De retour de sevrage / Les Blogs de PsychoACTIF
Blogs » Tomboy » 

De retour de sevrage 



Salut tout le monde!
Me revoilà  de retour après 2 semaines de sevrage à  l'HP. Je vous fais un petit résumé de mon séjour. Déjà  ils savaient même pas qu'on pouvait acheter des prods sur le net, c'est tout nouveau pour eux une des 2 toubibs avait vaguement entendu parler de la méphédrone mais elle n'avait aucune notion sur les effets, les modes de conso (j'ai un tic nerveux, je renifle tout le temps, ils ont même eu des doutes sur d'éventuelles consos à  l'hosto! Alors que l'infirmière du csapa qui me suit m'a dit que c'était des tics qui arrivaient souvent quand on prenait des produits et ça n'a rien à  voir avec le fait de sniffer).
Comme on peut pas faire confiance à  un tox (ironie), j'avais droit qu'à  1 heure de sortie par jour dans le parc de hosto (un grand parc arboré et une cafét qui permet de changer d'air un peu. Du coup je passais presque tout mon temps allongé dans ma chambre...Bravo la thérapie!

En + j'ai grave souffert de mes crampes et impatiences aux jambes, je tenais pas en place et marcher de faisait beaucoup de bien...Ils ont rien compris!

Histoire d'en rajouter une couche ils m'ont baissé mon valium, le seul truc qui me soulageait un peu...A cause de la dépendance...etc. C'était surtout une excuse pour me laisser en chien. Car ils m'ont rien marqué pour gérer le manque, ils m'ont laissé en chien...ça m'étonne même pas en +!Ils matraquaient certains avec des doses de cheval histoire de les endormir et d'être tranquille. Mais dès qu'il s'agit de tox, c'est différent, on dirait que ça les amuse de nous laisser en chien!Heureusement (j'ai presque du pleurer!) ils me l'ont augmenté la 2ème semaine. C'est la seule chose qui me soulage un peu de mes jambes et de mes angoisses dues au manque de prods.

Pour revenir à  mon sevrage. J'ai beaucoup souffert de mes impatiences et de mon mal de jambes. J'arrive pas à  comprendre qu'il existe pas de traitement pour ça! après tout les prods que je prenais étaient proches des amphétamines, il doit bien exister des trucs pour ça. Quelqu'un aurait des infos à  ce sujet?

Niveau soignants c'était pas ça non plus, jamais dispos pour discuter, à  passer leur temps dans leur salle de pause. Des infirmières très froides à  une exception près. Punaise on est en psychiatrie quand même!! Dans un autre hosto elles jouaient a vec nous aux jeux de société et étaient vachement ouvertes. J'ai senti du jugement de leur part par rapport aux raisons de mon hospitalisation, comme si je l'avais bien cherché. Ce qui est pas faux mais devrait pas transparaÎtre chez les soignants.
Conclusion: sevrage pour RC, trop tôt encore pour les soignants, pas assez de recul. Je vous dis certains savaient même pas que ça pouvait se commander sur internet. En résumé ce séjour m'a permis de me ré-alimenter de manière équilibrée (la bouffe était pas trop mal comparé à  d'autres établissements) et de faire une bonne pause mais c'est tout. J'ai même pas vu une psy en 15 jours alors que j'aurais bien aimé pouvoir un peu discuter.
Voilà  pour les news! je serais un peu moins présent ces prochains jours, je suis encore en arrêt et n'aies pas trop envie pour le moment de parler de prods. J'espère que je vais tenir encore un bon bout de temps sans consommer, en tout cas je suis bien décidé!
N'empêche que vous m'avez vachement manqué pendant mon séjour!

Je vous embrasse!bonne soirée
amicalement,

TB
Sinon j'ai eu de la chance, je suis bien tombé dans ma chambre parce qu'il y avait de sacrés cas...Je me suis fait agressé au bout de 2 jours par une connasse, je vous refait la scène: "qu'est ce t'as fait à  tes bras", moi honnête je lui répond et elle me sort "pff ça sert à  quoi de faire ça?"; ben à  prendre du plaisir, puis on peut devenir dépendant".réponse logique mais elle me répond "pff n'importe quoi". Je précise qu'elle avait un ton très agressif, elle cherchait des histoires...J'avoue que je commençais un peu à  baliser, car elle avait pas l'air tendre...Elle continue : "t skin?"; "non pourquoi?"Pour info j'avais un keffieh autour du cou...no comment et je portais casquette et sarouel. Elle me répond ben pourquoi t'as des piercing alors?? Je savais pas que les skin étaient adeptes des piercing...Elle me croit pas et me menace de m'en mettre une! J'ai vraiment flippé, car elle était baraqué et je déteste la violence et les conflits. Elle a passé le reste de son séjour à  me provoquer. Moi qui ferait pas de mal à  une mouche! Discrimination bonjour!! Elle devait être bipolaire car elle était sympa avec certains et du jour au lendemain elle pétait une durite. Elle m'a quand même gâché une partie de mon séjour cette conne. Surtout que je suis sûre qu'elle était plus facho que moi, une pure alsacienne de la cambrousse. N'empêche qu'elle est resté persuadé que j'étais skin tout le long!Quand je me rappelle leurs affiches qu'on arrachait à  peine posées et les courses poursuites avec eux. C'est grave une insulte pour moi. Mais ça doit être une représentation car c pas la 1ère fois que je me fais insulter de la sorte. Les gens mélangent punk et skin

Catégorie : Témoignages - 04 octobre 2014 à  18:32



Commentaires
#1 Posté par : dainese 04 octobre 2014 à  20:23
Bon je peux le dire j'ai eu la trouille, suis resté dans mon coin mais, tu m'a et nous a fais peur!!!!!!

tres content content de pouvoir te lire.

bizzzzzzzzzzzzz

Posté par : dainese | 04 octobre 2014 à  20:23

 
#2 Posté par : Jeef 04 octobre 2014 à  21:01
Très intéressant de te lire car je sors également de séjour en psy (6 semaines) et ensuite cure (3 semaines) pour un sevrage, tout cela après une tentative de suicide après une rechute majeure dans les speedballs IV + sale infection au bras. Par contre j'ai pas eu la même expérience que toi - c'est aux urgences qu'on m'a traité comme un chien ("r'garde, quand on s'amuse à  se shooter", "nan mais qu'est-ce qui vous prend de faire ça, ça va pas?", "rah lala son bras là , vintcheu, mais comment on peut se faire ça??", et où j'étais en manque pendant deux jours,
Ensuite psy, où j'ai pas pu avoir de sub le premier jour, et j'étais vraiment méga mal, par contre on m'a donné masse de benzos, je n'ai quasi pas de souvenir de ma première semaine. Bien sûr, en psy, les patients sont pas super bien traités en général, on les assomme de cachetons et basta, mais sérieux je m'attendais à  carrément pire. Les infirmiers/infirmières étaient super compréhensifs et me souhaitaient vraiment de m'en sortir et d'aller mieux, et quand j'ai commencé à  réaliser que je piquais carrément trop du zen avec les médocs, j'ai pu bien discuter pour voir à  baisser le traitement et en arriver à  une dose homéopathique avant de partir en cure. Voilà  voilà  je voulais juste comparer mon expérience à  la tienne, désolé d'apprendre que le personnel était merdique, c'est quand même vachement quand t'es dans ce genre d'endroit, pouvoir parler, qu'on vérifie que t'ailles pas trop mal.

