Journal de bord - diminution progressive en vue de sevrage - Methadone / Les Blogs de PsychoACTIF
Blogs » Roubz26 » 

Journal de bord - diminution progressive en vue de sevrage - Methadone 



Hola amigos ! Je ferais ici le suivi de la diminution de mon traitement méthadone.

J'ai entamé la baisse de mon traitement méthadone,
traitement initialisé le 26 août 2013 en CSAPA, après 2ans et demi de coke et 6 mois de came, en sniff, à  raison d'1/1.5g par jour en travaillant.
je suis arrivé au bout d'environ 2 mois à  60mg (parti de 40mg, pensant que c'était suffisant pendant longtemps)

le 15 janvier 2014 soit depuis 4 jours, j'ai réduit ma posologie de 5mg,
je suis donc passé à  55mg.
Aujourd'hui en ce 4eme jour, je me sent très bien, mieux qu'hier et avant hier, bien que je n'ai pas ressenti quoi que ce soit de concret, il fais froid dehors et mise a part être un peu plus frileux que d'hab, rien. Et aujourd'hui, pas frileux du tout, je pense m'être bien habitué au nouveau dosage.
J'ai eu durant la journée d'hier une grosse envie de baser de la coke, j'ai tenu le coup et aujourd'hui c'est passé.

Bref, je prévois de rester 10jours à  ce "palier" de 55mg, biensûr je ne vais pas être hyper strict avec les délais, ce sera au feeling, mais je pense que 10% du dosage en moins par tranche de 10 jours c'est une base correcte, j'attends vos avis.
J'irais de cette façon jusqu'à  40mg, donc si on part sur 5mg/10jours,
il me faudra 30 jours donc 1 mois pour passer de 55mg à  40mg par tranches de 5mg.
Selon mon ressenti je continuerais peut-être de la même manière jusqu'à  35mg ou 30mg, en augmentant le délai de stabilisation à  15 jours par exemple.

Ensuite, je me servirais d'une seringue adéquate pour baisser de 2.5mg, ou bien je baisserais encore de 5mg, au feeling, ceci pour aller de 40mg a 30mg.
Dans les deux cas, je prévois 1 mois pour effectuer cette baisse, en 2 ou 4 fois.

Encore un gros mois pour passer de 30mg à  20mg
(4x2.5mg en moins tous les 10 jours, soit 40jours)

Puis en partant de 20mg, je compte 3 mois pour aller jusqu'à  10mg, par tranches de 2mg tous les 10jours.
Une fois à  10mg j'irais encore plus progressif selon le ressenti, en passant à  1mg par palier maximum et en finissant peut-être les derniers mg sur une méthode chinoise.

Je rajouterais un paragraphe sur ce poste à  chaque fin de tranche,
juste avant de passer un nouveau palier, pour vous faire part de mon ressenti !
J'ai en réserve du valium 10mg et un bocal d'herbe bien garnit pour passer les 3 premiers jours de baisse en douceur, si je venais à  me sentir un peu à  vif en début de palier.

Voila, prochain rdv a 50mg !
A plus les amis

Edit 1 : Depuis le 02 février je prends 50mg de méthadone au lever. J'ai donc, au bout de 15 bons jours, de nouveau baissé de 5mg. Je vais prendre encore assez large et pense retomber d'un palier d'ici une grosse quinzaine.
Pour l'instant ça se passe très bien, ni la première, ni la deuxième je n'ai senti quoi que ce soit de réellement gênant. Je le ressent plus comme si j'étais en train de passer d'un dosage de confort qui m'était indispensable en début de traitement, et qui aujourd'hui suite à  mon évolution et au temps passé, je n'ai peut-être plu besoin d'autant de méthadone. Je sentirais sûrement du changement une fois la barre des 40mg passés, je vais faire en sorte que ce ne soit pas dure, en prenant mon temps, ce qui est je pense la meilleure chose à  faire dans mon cas.
J'ai eu des grosses douleurs dentaires,j'ai rendez-vous chez le dentiste lundi prochaine, ça a été chiant avec le sirop cette semaine. J'ai demandé un passage précoce à  la gélule à  mon addicto, il m'a dit que normalement ça nécessite 1 an de test urinaires négatif à  la came, mais qu'en forçant un peu au pire la première ordonnance ne serait pas remboursé et en général la sécu laisse passer.

