Je disparais... / Les Blogs de PsychoACTIF

Je disparais... 



Le soleil se couche, les hommes aussi, et moi je me lève.
Tel un mort-vivant sortant de terre, j'erre seul chez moi, dans le brouillard. Encore une fois c'est la lune qui me tiendra compagnie. Un café en guise de petit déjeuner, puis un second, un troisième, etc.

Je n'ai plus de but particulier, je dois simplement survivre, alors je survie pendant que d'autres vivent.
J'aimerais pouvoir pleurer, mais rien ne sort, les larmes restent à l'intérieur, peut-être pour que mon âme se noie.
Je ne ressens pas de grande tristesse, juste un grand vide, j'ai laissé place au désespoir.

Plus je réfléchie, et moins j'avance, je cogite et je trouve plus de questions que de réponses.
Je vais une fois de plus regarder Netflix, passer des heures devant une série qui ne me fait ni chaud ni froid.
Le temps défile si lentement, le "tic tac" de l'horloge me fait perdre la tête, je n'ai même pas d'horloge !

J'ai envie d'une douche chaude, je me déshabille et je me met en position fétale dans le douche, laissant couler de l'eau bouillante sur mon dos.
La douche est la seule chose qui m'offre encore un peu de chaleur... Dès que j'en sors, le froid me ramène à la réalité, et je tremblote sans avoir la force de bouger
Je me vois dans le miroir de la salle de bain, du moins je vois mon enveloppe corporelle, qui est déjà abimé par le temps alors que je n'ai que la vingtaine.
Les traits de mon visage sont si marqués que je me rappelle que je n'ai pas mangé depuis depuis plusieurs jours.
Je me fais un café, je retourne me coucher, je mangerai plus tard tant pis !

quelques heures sont passées depuis que mon corps s'est levé, mais mon esprit lui dort toujours, ça fait maintenant plusieurs semaines.
Les semaines sont longues d'ailleurs, je me sens vieillir à chaque jour, j'attends que la mort vienne me chercher.
Je ne ressens plus la douleur, mon corps décide de l'ignorer, je suis insensible.

Il va falloir payer le loyer, et je n'ai plus d'argent pour manger, la fin s'approche pour moi mais ce n'est pas si grave, il suffit de ne pas y penser.
Netflix sera mon meilleur ami, un meilleur ami qui parle mais qui n'écoute pas, je ne l'aime même plus.
Mes yeux sont rouges sang à force de rester devant des écrans toute la nuit, ma vue gardera quelques séquelles.

Mes quelques proches, que je n'affectionne plus pour la plupart, ne se doutent pas une seule seconde de ce que je suis devenu. Je suis trop occupé pour les voir, occupé à dormir par exemple.
Le soleil commence à se lever, il va bientôt falloir retourner dormir d'ailleurs, ça fera passer le temps plus vite !
Je ferme les yeux, je suis en boule dans le canapé, encore une fois il est difficile de m'endormir, mais je n'ai rien d'autre à faire alors je m'y contraint.
Je dors désormais 15h par nuit, mais il m'arrive de ne pas dormir pendant plusieurs jours.
Mon corps ressent une fatigue constante, que je peux ignorer jusqu'à l'évanouissement.

Je ne sais plus si je souffre, j'ai arrêté de me le demander, la vie est dure et je ne peux rien y faire.
Mon appartement est jonché de déchets, que je vois vieillir au fil des jours, comme moi.
Le bordel s'accumule dans l'appart, comme les pensées noires dans ma tête.

Je ne suis pas sorti de chez moi depuis deux semaines environ, plus besoin de descendre les poubelles puisque je peux les stocker directement dans l'appartement, ça ne me gêne plus.
je perds la tête, je me met parfois à chercher quelque chose partout chez moi, je regarde sous le canapé, dans les placards sans savoir ce que je cherche.
Je ne sais pas ce que je cherche, mais je sais ce que je trouve... rien, je suis condamné à me chercher moi-même sans jamais me trouver.
Je suis devenu l'ombre de moi-même, une ombre dans une pièce sombre, qui finit par disparaitre dans le noir complet.
Je disparais, ...

Catégorie : Carnet de bord - 09 avril 2021 à  17:15



Commentaires
#1 Posté par : MangerDesPommes 09 avril 2021 à  17:18
Je décris la période qui a été la plus dure à vivre pour moi, j'ai réussi à en sortir et je vais mieux désormais.
désolé si c'est mal structuré, je n'ai aucune base en écriture tongue

Je ne consommais pas de drogue à cette époque, hormis le café. Je m'étais interdit l'usage de drogues, qui m'aurait sûrement mené à ma perte, j'ai même arrêté la cigarette.
Ce qui m'a sorti de cette dépression, c'est le travail, le fait de ne plus avoir le temps de réfléchir m'a aidé à avancer

Posté par : MangerDesPommes | 09 avril 2021 à  17:18

 
#2 Posté par : supermario64 09 avril 2021 à  17:49
Hello,

Je compatis ! je pense qu'on à été plus d'une personne à vivre des moments un peu comme les tiens, des instants de vie suspendu, ou nous ne savons pas trop vers quoi nous tourner, ou nous ne savons pas quoi faire de nos vies. C'est un peu le propre de l'homme de vivre des instants de la sorte ou les jours se ressemblent, on est partagé entre la morosité, peut-être aussi une certaine mélancolie et tristesse.

Ce n'est pas très agréable à vivre que de ne pas avoir de but dans la vie, de projet d'avenir. C'est dans ces moments-là que le risque d'une dépression peut finir par pointer le bout de son nez.

J'y suis en plein dedans (inactivité, morosité), je me reconnais dans ton écrit, si tu veux bien un jour je te raconterais par MP mon parcours professionnel chaotique et précaire. Loin de la sécurité de l'emploi et de la tranquillité d'esprit.

