi ne se souvenait pas de la soirée. Ce sont des personnes avec qui nous étions qui lui on raconté, et après je ne sais pas comment elle l'a interprété, je verrai bien. Et une des choses très difficile à  vivre pour moi est que je suis hébergé chez mon beau-frère, et il y a l'urne avec les cendres de ma s œur dans le salon et tout plein de photos qui ne m'aident pas à  avancer. Il devient urgent pour moi de trouver un nouvel hébergement. Peut-être la prison, lol. Au moins là -bas je ne pourrais pas faire trop de connerie puisqu'il ni a rien à  faire.

@groovie, c'est clair que notre vie était clairement menacé, même une fois en faisant l'amour elle avait commencé à  m'étrangler, j'ai laissé faire car c'était ma punition mais elle c'est retenu... Pourtant sur le moment j'espérais qu'elle le fasse.
En plus, environ 2 semaines avant notre rupture, nous avions fait l'amour comme jamais. C'est d'autant plus frustrant d'avoir eu mon comportement envers une femme qui m'a tant donné.

Si elle n'aurait pas survécu, je me serait foutu en l'air le soir même. J'ai déjà  du mal à  vivre avec ça, donc un homicide, non merci.

Aujourd'hui je me sent libre mais honteux. Ça coûte chère la liberté. Mais je me préfère honteux que de continuer cette relation malsaine, tant pis pour ma gueule.

Et le coup de la voiture viens de me plomber, pourtant j'avais la patate aujourd'hui. J'ai l'impression de refaire des choses de travers.

Sinon les bonnes nouvelles c'est mes 2 entretiens d'embauches et la rencontre psychoheads qui arrivent bientôt, ça me refilera des projets et de la motivation.

PS : je n'avais pas vue ta réponse, mais à  la place du yoga, j'aimerai bien faire de l’aïkido. Et pour ce qui est des temps morts, je ne m'en laisse pas, mais cela donne des effets pervers comme tellement m'embrouiller le cerveau que je ne retrouve plus ma voiture, donc demain direction le commissariat pour signaler la disparition, comme-ça je verrai bien si j'ai un avis de recherche, mais le gendarme que j'ai eu au téléphone m'a dit que vue que j'ai appelé et donné mon numéro de téléphone, normalement je ne risque rien avant la garde à  vue.
Chier, j'espère que cette convocation a la gendarmerie ne me fera pas perdre un emploi si j'en décroche un.
Si j'ai dû éditer mon message c'est que cette histoire me fait mal, et j'ai du mal à  trouver les mots. En tout cas vos mots me font du bien.
Merci de votre soutien, je ne pense pas être une mauvaise personne, juste un frappadingue qui a méchamment dérapé.

Dernière modification par mikykeupon (01 mars 2017 à  23:29)


Posté par : mikykeupon | 01 mars 2017 à  23:15

 

#26 Posté par : mikykeupon 02 mars 2017 à  00:54

/forum/uploads/images/1488412443.gif

Reputation de ce commentaire
 
Une image de ce post a été selectionnée pour être mise en valeur sur la page d'accueil. (fi

Posté par : mikykeupon | 02 mars 2017 à  00:54

 

#27 Posté par : Mammon Tobin 02 mars 2017 à  01:11

Salut Miky

mikykeupon a écrit

Un soir, après 3-4 bouteilles de vin, elle m’insultais comme une dingue en me disant que j’aurais mieux fait de crevé avec ma s œur

Je n'ai jamais frappé de femme de ma vie, ni même bousculé/poussé/etc...
Mais si quelqu'un m'avait dit ça quelques semaines après avoir perdu mon frère, je ne sais pas quelle aurait été ma réaction, donc je ne peux pas te "juger" par rapport à  ça...
Les hommes et les femmes sont égaux, et pas que pour le meilleur.
Elle n'aurait jamais du dire ça...

Vu que tu demandais des avis féminins, j'ai demandé à  ma copine (qui a eu un ex violent en prime, donc je me suis dit...) de lire tes messages vite fait, et le seul passage qui l'ai vraiment fait tiquer/énervée
(car on n'a pas trop compris le coup des côtes cassées + traumatisme crânien en allant pisser? Elle s'est prise une bagnole? neutral )
c'est cette phrase dans le tout dernier:

Merci de votre soutien, je ne pense pas être une mauvaise personne, juste un frappadingue qui a méchamment dérapé.

