Hier 0.2 / Les Blogs de PsychoACTIF
Blogs » EmmaMerlin » 

Hier 0.2 



/forum/uploads/images/1516/1516208516.jpg



Hier soir j'ai eu un rendez-vous avec un garçon que je ne connaissais pas, rencontré via l'application bien connu T.
On a commencé par deux pintes de chouffe dans un bar, agrémentées de quelques cacahuètes.
Au fil des gorgées j'ai senti mon stress et mon malaise se dissiper.
L'atmosphère s'est détendue au fur et à mesure que notre taux d'alcoolémie croissait.

Ca faisait longtemps que je ne m'étais pas permise un peu de lâcher prise par rapport à l'alcool.

Puis il m'a proposé d'aller chez lui.
On a acheté une bouteille de Saumur et une pizza jambon emmental.
Arrivés chez lui, j'ai vu sa playstation et j'ai fait une blague en lui demandant s'il avait le jeu de combat Tekken. Il a répondu par l'affirmatif.

J'ai sauté de joie. Ca faisait des années que j'avais envie d'y rejouer.
On a enchainé les parties et les verres de rouge.
Surtout moi.

A partir de ce moment là mes souvenirs se font plus flous.
Nous sommes allés dans la chambre et nous avons fait l'amour.
Je m'en souviens à peine.

Il m'a proposé de me reconduire chez moi en voiture.
Il m'a dit que j'étais ivre.
Je m'en fichais.
J'étais complètement déshiniber.

En arrivant, je suis allée embrasser ma mère.
Elle a vu que j'étais saoule, ça l'a contrarié.
Je faisais des efforts intenses pour paraitre à peu près sobre, mais ça n'a pas suffit.

Ce matin, je me suis sentie mal.
J'ai encore eu la sensation de perdre le contrôle.
C'est la première fois que cela m'arrive à ce point depuis mon hospitalisation.

Je devrai surement dédramatiser.
Ce n'est pas si grave, au fond.
Je ne dois pas m'autoflageller dès que je fais un petit écart et que je suis moins raisonnable qu'il ne le faudrait.

Mais je ne peux m'empêcher de me dire :
Shade.
Dommage.

Image : Francesca Woodman


Catégorie : Témoignages - 17 janvier 2018 à  17:40

#alcool

Reputation de ce commentaire
 
Juste une belle histoire entre adultes consentant-e-s :-) La lie



Commentaires
#1 Posté par : FunkyHunk 17 janvier 2018 à  17:57
Dommage ? Ca dépend.

Tu as apprécié le moment ?
Ou tu as l'impression d'avoir mal agis, de t'être sali ? Le partenaire avait l'air gentleman et respectueux alors je ne pense pas.

Pourquoi ne pas simplement prendre les bons moments qu'offre la vie, sans considérer l'avis de la société ?

smile

Posté par : FunkyHunk | 17 janvier 2018 à  17:57

 
#2 Posté par : EmmaMerlin 17 janvier 2018 à  18:00
Oui tu as surement raison.
Je veux juste dire que j'essaie de me raisonner avec l'alccol en ce moment et j'ai la sensation hier d'avoir perdu le contrôle et d'avoir trop bu.
Après je ne regrette pas mon moment avec le garçon, mais j'ai un peu honte d'avoir été dans cet état dès le 1er rdv

Posté par : EmmaMerlin | 17 janvier 2018 à  18:00

 
#3 Posté par : FunkyHunk 17 janvier 2018 à  18:08
J'ai souvent eu cette reflexion aussi... l'alcool étant très deshinibant, particulièrement j'ai les gens fermés (comme moi),

L'aurais tu fait sans avoir bu... ?

Posté par : FunkyHunk | 17 janvier 2018 à  18:08

 
#4 Posté par : EmmaMerlin 17 janvier 2018 à  18:44
Je sais pas ... Peut-Être pas ...