J'attends donc qu'il revienne au CSAPA (il s'est blessé) et j'irais faire le changement.
Ce qui me motive à  continuer ma baisse progressive, c'est bien l'obtention de mon permis de conduire et surtout, même si je suis en ce moment professionnellement inactif, j'ai décroché un entretien sur Lyon pour une formation de Développeur web, sur 2 ans, en contrat de professionnalisation la deuxième année, avec des poursuites d'études possible ou du taf à  la clé, la formation se déroule dans une grande école d'enseignement supérieur d'informatique. J'ai eu l'entretien en postulant sur leur site internet de recrutement, j'ai répondu à  une série de questions concernant mes motivations, mes moyens financiers pour venir étudier sur lyon, mes connaissances informatiques ... et réponse positive, ça fais plaisir, ma candidature a retenu leur attention et je serais convoqué rapidement pour un entretien.
La formation débuterais en avril !
Je vous tiens au jus de ma prochaine baisse ! Et sur un poste apart de mes avancées pro ! Si j'accède à  cette formation ce serait vraiment bien pour moi ... maintenant, j'ai compris beaucoup de choses et je regrette sérieusement d'avoir arrété l'école précipitament, ne trouvant pas vraiment ma voie.

A bientôt les amis

Catégorie : Sevrage - 18 janvier 2014 à  16:38



Commentaires
#1 Posté par : romain1412 18 janvier 2014 à  17:19
Salut roubz26,

Déjà  bravo pour ton courage et ta détermination ta l'air vraiment motivé et tu est quand même passer d'une conso problématique qui te pourrissait la vie a une conso plutôt raisonnable, 1 a 2 fois dans le mois certain mois sans franchement c'est bien et tout a ton honneur.

Maintenant sa fait même pas 5 mois que tu as commencer la métha et tu as quand quelque petit écart certes de manière plus contrôler mais écart quand même et quand tu dit avoir eu une envie compulsive de baser de la coke alors tant mieux c'est passer le lendemain et tu as résister mais dit toi bien que cet envie va revenir te titiller l'esprit et c'est pas en baissant même de très peu que tu va effacer ces petite envie.



Ce que j'en pense c'est que tu n'est pas encore prêt vraiment a commencer a baisser car au final 5 mois c'est pas grand chose et ton soucis avec les prods est encore tout frais et j'ai peur que en baissant ton traitement métha tu te mette a baser un peu plus souvent jus qu’as la nouvelle rechute et (peut être) te ramener a la rabla dans un 2eme temps et rechuté total avec sentiments frustration impression que c'est fini que tu t'en ressortira jamais.




C'est pour sa fait gaffe quand même après tu fait ce que tu veut mais je pense que si tu attendait encore quelque mois a te maintenir et que entreprendrais cet baisse pour un peu plus tard tu mettrais peut être un peu plus de chance de ton coté pour une abstinence heureuse saine et sans frustration avec ce petit déclic envie de tourner la page.


Après je fait peut être fausse route mais d’après ce qu'on ma dit des vieux de la vielle dans le milieu on m'as souvent dit que certain ont arrête le traitement et ce sont rabattue sur l'alcool la cc les médicament un truc qui substitue le traitement a une drogue beaucoup plus neuro toxique en ajoutant une dépendance de plus encore pire que le traitement car le TSO métha ou sub au final vu que c'est pas neurotoxique ce n'est pas grave c'est pas comme si fallait arête a tout prix si tu veut pas en crever alors je te conseil de bien y réfléchir car en plus tu as accepter ton traitement et tu arrive a bien vivre avec alors pourquoi le quitter si rapidement ?

Posté par : romain1412 | 18 janvier 2014 à  17:19

 
#2 Posté par : mortfine 18 janvier 2014 à  17:42
salut Roubz26

bien de bonnes nouvel ,surtout le fait que tu arrive a stabiliser a la bonne "dose"
de métha ,mais comme dit romain,tu ne devrait peut-être rallonger les espace entre les diminutions ,la plupart des expérience que j'ai pus observer montre qu'il n'est pas bon de précipiter le sevrage,il ne s’agit pas "que" de ce passer du produit,il y a aussi une accoutumance dans les  habitudes,et ta "fougue" (j'exagère exprès) a en finir
ne peut que te ramener il me semble a recommencer des stup.
ce serai dommage vu la motivation exprimé !
de plus je pense que tu as le temps, tu est encore jeune est en bonne santé
tu peut mettre ca a profits et allez aux fond des choses
je te souhaite en tous cas de réussir et continue les info!
ca aussi c'est important !

merci a toi
santé,prudence est good life!

punk-headbang
Manu.