Car c'était ce que son ex disait aussi...
"je suis pas un mauvais gars, j'ai juste dérapé une ou deux fois, je suis pas un mec qui bat les femmes moi..."

Sur ce forum les gens qui disent ça on leur lance quand même des cailloux et on ne leur donne pas de seconde chance. hmm
Sérieux si ça avait été ton ex qui avait posté ce témoignage (sans dire que le mec en question était toi évidemment) 90% du fofo aurait demandé ta castration immédiate pour cette "infamie".

Donc oui il va falloir se rendre compte que les gens coupables de violences conjugales ont tous une histoire, et assumer le fait d'être à  présent une statistique de plus.

Ça ne change pas la personne que tu es et qu'on connait tous, et j'espère que tu vas vite trouver une solution pour ne pas ressasser ça sans cesse trop longtemps...
Tu as déjà  des bonnes pistes.
Et le fofo pour te lâcher...

Courage mec punk2
MT


Posté par : Mammon Tobin | 02 mars 2017 à  01:11

 

#28 Posté par : mikykeupon 02 mars 2017 à  01:32

C'est pour ça que j'ai précisé que je le "pensais", car mes pensées sont extrêmement troublés ces derniers temps, et j'ai dit ça car jamais je ne me saurais cru capable d'un tel acte de barbarie, maintenant je connais ma part d'ombre, et elle me fait peur. Donc pour ce qui est des relations avec une autre fille en ce moment c'est niet, pourtant j'ai eu une belle occasion avec une strip-teaseuse qui n’arrêtait pas de me montrer ses seins dans un bar, mais ma libido étant à  zéro je n'ai même pas percuté ce qu'il m'arrivais, quand bien même je m'en serais aperçut, je n'aurait pas accepté ces avances, je cherche le calme à  présent. Fini l'excentricité, j'ai même changé de look, je vais virer ma crête et envisage de me refaire les dents.

Pour les cotes fracturé, c'est en voulant se relevé après avoir uriné qu'elle a perdu l'équilibre et à  fait du flipper entre les 2 voitures garés où elles c'étaient cachées pour pisser.

Et merci à  toutes les personnes qui ont fait lire mon blog à  leur copine pour me répondre, ça me donne l'impression que je peux surmonter cette épreuve et redevenir le gentil keupon pas con que j'étais et qui m'a valu mon arrivé dans cette superbe aventure qu'est psychoactif. Mais avec ce genre d'acte je me sent nettement moins légitime, c'est pour ça qu'a part mon blog je post peu, car comme dit le proverbe "balai devant chez toi avant de critiquer les autres".
Il y a aussi la revue de presse alcoolique que je tiens à  tenir à  jour, pour le reste j’attends de voir mon état être plus stable.


Posté par : mikykeupon | 02 mars 2017 à  01:32

 

#29 Posté par : Mammon Tobin 02 mars 2017 à  03:37

Ok, merci pour les explications;
C'est vrai que des fois on peut faire une grosse chute et se relever sans un bleu, et une autre fois trébucher sur une petite marche de trottoir et se fouler les 2 chevilles sad
(je parle hélas d'expérience ^^')

Mais avec ce genre d'acte je me sent nettement moins légitime, c'est pour ça qu'a part mon blog je post peu, car comme dit le proverbe "balai devant chez toi avant de critiquer les autres".

A mon avis, avec cette expérience malheureuse en plus, tu as davantage de raisons et d'armes pour te battre contre les violences conjugales qu'avant.

Tu as maintenant été des deux côtés du miroir, ça t'aidera surement à  mieux comprendre certains mecs ayant aussi pété leur câble un jour, pour une raison ou une autre...

Franchement si tu veux continuer dans cette mission (contre les violences conjugales, etc), tu es encore mieux équipé qu'avant;
Tu ne risques plus de juger certaines situations hâtivement, et cela rendra ta participation aux assos' d'autant plus utile. merci-1

Bref, c'est tout à  ton honneur d'avoir donné ta version des faits ici, aussi clairement que possible, ça demande beaucoup de courage donc respect.