Les impatiences et douleurs dans les jambes, c'est vraiment un cauchemar en effet - mais tu tapais que des RC ou alors aussi de la came/opiacés? En tout cas bon courage à  toi pour la suite mecton

Posté par : Jeef | 04 octobre 2014 à  21:01

 
#3 Posté par : Tomboy 04 octobre 2014 à  21:29

dainese a écrit

Bon je peux le dire j'ai eu la trouille, suis resté dans mon coin mais, tu m'a et nous a fais peur!!!!!!

tres content content de pouvoir te lire.

bizzzzzzzzzzzzz

Désolé dainese, c'est allé tellement vite, que j'ai pas eu le temps de vous prévenir de mon hospitalisation. Je pensais que vous alliez deviner avec mon précédent post.
Merci de t'être inquiété, ça me touche.
amicalement,

TB


Posté par : Tomboy | 04 octobre 2014 à  21:29

 
#4 Posté par : Tomboy 04 octobre 2014 à  23:23
salut jeef,
merci pour ton témoignage.J'ai aussi du avoir droit au même traitement quand j'allais aux urgences à  cause des prods...Ils aiment pas les toxs parce que d'une certaine manière on prend leur place (aux soignants) à  ceux qui ont normalement le monopole de l'injection. Nous on détourne ce moyen pour notre propre plaisir alors ça grince des dents chez certains...
T'as su morfler sans sub! à  croire qu'ils font exprès pour te mettre bien en chien....
Heureusement ils sont pas tous comme ça mais il se font rares. Ce qui m'énerve aussi c'est l'opposé, ceux qui te font la morale: "vous êtes jeunes, il faut arrêter de vous détruire comme ça...".Pour certains c'est de la maladresse, ils veulent juste être gentils...Mais pour d'autres c'est aussi du jugement, le cliché du toxico malade qu'il faut soigner absolument. Sauf si c voulu bien sur.
Franchement chapeau si t'as tenu tout ce temps! moi je sais que j'aurais du rester plus longtemps mais j'en pouvais plus de l'HP. En + j'avais qu'1h de sortie par jour dans le parc de l'hosto. Le reste du temps je le passais allongé dans ma chambre.
Heureusement que le courant est bien passé avec une petite bande: on se rejoignait dans une chambre pour boire du vrai café (rien que du déca dans tout l'hosto, même à  la cafèt!).
J'espère que tu vas mieux maintenant, en tout cas je te le souhaite!

Oui ces derniers temps je prenais que des RC. Je prends de la came quand il y en a, mais j'y suis plus addict grâce à  la métha.

Et sinon ton infection est guérie? Tu as arrêté tes consos à  ta sortie?

amicalement,

TB

Posté par : Tomboy | 04 octobre 2014 à  23:23

 
#5 Posté par : 'Nrockandrolls 05 octobre 2014 à  00:25
salut tomboy,

C'est freeman ( j'ai ps pu me reconnecté avec mon ancien pseudo).

Chsuis super contente pour toi, que tu est pris les choses en main et surtout que tu ailles mieux !!!
Pour moi idem, c'est fait : décrochée de la came depuis 1 mois et traitement métha nickel.

Ca fait du bien de se sentir mieux physiquement et moralement.

Au plaisir, passe une bonne soirée.

NRAR

Posté par : 'Nrockandrolls | 05 octobre 2014 à  00:25

 
#6 Posté par : snoopy 05 octobre 2014 à  01:26
salut tomboy !! ca fait bien plaisir de te relire smile

je me doutais un peu que tu devais etre partie "te refaire une santé" (facon de parler, vu ce que tu decris de ton sejour).....mais je me demandais quand tu nous reviendrais, en meilleure forme que ce que tu ecrivais dans ton dernier blog,

et voilà , you're back smile (meme si tu vas prendre un peu de temps pour toi, sans PA, pour eviter de te remettre "dans le bain" des discussions sur telle ou telle conso, ce qui parait plutot necessaire et prudent pour un retour dans les meilleures conditions possibles)

pas cool les soignants que tu as du te coltiner.....ca aide pas de pas etre entourée d'une equipe competente......

et, meme constat sur le rapprochement desolant entre punk et skin.....pour les zero jugeote bien trop souvent, si t'as un tant soit peu les cheveux rasés, avec ou sans crete "dressée", ils te foutent dans le meme sac que tous ces ***** de ***** extremistes...... ca craint.....

allez, fokof a eux (et elles), et bonne continuation mec !! punk1

Posté par : snoopy | 05 octobre 2014 à  01:26

 
#7 Posté par : Tomboy 05 octobre 2014 à  01:27
Salut freeman,
super content pour toi aussi que la métha fonctionne bien, c'est cool! Moi je compte ^pas arrêter définitivement, juste faire une pause un bon moment et reprendre les consos modérées ensuite, parce que là  je partais vraiment en "couilles"...

C'est clair que ça fait du bien de se sentir mieux physiquement et moralement! Tu dois revivre, c'est ce que j'ai senti quand j'ai arrêté l'héro.

Merci pour ton message, ça fait plaisir!
amicalement,

TB

Posté par : Tomboy | 05 octobre 2014 à  01:27

 
#8 Posté par : Tomboy 05 octobre 2014 à  03:19
Salut snoop',
ça fait plaisir d'avoir un message de toi! Oui, désolé mon départ a été précipité, j'avais une place le lendemain de ma demande alors j'ai zappé de vous prévenir de mon départ et sa durée, désolé! Je me suis aussi dit que vous alliez deviné d'après mon dernier post.
j'y suis resté 15 jours, j'avoue que c'est peu, il m'aurait fallut au moins 1 mois pour qu'ils trouvent une solution pour mes impatiences et me requinquer complètement car je suis encore un peu faible, mais tkt pas, rien à  voir avec mon état d'avant!
Merci beaucoup pour ton message et à  très bientôt aux AFR! Tu me files ton tél en mp, pour qu'on puisse se retrouver là  bas, je te donne aussi le mien. Merci d'avance. Si tu veux pas, je comprendrais, moi même c'est rare quand je le donne mais là  je voudrais surtout pas te rater!
Bises

TB

Posté par : Tomboy | 05 octobre 2014 à  03:19

 
#9 Posté par : raatus 05 octobre 2014 à  11:19
Content de te revoir parmi nous Tomboy. Les sevrages hospitaliers sont loin d'être une partie de plaisir et il y a pas mal de préjugés chez les soignants (surtout les femmes ??), je confirme. En tant qu'infirmier quand il y a membre de l'équipe qui se permet les remarques que tu évoques, je recadre dans la minute dans le post de soin (mais pas devant les patients).

Le merdier est derrière toi et la souffrance psycho et physique par laquelle tu es passé as sans doute permis de recalibrer un peu tes récepteurs.

Je suis désolé qu'une sotte t'es prise pour un neuski, surtout toi lol. Moi en tant que rat tendance  Gud je l'aurai mauvaise aussi qu'on me prenne pour un punk (qui sont pour moi des dandys en kilt écossais mais passons ^^). Ce qui ne m'empêche de passer du temps à  la Miroiterie pour ceux qui connaissent.

Pour les impatiences dans les jambes, je peux te conseiller un tout petit peu de Tercian (12.5mg) mais parles-en au toubib d'abord,normal. 

En tout cas je salue ton courage d'avoir été au bout de cette démarche pour te soigner on est nombreux à  tenir à  toi et ça fait plaisir que tu aies pu te poser.
Avec toute ma considération,
Benoît

Posté par : raatus | 05 octobre 2014 à  11:19

 
#10 Posté par : snoopy 05 octobre 2014 à  12:34
mp envoyé tomboy wink

a tres vite !!

raatus m'a prise de vitesse concernant tes recepteurs, au moins ton court sejour t'auras permis de remettre ta seroto a un niveau un peu plus correct, ce qui n'est pas negligeable wink

allez, a dans 2 semaines, avec la patate of course punk1

Posté par : snoopy | 05 octobre 2014 à  12:34

 
#11 Posté par : Tomboy 05 octobre 2014 à  13:39
salut raatus et merci pour ton message.Tu consommes des prods aussi?Pas trop dur à  concilier avec ton taf? Au sujet des punks, je l'ai été, maintenant je privilégie aucun rôle. Pour moi un punk est anarchiste et est engagé, c'est l'idéologie qui m'intéresse. Et je préfère de loin être vu comme un punk que comme un skin! Mais souvent l'amalgame est fait, à  partir du moment où on a les cheveux courts et des piercing, les gens font pas la différence. Son argument c'était mes piercing...Plein d'autres communautés en portent et à  la base les skin en ont pas. ça m'a vraiment blessé comme insulte, surtout moi comme tu le dis. Je suis tout l'inverse et anti faf, j'ai adhéré à  no pasaran! et plus jeune j'ai fait partie de la fédération anarchiste et d'alternative libertaire...
Aujourd'hui j'ai plus de crête mais j'ai gardé une bonne partie de mes idées.Comme on dit "la crête c'est dans la tête"! Mais aujourd'hui la plupart des punks ont oublié leurs idées et s'intéressent pas à  la vie politique (dans le sens large du terme). Puis étant bien inséré dans la société, je peux pas me dire punk anar car je participe à  la société et en profite. Bon je bosse et ai mérité mon salaire. Mais j'enrichis les magasins et l'état, donc je peux pas me considérer comme un vrai anar...