Posté par : EmmaMerlin | 17 janvier 2018 à  18:44

 
#5 Posté par : Neyt 17 janvier 2018 à  19:20
Ta soirée a l'air de s'être très bien passé, tu sais l'alcool fait ressortir en nous notre vraie personnalité et la tienne à l'air plus qu'agréable.. Tu as l'air d'avoir passé une super soirée et tu ne devrais pas culpabiliser comme ça, tu sais de nos jours je pense que ton ami de la soirée en a vu des biens pire, toi, tu étais juste joyeuse et a passé un très bon moment avec ce garçon, et c'est génial, deux âmes en osmose, même pour une soirée, c'est magnifique, et justement, avoir le courage de se montrer, " vulnérable " , c'est montrer sa confiance aux gens et peu de gens en sont capable.

Ne culpabilise pas jeune femme, tu as le droit de te lâcher, tu as le droit de mener ta vie comme elle te plaît, et je te conseille de continuer ainsi.

Au plaisir de te (re)lire.

Neyt.

Posté par : Neyt | 17 janvier 2018 à  19:20

 
#6 Posté par : Torkem 17 janvier 2018 à  21:44
Salut Emma.

Elle avait l'air super sympa ta soirée.
Ça  m'est arrivé ce genre de chose.
Le lendemain on se sent bizarre.
Surtout quand on a que quelques images sur les dernières heures.
Les jours suivant aussi.
(Oui nous aussi les hommes on peut ressentir des choses similaires. On a aussi une pression sociale et tout. )

Mais a part avoir pris du plaisir. Je ne vois rien de choquant.

Ce serait choquant Si:

Tu faisais ça tout les week end.
Avec des mecs différents.
Et que tu n'ai aucun sentiments qui viennent te hanter un peu le lendemain.

Pour apprécier encore plus une prochaine fois avec lui ou un/une autre bois plus lentement surtout si tu es à jeun.

Tu auras plus de souvenirs le lendemain, et les souvenirs c'est Bon!
Prends soin de toi.
Reputation de ce commentaire
 
C'est ce qui te choque ,qui moi me choque! :'( La lie
 
Tout à fait d’accord. Pourquoi on aurait pas un nvx part. Tout les week et se se

Posté par : Torkem | 17 janvier 2018 à  21:44

 
#7 Posté par : Agartha 17 janvier 2018 à  22:05

Torkem a écrit

Mais à part avoir pris du plaisir, je ne vois rien de choquant

Ce serait choquant Si:

Tu faisais ça tout les week end.
Avec des mecs différents.
Et que tu n'ai aucun sentiments qui viennent te hanter un peu le lendemain.

Ah bon???????? Pourquoi?
Moi je vois rien de choquant là-dedans perso..

Et pourquoi est-ce que prendre du plaisir en ayant un coup d'un soir un peu beurré c'est choquant?

Comme l'a dit un grand philosophe des lumières,  "y'a pas de mal à se faire du bien" ;p

Reputation de ce commentaire
 
Bah oui,rien de choquant! Hédonisme Powâ ! La lie

Posté par : Agartha | 17 janvier 2018 à  22:05

 
#8 Posté par : Eau delà 17 janvier 2018 à  23:23
Ça dépend des valeurs de chacun, chaque idée se défend.
Je ne pense pas que ce soit mal, tant que t'as pas ce sentiment d'avoir été "violée" (pas au sens sexuel).
Gâche pas des moments hors du temps par une cuplabilité inutile wink

Posté par : Eau delà | 17 janvier 2018 à  23:23

 
#9 Posté par : Bootspoppers 19 janvier 2018 à  18:43
Bonsoir Emma
Tout d'abord sache que j'ai énormément apprécié ton blog. Tu abordes courageusement des questions extrêmement intéressantes. Nous sommes peu nombreux en particulier à aborder aussi franco de port les questions relatives à la sexualité. C'est pourtant un sujet fondamental.
Je ne commenterai pas tes propos et les fausses questions que tu poses. En effet, tu as toi-même fait l'analyse de la situation et je trouve ta conclusion extrêmement lucide et pertinente. Je ne t'encouragerai donc pas à négliger l'importance de ce que tu as vécu.