Bisous mon punk2
MT


Posté par : Mammon Tobin | 02 mars 2017 à  03:37

 

#30 Posté par : Yog-Sothoth 02 mars 2017 à  04:10

Bonjour Miky.

En ce moment, j'ai une personne très proche de moi qui a aussi des problèmes avec la justice à  cause d'une (très) grosse bêtise. Je voulais juste te dire de ne pas t'identifier à  tes actes, car ce n'est pas ça qui te définit. Tu as fait l'expérience de la personne que tu ne veux pas être. Maintenant, tu peux travailler à  construire celui que tu veux être.

mikykeupon a écrit

Est-ce possible de me faire pardonner, et si oui, comment ? J’ai du mal à  vivre avec ce que j’ai fait.

Ce qui est important, ce n'est pas de te faire pardonner de ta femme/des autres. C'est de te pardonner à  toi même, et ça, ça ne dépend pas des autres. Je comprends que tu te sentes honteux, mais fais attention à  ne pas t'enfermer dans ta culpabilité. Tu te fera du mal pour rien et ça ne réparera pas les pots cassés.

À part ça, j'ai été ravi de te voir l'autre jour smile


Posté par : Yog-Sothoth | 02 mars 2017 à  04:10

 

#31 Posté par : mikykeupon 02 mars 2017 à  11:53

@ mammon, c'est vrai que depuis quelques sdemaines je cherche des associations d'hommes violent envers leur femme qui le vive mal, apparement il n'en existe qu'une en France. Je vais attendre d'aller un peu mieux pour aller y faire un tour.
Encore merci pour tes encouragements, mais en réponse à  ce que disait Yog, tant que je ne me saurais pas pardonné à  moi-même mon geste j'ai du mal. Je ne cherche de pardon de personne, surtout pas mon ex qui a vue le monstre horrible se réveiller en moi. Mais au moins être moins honteux.


Mais aujourd’hui est une nouvelle journée, ensoleillé, j'ai fait mes 30 minutes de footing et j'ai retrouvé ma voiture. C'est fou comme mon stress de ces 2 derniers jours c'est volatilisé. Je vais aborder ce sujet avec mon psy à  ma prochaine séance.

@Yog, j'essaie de ne pas m'identifier à  mes actes, aujourd'hui par exemple c'est le cas, mais un simple stress, comme ne plus retrouvé sa voiture me fait culpabilisé sur tout.

J'ai pas mal de truc de prévu, appeler l'assistante social de l'hôpital où j'étais pour mon problème de logement, allez voir les services sociaux de Montreuil (endroit où je squat actuellement, faire des courses, faire quelques achats chez Emmaüs (si mes allocations chômage sont sur mon compte), et voir si je ne peux pas me faire prescrire des séance d'Aïkido vue qu'a partir d'aujourd'hui pour certaines pathologie il est possible d'avoir des ordonnance, mais rarement remboursé, c'est en fonction des mairies.

Et surtout profiter du soleil pour faire un stock de vitamine B et beaucoup de marche.


Posté par : mikykeupon | 02 mars 2017 à  11:53

 

#32 Posté par : filousky 03 mars 2017 à  10:47

mikykeupon a écrit

Mais aujourd’hui est une nouvelle journée, ensoleillé, j'ai fait mes 30 minutes de footing et j'ai retrouvé ma voiture. C'est fou comme mon stress de ces 2 derniers jours c'est volatilisé. Je vais aborder ce sujet avec mon psy à  ma prochaine séance.

Et surtout profiter du soleil pour faire un stock de vitamine B et beaucoup de marche.

Il t'es arrivé trois choses positives :
- T'as retrouvé ta caisse
- T'as retrouvé tes vitamines
- T'as perdu ton stress. Fais gaffe de ne pas le retrouver.

On the road again .......

Fil


Posté par : filousky | 03 mars 2017 à  10:47

 

#33 Posté par : mikykeupon 03 mars 2017 à  18:48

Aujourd'hui je fais le dog-sitter, et donc difficile pour moi de faire ma séance de sport, et j'en ressent le manque. Grosse fatigue général, en même temps j'ai très peu dormi cette nuit, et je suis un peu tendu, disonS qu'il ne faut pas trop me faire chier.
La semaine prochaine je vais essayer d'aller en foyer car j'ai peut-être une piste de logement pour fin mars, YALA.

