De retour dans le royaume (DMT) / Les Blogs de PsychoACTIF
Blogs » Bon Vivant » 

De retour dans le royaume (DMT) 



23 Octobre 2020

Mes parents décident de partir pour la journée, et je suis enfin seul à nouveau depuis mon dernier trip. Je m’étais déjà préparé avec l’idée en tête quelque jours avant. Je n’attendais que cela. Je le fais vers la même heure que la dernière fois, vers 13 heures, avec encore une certaine nervosité mais beaucoup moins forte que la dernière fois. Je sais comment faire à présent et je suis plus confiant avec la pipe cette fois-ci. Je m’installe sur le lit et je mets 35mg de DMT dans la pipe. J’aperçois que les résidus du dernier trip sont restés accroché à la pipe. Donc je pense que je devais être vers les 40-45mg. Je brule la pipe, pendant longtemps, malheureusement mon briquet n’était pas adéquat. Arrivée à un certain temps, je décide d’y aller et de prendre la première taffe. La DMT me brule à nouveau la lèvre supérieure et le bout de la langue, mais c’était moins intense que la première fois, peut-être parce que je m’y attendais. J’arrive à ne pas me focus dessus du coup et je garde la taffe en moi. Je relâche et sens tout mon corps vibrer, comme si un tremblement de terre venait de se dérouler à l’intérieur de moi. Je rallume le briquet pour la deuxième taffe. Et là tout autour de moi s’assombrit, avec des contours aux couleurs vives (violet et rouge principalement). Je regarde le centre de la pipe, avec la DMT qui se vaporise et la fumée qui se crée. Elle est noire aux contours violettes. Je n’arrive pas à attendre et prend la seconde taffe. Je sais tout de suite qu’il n’y aura pas de troisième (ce qui est un des inconvénients de faire cela tout seul) et je m’allonge en fermant les yeux. Je suis tout de suite en mouvement.

On m’envoie à travers ce monde remplit de formes géométriques fractales. Les couleurs et les textures sont exactement les mêmes que lors de mon deuxième trip sous DMT. Je voyage à travers ces différentes formes fractales, commençant par du rouge orangé arrivant à du vert mélangé au jaune. J’arrive dans une sorte de ville, flotte au-dessus de ce qui semble être un parc ou un terrain de rugby. Et une tête arrive vers moi, vêtu d’un chapeau haut de forme, des lunettes et autres accessoires. Tous qu’il avait sur lui était jaune. Il avait un grand sourire et commence à sortir ses doigts qui sont infinis et tente de me transmettre ses informations et son savoir. Tout était mécanique, comme une machine à vapeur. Les mouvements étaient synchronisés. Pendant ce temps-là, j’entends un son qui s’amplifie et devient aussi fort que dix acouphènes joués d’un coup. Je regarde sur la gauche et il y a beaucoup de mouvement et de couleurs. Mon cœur bat fort. Je me dis que je vais mourir, je me demande ce qu’il se passe. Je me ressaisis très rapidement, je sais que ce n’est pas possible et là, je lâche prise totalement. L’homme s’en va. Et tous les visuels sont dupliqués, tout en se figeant dans le temps et disparaissent vers le bas. Je ne respire plus et je sens mon cœur battre normalement, mais comme s’il était loin, au plus profond de moi.

Toute cette montée sonore et mon cœur qui battait de plus en plus fort était comme un marteau qui frappait à chaque battement, tentant de briser une coquille, qu’était mon égo, qui tentait de me protéger et me garder dans notre monde. Dès que j’ai réussi à tout relâcher, c’est là où j’ai senti un moment d’extase, de bonheur, libre de panique. Après cela, je suis revenu doucement à moi. Le trip fut court, comme le précédent, environ 5 minutes aussi, mais beaucoup plus intense, probablement le plus intense. Très rapidement, les visuels sont devenus flous dans mes souvenirs, à l’inverse des deux premiers trips. Et je ne sais pas si c’est dû à la pipe ou à la technique. Quand je suis revenu, ma lèvre et le bout de ma langue était toujours affecté et j’ai attendu afin de pouvoir méditer. Je me lève et regarde par la fenêtre. J’aperçois des petits bouts de nuages se balader dans le ciel, formant des figures abstraites, mais qui sont bien vivantes. L’expérience elle-même fut étrange. Elle était très intense et pourtant je ne suis pas sortie complètement satisfait étrangement. Je ne m’attendais pas au bourdonnement sonore et je pense que ça m’a déstabilisé. Et si j’avais été accompagné, j’aurai définitivement pu prendre une troisième taffe, et là j’aurai pu avoir un full trip. Et être accompagné est aussi agréable pour pouvoir raconter son trip et pour se sentir en sécurité en quelque sorte, on est rassuré par la présence d’un autre psychonaute. D'ailleurs, j'ai attendu deux-trois jours avant d'écrire ce trip report, tellement ce trip m'a secoué.
Mais à la fin de la journée, je suis très content d’avoir pu explorer à nouveau la DMT, et sur tout le reste de la journée, j’étais de meilleure humeur et en meilleure forme. Ça ne m’a pas découragé, ça m’a poussé à me donner envie d’explorer encore plus le domaine. Je ne ressens plus la nécessité d’être anxieux avant de prendre de la DMT ou même pour d’autre raison. Et c’était pareil en Angleterre. Je ne suis pas quelqu’un d’anxieux en général, mais il est vrai que parfois, l’anxiété nous gagne sans trop comprendre pourquoi ni comment. Et la DMT comme les autres psychédéliques aident à lâcher prise et apprendre à ne plus se préoccuper du jugement des autres, et de juger également les autres.