Ce matin, je me suis sentie mal.
J'ai encore eu la sensation de perdre le contrôle.
C'est la première fois que cela m'arrive à ce point depuis mon hospitalisation.
(..)
Mais je ne peux m'empêcher de me dire :
Shade.
Dommage.

Tu sors de l'hôpital pour un excès de boisson. Tu souhaites contrôler le dispositif et tu as tout à fait raison. Je t'encourage à maintenir le cap. Tu es tout à fait capable d'y arriver, bien d'autres y sont arrivé e s avant toi, il existe toutes sortes de dispositifs pour y arriver qui sont très efficaces. Je crois d'une façon générale que tu devrais indiquer à tes amis que tu souhaites ne pas être mis en situation de boisson.
Sauf le respect que je vous dois ami e s UD, Je trouve que certains commentaires sont parfois un peu légers à cet égard!
Je voudrais ensuite te poser une question sur l'attitude de ton partenaire. Je m'interroge toujours sur les hommes qui ont des relations sexuelles avec des femmes qui ne sont pas en état de bien les vivre. Comment juges-tu l'attitude de ton ami ? Vous en  aviez eu parlé avant ? Quand on prend de la drogue, il est recommandé de bien se mettre d'accord sur les pratiques qui seront consenties ou pas, et ce, au préalable. Faut il peut-être aller jusqu'à la rédaction d'un accord écrit?  pour ma part c'est ce que je fais afin d'éviter tout malentendu. Je considère que les relations sexuelles sont un des sommets des relations humaines et que rien ne doit être laissé au hasard à cet égard. Enfin, c'est mon point de vue.
Ainsi chaque fois que je rencontre un ou une UD dans un cadre privé, parfois pour pratiquer les prods, nous mettons au clair notre relation physique. Serons nous frère sœur?  Jusqu'où se dénuder, se toucher ? Pour une défonce récente à deux au DXM (non encore publiée), nous avions décidé de nous serrer la main point à la ligne. C'est tout et c'est important. C'est ce que font les adeptes du BDSM: on se met d'accord sur le scénario avant. Ce qui me conduit à penser que l'univers des perversions sexuelles partagées est beaucoup plus sain que celui de la sexualité "vanille" (comme on dit) ... Il est vrai que je suis obsédé par les rituels, et que j'ai envie de tout ritualiser, mes aventures, mes prises de risques, mes amours, mes ruptures, etc.. D'ailleurs j'ai autant de plaisir à discuter du scénario avec le partenaire qu'à le vivre... je suis trop littéraire peut être ! et puis je suis marié, ne l'oublions pas. Le sexe, pour moi, c'est une de mes religions. Soyons sérieux, quand même: quand on se défonce on fait n'importe quoi, on couche, et c'st ainsi, assumons, et alors autant en parler avant.
Je préconise d'une façon générale de s'abstenir de relations sexuelles lorsqu'on n'est pas en état de les vivre pleinement et qu'on est sous produit. Il y a autant de plaisir à discuter ou à se serrer la main lorsqu'on est complètement défoncé que d'avoir des relations sexuelles ( sauf lorsque le produit a cet effet précis comme certains excitants. Mais ce n'est pas à mon avis le cas de l'alcool, qui est, comme indiqué dans les réponses au blog, un simple désinhibant. Des usagers de drogues responsables ne devraient pas avoir besoin de désinhibants pour avoir des relations intimes avec leur partenaire. Et je sais que ce n'est évidemment pas ton cas).
En tout cas mon avis est que  tout mec, voire toute nana sérieuse, sérieux, quand il voit un e défoncé e par hasard, ne doit pas le / la "consommer".
Je te renouvelle le plaisir et l'intérêt que j'ai à te lire. Et à te voir garder ton cap qui est beau !
et la photo est sublime, on voit bien ce que ca représente ( mais de qui est-ce ?), et to style est aussi magnifique, très classique mais ça fait aussi de bien de lire du classique classe !
drogue-peace à vous les petits jeunes !