Heureusement qu'il existe des infirmiers comme toi et qui ne jugent pas mais malheureusement ils sont pas assez nombreux. Ce jugement existe aussi chez les toubibs, dans mon sevrage ils m'ont laissé galérer sans changer mon traitement la 1ère semaine. A croire qu'ils aiment bien faire galérer: "tiens t'as voulu jouer à  l'infirmier en t'injectant toi même, c'est pas grave si on te fait galérer un peu!". C'est limite du sadisme chez certains...

Excuse ma question si elle est bête, mais c'est quoi une "tendance gud"?

Je te remercie pour ton intérêt et ton soutien, ça fait du bien! C'est maintenant que ça va être le plus dur, consolider mon sevrage et pas craquer...Je compte pas arrêter définitivement mais je veux faire une bonne pause pour me requinquer complètement car je me sens encore un peu faible. Et ces impatiences...insupportables! merci pour le conseil pour le tercian mais je doute qu'elle veuille bien m'en marquer. J'ai déjà  grave galérer pour mon valium. On m'a dit qu'il fallait que je prenne un correcteur à  cause du loxapac. Le problème c'est que je pense que ça vient des prods mais il doit bien exister un médoc pour me soulager! je vous filerais le nom si on le trouve car je dois pas être le seul...

Merci de me dire que vous tenez à  moi, ça me touche beaucoup. Vous aussi je vous kiffe! Vous êtes un réel soutien pour moi! je te fais des bises
amicalement,

TB

Posté par : Tomboy | 05 octobre 2014 à  13:39

 
#12 Posté par : snoopy 05 octobre 2014 à  13:54
gud, pour info, tomboy :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Groupe_union_d%C3%A9fense

fin du hs.....

Posté par : snoopy | 05 octobre 2014 à  13:54

 
#13 Posté par : Tomboy 05 octobre 2014 à  14:38
merci pour l'explication snoop'! à  ma fac c'était l'UNI (parti de droite proche des extrêmes), on passait notre temps avec notre comité d'action qu'on avait créé, à  arracher leurs affiches!C'était un jeu sans fin de se recouvrir les affiches...

Posté par : Tomboy | 05 octobre 2014 à  14:38

 
#14 Posté par : karnosaure 05 octobre 2014 à  15:08
oula du coup j'ai un peu moins envie d'aller a l’hôpital pour décrocher de l’héro ... je vais prendre une substitution a mon avis. en tout cas bravo a toi car cela a pas du être facile . tu a fait preuve de courage!!!

Posté par : karnosaure | 05 octobre 2014 à  15:08

 
#15 Posté par : Tomboy 05 octobre 2014 à  16:44
merci bcp karnosaure pour ton message. C'est que la psychiatrie a ses défauts et les toxs, en général, ne sont pas très bien accueillis. Mais peut-être que dans ta ville c'est différent. ça te coûte rien d'essayer en tout cas!Mon but n'était pas de décourager les sevrages, puis les RC sont particuliers, on ne sait pas comment les traiter, alors que la came si. Mais à  mon avis, tu devras passer par la case TSO pour t'aider à  mieux gérer le manque et la méthadone a un pouvoirs anxiolytique en plus, ce qui n'est pas de trop quand on décide d'arrêter.
Puis tu n'es pas obligé de passer par la case psychiatrie, certaines cliniques prennent en charge les patients en sevrage, c'est déjà  moins glauque!
Puis faut voir le positif, 3 repas par jour, des infirmiers qui sont là  pour toi (normalement...), et ça te fait une coupure avec ton environnement habituel, ça peut aider tout ça. Malgré tout je te conseille un sevrage à  l'hosto, faut juste être vigilant à  la sortie, c'est souvent là  qu'on rechute, c'est dans ce moment là  qu'il faut être fort et tenir le coup.
Plein de courage.
amicalement,

TB

Posté par : Tomboy | 05 octobre 2014 à  16:44

 
#16 Posté par : karnosaure 05 octobre 2014 à  16:54
ok je vais me renseigner et je vous tiendrait au courant !

Posté par : karnosaure | 05 octobre 2014 à  16:54

 
#17 Posté par : Jeef 05 octobre 2014 à  19:25
Karnosaure, tu n'es pas obligé d'aller en psy pour faire ton sevrage, en fait des centres spécialisés (cures de désintox, mais j'aime pas le nom) il y en pas mal en France, ici dans le Nord Pas de Calais il y en a des excellentes où les gens sont vraiment là  pour t'aider, te soutiennent, te donnent les bons médocs et ont un bon dialogue (quotidien) avec toi.
D'ailleurs, Tomboy, j'ai un peu de mal à  comprendre, pourquoi as-tu fait ton sevrage RC en psychiatrie et non en centre de désintoxication? Je te jure que t'aurais été bien traité et que le sevrage RC ils connaissent déjà  (là  où j'étais, deux autres patients étaient là  pour ça). En plus ça n'a rien à  voir avec l'univers de la psychiatrie où on a l'impression d'être du bétail gazé aux médocs, avec 30 patients et peu d'attention; en cure t'as généralement peu de patients à  la fois (où je suis allé ça variait entre 4 et 8) au moins on prend vraiment le temps de soigner la personne et de l'aider, de la traiter humainement.

Posté par : Jeef | 05 octobre 2014 à  19:25

 
#18 Posté par : raatus 05 octobre 2014 à  20:05
@Snoopy : haoui mais nan parce qu'à  bon chats, bons rats comme on dit et on aime l'ordre. Je suis attaché à  l'ordre et à  la hiérarchie si tu veux, mais celle-ci m'oblige de prendre en charge celui qui vient et ce même pour une raison que "moralement"moi  je désapprouve ou que sais-je.
Un exemple : tu me verras pas spécialement dans les manifs anti-ivg c'est certain MAIS si une jeune je dois la prendre en charge pour la 6e fois selon son dossier de soin et bien je m'en occuperai le mieux que je peux sur tous les plans. Etre natio c'est aussi avoir la notion de service identique pour chaque citoyen quelque soit la personne que tu as en face de toi et quelque soient ses convictions.


@Tomboy : si ça m'arrive d'apposer une croix celte au BIC c'est pour aussi pour dire mon attachement à  cette notion de service français qu'on a perdu que ce soit à  la SNCF, La Poste, l'hosto maintenant où les gens sont là  sans avoir la notion du service rendu, de faire quelque chose pour l'autre. Que tu sois sur le quai de la gare ou dans une chambre d'hôpital. En fait j'ai toujours considéré le désordre comme une vice d'enfant de bourgeois. histoire de causer un brin de politique.
ps: ils veulent pas de moi à  la section Assas, trop keuss pour l'action, alors je ronge à  la faveur de la pénombre.

Posté par : raatus | 05 octobre 2014 à  20:05

 
#19 Posté par : raatus 05 octobre 2014 à  20:21
Pour les impatiences tu peux prendre des vitamines B1 et B6 PP et Nicobion. Ce sont les vitamines nécessaires au bon fonctionnement des nerfs.
Tu as déjà  du loxapac je crois que pour les impatiences ça a le même effet que le tercian.

Les impatiences si ce sont les même qu'avec la came c'est le système nerveux central et les benzos peuvent aider un peu. Temesta ça calmerait bien, si tu expliques bien ton cas.
ou un juste un peu de sub pour se poser.

Sinon oui je consomme, au taf ça va très bien mais j'ai la trouille que ça dérape. J'arrive pas à  arrêter. Je vie de mieux en mieux avec mais des jours c nul.

bon rétablissement

Posté par : raatus | 05 octobre 2014 à  20:21

 
#20 Posté par : Jeef 05 octobre 2014 à  20:48
Je confirme, le Temesta aide beaucoup avec les impatiences dans le cas du sevrage opiacé

Posté par : Jeef | 05 octobre 2014 à  20:48

 
#21 Posté par : Tomboy 05 octobre 2014 à  22:22
merci pour l'info, mais ça risque d'être différent pour les RC, plus proches des amphétamines. J'en parlerais quand même à  mon médecin. Merci
bonne soirée

Posté par : Tomboy | 05 octobre 2014 à  22:22

 
#22 Posté par : Tomboy 05 octobre 2014 à  22:42
Jeef, c'est mon csapa qui m'a orienté vers la psychiatrie sinon crois moi j'y serais pas allé. Il paraît qu'il y a que ça dans le coin et ça dépend du secteur où t'habite. et à  mon csapa ils sont bien branchés psy, j'avais pas trop le choix si je voulais une place en hosto...
Raatus merci pour le conseil. Oui j'ai du loxapac le soir au coucher et 40 mg de valium, ça me calme un peu sur le coup mais dès que l'effet est passé ça recommence...Je suis obligé de sortir de chez moi pour aller marcher pour plus y penser. J'en parlerais à  mon toubib pour le témesta, on verra bien.je suis sous métha donc au revoir le sub...