Posté par : mortfine | 18 janvier 2014 à  17:42

 
#3 Posté par : Roubz26 18 janvier 2014 à  18:55
Salut à  vous les gars.

Romain, à  ta question pourquoi je décide de me mettre à  réduire mon TSO, je te réponds parce que c'est mon projet de départ, avec toutes les évolutions qui s'y sont ajoutées, c'est à  dire le fait que je sache parfaitement que d'arriver a 10mg me prendra 6 mois et quitter ces derniers 10mg m'en prendront encore quelques uns !

Donc non, ce n'est pas précipité de ma part, si ce n'est à  une ou deux semaines prêt, du fait que je sort d'un échec, mais ne vous inquiétez pas pour moi,
je vous rappelle que je n'ai tapé ma première trace de came qu'au mois de mars dernier, ma conso a duré en tout et pour tout 6 mois, avec 3 mois de qualité au quotidien vraiment dedans quoi. Avant ça j'ai passé 2 grosses années à  taper la coke tous les jours sans arrêt jusqu'à  m'en lasser définitivement.

Sache qu'avant de me remettre ne serait-ce que de la coke, j'ai attendu facilement deux ou trois mois. Et j'espace mes prises au maximum éffectivement,
et surtout, j'ai pour résolutions de ne consommer aucun produit cette année, afin de faire une grosse coupure.
Soit, lors de cette période de fin d'années j'ai fais des extra, de coke, en fume uniquement, je n'ai jamais repris le risque de réveiller mon nez, et j'avoue qu'en l'espace d'une ou deux semaines a multiplier les prises je commencer à  accrocher, je le sais je connais le produit, je sais ce que me fais la coke psychologiquement, ainsi que le came, et je ne retomberais pas deux fois dans le panneau, j'ai des filets anti rechute bien plus costauds que le traitement autour de moi, j'ai grandis, j'ai compris où sont mes priorités, et j'ai aussi rapidement compris que plus le temps passe sans aucune conso, plus j'oublie réellement completement le produit et le plaisir qu'amene la conso, et dés lors que je me suis donné cette résolution, je m'interdirais les prochaines conso, j'ai vidé ma bouteille d'amoniac et jetté mon bang, c'est terminé les extra, je veux passer mes habilitations nucléaires, trouver une boite, passer mon permis et construire ma vie, j'ai plu envie de me prendre la tête avec des produits, et bien qu'ils seront toujours là , toute la vie, c'est à  moi de faire en sorte de ne pas m'y jeter, sachant le cercle vicieux dans lequel ça m'emmène.

J'ai bien fais le boulot, rassurez vous je me reconstruis a fond, d'ici février je repasserais le permis et je l'aurais, de là  ce sera parti et je me mettrais réellement au sport et dans mes projets pro, j'ai déjà  acheté une playstation 3 chez easy cash ce week end, j'ai mis de l'argent sur un livret, j'ai de l'argent sur mon compte courant, ma vie à  changer du tout au tout et si je consomme de temps en temps de la coke c'est qu'un de mes deux meilleurs amis en brasse et ne peux pas me refuser de m'en faire, meme si lui n'en a plu consommé depuis deux ans maintenant pas une fois, alors que c'est avec lui que jai connu la coke à  l'excès, sans dormir de la semaine.

Donc j'ai bien compris que le produit serait toujours là  et que c'est à  moi d'être plus fort, je le suis et je le resterais, une fois, pas deux.
Mon traitement méthadone, ça fais déjà  6 mois que je l'ai entamé, si je commence à  baisser ce n'est pas pour autant que je risque de déranger mon état, je baisse dans les bons dosages et je me laisse plus de temps que ce qui est conseillé .
Je ne suis donc pas du tout dans la précipitation, ni pour le fait de commencer à  baisser, ni dans ma manière de faire, commencer à  baisser par paliers de 2.5mg a partir de 40, je trouve que c'est plutot prudent, sachant que j'y reste 10 jours , largement le temps à  mon corps de s'y faire.