Catégorie : Trip Report - 15 janvier 2021 à  12:51

#DMT #Psychédélique #solo #trip report



Commentaires
#1 Posté par : Crapauxsouskunk 17 janvier 2021 à  00:09
Salut chère psycho, tout d'abord merci pour trip report vraiment détaillé.
Je suis assez curieux en lisant ton texte car je me suis intéressé à la dmt il y a maintenant déjà quelques moi est j'ai essayé d'en fumé peut être 5 ou 6 trip depuis, toujours bien espacé et je n'ai jamais eu les effets très intense que tu décris, et j'ai était jusqu'à des dose de 60mg, je me suis d'abord posé la question de la combustion j'ai donc fabriquer the machine (bouteille en verre percé au cul avec la dmt dans de la paille de fer dans le goulo) la j'ai remarqué que je consommé plus de produits, j'ai essayé plusieurs fois en évitant de brûler le produit, j'ai souvent eu un goût assez dégoûtant, qui pique la gorge mais je réussissé quand même a tiré plusieurs taff et a gardé la fumée, juste après la douille je sent la monté, la vibration dans mon corps, je pense que je vais partir et au final je reste juste défoncer avec des légers visuelle vraiment léger similaires à une petite dose de champi et tout s'estompe très très vite du genre plus rien au bout de 15 minutes et se même a 60mg, je ne comprends pas trop, je me dit que je n'ai pas assez de poumons pour fumer l'intégralité des 60mg et que quand j'en peux plus il en reste toujours un peu. Ensuite je me suis penché sur le produit en lui même, n'étant pas un spécialiste du DarkN et ne connaissant personne pouvant m'en fournir, j'ai décidé de l'isolé moi même avec une recette assez simple qui utilise du mimosa acheter au pays bas, et en suivant la recette à la lettre mon produits final ressemblé en tout au produit décris a la fin de la recette, une poudre jaunâtre, avec une forte odeur de chaussures neuves. Alors peut être est-ce a cause de la différence des molécules extrait du mimosa, si j'ai bien compris le résultat de la première extraction et la dmt full spectrum (jaune) qui contient pas mal de molécule psychoactive tel que des alcooïde et aussi de la dmt, j'ai vu qu'on pouvait encore isolé un peu plus la dmt en remettant la full spectrum dans du solvant chauffé, j'ai obtenu une poudre un peu plus blanchâtre mais avec toujours de reflet jaune, je pensais que c'était bon signe et en essayant de produits encore plus pur déception, un peu moins de déformation visuel que la full spectrum et juste défoncer sans aucun voyage spirituel où quoi que se soit. J'avoue qu'après sa j'ai un peu abandonné la molécule en raison du goût que je trouve vraiment pas bon surtout pour le peu d'effet ressenti.
Pourrai tu m'aider en me décrivant un peu plus ton produit, l'aspect, l'odeur, le goût ?
J'ai lu que tu le fumé en pipe hors j'ai essayé la pipe et j'ai bien ressenti son inefficacité face à la méthode the machine

Je regarde le centre de la pipe, avec la DMT qui se vaporise et la fumée qui se crée. Elle est noire aux contours violettes.