Être anarchiste c'est pas forcément du désordre, au contraire. Les décisions sont pris en AG et on prône l'auto-gestion pour pas dépendre de l'Etat. C'est le retour par exemple, du troc. Je te conseille de lire bakounine si ça t'intéresse. C'est une idéologie qui vise le mieux être et renforce la citoyenneté. Les punks anars sont un peu plus virulents, ce sont des activistes. Mais je trouve qu'au contraire ça fait pas de mal un peu de bordel et de descendre dans la rue pour dénoncer les injustices...Peut-être qu'on serait entendu s'il y avait un peu plus de bordel. Mais je dénonce la violence pure. Je parle d'activisme pacifiste comme greenpeace par exemple.

merci pour vos messages.
bonne soirée!
amicalement,

TB

Posté par : Tomboy | 05 octobre 2014 à  22:42

 
#23 Posté par : TankGirl 06 octobre 2014 à  02:32
Yep, TB,

  Ca fait un bail que j'suis pas passée poser sur P.A. mais ça fait plaiz' d'avoir de tes news; j'espère que tout va aller de mieux en mieux!!

  Plein de courage et de good vibes à  toi...

Amicalement.
T.G.punk-headbang

Posté par : TankGirl | 06 octobre 2014 à  02:32

 
#24 Posté par : Tomboy 06 octobre 2014 à  03:38
Yes tankgirl, ça fait plaisir d'avoir des nouvelles.J'espère que tu vas bien aussi.
merci pour tes encouragements!

bises
amicalement,

TB

Posté par : Tomboy | 06 octobre 2014 à  03:38

 
#25 Posté par : Tomboy 06 octobre 2014 à  04:05
punaise j'arrive pas à  dormir depuis que je suis rentré...Toujours ces impatiences qui me pourrissent la vie....

Posté par : Tomboy | 06 octobre 2014 à  04:05

 
#26 Posté par : Jeef 06 octobre 2014 à  12:17
Je compatis mec, quand tu le racontes aux gens, ils pensent que c'est juste un petit souci mais quand tu en souffres, ça fout vraiment en l'air tes nuits (et donc les journées qui suivent). Peut-être qu'il te faudrait essayer d'autres médicaments, certains sont plus ou moins efficaces en fonction des personnes. Perso Imovan (Zopiclone) et Temesta (Lorazepam) me donnaient la chance de dormir au moins quelques heures - même si les impatiences revenaient quand même et niquaient mes dernières heures de sommeil.
Après, vu que tes impatiences ne sont pas la conséquence d'un sevrage opiacé (tu es toujours sous métha, c'est bien ça?) mais d'un sevrage RC, la cause de ton mal est peut-être différente et donc à  soigner avec d'autres types de médicaments?

Posté par : Jeef | 06 octobre 2014 à  12:17

 
#27 Posté par : -X- 06 octobre 2014 à  15:22
Yosh Tomboy !

J'me doutais bien que tu étais partis "changer d'air" ! (m'enfin, l'air de la cafet' une heure par jour mais bon... L'parc devait être joli suivant tes dires... C'déjà  ça.)

Content que tu ailles bien, malgré cet accueil et cette ambiance un peu... Hum... Toxique ? (huhu)
Cependant, dommage que tu n'es pas pu parler à  un psy pendant ton séjour... Tu avais formulé la demande ? (bon, je sais, c'devrait être normal, surtout pour les raisons qui t'ont mené là  bas, mais parfois les gens ne font aucun effort si on est pas explicite...).

M'enfin, sinon, pour un medoc pour tes jambes etc, je n'ai aucune connaissance alors je te laisse voir ça avec ton medecin et les autres... Si tu as des crampes, peut être que ça a un lien avec une carrence en magnesium ?

M'enfin, ravi d'avoir des nouvelles ! Bonne continuation !

Ps: c'est quoi ce débat punk-anarcho-nationaliste ? Hahaha
perso, pour moi l'Homme est un animal social complexe. Certains ont un esprit de meute, d'autres de groupe. Par consequent, il y aura toujours des dissonances si ces deux types de personnes sont sous la même bannière. Ce genre de débat, au pire conflit, sont eternels et ne s'arreteront jamais... ^^
A moins de vivre chacun pour son cul... Mais là  c'est impensable. Ceux qui s'en sortent le mieux iraient toujours faire chier le voisin...
Une eternelle insatisfaction, tel est le destin de l'être humain !

Posté par : -X- | 06 octobre 2014 à  15:22

 
#28 Posté par : Tomboy 07 octobre 2014 à  10:55

Jeef a écrit

Je compatis mec, quand tu le racontes aux gens, ils pensent que c'est juste un petit souci mais quand tu en souffres, ça fout vraiment en l'air tes nuits (et donc les journées qui suivent). Peut-être qu'il te faudrait essayer d'autres médicaments, certains sont plus ou moins efficaces en fonction des personnes. Perso Imovan (Zopiclone) et Temesta (Lorazepam) me donnaient la chance de dormir au moins quelques heures - même si les impatiences revenaient quand même et niquaient mes dernières heures de sommeil.
Après, vu que tes impatiences ne sont pas la conséquence d'un sevrage opiacé (tu es toujours sous métha, c'est bien ça?) mais d'un sevrage RC, la cause de ton mal est peut-être différente et donc à  soigner avec d'autres types de médicaments?

Merci beaucoup Jeef. Le problème c'est que j'en ai aussi la journée...Le valium me calme un peu mais c'est pas suffisant. J'avais lu dans une étude que les cathinones (famille des prods que je prends) provoquaient des crampes et des convulsions. Donc je suppose que mon problème vient de mes consos...Peut-être qu'un benzo plus fort ferait l'affaire.
Pour ce qui est de mes nuits je pense que c'est plutôt du à  mon retour dans mon appart, j'arrivais à  dormir un minimum à  l'hosto. Puis passer du temps sur l'ordi facilite pas l'endormissement...Etant éveillé ça entraîne les impatiences, donc c'est moi qui déconne et devrait prendre mes cachetons à  des heures raisonnables et éviter de passer autant de temps sur l'ordi! Mais PA me manquait tellement!

Je voulais surtout rapidement vous donnez des news pour éviter vos inquiétudes, comme je suis parti à  l'arrache...

Car en général mes somnifères sont plutôt efficaces et m'aident à  oublier les impatiences. C'est surtout gênant pour moi la journée car je tiens pas en place et n'arrive pas à  me poser.

Après tout ça ne fait que 3 semaines que je suis en sevrage donc la descente n'est pas terminée...j'ai juste peur que mon problème soit irréversible et ne s'arrête pas. Car c'est vachement handicapant, comme tu le dis c'est pas pris au sérieux mais ça pourrit la vie au quotidien! Ce matin à  7heures j'ai du sortir marcher un peu tellement je tenais pas en place. Ya que ça qui me soulage mais je peux pas faire ça tout le temps, en + il pleut aujourd'hui, galère...Je sais pas comment je vais faire au boulot, surtout que les gens me soupçonnent d'avoir consommé à  cause de ma bougeotte et se posent des questions...

Il faut absolument que ma toubib trouve un traitement pour me soulager, on m'a conseillé un correcteur (médoc qui corrige les effets secondaires de certains médicaments), je vais lui en parler ainsi que vos conseils. Je pense qu'il faudra faire plusieurs essais...