Il y a un concert de rockabilly ce soir au Holly Holster, ca me ferait du bien mais je ne suis pas grand fan de ce groupe.


Posté par : mikykeupon | 03 mars 2017 à  18:48

 

#34 Posté par : mikykeupon 04 mars 2017 à  14:34

Finalement je ne suis pas sortie car je préfère me reposer et bien préparer mes entretiens d'embauches de la semaine prochaine, surtout que c'est pour 2 postes important et que je passe à  un niveau supérieur.

Dès mon réveil je me suis fait ma demi-heure de footing, ce qui m'a mis de bonne humeur (décidément, je risque de me mettre à  préféré l'endorphine à  la sérotonine wink).

J'ai tout un tas de calepin pour prendre des notes, un tout petit que je peux guarder sur moi en continue avec un stylo, et chaque soir je reprend mes notes au clair sur un autre bloc note plus gros. Il ne ma manque plus qu'un agenda papier, car j'ai encore du mal à  m'organiser avec la technologie 2.0, mais j'y travail. Disons que mon niveau de stress actuel atteint de tels sommets par moment que les notes écrites sont plus rapides à  prendre et permet une vue d'ensemble plus simple.

Bon, j'ai beaucoup de lecture de prévu ce week-end pour arracher mes entretiens, donc au boulot punk2


Posté par : mikykeupon | 04 mars 2017 à  14:34

 

#35 Posté par : Recklinghausen 04 mars 2017 à  16:24

Salut Miky,

super  bravo

Je te dis m...e... Mais je n'en suis même pas sur... Car c'est pour avoir de la chance et apparemment, elle n'aura pas grand chose à  faire dans l'histoire !

Préparer son ( ses dans ton cas ) entretien d'embauche et la meilleure façon de se faire retenir !

Après le pluie, le beau temps big_smile


Reck.


Posté par : Recklinghausen | 04 mars 2017 à  16:24

 

#36 Posté par : groovie 04 mars 2017 à  17:28

merde pour tes embuches !
enfin tu m'as compris wink


Posté par : groovie | 04 mars 2017 à  17:28

 

#37 Posté par : mikykeupon 06 mars 2017 à  11:51

Salut et merci pour vos soutiens.
J'ai bien bossé pour mes entretiens d’embûches wink
Bordel, je viens de m’apercevoir que je vais passer un de mes entretiens le jours de la journée des droits des femmes, le 8 mars, signe ? Positif, négatif ? En tout cas quoiqu'il arrive je ne pourrai pas me reprocher de ne pas m'être préparé.

Hier j'ai voulu passer une journée à  ne rien faire pour voir si je suis encore capable de prendre du temps afin de méditer en pleine conscience et pouvoir avancé, mais ce fut une horreur. Il faut dire aussi que je n'ai plus de sérésta. J'ai tout de même été courir une demi heure, mais même après çà  mes idées tournaient en rond. Je me sentais plus

que spartiate comme disait yoshi wink Mais ça m'a fait plaisir de lire ça.

J'ai très très mal dormi, ce matin j'ai plein de bourdonnements dans la tête, je sent mon cerveau lourd et les muscles tendus. Cette après-midi je vais aller chercher une ordonnance chez mon médecin généraliste et ce soir je vois mon psy. J'espère être en meilleur forme demain.

Allez haut les c œurs, une fois la machine remis en marche j'espère redevenir


En plus pour me remotiver je devrais être content car mes problèmes de logements avancent. Heureusement que je connais assez bien le système social et que j'ai du soutien parce que sinon j'avoue que je serais mal.


Posté par : mikykeupon | 06 mars 2017 à  11:51

 

#38 Posté par : mikykeupon 10 mars 2017 à  22:15

Me voilà  de retour en force.
La semaine dernière j'étais au plus mal car je n'avais plus de traitement, je dormais chez ma s œur qui est décédée et le logement n'a pas changé depuis son départ, toujours plein de photos d'elle, ses crèmes hydratantes, ses parfums, ses films.... Je n'arrivais même plus à  parler correctement, mes phrases étaient de véritables brouillons.
Depuis j'ai récupérer mon ordonnance, j'ai quitté ce logement et à  partir de dimanche je pars en colocation où je pourrais me poser, réfléchir et bien travailler.