Vous verrez, je ferais tout pour ne pas faire partie de ceux qui rechutent après un traitement. J'espère faire partie de la minorité de gens qui connaissent la came, tombe dans le piège pendant quelques mois, se reconstruisent très loin de celle-ci et ne retombe jamais dans le piège. Je n'irais plu chercher à  combler mon temps avec des consommateurs ou en consommant, ou occasionnellement, je sais que ce sera dure, c'est toujours dure au début de se voir sans produits, et de temps en temps on a tous envie d'un écart, ben je prendrais sur moi, comme la fais mon père et beaucoup d'autres, du moins je me le souhaite, si je me permet d'affirmer c'est pour rester positif, en aucun cas je me crois plus fort qu'un autre, j'espère juste et je le pense, que ma façon de respecter les règles et le contexte dans lequel je suis feras que je ne retomberais pas dedans, et que je vais réellement commencé à  vivre à  partir de maintenant, m'épanouir dans le travail, me former, y aller avec le sourire, être occupé, ça suffira à  faire que j'retournerais pas vers la came, pour l'instant j'arrive même à  pas fumer de joints la journée, je me sent tout aussi bien, c'était juste une routine, en y allant progressif on peux tout changer.

Merci à  vous de vos mises en garde les gars, je pense que le but du traitement est de s'éloigner vraiment du contexte dans lequel j'étais quand ça n'allais pas, que tous les jours j'étais obligé de voir mon dealer de came et de taper pour être debout, aujourd'hui je me suis retenu de le voir pendant des mois et maintenant quand je l'aperçois ça me fais ni chaud ni froid, ni nostalgie ni rien du tout,
je prendrais jamais le risque de manipuler des prod, pour le risque 0 qui n'existe pas, mais aujourd'hui le boulot est en partie fais, du moins le plus gros, j'ai plus qu'à  faire maintenant.
Et pour moi, ça fais partie du truc de diminuer en vue de me séparer du traitement, c'est un de mes objectifs, je me sens assez loin et fort pour ne plus jamais retomber dans la conso d'opiacés, et pour ce qui est de la coke je sais à  quoi m'en tenir, je sais bien qu'en consommer à  plusieurs reprises crée des envies par la suite , je sais aussi que ces envies disparaissent aussi vite qu'elles sont venus,pour moi.

Bon week end à  vous les amis, j'vous tiendrais au courant de l'évolution des baisses, et si je vois que ça va trop vite, comme je l'ai dit, je ralentirais la cadence, j'ai aucun objectif de date, si c'est en 2015 que j'en finis c'est pas grave, c'est même tanmieux je pourrais passer à  la gélule ! lol
Merci de tes encouragements Mortfine, je serait être prudent et je réussirais de ce coté là  t'en fais pas.

Amicalement,
Robin

Posté par : Roubz26 | 18 janvier 2014 à  18:55

 
#4 Posté par : Loriss_42 19 janvier 2014 à  15:37
Coucou Roubz'

Ravie de lire que tu te sens mieux maintenant et que tu envisages le sevrage métha. Mais comme dis plus haut, prends ton temps, ne te précipite pas. Je te souhaite d'y parvenir et de te réaliser pleinement.

Bon dimanche.

Amicalement

Loriss

Posté par : Loriss_42 | 19 janvier 2014 à  15:37

 
#5 Posté par : Roubz26 19 janvier 2014 à  15:51
Merci beaucoup Loriss!
J'espère que ça va de ton côté ?
Je prendrais mon temps ça c'est clair,
Lundi je vais a mon CSAPA voir mon addicto, bien que ce soit mon médecin traitant qui me prescrit la metha désormais, je vais faire le point avec lui, lui parler de mon projet de baisse déjà  entamé, et essayer de le convaincre de me passer a la gélule, malgré que j'ai pas l'année de sirop "obligatoire" pour cela.