C'est con que même les addictos ne connaissent rien aux RC. Il serait temps qu'ils se forment un peu et fassent des recherches!Il existe déjà  certaines études anglo saxonnes.

je vous tiendrais au courant après mon RDV d'où j'espère ressortir satisfait.
à  +
amicalement,

TB


Posté par : Tomboy | 07 octobre 2014 à  10:55

 
#29 Posté par : Tomboy 07 octobre 2014 à  11:40
Salut X et merci pour ton message (j'allais écrire massage!lol. lapsus...),
bien sur que j'avais demandé de voir une psy, j'ai même bien insisté et répété à  chaque rdv avec les médecins...Mais je l'ai jamais vu!Faut croire que j'étais pas une priorité...J'avoue, yavait de sacrés cas dans mon unité mais c'est pas une raison. Déjà  je voulais pas aller en psychiatrie, je m'étais rassuré avec le suivi psy, bien même ça je l'ai pas eu!

Oui le parc était magnifique avec de grands arbres, plein d'oiseaux et entouré par des vignobles. Des fois je dépassais un peu les limites du parc pour aller voir les chevaux du centre hippique histoire de me changer un peu les idées, même si j'aime pas trop voir des animaux enfermés dans des box...

J'étais le seul à  presque pas pouvoir sortir, les autres pouvaient sortir quand ils voulaient...Injuste! Ils devaient avoir peur que je sorte aller chercher du produit! Etant venu de mon propre chef, je vois pas pourquoi j'aurais fait ça. Puis l'hosto était paumé dans la cambrousse! Je recevais pas de courrier et seule mon éduc me rendait visite (heureusement qu'elle était là  d'ailleurs, je pouvais parler à  quelqu'un...).
Le pire de tout c'est qu'ils m'ont baisser mon valium dès mon arrivée au lieu de l'augmenter...Et m'ont rien marqué de supplémentaire pour me soulager avec l'excuse qu'ils connaissaient pas ce produit. Il doit bien exister des médocs pour les sevrages de stimulants!Ils auraient pu au moins demander à  des confrères! A croire que ça les faisait kiffer de me laisser souffrir...Non je suis vraiment tomber sur des incompétents. Dans ces unités les toxs sont souvent moins bien traités que les autres. Je suis sur qu'ils pensent tout bas:"bien fait pour ta gueule!".

Je prends du magnésium mais selon les analyses je n'ai pas de carence, dommage...ça aurait été cool que ça soit aussi simple! Je bois bcp plus d'eau aussi et ça agit pas, donc c pas ça non plus (la déshydratation provoquerait des crampes). Pour le moment c'est tout ce qu'ils m'ont conseillé à  mon csapa donc c'est plutôt mal parti...

Le seul moment où j'avais pas d'impatiences c'est quand je consommais, ça me les stoppait direct, j'avais l'impression de revivre. Mais il est encore bien trop tôt pour que je reconsomme!Je me suis fixé au moins 2 mois avant d'y retoucher, si c'est +, ça sera tant mieux!Tout dépendra du temps où j'arriverais à  tenir. Mais en tout cas quand ça arrivera, je me fixe comme objectif de consommer avec modération et en faisant de plus grandes pauses comme avant, en + j'en profiterais +...Mais ce jour n'est pas encore arrivé, j'aimerais bien me débarrasser de mes impatiences avant, qui pour moi, ne sont que des effets secondaires des prods...

Je suis assez d'accord sur ta vision de l'Homme. C'est vrai, ce débat restera éternel mais je suis persuadé qu'une société libertaire est possible, auto-gestion!Mais avant il faudra s'imposer aux esprits individualistes et c'est pas gagné!je suis peut-être un peu idéaliste mais j'y crois. C'est pour ça que je pense aussi qu'une bonne révolution est nécessaire, on sera d'abord obligé de passer par la force.C'est pour ça que j'étais un punk anar (puisque on est obligé de se définir dans un courant) car à  l'époque je vivais presque en auto-gestion. J'en ai gardé le plus gros des idées et un peu du look mais je peux plus me considérer comme tel, car je paye un loyer, je travaille...je participe à  l'état en gros. C'est pour ça que ça me fait rire tous ces peudos punks qui le revendiquent alors qu'ils touchent le RSA et dépendent des aides, car si on se débrouille bien on peut se démerder sans tout ça, il suffit de s'organiser ENSEMBLE. C'est le groupe qui peut nous sauver de cette putain de crise. Mon discours paraît peut-être un peu simpliste ou "monde des bisounours", je suis peut-être aussi un peu utopiste mais je suis sur que c'est possible. Certains y arrivent de par le monde. Comme tu le dis l'homme est un être social. Mais on pourrait en parler des heures! Je vais arrêter ce petit HS!

Je te remercie encore pour tes encouragements et te dis à  bientôt.

Solidairement!

TB

Posté par : Tomboy | 07 octobre 2014 à  11:40

 
#30 Posté par : Tomboy 07 octobre 2014 à  17:50
Bon je reviens de mon RDV CSAPA et la toubib m'a marqué un correcteur: du lepticure. En fait c'est censé soulager les effets secondaires des autres médocs y compris les impatiences. ça me coûte rien d'essayer, ça serait tellement bien que ça marche!

Posté par : Tomboy | 07 octobre 2014 à  17:50

 
#31 Posté par : raatus 07 octobre 2014 à  22:30
Tomboy,
Pour les impatiences outre les benzos il y a aussi les anti-parkinsoniens qui peuvent fonctionner. Je pense à  ça particulièrement pour toi parce que c'est je crois lié directement à  l'action des cathinones que tu prenais sur tes récepteurs à  dopamine.

Je pense qu'un médecin sera plus enclin à  prescrire un anti-parkinsonien, et ils sont indiqués contre les impatiences, qu'une benzo qui pose bien comme le temesta. Je m'injectais en sous-cutané (surtout pas en iv, cause mauvais souvenir d'un fix au rohypnol) après mes sessions cocaïne pfiou ça me posait en deux/2. Mais durée d'action courte. Le rivotril aussi serait bien mais là  encore pareil vu tes antécédents je sais pas si un prescripteur pourrait comprendre que pour passer ce cap il te faudrait ça et pas craindre que tu te "défonces" avec.

Pour l'attitude de l'équipe qui t'as suivi je partage ton avis que tu as malheureusement eu une prise en charge où ils se sont très peu investis. J'imagine qu'avec ce genre de soignants le fait d'essayer de leur expliquer qu'ils pourraient se renseigner, et qu'internet ça existe (d'ailleurs c'est une mission des soignants, se tenir à  la page quand tu connais pas, c'est pas en option certains ont du mal à  comprendre ça). Et bien oui je disais j'imagine que là  ils te rembarrent et te considèrent comme "demandeur, chiant, exigeant".

Pour le versant politique et social, oui je connais un peu le courant et l'utopie anarchiste de Bakounine pas dans le détail, j'ai pas lu ses écrits. Je sais que chez les anarchistes il y a pas mal de courants différents. J'ai eu l'occasion de discuter avec des gens très intéressants dans un squat d'artiste à  mésnilmontant (la miroit'). J'ai été proche du Circ à  un moment donné mais j'ai mes distances avec eux.
En tout cas ça me fait bien plaisir qu'on puisse discuter tranquille de ça. Et constater qu'on a plus en commun qu'on le croit parfois avec les gens. 
Moi plus jeune (j'ai que 33 lol) j'étais looké un peu hippie, puis à  22 /23 ans, bah sappes passes partout surtout quand tu as du produits sur toi une chemise c'est plus camouflage vis-à -vis des condés. Comme toi la vie m'a fait comprendre que l'habit ne fait pas le moine.

J'ai parfois des propos somme toute un peu conservateurs en effet mais j'y suis venu de moi même et en connaissance de cause. J'ai une expérience approfondie de la bisexualité mais je me considère comme hétérosexuel et je ne me suis jamais senti proche des actions menées par ce que j'appelle des saboteurs comme les Femen, ou Act up. Pour la même raison que toi, je refuse que les choses se fassent dans la violence. Vouloir imposer la tolérance et penser faire avancer fertilement des questions sociétales importantes en choquant c'est contre productif. Je suis attaché à  la fin et aux moyens, pour moins la fin jamais ne justifie les moyens.