Et aussi ou est-ce que tu te le fournit ?DN?
Ou bien si fabrication par tes soins a partir de quelle plante ?
Voilà c'est tout c'est déjà pas mal, je n'ai pas envie d'abandonner cette molécule car j'y est trouver quelque aspects intéressant quand même en la fumant même si je n'ai jamais réussi à arriver à quelque chose ressemblant à un break out, pour se qui ai de ma tolérance j'ai 23 ans 60kg, consomme du cannabis quotidiennement, je suis plutôt familier avec pas mal de drogue, champi, amphète, Coke,LSD, MDMA et j'en passe et ma tolérance pour tout ces produits et assez classique, je suis me plutôt sensible à psychotropes en général et il m'en faut généralement peu pour être amoché et se pour tout les produits que j'avais consommé avant d'essayer la dmt, j'ai fait essayé la même manière a un ami avec les mêmes dosage que se que j'avais essayé en commençant petit bien-sûr et il eu l'air de ressentir les mêmes effets que moi est se même goût un peu écoeurant, je pense donc a mon produit final qui est défaillant, peux être a cause de mes produits achetés, de pas assez bonne qualité, je pense notamment au solvant utiliser pour l'extraction j'ai lu beaucoup de choses différentes et d'après se que j'avais compris le mieux était l'essence c, sauf que je n'ai rien trouvé d'autre que chez un magasin de bricolage et j'ai lu plusieurs fois que c'était déconseillé j'ai quand même essayer en effectuant un test d'évaporation du produit dans un plat en verre, aucun résidu donc normalement ok ? Et après extraction du mélange soude eau mimosa le produit ne sentait du tout le solvant mais comme je l'ai dit plus au une assez forte odeur de chaussures neuves. Voilà j'espère que quelqu'un pourra essayer de m'apporter une réponse ou tout du moins une hypothèse, désolé pour le texte très long mais je tenais à décrire le mieux comment j'ai opéré pour que quelqu'un d'expérimenter dans le domaine puisse me donner des explications précises sur se qui ne va pas, car je ne veux pas mit résillé avec tout c'est trop incroyable que j'ai pu lire je ne peux pas croire que pour moi se n'est pas possible. Aussi dernière chose qui s'écarte un peu, j'ai souvent entendu parler de dmt extraite de crapo bufo originaire du Mexique il me semble est en regardant des trip filmer j'ai pu constater des trip hyper intense avec des doses relativement faible et le tout fumé dans une simple pipe en verre, l'aspect était beaucoup plus blanc que celle de mimosa, alors je me demandais aussi si cette molécule extraite du crapo et séché était tout simplement de la dmt plus pur ou bien une molécule proche de la dmt nommé de la même façon mais bien plus fort ? Désolé si j'ai dit ou fait des conneries je ne prétends pas être un expert dans quoi que se soit et c'est aussi une question de rdr, je ne veux pas me pourrir pck j'aurais fumé de la merde a cause d'une mauvaise extraction et je n'ai pas non plus envie de tenter des dose plus grosse en sachant que j'ai déjà du mal à fumé tout les 60mg. Si certains d'entre vous arrive à mettre le doigt sur quelques choses j'en serai le plus heureux car je suis sur que de la bonne manière je pourrais explorer plein d'autres possibilités àvec la dmt et je n'ai pas envie de passer à côté de quelque chose comme le fameux breakout dont j'ai tant lu et que j'aurai aimé expérimenté, mais bon je ne vais pas m'attarder non plus a continué ma technique du mimosa qui après multiples essai de différentes techniques n'aura pas eu les effets escomptés. Merci d'avance pour la lumière que vous pourrez m'apporter et félicitations si vous avez réussi à tout lire. Cordialement


Posté par : Crapauxsouskunk | 17 janvier 2021 à  00:09

 
#2 Posté par : Bon Vivant 21 janvier 2021 à  17:24
Salut Crapaux!

Alors je vais commencer par la fin, pour la DMT extraite du crapaud, ou autre éléments vivants, c'est du 5 MeO DMT. C'est totalement différent, et bien plus fort. Tout ce que tu vas voir sera du blanc, c'est vraiment intense, je l'ai fait qu'une fois, et je pense que je le referai mais pas tout de suite. Donc je te conseille de rester avec le DMT classique.
Et oui, j'ai pris mon produit sur Dark Market si je me souviens bien, si tu vas dessus, tu vas pas rater le vendeur, il se proclame le roi. Et plus le produit est blanc, plus le produit est pur. Ensuite si tu fais ton extraction par toi même, je peux que te conseiller de regarder le tuto de Chris Cantelmo sur Youtube. C'est un prof de biologie de Yale, qu'a fait toute une extraction en plusieurs parties, t'auras le lien de téléchargement dans la description de la vidéo pour le tuto complet. Et pour la pipe je te conseille de mettre un peu d'argent de côté pour de prendre une pipe de chez Vapor Genie. Mes deux premières fois c'était avec la pipe Glass Sherlock, qu'est la meilleure, et là depuis décembre, j'utilise la Glass Bat, qui demande un peu d'entrainement mais une fois que tu comprends comment elle marche, elle est géniale.