Reputation de ce commentaire
 
J'adhère, oh oui que j'adhère ! FunH.

Posté par : Bootspoppers | 19 janvier 2018 à  18:43

 
#10 Posté par : Jacobson 19 janvier 2018 à  19:31
Je le trouve un peu bizarre ton commentaire Boot´s.. Il y a aucun mal à avoir des relations sexuelles sous substances tant qu'elles sont consenties !
Dans l'histoire le mec aussi avait bu et il l'a invité il a pas forçé..

Et je trouve ça aussi bizar de lui dire qu'elle devrait d'abord se mettre d'accord avec la personne sur les relations sexuelles qu'ils auront ou non limite a l'écrit au cas ou elle est bourrée.. l'amour , le sexe l'amitié c'est quelque chose de spontanée , ça ne se prévoit pas à l'avance c'est la qu'est le plaisir

Et Torkem ton histoire que c'est mal de prendre du plaisir ou d'avoir un rapport sexuelle différent tout les week end franchement je trouve ça limite.. Le sexe et la recherche de plaisir c'est naturel chez l'homme comme chez nos ancêtres les primates et y'a rien de mal la dedans..

Je trouve que vous la culpabilisez pour rien elle a passé une soirée comme des millions de personnes en passent tous les soirs , faut savoir s'amuser et pas se priver parfois jsuis d'accord avec les autres !

A plus Emme te prends pas la tête pour si peu !!
Reputation de ce commentaire
 
Ça fait plaise ton commentaire.Je partage ton approche. La lie

Posté par : Jacobson | 19 janvier 2018 à  19:31

 
#11 Posté par : Sufenta 19 janvier 2018 à  21:48
Moi j’ai souvent eu des relations avec des filles le premier soir c’est pas pour autant que j’avais une mauvaise image d’elle au contraire nous sommes des adultes consentent et c’est super excitant des plans de ce style.
Perso j’aime bien, je ne porte aucun jugement négatif à l’encontre de ces filles ..

Et les gars qu’il le font sont des hypocrite car ils sont bien content sur le coup ..
Reputation de ce commentaire
 
Bah oui mon cousin!C'est quoi ce délire,là?La lie
 
Tout simplement :)/ agartha
 
j'aurais pas dis mieux zaz

Posté par : Sufenta | 19 janvier 2018 à  21:48

 
#12 Posté par : babaji 20 janvier 2018 à  11:55
salut les psychos
faut savoir s eclater entre adultes consentants,a jeun ou arraches,les deux sont d accord ,alors pourquoi trop gamberger et culpabiliser pour du plaisir  ?
on vit deja ds une societe ou tout est soumis a la morale heritee du judeo christianisme entre autre ?se poser des questions sur une rencontre comme il en existe chaque jours et
serieux je ne vois rien de choquant dedans on est nombreux a avoir eu ce genre de relations et avoir kiffer l instant
,ca fait en plus de chouettes souvenirs ou on remet parfois  le couvert avec ces rencontres  tellement c etait agreable  super
amicalement
babaji

Posté par : babaji | 20 janvier 2018 à  11:55

 
#13 Posté par : Bootspoppers 20 janvier 2018 à  12:44
Salut les amis et merci de me trouver bizarre . Car je revendique de ne pas être mainstream. Bizarre ca me va bien !
Je ne croyais pas avoir envisagé de culpabiliser qui que ce fût (IDS  il fallait bien que fisses le malin : cf ci dessous ou un s devient un t smile).
J'ai juste posé des questions parce que le consentement mutuel ne me paraissait pas évident. Et l'enjeu c'est comment arrêter une dépendance, pas de se priver de plaisir . La vraie question c'est: COMMENT AVOIR DAVANTAGE DE PLAISIR??? Et là on se retrouve.
Et j'ai parlé que de moi. Une fille ou un mec ivre rencontré par hasard je n'y touche pas, sauf dans une situation BDSM organisée ( de plus si je suis ivre je ne bande plus donc ça règle le problème, il est vrai que si on me propose un jour qu'on me  fiste...  Je regretterai peut être qu'on s'abstienne? )

Bref blague à part.