Ma collocation n'est que pour 15 jours car je veux avant prendre la températures, voir si je suis en état de vivre à  plusieurs, et surtout si les tarifs ne me foutent pas trop dans la merde.
Mais je me sent libéré ce soir.



Sinon toujours du sport tous les jours, c'est fou, je me découvre des muscles que je ne connaissait pas, et dès que je commence à  être stressé/énervé, je cours, je fais des pompes, des abdos, enfin quoique ce soit qui me fasse transpirer et ça vas mieux.
En plus je kiffe ma cigarette électronique. C'est con, mais ce "gadget" m'aide énormément. J'ai voulu passer à  3mg de nicotine mais ce fut un échec.

En prime sur mes 2 entretiens apparemment j'en ai assuré un, celui qui me plaisait le mieux. Pour le deuxième je me suis totalement planté, je n'arrivais pas à  répondre aux questions, et j'ai fini l'entretien sans avoir de questions à  poser, m'enfin, j'aurais les 2 réponses le même jour normalement, soit le 22 mars, ça avance.

La vie reprend son cours normal punk2

Reputation de ce commentaire
 
vive le sport sur TF2 !!!

Posté par : mikykeupon | 10 mars 2017 à  22:15

 

#39 Posté par : menez luc'h 12 mars 2017 à  22:22

comment je remonte
    et bien pas mal l'ami,ça fait plaisirs, continu comme ça avec le sport et la détermination.


Posté par : menez luc'h | 12 mars 2017 à  22:22

 

#40 Posté par : ElSabio 14 mars 2017 à  12:15

Bonjour Miky,


Content de constater que tu entrevois désormais le bout du tunnel.

J'ai suivi ton blog depuis le début sans intervenir, tout en espérant voir une amélioration et enfin, elle arrive.

Accroche-toi, ça commence à  sentir bon pour toi, il faut maintenant consolider tout ça.


Bien amicalement.


Posté par : ElSabio | 14 mars 2017 à  12:15

 

#41 Posté par : mikykeupon 14 mars 2017 à  12:38

Ce matin 1 h de sport, 30 min de marche rapide plus 30 minutes de courses.
Là  je prépare sereinement une intervention que je dois bientôt faire dans un CAARUD.

J'appréhende de moins en moins l'audition devant la gendarmerie car ce blog me permet de faire le point sur moi-même, d'accepter la part d'ombre qui sommeil en moi, et je me sent apte à  en parler calmement, et vue les démarche que j’entreprends depuis la découverte de ce tragique accident je pense m'en tiré au pire avec une amende ou un bracelet, quoique mes 10 jours d'internement en centre fermé à  ma demande devrait plaider en ma faveur.
J'espère tout de même que mon ex arrive à  remonter la pente comme je m'accroche à  le faire.
Je ne saurais pas la personne que je suis sans les presque 14 ans de relations avec elle, donc je ne peux lui en vouloir, j'ai très clairement abusé, mais je me soigne.

J'ai débuté un nouveau livre qui va, je l'espère, m'apprendre à  accepter mes faiblesse. Ce livre s'appel "Eloge de la faiblesse", d'Alexandre Jollien. C'est une personne qui raconte son parcours personnel, handicapé de naissance (infirme moteur cérébral, IMC). Cette personne montre à  travers cette ouvrage que nous sommes toutes et tous capable de vivre avec nos faiblesses afin de les transformer en quelque chose de meilleur, la résilience à  l'état brut.

Et vos messages de soutiens me réconforte énormément, donc encore un grans merci à  vous toutes et tous.


Posté par : mikykeupon | 14 mars 2017 à  12:38

 

#42 Posté par : mikykeupon 15 mars 2017 à  21:13

Bordel, aujourd'hui la journée fut dur, il faut dire que je me réveil toutes les 3h la nuit, donc au moment de me lever ce n'est pas facile, et tenir jusque la fin de journée vire au miracle.
Vivement la réponse à  mon entretien et que ce soit positif histoire d'avoir un rythme et de me régler comme un horloge.

Mon psy m'a conseillé d'appeler ma médecin généraliste si jamais mes nuits par intermittences continuent. Mais on mets ça aussi sur le fait que vue que je me pose enfin ma fatigue est peut-être lié.
Allez, je vais me faire mon infusion du soir et bouquiner un peu mon nouveau livre de chevet "Éloge de la faiblesse".