Maintenant pour l'expérience, je te conseille de tout relâcher. Ne te mets d'attentes, genre j'ai hâte de voir ce nouveau monde. J'ai trippé deux fois la semaine dernière, et les visuels étaient presque absents, et pourtant c'était magnifique parce que j'ai vraiment pu me focus sur le côté sensorielle du trip. Je pense que si tu ne vois rien pour l'instant, c'est soit la faute du produit, soit tu ne gardes pas la vapeur assez longtemps dans les poumons, il faut le garder le plus longtemps possible, soit c'est peut-être pas le moment. Ca peut sembler stupide, mais peut-être attendre encore un peu et entrer dedans à nouveau une fois que tes attentes sur tout ce que tu veux voir disparaissent. Ca me l'a fait aussi il y a quelques mois, où je n'arrivais plus à avoir de percée parce que je créais trop d'attentes. Je suis comme toi, j'ai 25 ans, 55kg, on a testé les mêmes substances et je pense que ça joue pas forcément dessus. Je sais par exemple que j'ai un esprit visuel, et ça aide beaucoup. Rien que sous champis j'ai eu une percée lors de ma montée. Est-ce que c'est pareil pour toi? Pour le savoir, juste ferme le yeux et essaye de te décrire ce que tu vois. Une autre solution aussi qui pourrait sûrement aider serait de méditer, je sais mes trips sont vachement plus précis en quelque sorte depuis que je médite.

J'espère que cette réponse va t'aider, et que je n'ai rien oublié aussi. Si t'as d'autres questions, surtout n'hésites pas à revenir vers moi, et j'espère vraiment que t'arriveras à avoir ta percée.

Posté par : Bon Vivant | 21 janvier 2021 à  17:24

 
#3 Posté par : Crapauxsouskunk 21 janvier 2021 à  20:59
Tout d'abord merci a toi pour ta réponse, tu as répondu à toutes mes questions sur le sujet et de manière très claire, je pense en effet avoir placé la barre de mes attentes très haut et j'investirai petit a petit dans du matos pour mes extraction et investir direct dans le vapor génie.
J'essayerai aussi d'être plus humbles et de ne rien attendre de précis de mes trip à la dmt.
Pour se qui est de la méthode d'extraction elle me servira uniquement a avoir des meilleurs rendements non ? La qualité ne change pas? Pour se qui est des champotes perso je pense pas qu'on puisse appeler sa une percé mais il m'arrive régulièrement quand je ferme les yeux de voir des images très psyché genre des mini buvard par milliers très coloré très géométrique.
Mais je suis tout à fait conscient et capable de rouvrir les yeux a tout moment.
Et parfois c'est bien plus rare, je sent un truc monté et d'un coup un espèce d'éclaire orgasmique qui me traverse le corps des pieds à la tête et qui dure une demi seconde mais qui procure un de ces plaisir j'avais jamais ressenti sa avant, et j'ai remarqué que en méditant allongé sur le dos avec une bouteille d'eau a moitié remplit en équilibre sur le front ( me demandais pas pk, même moi jsais pas mur ) j'arrivais plus souvent à atteindre cette éclaire orgasmique, est que tu a déjà ressenti quelques choses de similaire sous champi ?

Posté par : Crapauxsouskunk | 21 janvier 2021 à  20:59

 
#4 Posté par : Bon Vivant 21 janvier 2021 à  23:36
Haha j'avais jamais entendu ça avant, c'est génial. Et oui, pendant des heures, que ce soit sous champis, LSD ou DMT, je vais dans le bonheur suprême, je me retrouve dans un état sensorielle qui va au delà de l'orgasme. Et j'ai le coeur chaud, plein d'énergie pendant quelques journées. Et c'est ça que je recherche et que t'es sensé avoir en méditant. Et ce que je voulais dire surtout c'est qu'est ce que tu vois en fermant tes yeux en étant sobre?
Et pour l'extraction, perso j'en ai toujours pas fait, mais sur toutes les recherches que j'ai faites, celle de Cantelmo semble la meilleure, et je pense que ça joue sur la qualité, vu que celle-ci est plus pure.

Posté par : Bon Vivant | 21 janvier 2021 à  23:36

 
#5 Posté par : Crapauxsouskunk 22 janvier 2021 à  07:32
Whaw je suis de jour en jour impressionné pas ses molécules extraordinaire, je ne pense pas avoir l'esprit très visuel car chez moi les visuels que j'ai pu avoir en plein High ,hormis les images décris dans ma publication d'avant, se contente de déformation des lignes est des couleurs.
Pour se qui est de la monté je t'avoue ne rien avoir de spécial sur le visuel, Celui ci arrive vraiment en plein hight ou sur la fin quand la fatigue rentre en jeux les déformations se font très importante.
Merci a toi bon vivant pour toute ces info, j'espère que j'arrive à répondre à tes interrogations en retour
Reputation de ce commentaire
 
C'est toujours intéressant d'avoir une nouvelle perspective sur la chose

Posté par : Crapauxsouskunk | 22 janvier 2021 à  07:32

Remonter

Pied de page des forums