Le sexe c'est sérieux.  L'alcool aussi.
Love à vous débauchés dépravés. Faites ce que vous voulez mais jamais ne violez ( même un tout petit peu). Aimez toujours plus que vous avec qui vous baisez.
drogue-peace

/forum/uploads/images/1516/1516448469.jpg

Posté par : Bootspoppers | 20 janvier 2018 à  12:44

 
#14 Posté par : Torkem 20 janvier 2018 à  13:23
Salut Emma et a vous les autres psychos.

Dis donc ça devient sérieux. Champi jaune, plusieurs commentaires négatif.
Bon je comprends votre réaction. Après avoir relu mon post j'avais pensé mettre une autre réponse.

C'était pas clair du tout.
Et en lisant bien. On sappercoit que le début était incohérent avec la fin.

Ce que je voulais te dire Emma, c'est que pour apprécier ces moments, ( et ils peuvent se répéter ça n'a pas d'importance, tant que tu y prends du plaisir. Sexuel ou non avec quelqu'un  d'autre)

Le mieux c'est quand même de s'en souvenir. Et d'éviter de te mettre potentiellement en danger par un black out.

D'où mon conseil de boire plus lentement pour garder tes limites. Afin d'avoir plus de bon souvenirs de ce quil sest passé.

Le mot choquant n'était pas approprié. J'entendais par là:
Ce serait te mettre potentiellement en danger de boire jusqu'à oublier totalement plusieurs heures de la soirée avec des inconnus. Autant pour ton corps que pour ton esprit.

Désolé pour ce jugement qui était erroné par rapport à ce que je pense généralement des relations humaines.
Le message avait comme but de rassurer et non de mépriser.

Posté par : Torkem | 20 janvier 2018 à  13:23

 
#15 Posté par : Bootspoppers 20 janvier 2018 à  13:36
@torkem
C'est que le sujet divise . Enfin un sujet clivant. D'habitude c'est : RDR et fait un TR. La ça chauffe en effet!

C'est tout le mérite du blog d Emma qui est super astucieux et bien rédigé.

@Emma soit heureuse de plus en plus et fais nous partager ton bonheur croissant! 

Posté par : Bootspoppers | 20 janvier 2018 à  13:36

 
#16 Posté par : mona987 20 janvier 2018 à  20:28
j'adore ta photo.

Je connais bien ce qu etu racontes, pour l'avoir vécu qq fois et peut-être même un peu plus et comme j'ai le black out facile.....humhum, vois-tu !

Je compatis ô combien à ce malaise du lendemain, qui est exacerbé par le fait qu'on se souvienne pas trop, ou carrément pas du tout, et ne pas savoir se qu'on a vraiment fait. Mais...cela arrive, à bcp de monde.....

Alors après mon conseil de la mort qui tue mais qui est hyyyyyyyyyyyyyper simple...bein c'est, fait preuve à ton égard de l'indulgence ou de l’absence de jugement que tu aurais à l'égard de ton amie qui te raconte la même histoire !

Mets toi bien ce que tu éprouverai à la lecture/entente de ton histoire, mais raconté par autrui, au fond de toi et dis bien et répète bien à ton cerveau que tu n'as aucune raison d'avoir honte, que cela arrive à tout le monde, que c'est pas grave !

et si il t'embête encore(ton cerveau) faut le remballer et remplacer ton sentiment de honte par le sentiment de bienveillance que tu aurais à l'égard de ton amie qui te raconte sa coucherie presque ivre  morte du samedi soir ! On peut même en rigoler pour dédramatiser !