Prenez soin de vous.


Posté par : mikykeupon | 15 mars 2017 à  21:13

 

#43 Posté par : douwegberts 15 mars 2017 à  23:09

salut mikykeupon

Je bois une infusion de tilleul à  ta santé là  ^^

Si je pouvais je te dépannerais en beu avec plaisir, pour faire dodo c'est quand même le top


Posté par : douwegberts | 15 mars 2017 à  23:09

 

#44 Posté par : Résilience111 16 mars 2017 à  00:39

Salut MikyKeupon,

Tu peux être fier de toi, tu es sur la bonne voie smile

God Bless


Posté par : Résilience111 | 16 mars 2017 à  00:39

 

#45 Posté par : mikykeupon 16 mars 2017 à  08:33

Cool, hier je me suis tapé 45 min de marche avec ma tisane et ma clope électronique avant de m'allonger, prendre mon traitement et lire un peu, et je ne me suis réveillé qu'une seule fois.
Je ne vais pas dire que j'ai la méga pêche encore, mais ça sent la bonne journée.

Il faut absolument que j'essaie de faire tout ça à  heures fixes donc j'essaie de noter chaque jour mes heures de coucher et de réveil, soit pour hier soir 23h30 prise du téralène, minuit extinction des lumières et réveil régler à  7h30, à  peu près ce que je faisais durant mon séjour hospitalier.
Et éviter les écran en rentrant de ma ballade.

Cool un peu de son des neg marron, ça fait longtemps que je n'en avait pas écouter.


Posté par : mikykeupon | 16 mars 2017 à  08:33

 

#46 Posté par : mikykeupon 16 mars 2017 à  17:15

Superbe journée, j'ai démarré par une séance de marche rapide d'environ 30 min plus le retour, un peu de psycho (mais je me suis rendu compte qu'il ne faut pas que je commence dès le réveil car je ne suis vraiment pas au mieux de ma forme), bain de soleil, bouffe en extérieur, des papiers administratifs, encore un peu de psycho, quelques étirements et un soleil au top, je kiffe.

J'ai voulu bouquiner un peu mais me suis endormi pendant. Il faut dire que l'endroit est tellement calme qu'il ne faut pas que je me mette en position allongé pour lire wink

Cette nuit j'ai été réveillé une seule fois par un superbe rêve. J'étais un gosse des rues en Inde et avec mes amiEs ont s'amusaient à  courir dans toutes les rues, à  chaparder, éviter la police... Je me suis réveillé le sourire aux oreilles. Puis rendormi aussi sec.

Ce soir je réitérerai donc ma ballade de 45 min avec ma tisane et ma clope électronique de façon à  prendre mon traitement à  23h30 voir si c'est le bon rythme.


Posté par : mikykeupon | 16 mars 2017 à  17:15

 

#47 Posté par : mikykeupon 17 mars 2017 à  10:53

Ce matin ce n'est pas la pêche, mal dormi car ma propriétaire à  subitement changer de comportement envers moi. Ce qui fait que j'ai du dormir 2h cette nuit.
Je vais donc passer ma journée a traîner dans les rues, si possible paris, en plus ce soir il y a la Saint Patrick devant la mairie de Levallois-Perret, 55 rue Gabriel Péri, 92300 Levallois-Perret de 19h à  23h, sur le thème blanchiment d'argent, retournement de veste, escroquerie diverses...
https://www.facebook.com/events/381953898870648/

/forum/uploads/images/1489744699.jpg


Posté par : mikykeupon | 17 mars 2017 à  10:53

 

#48 Posté par : mikykeupon 20 mars 2017 à  23:00

Avant hier soir je suis partie à  un concert de soutien au collectif Barras. J'étais anxieux car j'allais revoir un "ami" que j'avais en commun avec mon ex.
Bordel de chien à  queue, c'est un punk-de-la-bien-pensance, et dire que j'ai tant adorer traîner avec ce groupe...
J'ai voulu m'expliquer sur les événement avec mon ex, et sa première remarque fût de me dire que je cherchais à  me faire passer pour la victime, alors que c'est totalement faux, je voulais juste lui expliquer le contexte. Je reconnais mes tords et jamais je n'accepterai mon geste (le coup de poing). Il a même osé me sortir "t'es punk, t'as une crète, tu te drogues...", vive le jugement. En prime il c'est pris pour le juge en me sortant que j'avais interdiction de m'approcher d'elle à  moins d'un kilomètre, alors que je ne suis même pas passé à  la gendarmerie comme il était convenu.
Les punks-de-la-bien-pensance sont pire que les juges. Et dire qu'il travail en CSAPA. D'ailleurs le CSAPA où était suivie ma s œur. Je comprends mieux pourquoi elle a sombré avec une équipe pareil...

