Des questions / Les Blogs de PsychoACTIF
Blogs » Onlymoi » 

Des questions 



Et voilà, un nouveau jour se lève. Ou plutôt, je me lève dans un nouveau jour qui a commencé il y a déjà quelques heures...

Hier soir je me suis lancé, j'ai enfin écrit ce qui me trottait dans la tête depuis bien longtemps. J'ai poser par écrit comment la drogue était entrée dans ma vie, comment elle se bat pour y rester et comment je me bas pour qu'elle en sorte...

Mais voilà, aujourd'hui, je me suis levé à 13h et il est même pas 14h30 que j'ai déjà deux thé dans le bide, deux traces dans le nez et un joint dans les poumons...

Et là, les questions fusent :

- Vais-je un jour m'en sortir?
- Les choses auraient-elles pu se passer autrement ?
- Comment va se passer ce sevrage?
- Serais-je à jamais un putain de toxico?

Comment j'ai commencé la drogue? Par de mauvaises rencontres bien sur... Personne n'ira de lui-même goûter à la drogue. Quoi que... Si je n'avais pas fait ces rencontres, peut-être aurais-je quand même essayer de trouver un jour ou l'autre un moyen d'aller mieux.

Ai-je une faiblesse qui m'empêche d'être heureux seul, sans substances... Les petits plaisirs de la vie ne peuvent-ils pas suffir ? Bah non. Et pourquoi alors?

Ai-je gouté à un bonheur si intense et artificiel que je m'en suis brulé les ailes?

J'ai jamais vraiment aimé la vie... Toutes ces séparation, ces changements, ces coups, ces mauvaises remarques, ces erreurs que j'ai commises... J'ai jamais vraiment aimé la vie. Sauf sous substances... Le pétard m'a bien aidé au début. Ce grand amour aussi. Puis un jour, les THC et l'ocytocine n'ont plus suffit. Il a fallut un peu plus fort. J'ai gouté la MD et la, jamais je n'ai été aussi heureux. Mais aussi, jamais je n'ai été aussi malheureux que dans la semaine qui a suivi...
Alors j'ai recommencé, j'ai essayé pas mal de substances. Et j'ai recommencé à aimer la vie avec l'acide. Jusqu'au jour où la dépression a pris le dessus... Les Bad Trip et ce cap passé. Maintenant, je suis polyconsommateur. À chaque soirée, je mélange. Et ce bonheur ne reste jamais.

Vais-je un jour trouver un bonheur qui reste? Un bien-être intérieur? Aimer la vie sans substances ?

J'en sais rien. Alors en attendant, je continue de rêver, de me mettre dans un monde parallèle. Rester dans un monde qui n'est pas le mien, être quelqu'un que je ne suis pas. Rester derrière ce masque qui empêche les gens de le voir tel que je suis et qui m'empêche de voir le monde tel qu'il est. Je met mes lunettes de soleil, la lumière m'éblouit à cause de la drogue. Mais la drogue n'était pas elle même une paire de lunettes de soleil pour m'empêcher de voir toute la beauté de ce qui m'entoure ?

Des fois je me dis: "Est-ce que je veux vraiment être heureux au final?" Je sais pas. Sûrement que non, sinon, j'apprendrai à voir le monde tel qu'il est, avec ses énormes défauts, des vices, de l'horreur, de l'inhumanité. Et oui ça fait peur. Mais heureusement, en ce monde réside aussi l'amour, la beauté, la simplicité, la joie... Et à trop vouloir fuir les enfers, à se mettre dans un paradis artificiel, on finit par ne plus pouvoir accéder et apprécier le paradis. Haa le paradis et l'enfer, où est réellement la limite entre les deux? En tout cas, pour ma part, à force de vivre dans un paradis artificiel, je finis par m'enfermer au fin fond des enfers.

Bon j'avoue, là je me fais un peu flipper. J'ai pas tout compris à ce que j'ai écrit j'espère que vous saurez me déchiffrer.

Bon j'arrête d'écrire, ça fait déjà 30min que je tape sur ce petit clavier de tel...

Toujours des questions mais aucune réponse...

Catégorie : En passant - 12 septembre 2017 à  15:02

Reputation de ce commentaire
 
Je m'y reconnais fondamentalement et vraiment sublime ton texte ! - Disso



Commentaires
#1 Posté par : anonyme000 12 septembre 2017 à  15:56
" Et à trop vouloir fuir les enfers, à se mettre dans un paradis artificiel, on finit par ne plus pouvoir accéder et apprécier le paradis. Haa le paradis et l'enfer, où est réellement la limite entre les deux? " ... tu m'as mis mal la.

Très bon texte, je n'ai pas de réponses à t'apporter, tu les as en toi ces réponses, en tout cas bravo pour ce texte, parfois simplement coucher ses pensées sur papier (même électronique) fait du bien et permet d'avancer.

Bon courage dans tes luttes , aussi bien physiques que mentales, jte te passe de la force à bientot ici je l'espère tiens nous au courant.

Posté par : anonyme000 | 12 septembre 2017 à  15:56

 
#2 Posté par : holipton 29 décembre 2018 à  00:30
Coucou salut

Je suis subjugué par ta façon de penser, cette façon de parler de l'enfer et du paradis artificiel, il y a pas si longtemps que ça, j'avais une manière de penser très similaire à la tienne, à vouloir chercher le plaisir immédiat qui ne dure malheureusement pas.

Bon courage pour la suite ! J'aime ton texte big_smile

Posté par : holipton | 29 décembre 2018 à  00:30

 
#3 Posté par : Onlymoi 29 décembre 2018 à  01:48
Merci!

Désolé monsieur anonyme, je n'avais pas vu ta réponse avant. J'espère que je ne t'ai pas mis trop mal non plus.

Et oui, j'aime prendre du recul et la coke me fait partir assez loin dans mes pensées. Je ne me rappelait même pas avoir écris ce texte par contre. Je m'épate moi-même yikes

En effet, j'ai les réponses. Mais j'arrive pas toujours a y accéder. Le LSD m'aide beaucoup là-dessus.

Allez! Bonne soirée

Posté par : Onlymoi | 29 décembre 2018 à  01:48

Remonter

Pied de page des forums