Posté par : mona987 | 20 janvier 2018 à  20:28

 
#17 Posté par : EmmaMerlin 21 janvier 2018 à  18:32
Bonjour à tous,

Je tiens à vous remercier pour vos différents messages, les plus déculpabilisants comme les plus prévenants.
Bootspoppers soulève aussi plusieurs questions qui me semblent justes, mais aussi peut être parce qu'il avait davantage d'éléments me concernant.

Je tiens à préciser donc que si l'addiction qui m'a amené sur ce forum est principalement celle à la cocaïne, j'ai néanmoins eu des problèmes avec l'alcool dernièrement.

En effet, j'ai bu une bouteille de vodka à deux reprises sur deux de mes lieux de travail différents, sur deux jours qui ont suivi, début décembre. Ayant surdosé mes antidépresseurs également le 2eme jour, j'ai fini aux urgences et j'ai fait une demande d'hospitalisation en service psy, sur les conseils des médecins du CHU.

Deux semaines plus tard, en attente de l'hospitalisation, j'ai réitéré, une fois de plus sur mon lieu de travail, en buvant une flasque de vodka et une bouteille de martini trouvé dans les bureaux ...
J'ai une fois de plus fini aux urgences dans la soirée, amené par les pompiers cette fois.

J'ai ensuite été hospitalisée pendant presque 3 semaines.
Finalement, il a été pointé que je n'avais pas de problème d'addiction avec l'alcool spécialement mais que ces comportements d'excès étaient du au fait que je suis borderline.

Ainsi, je reste très vigilante quand à mes consommations un peu excessives d'alcool car ce n'est me concernant pas seulement dans un contexte festif comme pour beaucoup de gens, mais des pulsions incontrolées qui m'amène souvent à des comportements que je ne maitrise pas, qui me mettent en danger, et que je regrette ensuite.

C'est ce dont je parlais donc dans ce post, mais vous ne pouviez pas le deviner sans avoir ces différents éléments en main.

Concernant cette soirée, je ne regrette pas d'avoir eu une relation sexuelle avec ce garçon, qui m'a respecté, même s'il était pas au courant de mes soucis, car ce n'est pas le genre de chose qui est simple à aborder dès le premier rendez vous.

Voilà donc quelques précisions concernant mon premier post.

Merci à tous une fois de plus pour vos différentes réponses,

Bonne soirée !

E.

La photo est de Francesca Woodman, une photographe que j'adore.

Posté par : EmmaMerlin | 21 janvier 2018 à  18:32

 
#18 Posté par : sud 2 france 22 janvier 2018 à  21:37
On voit bien que les stéréotypes du style: 1 mec qui se fait une nana différente chaque week end = Don Juan une nana qui se fait un mec différent chaque week end = sa...e
Qu'en pensez vous Mr Torkem??

Posté par : sud 2 france | 22 janvier 2018 à  21:37

 
#19 Posté par : Torkem 23 janvier 2018 à  12:33
Une femme qui aime les hommes on appelle ça comment ? C'est avant tout une femme.

Relis mon deuxième post tu comprendra.
Je n'ai pas modifié le premier je l'ai laissé tel quel. Avec son défaut. Parce qu'on ne supprimé pas un post.

J'ai particulièrement aimé l'histoire de Emma comme a chaque fois.
Je n'ai pas voulu poser ma sale pâte patriarcale sur tout ça. Ni montrer une pointe de mysoginie.

Si on pouvait arrêter avec cette erreur d'expression écrite. Qui était à des années lumières de ma pensée.
Ca commence à me courir sur le champignon.
Et a m'atteindre profondément.
Et pourrir le beau blog de Emma c'est pas cool.

Posté par : Torkem | 23 janvier 2018 à  12:33

Remonter

Pied de page des forums