Je te souhaite sincèrement qu'un traitement médicamenteux efficace puissent t'apporter un peu de mieux-être, j'ai vu la pour le lepticur ça peut aider effectivement. Je pensais aussi au baclofène qui est myorelaxant.vJour après jour il va falloir consolider ce sevrage et il y a quelque chose qui me rend optimiste pour toi à  ce sujet, c'est que tu t'es fais mal (je connais que la cocaine iv j'ai fais que la méthylone en parachute). Qu'est ce que tu as du souffrir avec ça. Mais comme toi je retapais encore et encore malgré que les descentes étaient de pire en pire. Je me disais : "mais pourquoi mon cerveau n'intègre pas le fait que ce truc me fait du mal" et puis un jour sans trop savoir pourquoi ça a enfin été réglé. Comme un déclic. Et sérieusement tu as eu le courage de tenir l'hospi dans ces conditions là .

En antidépresseur tu peux demander un tricyclique (anafranil ou laroxyl) parce que la dépression tu pourras y être confronté, j'aime pas les SSRI (deroxat, prozac), à  la limite su seropram mais honnêtement les tricycliques sont plus efficaces. Vu de loin je te dirais auj je ne te sens pas déprimé (et tant mieux héhé).

Quand je dois faire un sevrage j'essaye de poser les choses comme ça : ne pas se dire "plus jamais ou va taper tel ou tel produits" parce que cette notion implique qu'il faut en faire le deuil. Alors que si tu te laisses la possibilité de consommer mais "pas comme ça, pas maintenant" ça (enfin c'est ce que je te souhaite) permet de mettre le produit à  distance et les jours passant ça va mieux et c'est moins dur de se passer de quelque chose quand on se dit que c'est pour le moment. C'est anxiogène le "plus jamais". J'ai cessé la cocaïne comme ça et l'héro c'est 2 ou 3 g par mois. Le hash j'en fume tous les jours et en quantité, j'aimerai arrêter mais j'arrive pas. Poppers aussi. Ca me fait du chagrin d'avoir besoin de fumer et sniffer du poppers simplement pour se branler. Que les drogues se soient greffées sur ma sexualité m'ennuie vraiment.

Voilou je te souhaite du courage pour la suite et si tu te sens seul sur ton ring viens sur PA on va t'encourager façon sparring partner.
amicalement, raatus

Posté par : raatus | 07 octobre 2014 à  22:30

 
#32 Posté par : snoopy 07 octobre 2014 à  22:35
anti parkinsoniens, bonne remarque de raatus,

je sais pas si ca sera adapté aux cathinones et leurs effets nefastes, mais moi j'en ai eu pour mes crises oculogyres dues au loxapac (tu dis en prendre aussi, alors qui sait?)

c'etait de l'akineton, vraiment tres efficace sur moi.....

a voir donc si ca peut etre utile pour tes impatiences aux jambes thinking
au pire tu risques rien a demander.....

voila voila, bon courage et plein de bonnes ondes a toi !!

snoop'

Posté par : snoopy | 07 octobre 2014 à  22:35

 
#33 Posté par : Tomboy 08 octobre 2014 à  03:46
salut snoop,
c'est quoi des crises oculogyres? ça a un rapport avec les impatiences? Merci pour le conseil, je le rajouterais à  la liste des médocs qu'on m'a conseillé pour ma toubib si le lepticure ne fonctionne pas.
Je te remercie pour les bonnes vibes, ça m'aide vraiment à  pas trop déprimer. ça va faire bientôt 1 mois que j'ai rien pris et mes idées noires sont parties, les choses s'améliorent progressivement, c'est une question de temps...
à  bientôt!
bises
TB

Posté par : Tomboy | 08 octobre 2014 à  03:46

 
#34 Posté par : Tomboy 08 octobre 2014 à  04:07
Raatus,
tout d'abord merci pour ton long message plein de bons conseils. Non en ce moment je me sens pas déprimé, je sors d'une grosse période de dépression et partir de cet hôpital m'a fait du bien, j'arrive même à  me forcer à  sortir et à  pas me cloîtrer dans mon appart comme avant. Mais je sais que la routine va reprendre le dessus et que je suis pas à  l'abri d'une nouvelle déprime. Faut dire que j'ai des tendances dépressives et je me laisse vite envahir par les idées noires. En ce moment le moral va plutôt bien, mis à  part ces impatiences, tout irait bien. Bon j'avoue que je pense tjrs au produit mais le sevrage n'est pas terminé encore, donc j'imagine que c'est normal.

Comme tu le dis ,je dois être patient jusqu'au jour où j'aurais le déclic.

Tu as entièrement raison, rien ne sert de s'imposer l'abstinence, surtout quand on sait qu'on la tiendra pas, puis j'en ai pas envie!Je veux pas dire adieu aux produits, je veux juste mieux consommer avec plus de modération dans mes dosages mais aussi réduire la durée de mes prises et faire plus de pauses. Je voudrais revenir à  une consommation occasionnelle comme avant. Je pense que je peux y arriver.

Je te remercie pour toutes tes infos, je verrais avec ma toubib si besoin.
Et merci beaucoup pour tes encouragements, ça fait plaisir!
amicalement,

TB

Posté par : Tomboy | 08 octobre 2014 à  04:07

 
#35 Posté par : snoopy 08 octobre 2014 à  13:43
salut tomboy,

j'avais decris dans un sujet ce que sont des crises oculogyres, mais meme en recherchant, je ne retrouve pas le-dit sujet.....

en gros, dans mon cas, c'etait du au loxapac (qu'a une periode, celle de mon sevrage coke y'a bientot 4 ans) qu'on m'avait prescrit a doses de cheval (meme ma psy comprennait pas comment je pouvais rester debout, et est restée interloquée quand un jour, a la clinique, elle m'a vue passer a velo, alors que je venais de prendre mon traitement du midi, loxapac 150, plus 2/3 autres medocs couplés....bon, j'ai fais que 2 tours de l'enceinte de l'etablissement, mais encore a ce jour, elle m'en fait regulierement mention)

donc, pour en revenir au sujet, une crise oculogyre, c'est quand tes yeux roulent sur eux memes, se revulsent quoi, et se bloquent soit sur un coté, soit dans mon cas vers le haut (mode je regarde le ciel sans lever la tete), ca fait hyper mal parce que ca tire sur les yeux pas possible, et (toujours dans mon cas) ca pouvait durer plus de 40 minutes.....
plus moyen de faire quoi que ce soit, j'etais comme aveugle, et les seuls moyens a ma disposition quand ca me faisait ca, c'etait soit m'asseoir (rien que trouver où poser mon c** a tatons, payes ta galere, surtout dans la rue), soit si j'avais la chance d'etre avec quelqu'un, de lui dire prends moi par le bras et guides moi, j'suis aveugle, je vois plus rien......et le mal aux yeux plus les migraines apres ca, no comment.....

le seul truc qui a marché pour ce probleme, ca a été la prescription d'akineton (qui est un antiparkinsonien), d'ailleurs ces crises m'ont tellement marquée que j'en ai encore une boite chez moi......

ps, je vais peut etre dire une connerie (si c'est le cas, qu'on me rectifie) mais il me semble que ca jouait aussi sur mes jambes (mais moi c'etait du a la coke, pour les RC je sais pas du tout si ca peut etre utile et t'aider)

http://dictionnaire.doctissimo.fr/defin … logyre.htm

(lien tres succint sur le sujet, a l'epoque meme mon pharmacien, avant ma psy, m'avaient mieux expliqués les tenants et aboutissants, sorry man drapeau-blanc ; peut etre demander des infos a prescripteur serait une bonne idée, me semble qu'a l'epoque de mon post là  dessus, il avait été d'un grand eclairage)

prends soin de toi TB, j'te renvoie un colis de bonnes vibes smile

salut

Posté par : snoopy | 08 octobre 2014 à  13:43

 
#36 Posté par : Tomboy 09 octobre 2014 à  15:15
OK, merci beaucoup pour cette explication détaillée. ça me l'a déjà  fait après avoir abusé avec des amphéts...C'était donc ça...Merci j'aurais appris qqchose, je garantie pas que je vais me souvenir du terme mais je n'aurais qu'à  revenir dans mon blog. Je me souviens, j'avais grave flippé!
Merci pour les bonnes vibes. Dans une heure je vais voir ma psy, ça va me faire du bien.
Bonne journée à  toi! à  +
Grosses bises

TB

Posté par : Tomboy | 09 octobre 2014 à  15:15

 
#37 Posté par : Tomboy 11 octobre 2014 à  02:47
Putain, j'ai peur de craquer, j'ai été sur mon site de RC mais j'ai pas continuer en commandant. C'était vraiment limite que je casse mon sevrage...Je sens que ça va être beaucoup plus compliqué que je le penser. ça fait un peu plus de 3 semaines que j'ai arrêté mais je pense qu'à  ça, un bon shoot...Non faut que j'arrête de penser à  ça.
La journée ça va puisque je suis pas chez moi (je me suis enfin forcé à  sortir de ma tanière!, le soir,où la plupart du temps ya rien à  la TV, j'ai des bons bouquins en attente de lecture mais j'arrive pas à  me concentrer...Je lis 2 pages et je m'arrête là .