Bon dimanche a toi aussi !
Roubz

Posté par : Roubz26 | 19 janvier 2014 à  15:51

 
#6 Posté par : mortfine 19 janvier 2014 à  18:27
re salut roubz

tu as répondu au post de ricoson sur son long trajet de "desintox"

je suis sur que tu as pris le temps de lire tous ces messages qui datte du 02-07-2012
ce que j'essaye de mettre en évidence (sachant tous de même que nous n'avons pas tous les même motivation ,ni les même engagement face aux événement de nos vie respective)
c'est qu'il lui a fallu pas mal de temps pour mettre "bientôt" un terme a sa TSO

là  je vais me répéter pensant sincèrement (je veux pas te gonflé) qu'il ne s'agit pas seulement d’être abstinent du produit ,c'est bien plus profond que ca
pour être clair c'est surtout de répondre a la question de qu'est ce qui ta amener a
utiliser les produit.
d’après ce que je sais pour toi c’était surtout festif et quelque problème familiaux (coté affect) ,ce qui peut donner l'impression qu'il ne sera pas difficile d’arrêter quand les objectif de vie semble sérieuse (travaille,permis,et avenir)
ne t'y trompe pas la plupart de nos contemporains n'ont pas besoin de rajouter  substance pour  "sourire"

"je ne veut pas mettre ta parole en doute ,mais juste essayer de te faire douter de ta parole"
tu aime la cocaïne ,ton dealers ne deal plus si j'ai bien suivie
tant mieux tes projet son "fantastique" a mes yeux!
le nucléaire? (j'aimerai que tu développe un peu plus) en MP si tu veux
mais il n'est pas anodin de ce mettre la "tete" pour le plaisirs
on ne parle plus de quelque verres,et de claque dans le dos
je te souhaite d’accéder a tous ca être sans avoir besoin,il me semble que c'est ce que tu recherche!

a bientot

Manu.

Posté par : mortfine | 19 janvier 2014 à  18:27

 
#7 Posté par : Roubz26 19 janvier 2014 à  20:15
C'est bien plus profond que de rester sans produits, c'est bien ce que j'essaye d'exprimer au long de tous ces postes depuis que j'ai stoppé ma conso (qui était tout sauf festive dailleurs !!!) il y a déja 6 mois.

Depuis 6 mois, je fais un énorme travail sur moi-même,je suis passé de ma conso quotidienne (20traces jour en moyenne), pendant presque 3 ans de la coke, à  usage quotidien, routinier, comme un traitement, j'en avais remplacé le pétard. et en voulant arreter la coke, j'suis tombé dans la came, bêtement a cause d'un phénomene de groupe au départ et puis j'ai perduré l'experience par la suite .

Je suis passé par deux mois de déprime, j'étais mal physiquement et moralement, et petit à  petit j'ai compris que c'était pas la méthadone qui me faisait ça, mais simplement le fait de ne plus taper, j'avais plu rien, plu d'amis, plu d'activités, plu rien.
J'ai énormément changé à  partir du moment où je suis allé mieux, j'ai changé du tout au tout, mon père qui a assisté a ma chute tout le long en restant à  distance histoire de garder le controle, est impressionné et fier du changement, vraiment et pour rien au monde je me regâcherais dans la came comme je l'ai fais, je sais qu'elle importance j'y donne, qu'elle place énorme elle prend dans ma tete, à  partir de là  je ne joue pas.

Et franchement, je te souhaite d'arriver à  être détaché des produits comme je le suis, parce que si je me suis testé quelques fois en reprennant de la coke ou meme de la came au début, je n'ai jamais rechuté, et maintenant je reprendrais plu le risque de ces conneries là , j'ai réalisé que ça servait à  rien et qu'avec le temps j'apprends à  vivre bien mieux sans, j'étais même pas un dixième autant heureux que ce que je le suis aujourd'hui, pour rien au monde je briserais ça, mes motivations pour baisser le traitement sont de commencer la baisse, processus normal adapté à  chacun, j'avais besoin de beaucoup de méthadone, aujourd'hui je compense par d'autres choses et je pense pouvoir m'en détacher bien plus facilement de part le travail que j'ai effectué, pas pour m'en débarasser, pour ajuster les choses normalement, si d'ici 6 mois au moins j'arrive à  10mg j'aurais déjà  bien avancé c'est clair, et c'est là  où Ricoson par exemple dit lui meme s'être précipité, en partant de 40mg a 5mg dans son coin sans prendre le temps de se stabiliser jamais.

