Je ne sais plus ou j'en suis avec l'alcool / Les Blogs de PsychoACTIF
Blogs » koulponk » 

Je ne sais plus ou j'en suis avec l'alcool 



alcool plaisir, alcool détente, alcool maitrisé. Oui dans la plupart des cas...

Mais aussi boire un peu plus que les autres, s'autoriser des bières solos plus que prévu, souffrir de la gueule de bois....

Je suis en plaine ambivalence avec l'alcool: j'arrete 3 4 jours et je suis ravie et bam du coup je me dis que tout va bien et bam une petite cuite qui me laisse un gout amer pendant plusieurs jours le temps de me retaper.

J'ai bien fais tous les tests disponibles sur me net, je suis dans une consommation nocive mais pas dans la dépendance physique.

Bon bref, c'est lundi je vais tacher de remettre de l'ordre dans tout ça mais petit moral.

Catégorie : En passant - 09 mai 2016 à  11:32



Commentaires
#1 Posté par : sud 2 france 09 mai 2016 à  12:53
L'alcool (alias éthanol, oui oui) je crois que c'est la substance qui endommage le plus le corps (TOUS les organes de l'appareil digestif) et le cerveau (en détruit la substance "grise" -dendrites?-)...Quand j'étais en cure à  Marseille j'ai vu des jeunes, maximum 34 ans complètement RAVAGES par l'alcool....Ils avaient des trous dans le cerveau, vraiment...Y'en avait 1 à  32 ans il avait perdu l"usage de ses jambes; pas paraplégique ou quoi; c'est que les terminaisons nerveuses étaient trop bousillées pour relayer l'ordre de mettre 1 pied devant l'autre...sur sonfauteuil il bougeait ses jambes, mais pas pour les faire marcher...puis pour la reflexion, c' était limite un crétin, vraiment....Un autre a vomi du sang (en fait plusieurs) 36, 48 heures après leur arrivée: l'un a appris sa pancréatite (31 ans), sa désintoxication était "faite" car de toute manière s'il buvait un gros verre de rosé c'était son pancréas qui saignerait à  le vider de son sang. Un autre pareil (53 ans lui) mais c'était le foie; il est revenu 10 jours + tard avec une moitié de foie en moins et des tuyaux en plastique qui lui sortaient du bide et un du foie...Puis encore un (32 ans) qui a vomi son sang, parti en urgence à  l'hôpital nord....plus de nouvelles...
Oui la seule drogue légale est la + nocive...oui patrimoine etc...la cirrhose c'est patrimoine aussi...
je te souhaite sincèrement d'arriver à  te défaire de cette drogue, ce qui est souvent très difficile du fait de sa si facile accessibilité (on peut en acheter PARTOUT et A TOUTE HEURE. et puis c'est tellement dans les habitudes...dès qu'il y a untruc à  fêter, à  célébrer à  commémorer à  se rappeler  "on boit un coup!!!"...Et quand tu dis NON ya parfois comme un malaise....
Courage l'ami.

Dernière modification par sud 2 france (09 mai 2016 à  12:57)


Posté par : sud 2 france | 09 mai 2016 à  12:53

 
#2 Posté par : Dapak 09 mai 2016 à  19:05
Je te donne mon avis perso,


Limite toi à  la bière (puisque tu en parles), et plutôt celle de "marques" qu'on connaît bien.

On dit qu'il y a une équivalence dans les alcools quand on les mesure en unité. 1 bière 25cl, c'est 1 verre de whisky 3cl ou 1 verre de rhum 2,5cl ,  etc...

Mais, ça fait quand même pas la même chose si tu bois 8 bières ou 8 alcools "forts" à  l'arrivée.

La bière, tu bois de l'eau avant tout, tu limites quand même des risques . En tous cas, perso, si je me tape 10 bières, j'ai pas la gueule de bois, ni la courante, ni de nausées.
Le ventre ballone plus facilement mais dégonfle rapidement si break après abus, ou modération en général.

Alors oui, mon corps est habitué, ceci dit je me tape pas 10 bières tous les soirs non plus et ça passe très bien si ça arrive. Mais si je fais pareil avec de la vodka par ex, le lendemain suis déglingé comme un noob, entammé physiquement et moralement. (La qualité de la bouteille joue aussi..)

Si tu souhaites continuer à  boire en soirées, en solo, je trouve que la bière est le produit alcoolisé qui va laisser ton esprit assez clean, afin de réestimer ta consommation quand il le faut sans tomber dans la culpabilité, et atteindre une certaine régularisation de ta conso.

Chez les anglais, on parle de 3 à  4 unités d'alcools par jour, soit 3 à  4 verres comme seuil à  ne pas franchir.
Avant on parlait de 21 unités par semaine, mais du coup ça valait rien dire parce que ça n'était pas la même chose si c'était bu sur une semaine ou sur une soirée...lol.

Bref, donc si tu t'envoies quelques bières 2 fois par semaine, tu profites en réduisant les risques (rdr) à  mon sens..

Posté par : Dapak | 09 mai 2016 à  19:05

 
#3 Posté par : bighorsse 09 mai 2016 à  23:40
la biere fait gonfler et vers 40 balais ça degonfle plus....c est même l inverse

il est vrai que boire seule est un vrai signal d alerte pour qqun pris dans des consos frequentes ; l alcool est devenu un "medicament" de l âme .
as tu envisager de consulter pour t aider à  arrêter  , à  pouvoir faire le point sur ce qui t amene à  agir ainsi ?

il ne suffit pas de se dire "bon demain j arrête " car demain c est tjs le jour d apres ...ça prouve que l'idée de ne plus boire devient angoissante...dans ce cas il est utile de s occuper de tes raisons ...non?

Posté par : bighorsse | 09 mai 2016 à  23:40

 
#4 Posté par : menez luc'h 11 mai 2016 à  22:10
salut les amis,sur que ta consommation devient nocive ,puisque tu te poses des questions.fait gaffe à  toi et essaie de gérer ta conso.
méfis toi de la dépendence physique,elle arrive sans prévenir et là  ça devient vraiment dégueulasse

Posté par : menez luc'h | 11 mai 2016 à  22:10

Remonter

Pied de page des forums