Je vais me lancer un défi dans les jours qui viennent: faire une sortie le soir, aller dans un bar sympa que je connais et qui sait, peut-être que quelqu'un me proposera une partie de billard ou de babyfoot...Le staff et la clientèle sont très sympas et ouverts et ils passent tjrs de la bonne zique.
Parfois ya même des petits concerts. En fait c'est le QJ de tous les travailleurs sociaux de la ville, ils sont plutôt ouverts et c'est pas le genre à  juger ou à  mater les gens, ce qui est rare pour un bar. Je me souviens de certains bars où les clients prenaient même pas la peine de chuchoter...2 fois j'ai même été viré du bar à  cause de mon look...no comment... Donc niveau ambiance, ça le fait grave, le décor à  la pub. Je pense que je me sentirais plutôt bien dans cet endroit.
Faut juste que j'ai le courage d'y aller et d'y rentrer. Pour commencer si je me sens pas bien je vais emmener un peu de lecture, en + je vais me la péter grave intello si je bouquine dans un lieu festif.lol!

Je vous raconterais si j'ai respecté mon défi. En fait j'aimerais attendre au moins 4 ou 5  mois. le temps que le prod soit complètement nettoyé de ses toxines et que ma sérotonine remplisse suffisamment mon stock. Et aussi j'espère que mes effets secondaires s'arrêteront (la faiblesse, mes impatiences et crampes, mes problèmes de langage, je suis parfois incompréhensif, je bégaie, je parle soit trop fort, soit tout doucement... pour les autres,ça leur fait se poser trop de questions à  mon sujet et je peux pas leur répondre dans le détail. Les usagers savent que je consomme toujours. Mais je rentre jamais dans le détail. je refuse tout business car souvent on me propose ou on me demande des plans. Jamais j'accepterais, par respect pour mon boulot et pour éviter des problèmes (parce qu'il y en a un jour ou l'autre) et puis je ne veux pas cotoyer le milieux, trop de problèmes et certains sont très malsains:arnaques en tout genre...etc

Heureusement que je me réveille quand je veux demain!depuis que je suis rentré de l'hosto, je retarde la prise de mes cachetons car je dois les prendre au coucher.

Bonne nuit à  tou-te-s
amicalement,

TB

Posté par : Tomboy | 11 octobre 2014 à  02:47

 
#38 Posté par : Laura Zerty 11 octobre 2014 à  11:44

Tomboy a écrit

Je vais me lancer un défi dans les jours qui viennent: faire une sortie le soir, aller dans un bar sympa que je connais et qui sait, peut-être que quelqu'un me proposera une partie de billard ou de babyfoot...

Désolé il n'y a que dans les films où le héros rentre dans un lieu publique et tout le monde est sympas avec lui en lui proposant des bons plans smile

Non franchement si le bar est cool, trouve les personnes qui te semblent être les plus dans ton style et propose de t'inviter dans leur partie, où dans faire une avec eux ensuite, t'auras carrément plus de chance que de te faire inviter..

Et si c'est pas indiscret, elle en pense quoi la psy du fait que tu penses tout le temps à  te shooter ? enfin chepa si vous avez abordé la question et soulevé d'autres points, en plus de l'envie de te droguer tu sembles parler de phobie social et au final tout se rapporte à  la confiance en soi.


Tomboy a écrit

En fait j'aimerais attendre au moins 4 ou 5  mois. le temps que le prod soit complètement nettoyé de ses toxines et que ma sérotonine remplisse suffisamment mon stock.

Plus tu prévois en date et pas en fait, plus tu vas tomber de haut et culpabiliser en ne respectant pas tes échéances de temps vis à  vis de la drogue.

Sinon pour les effets secondaires, je m'y retrouve pas mal dans ce que tu as décris, et je te dirais que oui en réduisant les doses ou en arrêtant les prods tout en faisant un travail personnel lié à  des efforts d'élocution et de prise de confiance, avec le temps ces effets secondaires diminuent jusqu'à  disparaitre quand tu te sens enfin bien (en accord avec toi même).

Mais c'est surtout la prise de confiance en toi qui permettra de te rassurer sur ta paranoïa et de ne plus te poser de question sur l'image que tu renvoies aux autres...s'accepter et être soit même en société c'est assez compliqué quand on est marginal d'apparence et de caractère, et effectivement quand on a pas mal abusé sur les prods, on se pose trop de question en voulant constamment se justifier pour expliquer à  autrui son comportement parfois étrange.

En gros si tu reprends confiance en toi tu oseras franchir l'entrée du pub, aborder des inconnus et kiffer ta vie sans te prendre la tête en croyant exister dans tes pensées.


Posté par : Laura Zerty | 11 octobre 2014 à  11:44

 
#39 Posté par : Disturb 11 octobre 2014 à  12:46
salut tomboy.

  9a fait un moment que je suis ton histoire sans forcément y prendre part , d'une parce que la plupart du temps , je n'ai pas forcément grand chose à  ajouter par rapport à  ce qui t'as déjà  été dis , mais surtout car je ne connais pas du tout l'addiction aux amphet's et encore moins aux cathinones...

   Mais je relève une phrase : quand tu dis " que tu as ultra envie de te shooter " tu penses produit ? ou seringue ?

  à  priori j'ai déjà  la réponse puisque tu ne semble pas t'envoyer de l'eau ou tes médocs mais je  me posais la question...???

  Quoi qu'il en soit si t'as pas été au bout de la commande , c'est déjà  un gros pas en avant , prends le comme une victoire.

  Allez bon courage
Bye
Dstrb

Posté par : Disturb | 11 octobre 2014 à  12:46

 
#40 Posté par : Tomboy 12 octobre 2014 à  12:19
Salut disturb
merci pour ton message. Pour répondre à  ta question je dirais que je pense aux 2, ça m'est déjà  arrivé de shooter des médocs quand j'avais rien, mais ça me dit plus rien maintenant, j'ai besoin de sentir la montée. Je suis plutôt accro au flash que la 4mec me procure, c'est cette sensation qui m'attire et à  laquelle je pense grave! La seringue étant très liée à  cette sensation...quand j'en vois une je pense tout de suite au flash. Je me contredis là  et je suis pas très clair...En fait tu m'as posé une colle, je ne sais pas trop comment te répondre clairement. Ce qui est sur c'est que m'injecter des médocs me dis rien du tout. Donc je dirais que j'ai surtout envie du produit, la seringue étant directement liée. Je ne peux pas dissocier les 2.
Aussi les effets ne sont pas les mêmes selon le mode de conso (sniff ou para), seule l'injection permet d'atteindre ce fameux flash...
Désolé si ma réponse n'est pas claire...Je crois bien que je n'ai pas de réponse précise car pour moi les 2 (pompe et produit) vont ensemble.

C'est vrai j'ai réussi à  résister à  l'appel de la commande mais honnêtement je ne sais pas combien de temps je vais y arriver...Il suffit que je déprime où qu'il m'arrive un truc (même bénin) et sur un coup de tête j'irais commander. Pour le moment tout va bien, sauf mes impatiences, je sors de chez moi presque tous les jours, je me change les idées...ça faisait longtemps que ça m'était pas arrivé! avant je restais cloîtré chez moi tout le temps. Malgré tout, ce séjour à  l'HP m'a fait du bien, j'ai eu le temps de réfléchir en restant enfermé et j'ai pris de bonnes résolutions. Pourvu que ça dure...