Donc je suis partie sans lui dire au revoir, juste un texto en finissant par un bye, puis j'ai supprimer son numéro de mon répertoire ainsi que tout le reste de ce groupe. Et il ne m'a pas répondu. Puis arrivé dans ma collocation je me suis coupé la crête. Je commençais à  me demander si je n'allais pas mettre de coté mon militantisme car je le pensais la cause de tout ça, mais finalement je le remercie car il a renforcé mon activisme. Il va y avoir une forme de vengeance, je compte bien reprendre mes études et passer un master 2 toujours dans le même domaine.
Et pendant que ce type m'insultait de "punk, drogué", il était en train d'écraser une canette qu'il venait de finir avec sa Chimay qu'il était en train de boire tout en finissant son pétard, alors que je vapait tranquillement ma cigarette électronique. Cela fait plus de 3 mois aujourd'hui que je ne touche plus à  aucune drogue, même pas le cannabis, et on viens me faire la morale...

Je n'ai plus de crête mais ma haine à  grimper d'un cran, et je vais transformer ma colère en quelque chose de grand.
LONGUE VIE A PSYCHOACTIF.

Je vais peut-être réussir à  redevenir le rangothérapeute que j'étais auparavant, c'est ce que je souhaite et vers quoi j'aspire redevenir.

Mercredi j'ai ma réponse pour le boulot, je croise tous les poils de mon culs comme jamais, même si le temps partiel ne me paiera pas plus que mon chômage, j'aurais au moins le sentiment d'être utile, capable et responsable.

Cette nuit j'ai été réveillé par un rêve où j'étais en randonnée avec mon ex (ça faisait longtemps que je n'avais pas rêver d'elle), tout se passait bien mais comme dans la vrai vie nous nous sommes embrouillé pour des broutilles. Ce n'était pas un cauchemard, juste un rêve, mais un rêve lucide qui aurait très bien pu arriver.
Je devrais appeler ma médecin généraliste pour lui dire que je suis réveillé toutes les nuits malgré mes 30 gouttes de téralène, car les nuits par intermittences ne sont pas l'idéal pour se reposer. Même si l'endroit où je réside me permet de faire régulièrement des siestes de 45min à  1h, mais ensuite j'ai du mal à  me lever. Obliger de me pousser au cul et faire quelques étirements pour remettre la machine en marche.

Voici un extrait d'un livre que j'ai lu qui défini parfaitement mon état après chaque réveil

/forum/uploads/images/1490045616.jpg


Je n'ai plus le nom de livre, mais l'auteur est Eric-Emmanuel Schmit.
D'ailleurs il a écrit un autre livre qu'il faut que je me rachète car il est resté chez mon ex et qui m'aidera actuellement, c'est "la part de l'autre". Ce livre traite le sujet d'une part d'ombre qui réside en chacunE de nous et qu'il vaut mieux apprendre à  connaître afin de ne pas la laisser prendre le dessus.

AAaaahhh, cool la tisane le soir.
Bon, il faut que je me calme en tapant sur les touches du clavier car un colocataire de l'étage du dessous viens de me demander ce qui se passait car il entendais beaucoup de bruit, comme des toc toc toc incessants, mais j'ai tant besoin de me calmer en écrivant mes pensées.
Mon ex aussi se plaignait souvent de ma façon de taper sur le clavier, j'ai pourtant tant de chose à  dire, et mes pensées fusent tellement vite que si je ne me dépêche pas de les saisir elles s'envole aussi vite qu'elles sont venu. J'écris aussi sur un calepin, mais à  la vitesse de mes pensées, mon écriture devient illisible.
Je vais investir dans un tapis d'ordinateur qui amorti les chocs des touches, ça doit bien exister, je ne suis tout de même pas le plus exciter de la terre.