Tu décris bien la problématique, le fait de cogiter encore et encore et encore, ça nous mène à notre porte, une fois de plus je compatis, j'ai aussi cette tendance toxique à trop cogité dans ma vie.

Je suis cotent pour toi que tu t'en sois sortie smile

Posté par : supermario64 | 09 avril 2021 à  17:49

 
#3 Posté par : MangerDesPommes 09 avril 2021 à  18:04

supermario64 a écrit

Hello,

Je compatis ! je pense qu'on à été plus d'une personne à vivre des moments un peu comme les tiens, des instants de vie suspendu, ou nous ne savons pas trop vers quoi nous tourner, ou nous ne savons pas quoi faire de nos vies. C'est un peu le propre de l'homme de vivre des instants de la sorte ou les jours se ressemblent, on est partagé entre la morosité, peut-être aussi une certaine mélancolie et tristesse.

Ce n'est pas très agréable à vivre que de ne pas avoir de but dans la vie, de projet d'avenir. C'est dans ces moments-là que le risque d'une dépression peut finir par pointer le bout de son nez.

J'y suis en plein dedans (inactivité, morosité), je me reconnais dans ton écrit, si tu veux bien un jour je te raconterais par MP mon parcours professionnel chaotique et précaire. Loin de la sécurité de l'emploi et de la tranquillité d'esprit.

Tu décris bien la problématique, le fait de cogiter encore et encore et encore, ça nous mène à notre porte, une fois de plus je compatis, j'ai aussi cette tendance toxique à trop cogité dans ma vie.

Je suis cotent pour toi que tu t'en sois sortie smile

C'est malheureusement un problème qui touche pas mal de monde oui, c'est une des épreuves de la vie et c'est franchement très dur à vivre que de perdre le gout de la vie.

Cogiter c'est trop nul hmm parfois on aimerait bien lacher prise

Si tu veux parler de tout ça en MP hésite pas, je t'écouterai volontier


Posté par : MangerDesPommes | 09 avril 2021 à  18:04

 
#4 Posté par : ethanol 09 avril 2021 à  18:17
Pour quelqu'un qui n'a aucune base en écriture , ce que tu nous dis la est je trouve , très profond .

content pour toi que ça aille mieux , que tu te sois tiré des ces pensée noir , en espérant que le covid n'ai pas posé trop de problème pour ton taf , car ça doit pas aider hmm

perso heureusement que j'ai des amis que je peux voir régulièrement car je commence sérieusement a voir mes limite a être confiné dans une pièce seul avec mon pc .

a écrit

j'ai même arrêté la cigarette.

c'est plutôt cool ça ^^

encore une fois content que ton taf t'aide a reprendre gout a la vie , courage :-)


Posté par : ethanol | 09 avril 2021 à  18:17

 
#5 Posté par : MangerDesPommes 09 avril 2021 à  18:22

ethanol a écrit

Pour quelqu'un qui n'a aucune base en écriture , ce que tu nous dis la est je trouve , très profond .

content pour toi que ça aille mieux , que tu te sois tiré des ces pensée noir , en espérant que le covid n'ai pas posé trop de problème pour ton taf , car ça doit pas aider hmm

perso heureusement que j'ai des amis que je peux voir régulièrement car je commence sérieusement a voir mes limite a être confiné dans une pièce seul avec mon pc .

a écrit

j'ai même arrêté la cigarette.

c'est plutôt cool ça ^^

encore une fois content que ton taf t'aide a reprendre gout a la vie , courage :-)

Je suis cuisinier, et le restau ou je travaille est fermé (covid), mais j'arrive à tenir, j'ai emmenagé dans un nouvel appart qui me plait beaucoup, je fais mes petites experiences avec les RC. Je traine un peu sur PA ça me fait du bien, rien que le fait de me documenter sur les drogues me fait du bien, pas forcément besoin d'en consommer.
J'ai un mode de vie plus sain, même si c'est vrai que c'est chiant d'être confiné hmm


Posté par : MangerDesPommes | 09 avril 2021 à  18:22

 
#6 Posté par : ethanol 09 avril 2021 à  18:38

a écrit

Je suis cuisinier, et le restau

aie ... j’espère pour toi que tu pourras reprendre , perso j'ai très peur pour mes resto préféré , surtout l'un sur Paris , les loyer doivent pas être donner :'(

a écrit

mais j'arrive à tenir, j'ai emmenagé dans un nouvel appart qui me plait beaucoup, je fais mes petites experiences avec les RC

au moins c'est une bonne chose si t'arrive a tenir , et si en plus ton appart te plait , ça aide


a écrit

Je traine un peu sur PA ça me fait du bien, rien que le fait de me documenter sur les drogues me fait du bien, pas forcément besoin d'en consommer.

tiens on a un points commun ^^ j'adore aussi venir me documenter ici , je pense avoir beaucoup plus de théorie que de pratique lol et il y a une bonne ambiance ici , c'est que du positif ^^

a écrit

J'ai un mode de vie plus sain

c'est une bonne chose au moins ,

a écrit

même si c'est vrai que c'est chiant d'être confiné

a ça oui , en espérant que ça s’arrête un jours ...


Posté par : ethanol | 09 avril 2021 à  18:38

 
#7 Posté par : TripSitterFR 11 avril 2021 à  01:44

ethanol a écrit

a écrit

même si c'est vrai que c'est chiant d'être confiné

a ça oui , en espérant que ça s’arrête un jours ...

A mon avis, il ne faut pas s'attendre à ce que le gouvernement respecte sa part du marché et rende facilement les libertés qu'il a volé...


Posté par : TripSitterFR | 11 avril 2021 à  01:44

Remonter

Pied de page des forums