I Have America Surrounded - The Life of Timothy Leary - John Higgs / Les Blogs de PsychoACTIF
Blogs » Cub3000 » 

I Have America Surrounded - The Life of Timothy Leary - John Higgs 



America Surrounded



Etait-il raisonnable, quelques semaines après avoir terminé l'autobiographie de Timothy Leary, de m'attaquer à une autre biographie de Timothy Leary, et en anglais s'il vous plaît ? Pas sûr. Mais ça en dit long sur le degré de fascination exercé par le personnage sur l'auteur de ces lignes.

"I have America surrounded" de John Higgs relève du tour de force : apporter un regard neuf et très personnel, sur l'histoire déjà racontée maintes fois de l'Acid Guru originel. Passionner le lecteur en adoptant un angle où l'évidente admiration de l'auteur pour son sujet, n'empêche jamais la lucidité ni l'esprit critique de fonctionner à plein régime.

Alors, oui, Leary est un personnage absolument unique dans l'histoire de la contre-culture américaine, dont l'influence continue de se faire ressentir, dans de nombreux domaines. C'était, indéniablement, un génie, un pionnier et un visionnaire, non seulement dans son approche des drogues psychédéliques, mais également dans sa façon d'aborder la vie, de se réinventer constamment, de défier les conventions, les cadres définis et autres déterminismes. Sa vie est un hymne constant à la liberté individuelle.

Mais John Higgs n'occulte jamais les parts d'ombres, et signe ainsi un portrait nuancé.
Timothy Leary y apparaît presque maladivement narcissique, d'une mégalomanie confinant souvent au délire. Il est parfois dépeint comme un manipulateur sans scrupule, n'hésitant pas à contraindre son épouse à consommer du LSD quotidiennement pendant des mois pour maintenir une relation fusionnelle. C'était également un père déplorable, un ami opportuniste...Enfin les comptes-rendus de son procès en 1972 montrent sans équivoque que, au moins dans la période d'incarcération qui a suivi sa cavale rocambolesque en Algérie, puis en Suisse (où il a enregistré un album avec le groupe Ash-Ra Tempel) et enfin en Afghanistan, il avait clairement complètement perdu le contact avec la réalité, se décrivant lui-même comme un homme venu du futur et prophétisant la venue d'une comète libératrice...Conséquence d'une consommation gargantuesque d'acide et d'autres drogues, cadrant mal avec l'approche raisonnée des psychédéliques qu'il prônait au début des 60's.

"I Have America Surrounded" revient également sur les soupçons de collaboration avec le FBI pesant sur Leary. Les accusations sont fondées, explique Higgs, mais il apparaît que sa coopération était calculée, et qu'elle lui a sans doute permis de purger une peine de prison relativement brève (quatre ans), sans qu'il ait jamais donné d'informations suffisantes pour, à elles seules, conduire à l'arrestation de quiconque. 

Le livre s'achève sur les dix dernières années de la vie de Leary et ses dernières fulgurances cyber-visionnaires, prophétisant l'âge d'internet et des réseaux avec une longueur d'avance sur tout le monde avant de s'éteindre, atteint d'un cancer de la prostate, en 1996...Après qu'une cryogénisation ait été envisagée, les cendres du "pape de l'acide" ont finalement été lancées en orbite géostationnaire en compagnie de celles de Gene Roddenberry, le créateur de Star Trek. Digne fin pour un homme  qui a toujours plané au dessus de son époque, et de toute les normes et conventions...

Catégorie : Opinion - 19 avril 2019 à  16:44

Reputation de ce commentaire
 
Texte mis dans les morceaux choisis de Psychoactif. (pierre)



Remonter

Pied de page des forums