Voilà  mes pensées du jour, j'espère que ce journal va m'aider à  surmonter cette épreuve et dompter mon autre, mon ombre qui sommeil en moi, mon Mr Hyde.

Reputation de ce commentaire
 
Une image de ce post a été selectionnée pour être mise en valeur sur la page d'accueil. (fi

Posté par : mikykeupon | 20 mars 2017 à  23:00

 

#49 Posté par : Bambou91 21 mars 2017 à  10:09

Salut Miky,punk1

j'ai lu une partie de tes périples et il t'en arrive des galères mais on dirait que t'es plus fort que tu ne le crois. T'es toujours là  et du t'accroche t'as raison.
Pour ton ex, c'est pas bien cque t'a fais mais on revient pas en arrière, ne te lamine pas t'étais pas dans ton état normal et quand on s'défonce au point de perdre la mémoire faut s'attendre le lendemain à  de mauvaises surprises. Moi ça m'est arrivé plein de fois mais je ne me suis jamais fait taper dessus, je suis juste resté enfermée dans les toilettes (obligé de passer par dessus la porte des chiottes) et je me suis toujours demandé si j'avais remonter ma culotte quand le pote est venue me délivrer...??? Mais pour revenir à  toi tu dis que t'as rien pris depuis 3 mois, mais tu parles pas de ton traitement bien sûr ? En tout cas bravo pour ton abstinence moi j'en suis pas capable. Je voulais aussi te souhaiter bonne chance pour ton boulot et te demander : elle est où ta voiture ? J'espère que tout ira bien pour toi et je te souhaite une bonne journée.drogue-peace

A bientôt


Posté par : Bambou91 | 21 mars 2017 à  10:09

 

#50 Posté par : mikykeupon 21 mars 2017 à  14:21

Concernant mon ex ce que je regrette le plus c'est le coup de poing. Je n'étais pas totalement ivre, juste totalement déboussolé par la mort de ma s œur et je n'ai pas eu le courage de la quitter suite à  ses dires que je trouve encore aujourd'hui complètement immoraux, je l'ai donc frappé pour la faire taire, l'alcool n'a aucune excuse.

L'évênnement le plus grave (sa chute qui aurait pu lui être fatale), je m'en veux de ne pas avoir été l'aider à  se relever, mais nous étions tellement aviné que ce fut la mauvaise chute au mauvais endroit au mauvais moment. Par contre le lendemain, je ne me souvenais pas de ce qui c'était passé, mais je me sentais mal envers elle et je l'ai emmené aux urgences puis faire tous les soins nécessaires, je me sentais coupable sans trop savoir pourquoi.
Ce soir là  je n'avais aucune envie de lui faire du mal, alors que le coup de poing..... voilà  quoi. Ce soir là  je voulais juste la faire s'arrêter de m'insulter surtout que nous devions rentrer car nous hébergions un "ami" qui devait travailler le lendemain, d'ailleurs encore une personne qui travail en CSAPA... Mais elle ne voulait pas rentrer et continuer de faire la fête, j'en avais juste marre de chercher les bons mots pour lui faire comprendre que nous n'étions pas seuls et que nous avions pris des engagements... Et dire qu'aujourd'hui cet "ami" vie toujours chez mon ex...

Concernant la voiture je l'ai retrouvé un jour de footing. Disons que j'étais paumé durant une bonne semaine, sans traitement plus les embrouilles et je n'arrivais plus à  remettre la main dessus. En ce moment elle est garé juste devant ma collocation wink

Et cette convocation à  la gendarmerie qui ne veux pas venir me fait stagner en eaux troubles, d'un coté je suis soulagé car je me dit que peut-être l'histoire est fini, mais j'ai aussi l'impression d'avoir une épée de Damoclès au dessus de ma tête.

/forum/uploads/images/1490102176.jpg


Posté par : mikykeupon | 21 mars 2017 à  14:21

Remonter

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Traduction par FluxBB.fr
Copyright : Psychoactif 2006-2017
Flux RSS de Psychoactif
Affichage Mobile


Psychoactif est une communauté dédiée à l'information, l'entraide et l'échange d'expériences sur les drogues, dans une optique de réduction des risques.


Licence Creative CommonsPsychoactif de https://www.psychoactif.org est sous licence CC by NC SA 3.0