Moi j'ai su prendre sur moi, écouter et accepter le traitement, rester des mois à  boire 60mg tous les jours, sans jamais rien consommer, en me forcant au début et ensuite tout vien naturellement, j'ai repris les heures de conduite, j'espère obtenir le permis très rapidement, et pour ce qui est du nucléaire, je t'ai répondu par MP, c'est une filière dans laquelle il y a du boulot, surtout dans la région où je suis, a quelques kilometres de deux grosses centrales, Cruas et Pierrelatte (Tricastin), donc étant sans dîplomes, avec de l'expérience en industrie, je sais ce que je veux et ce que je ne veux pas faire et c'est un domaine où il y a énormément de possibilités d'évolutions et de changements et de spécialisation dans de différents métiers au fil  du temps, les habilitations sont des formations payantes indispensables pour rentrer sur site, et d'autres supplémentaires permettent d'accéder à  de nouvelles fonctions .... c'est la planque, surtout avec les diplomes qui correspondent, et sans si on trouve l'opportunité par son profil !

Roubz

Posté par : Roubz26 | 19 janvier 2014 à  20:15

 
#8 Posté par : romain1412 19 janvier 2014 à  20:40
Salut roubz,


Si aujourd'hui tu te sent bien c'est grace a tes 60 de métha et ton courage ta détermination ta motivation et ton envie de te sortir de cet conso problématique que tu supportais plus tu avait qu'une seul envie c'était casser ce cercle vicieux alors bravo tu tes battue et aujourd'hui tu est heureux sans produits c'est cool,mais comme dit mortfine c'est pas juste diminuer la métha jus qu’as l’arrêt qui fera que tu t'en sera sortie c'est carrément tiré un trait sur cet page de ta vie et vraiment couper les pont avec toute relation susceptible de te faire penser ou te donner envie de consommer.




Donc je pense que le mieux pour toi c'est de repasser ton permis en restant a ton dosage de métha te trouver une nana avec qui tu te sentira bien si tu n'en as pas biensur te relancer professionnellement dans le nucléaire vers chez toi pourquoi pas et si deja ce que je viens de citer tu as réussi a le combler ensuite tu peut commencer a entamer une baisse de la métha car la tu aura construit une base saine sans produit et tu aura un cercle beaucoup plus solide sur lequel te rattacher car si aujourd'hui tu te sent bien et que ta envie de diminuer c'est que la tu as prit 55 métha qui reste un dosage plutot bien mais dit toi que quand tu sera a 20 ou meme 30 tu aura surement des envie peut etre enfouie a 55 qui vont meme surement revenir car beaucoup trop fraîche dit toi que ya 6 mois tu était encore a fond la marron et le cerveau il oublie pas tout sa en 6 mois.




Je pense que tu ce serais plus sage pour toi de te reconstruire une base ultra solide avec le permis une nana qui t'aime un bon boulot qui te plait voir peut etre ton appart ton indépendance etc une fois que tu aura sa tu pourra commencer a diminuer car tu aura réaliser pas mal de projet et tu sera hyper fier de toi et t'aura encore plus de confiance en toi et la tu sera vraiment bouillant pour diminuer ta métha et petit a petit si tu consomme pas entre temps ou vraiment trés peu tu as toutes tes chance pour etre partie pour une abstinence heureuse et comme tout le monde le dit la baisse de metha tu doit normalement ne meme pas la sentir et que ce soit psychologiquement ou physiquement mais voila faut surtout pas oublier tout le travail a faire sur soit meme car c'est la qu'est la clef de la réussite en tout cas bon courage quand meme et jespere que sa ce passera le mieux possible pour toi.

Posté par : romain1412 | 19 janvier 2014 à  20:40

 
#9 Posté par : Roubz26 19 janvier 2014 à  21:16
Ouaip, ben écoute ton avis n'est pas le mien, chaque traitement s'adapte au cas par cas, je n'ai que 20 ans et nul ne me sert de rester à  60mg pendant plusieurs années, je continues toujours à  évoluer à  côté même si le dosage de métha baisse, on ressent forcément moins la baisse en compensant avec du plaisir,des occupations, c'est pourquoi j'ai pas ressenti cette première baisse ce qui est bon signe, je prendrais mon temps pour baisser et surtout si je commence à  le sentir, maintenant j'suis bien dans mes baskets, j'ai meme pas 1an de came et on verra ce que me dis mon addicto demain mais sâche que la réussite du TSO ne dépend pas du temps resté à  une posologie de maintien ... ce qui joue c'est bien la reconstruction, hors je bossais jusqu'au 20 décembre, ça fais 1 mois que je suis inactif et je bouillonne déjà  d'envies, j'ai besoin d'idées et de structure, j'ai besoin d'avancer, mais j'en suis plu à  staguner et à  me demander pourquoi j'en suis là , non maintenant j'avance, et louper mon permis ça arrive je l'aurais la prochaine fois, chacun son parcours, c'est pareil avec la drogue et tu peux pas évaluer le boulot que j'ai fais sur moi-même,
j'ai coupé contact avec le milieu de l'héro, déjà  que quand j'étais dedans je voyais juste mon dealer et mon pote de tape, pas d'autres personnes au courant.

