L'éternité ça vous connaît? / Les Blogs de PsychoACTIF
Blogs » fitup » 

L'éternité ça vous connaît? 



Déjà, je qualifie cette expérience de "road-trip" puisque j'ai clairement vécu
une éternité dans ce trip. Laissez-moi vous expliquer:


  Fut un temps où tournait dans ma ville une beuh particulièrement efficace niveau défonce. J'en avais acheté un 50€ pour une soirée où tout le monde devait apporter quelque chose. Avec Bambino on a pris le train pour aller à la soirée. Une chose surprenante est qu'il a roulé un joint car personne n'était dans le train (sauf contrôleurs). Arrivés en ville, on le fume en direction du tram tout en demandant aux amis de la soirée ce qu'ils avaient apportés.

  Il était passer dans un smartshop en ville pour acheter des faux ecstasy et de la Salvia*20. J'en avais jamais pris. Je connaissais le produit j'avais lu quelques TR. Je pensais surtout que quelques hallucinations se produiraient. Il m'avait promis de me garder une dose. J'étais refait

  On arrive à la soirée et à peine arrivé que Van Gogh fume au bang de la Salvia. D'après lui il aurait discuté avec l' "esprit de la Salvia". Il rigolait et était bien donc j'me suis dit que ça allait pas m'faire de mal. (D'ailleurs j'ai même demandé à ce qu'on me filme!) Van Gogh me prépare la douille je commence à stresser (bah oue gros c'était la première fois). Il me tend la douille, à ce stade j'ai même un peu peur. Alors pour décompresser, je lance à mes amis "OK LES GARS A TOUTE A L'HEURE!!" avant de couler entièrement la douille.

  J'entends Van Gogh me disant "garde, garde!" avant de me dire que ça me faisait rien. Je recrache et ma tête commence à tourner toute seule. En fait ce que je voyais étaient un quadrillage dont chaque carré représentait une réalité. Je me retrouve alors propulsé parmi l'une d'elles et me voilà enchaîné sur l'avant d'un train.
  On revient sur le train tout de suite après y'a quelque chose de plus intéressant: au niveau de mes pensées. C'est comme si je venais d'être mais avec ma logique de maintenant. Je ne savais plus qui j'étais. Je ne savais plus que j'étais drogué. La seule chose dont j'étais sûr c'est qu'il y avait quelque chose qui cloche et que ce n'était pas la réalité. Il fallait que je trouve un moyen de la retrouver.
  Je suis sur le train, je regarde autour de moi et vois des gens dans la même galère que moi. J'avais l'impression que c'était une course à la conscience. Peu importe. Je passe un tunnel et je suis libéré des chaînes. Me voilà dans un spectacle où la comédienne est une sorte de magicienne hypnotiseuse puisqu'elle me manipulait à sa guise et une pensée me vient "Eh mais c'est pour ça qu'tu crois qu'c'est pas normal". Une autre pensée me vient "MAIS NON C'EST IMPOSSIBLE DE MANIPULER LES GENS COMME CA!"

  Dans ma réalité, un certain temps passe jusqu'à ce que je me rende à un cours de maths et (je sais pas pourquoi) mais j'hésitais à poser des questions pour finalement le faire. Je rentre chez moi dans un immeuble chez ma famille qui n'est pas réellement la mienne et une chose terrible s'est produite: l'immeuble se fissure en deux parties qui sont séparées par un mur invisible. Je vois ma voisine de l'étage du haut qui me regarde et essaie de m'appeler. (Les gars j'vous jure vivre ça, surtout sous Salvia, y'a toutes les émotions de la situation c'était tellement réaliste: c'est pas comme dans un rêve où vous vous réveillez avec le stress! Ici y'a pas de réveil!)
 
  Une force surnaturelle m'élève de l'immeuble par la fenêtre pour que je vois qui était la cause de c'te merde. C'était ce qui me semblait un ange, un ange à qui je devais prendre sa place pour veiller sur les habitants de l'immeuble. C'est là que les années passent. Je suis, c'est tout. Le temps n'avait aucune valeur pour moi. Si bien que quand j'ouvre les yeux, me voilà dans l'espace avec un volet devant moi. Je vois des gens qui essaient de comprendre ce qui se passe et ça me rappelait un très lointain souvenir quand le désastre de l'immeuble s'est produit. Un souvenir qui me semble encore plus infiniment loin me dit que je connais ces personnes: ce sont mes amis.
 
  Je tire de toute mes forces le volet pour enfin accéder à la réalité. Putain la véritable délivrance bordel!! J'étais choqué. J'en revenais pas. Mes premières réactions quand je suis parvenu à trouver ma réalité, c'étaient: "Vous avez vu ce qui s'est passé?? Je suis parti où?? J'suis parti une éternité!!

  Depuis j'ai repris de la Salvia trois fois et aujourd'hui je pense ne plus jamais en reprendre. Mais les gars écoutez-moi, y'a une chose dont n se rend pas compte. L'éternité c'est super long vous imaginez pas

Catégorie : Road trip - 21 décembre 2020 à  18:53

#éternité #salvia



Commentaires
#1 Posté par : Céline Blanche 23 décembre 2020 à  08:43
Wow ça avait l'air très intense ! Mais au final c'était plutôt positif ou négatif comme expérience pour toi ?

Posté par : Céline Blanche | 23 décembre 2020 à  08:43

 
#2 Posté par : Bon Vivant 23 décembre 2020 à  16:07
Dingue comme expérience, ça donne vraiment envie de tester! Ton TR me fait beaucoup pensé à celui de Ari Shaffir, c'est un comédien américain, qui s'est retrouvé bloqué dans un autre monde sous salvia, où il avait une nouvelle femme, de nouveaux amis, un nouveau taffe, tout ça dans un monde aquatique, pendant 6 mois. Je laisse son TR en vidéo si ça t'intéresse.


Posté par : Bon Vivant | 23 décembre 2020 à  16:07

Remonter

Pied de page des forums