Merci pour tes encouragements!
amicalement,

TB

Posté par : Tomboy | 12 octobre 2014 à  12:19

 
#41 Posté par : Tomboy 13 octobre 2014 à  03:29
Putain je suis à  la limite de commander, j'en ai trop envie! Mais il faut pas, faut que j'arrive à  résister...Je crois que je vais prendre mes médocs et aller me coucher pour plus y penser. Demain je sors, ça va me changer les idées, j'y penserais pas et j'aurais gagné une journée de + dans mon sevrage.
Bonne nuit tout le monde

Posté par : Tomboy | 13 octobre 2014 à  03:29

 
#42 Posté par : noibé 13 octobre 2014 à  13:46
Salut le hérisson !
Je sais par quoi tu passes en ce moment: ne penser a la défonce 24/24,et tu sais que t'as pas fini d'en chier
Comme toi j'arrive pas a gérer ma conso:quasiment tous mes revenus y passent et pas grave si je bouffe pas pendant plusieurs jours,même le fait de me refaire serrer pendant ma période de probation donc d'avoir une peine plancher pour récidive qui serait quand même de 3 ans ferme pour ne serais ce qu'1 malheureuse boulette ne m'empêche de continuer,idem avec mes soucis de santé qui vont en s'intensifiant dans le temps ne me font lever le pied
J'ai donc aucune piste a te proposer si ce n'est ce que tu "pratiques" en ce moment:gratter 24h par 24h,style AA ou NA
Je te souhaite du courage et d'arriver a prendre de la distance avec tes consos
La bise TB(jpreferais Niglo le capitaine

Posté par : noibé | 13 octobre 2014 à  13:46

 
#43 Posté par : 'Nrockandrolls 13 octobre 2014 à  22:44
salut TB,

Allez courage ! ta bien avancé tiens encore le cou un peu !

je me joins à  toi, résistance pour l'instant ! pas de conso

La prochaine fois, quand tu seras rétabli, bien dans ton corps et dans ta tête ca n'en sera que meilleur.

Pour ma part, j'essaie de consommer comme ca !

bizzzzzzZ
ROCK

Posté par : 'Nrockandrolls | 13 octobre 2014 à  22:44

 
#44 Posté par : Pinkman 14 octobre 2014 à  11:09
Comme me disait mon toubib, ne te fixe pas d'objectif de temps Tomboy.
Chaque jour ou tu résistes est une victoire!

Surtout avec un prod facilement accessible et peu onéreux.

Et si tu dois craquer (car tu es humain comme nous tous) essaie de ne commander qu'un ou deux g.

Courage mec wink

Posté par : Pinkman | 14 octobre 2014 à  11:09

 
#45 Posté par : melodynelson 14 octobre 2014 à  11:25
Hello Tomboy! J'arrive pas a m'y faire, Niglo c'est quand même vachement plus mignon :-)
Je n'ai pas eu le temps de te répondre par mp, mais je me joins aux autres pour te souhaiter beaucoup de courage.
Est ce que le Lepticure te calme un peu les jambes?
Bisous Tom. A très vite en mp.

Posté par : melodynelson | 14 octobre 2014 à  11:25

 
#46 Posté par : -X- 14 octobre 2014 à  16:00
Yosh !

J'espère que ça va bien, et j'te souhaite encore du courage !

Haha c'te colle de Disturb ! Vu ta réponse, sa question m'a tout de suite fait penser à  "l'oeuf ou la poule ?".

Ils ont raison, te fixe pas d'objectif de durée... Le temps n'est pas mesurable... M'enfin, surtout pas dans ce type de situation. Comme ils disent, chaque jour est une victoire. Moi perso, je dirais que chaque moment est une victoire. Car comme tu l'as dit, suffit que quelque chose, même bénin, surgisse pour mettre ta volonté à  rude épreuve. Et ça, c'est en un claquement de doigt que tu peux craquer. Mais c'pas c'que j'te souhaite ! Tu t'en sort bien, bien joué pour avoir échappé à  la commande ! wink

Sinon, une p'tite sortie au bar, ça peut pas t'faire de mal. Comme tu te disais, prends toi un bouquin, ou des feuilles et un stylo si t'es plutot dans la création, passe un bon moment, solo d'abord, profite, jauge l'ambiance du moment, et si tu veux faire des rencontres, bah il reste plus qu'à  rencontrer ! :p
Comme l'a dit Laura, t'as peu de chances de te faire inviter, ou ne serait-ce qu'aborder. Mais c'est pas pour autant que l'inverse est ainsi... ^^

Après, si tu es sujet à  une anxiété sociale assez sévère, je comprends tout à  fait... Je le vis assez pour comprendre que ça peut être dur d'aller parler à  des inconnus en restant tranquille, naturel, comme si de rien n'était !
Pour ça qu'il faut pas trop t'prendre la tête s'tu sorts, et garder une distraction pour toi (bouquin), même si ça peut faire rat de bibliothèque, j'te l'accorde x! Haha

Sion, je suis d'accord avec ce que tu disais sur "le groupe est la seule chance"
Mais conne je l'avais dit, certain ont un esprit de groupe, d'autres de meute. Pas tout l'monde peut accepter ça. D'autant plus si ce dois venir de la violence, et de la Révolution. Ça ne servirait pas à  grand chose je pense. La seule Révolution dont nous avons besoin, à  mes yeux, est une révolution morale, spirituelle, m'enfin... Appelles ça comme tu veux !
Je ne critique pas ton idéal, tu es un utopiste, c'est tout. Comne tout le monde. Le problème c'est que chacun a son utopie.

Allez, j'y vais !
Beuzmoot !

Alfajole et tortita, prenez soin d'vous.
J'vous aime putain !

Posté par : -X- | 14 octobre 2014 à  16:00

 
#47 Posté par : Tomboy 17 octobre 2014 à  21:23
Merci à  noibé, pinkman,Nrockandrolls, mélody et X pour vos encouragements et votre soutien, ça fait du bien de pas être seul et de pouvoir parler librement des prods (pour le coup:merci à  PA de nous donner cette possibilités. J'ai l'impression que les impatiences se sont un peu calmées, j'arrive à  faire des nuits correctes et c'est déjà  pas mal!


Excuse moi Laura je viens de lire ton message. Je te remercie pour ça. J'avoue que j'ai pas encore eu le courage de sortir le soir tout seul dans un bar mais je sais que ça viendra, ça va se faire doucement, le temps que je reprenne un peu confiance en moi...
Ma psy? je sais pas trop ce qu'elle en pense, elle me dit juste de sortir de chez moi et de me changer les idées...J'ai pas besoin d'elle pour savoir ça!
Tu as raison c'est plus mes problèmes de confiance qui m'empêchent de vivre normalement, le regard des autres y est directement lié...Car au fond de moi je suis quelqu'un de plutôt sociable. C'est le début le plus difficile, le 1er pas. Après ça je m'intègre assez facilement avec les gens, je suis un peu réservé au début (car j'aime bien observer d'abord) mais dès que la glace est brisée, tout va bien!

Posté par : Tomboy | 17 octobre 2014 à  21:23

 
#48 Posté par : Tomboy 17 octobre 2014 à  21:33
salut X et merci pour ton message. C'est pas con de ramener un bouquin dans le bar au début, ça peut être une bonne béquille. Je retiens le conseil! Merci!

Je sais pas si dans cas on peut parler d'anxiété sociale, c'est juste que je suis resté seul un bon moment et me suis renfermé sur moi-même.Avant j'étais capable de parler à  des inconnus, il faut que je fasse des essais en allant dans ce bar plusieurs fois et je me sentirais de + en + à  l'aise  et je finirais bien par accoster un/une habitué.
Encore merci pour tes encouragements et propos intéressants.
A bientôt
amicalement,

TB

Posté par : Tomboy | 17 octobre 2014 à  21:33

 
#49 Posté par : Tomboy 17 octobre 2014 à  21:35
Moi aussi je préférais niglo comme pseudo!! mais c'est trop grillé, je ne peux plus l'utiliser pour PA...Désolé mais le risque était trop grand pour que je garde mon surnom

Posté par : Tomboy | 17 octobre 2014 à  21:35

 
#50 Posté par : monsieurwhite 19 octobre 2014 à  12:15
visiblement si j'en crois ton témoignage tu étais a brumath, tu as du rencontrer le docteur royer. j'ai eu un sevrage a l'héroïne dans les mêmes conditions dans le même HP que toi, je ne referai plus jamais de sevrage ne HP, en plus ils privilégient le sevrage a la dure puis 6 mois après ils te filent du subutex alors que t's clean...

Posté par : monsieurwhite | 19 octobre 2014 à  12:15

Remonter

Pied de page des forums