et j'ai un de mes deux meilleurs potes, qui tapé la coke avec moi à  fond et qui s'est arrêté du jour au lendemain il y a deux ans maintenant, il a toujours continué à  la vendre en essayant de me dissuader de taper pendant longtemps,
aujourd'hui j'suis fière de plu rien lui devoir et il est fier que je me soit sortie de là , je lui ai dis que j'étais tombé dans la came une fois que jm'en suis sorti et il a pas changé vis a vis de moi, il est resté le même.
Aujourd'hui cette personne c'est une motivation de plus devant qui tenir, si j'prend d'la coke c'est à  lui, et je lui ai demandé de plu m'en faire, meme a l'occaz, jamais, même pas pour vendre.

Et mon autre pote lui je le vois tous les jours, il est comme moi il prend plu rien, on est tombé dans la came ensembe et on s'en est sorti ensemble,  on s'est fait une session durant la semaine du jour de l'an, en revenant d'hollande, et maintenant c'est fini les extra, faut évoluer, et chaque fois qu'on viendra titiller notre corps et notre cerveau avec des prods, ça rouvrira des portes, ça ravivera les souvenirs et le plaisir de la tape, tout ce que je ne veux plu.

J'avais un problème, j'aimais taper, j'ai plu ce problème.
Plu qu'à  diminuer doucement le traitement tout en continuant de me reconstruire pendant des mois, et d'ici 2015 soit au bout d'1an et demi j'aurais sûrement plu de méthadone dans le sang et j'espère que je ne le sentirais pas en compenssant suffisement avec le reste !

Posté par : Roubz26 | 19 janvier 2014 à  21:16

 
#10 Posté par : mortfine 29 janvier 2014 à  16:31

Ouaip, ben écoute ton avis n'est pas le mien, chaque traitement s'adapte au cas par cas, je n'ai que 20 ans et nul ne me sert de rester à  60mg pendant plusieurs années

tout a fais ,et j'en parlais dans un autre fil,il y une différence de proportion énorme dans le sevrage, entre quelqu'un qui as consommer depuis des décennies et une autre qui as peut d’année d’accoutumance,tu as toujours été franc quand a tes ressentie part rapport aux produit ,ce qui me fais dire que tu connais et écoute bien ton corps,t'est plus très loin de la ligne d'arriver roubz,courage
et d'adage ne lâche pas l'affaire ..

Manu


Posté par : mortfine | 29 janvier 2014 à  16:31

 
#11 Posté par : Roubz26 07 février 2014 à  18:41
Merci manu pour tes encouragements vraiment, j'essaye de vraiment faire preuve de maturité quand à  mon traitement, et j'ai vraiment acquis le fait qu'il ne faille pas se précipiter quitte à  le payer très chère. Et comme je ne supporte pas être malade, fais moi confiance le jour où je vois que ça va trop vite en me sentant ne serais-ce que mal  au lever, je remonterais aussitôt au palier précédant, rien ne sert de courir je l'ai bien compris .

J'ai mis à  jour le poste en rajoutant la progression, je suis désormais à  50mg le matin et ça va grave bien, envie de renouveau ! Je barule en bagnole, hier j'ai fait l'aller retour à  Marseille pour réupérer de l'herbe avec un collègue, ça fais du bien de bouger, je me suis inscris dans une salle de sport aussi, j'attaque la semaine prochaine, ça ne me feras que du bien de me donner un peu plus de confiance en moi en me valorisant par mon physique. Et on oublie le reste, ça marche comme ça tfaçon ...

Merci encore à  tous de m'avoir fait comprendre que rien ne sert de courir quand il s'agit de méthadone. Après je respecte, chaque cas est bien différent.

A bientot !
Robin

Posté par : Roubz26 | 07 février 2014 à  18:41

Remonter

Pied de page des forums