L'univers inconnue des prods / Les Blogs de PsychoACTIF

L'univers inconnue des prods 



Avant, dans la vie '' ordinaire '' je fumais pas mal, quotidiennement mais c'était plus ou moins avec une gestion qui n'avait pas d'impacts important.
Puis, la vie m'a '' gavé '' et j'ai consommé d'autres prods, qui coûtent en temps en énergie en tunes mais qui est vachement efficace pour les '' émotions'' disons.
Et me voilà donc dans la découverte de cet autre univers, où on partage l'espace avec les gens on va dire citoyen lambda, mais on a une autre société avec des codes, des façons de faire, des termes.
Après plusieurs mois de conso intensif, les impacts sont immenses, je crois que j'ai assimilé activement ce nouveau monde...

Catégorie : Tranche de vie - 13 avril 2020 à  04:18



Commentaires
#1 Posté par : Cazale 13 avril 2020 à  09:38
Salut à toi ! Ah ça oui ! Le monde des UD (Usagers de Drogues) est parallèle au monde « ordinaire » mais en est complètement différent aussi. smile

Posté par : Cazale | 13 avril 2020 à  09:38

 
#2 Posté par : Katër romanë 13 avril 2020 à  13:23
Ah merci de mettre un mot sur cet univers, univers UD

Posté par : Katër romanë | 13 avril 2020 à  13:23

 
#3 Posté par : Katër romanë 13 avril 2020 à  13:31
Je suis pas sûre que toute ma réponse soit passé, je réécris, si c'est en deux fois, pardon.

L'univers UD m'a fait changer de vie à 100%,
Comme dans '' au creux du bras'' de mano solo, j'ai massacré mes amis, plus d'appart, changé de travail, modifié les liens de famille, pourri mon compte bancaire et je me demande si cette' descente '' est plus ou moins commune aux usagers et si y'a un nb de mois '' habituels'' à partir de l'addiction ?

Sachant que le fond, on l'atteint pas vraiment, y'a tjrs moyen de creuser un peu plus...

Posté par : Katër romanë | 13 avril 2020 à  13:31

 
#4 Posté par : Cazale 13 avril 2020 à  14:42
Attention : quand je dis univers UD, c’est mon interprétation personnelle. C’est pas une vérité absolue. Alors perso en tant que UD j’ai connu une descente aux enfers à cause de l’addiction aux médocs antidouleurs et anxiolytiques d’abord (eh oui !), presque plus d’appart (qui était devenu un taudis) car une montagne de loyers impayés, plus d’amis et un compte bancaire clôturé. J’ai touché un certain fond pour ensuite descendre plus bas à cause de la coke et de l’héro. Bref. Chacun à son histoire, aucunes ne se ressemblent donc la « descente » dont tu parles est commune chez ceux qui abusent vraiment des drogues (légales comme illégales) je pense sans pour autant être identique. Par contre je ne comprends pas bien ta question sur le nombre de mois habituels à partir de l’addiction... l’addiction peut durer des années comme quelques mois, c’est différent selon les individus et leur état d’esprit, santé physique et mentale. Il n’y a pas de standards selon moi.

Posté par : Cazale | 13 avril 2020 à  14:42

 
#5 Posté par : Katër romanë 13 avril 2020 à  15:40
Quand je dis mettre un mot sur cet univers, j'entends bien que c'est un mot d'interprétation et non officiel mais c'est un mot qui me va bien. J'ai commencé la formation sur l'addiction d'oppelia via elearning, et justement y'a le module sur les termes pour qu'on se comprenne tous. Mais étant aide soignante à l'hosto et avec un week-end de '' lâcher prise '' aider par des substances, j'ai fait que l'introduction pas eu le temps de faire le module un. J'y verrai sûrement plus clair après.
Et ma question pas bien compréhensive sur le timing de la descente, c'est qu'avec moi (qui suit un peu excessive de comportement), ça a été (et ça l'est tjrs) , très vite, et je me demande si c'est rapide pour bcp (conséquences ++ en moins de six mois) ou si j'ai juste exagéré ?
Tu vois ce que je veux dire ?

Posté par : Katër romanë | 13 avril 2020 à  15:40

 
#6 Posté par : cependant 13 avril 2020 à  15:53
Salut,

moi j'ai une expérience assez différente : d'abord la précarité puis l'addiction...

Aujourd'hui je suis bien plus addicte, mais paradossalement il y a pleins de choses qui vont bien mieux par rapport à une période où j'étais pas vraiment accros, mais j'avais pas de thune, pas de travail, pas de CMU, pas de maison, peu d'amis...

Comme quoi on ne suit pas tous le même parcours, il y a des constantes (dues aussi à la société dans laquelle on est), mais l' « univers UD » est bien différencié...

Posté par : cependant | 13 avril 2020 à  15:53

 
#7 Posté par : Madiba 13 avril 2020 à  16:22
Salut,
Je comprends pas trop cette appellation de "UD",
je pense qu'en se définissant comme tel on s'auto stigmatise,
chacun des plusieurs millions d'individus qui cohabitent sur cette planète à sa propre philosophie de vie
l' « univers UD » est bien différencié : je crois qu'il y a beaucoup d'univers par groupe d'individus et chaque groupe à son propre univers, je pense que l' "univers UD" n'est ni plus ni moins qu'un univers parmi tant d'autres.
Ce serait génial que tous ces univers apprennent à communiquer.
Peace:peace:

Posté par : Madiba | 13 avril 2020 à  16:22

 
#8 Posté par : Cazale 13 avril 2020 à  16:29

cependant a écrit

Salut,

moi j'ai une expérience assez différente : d'abord la précarité puis l'addiction...

Aujourd'hui je suis bien plus addicte, mais paradossalement il y a pleins de choses qui vont bien mieux par rapport à une période où j'étais pas vraiment accros, mais j'avais pas de thune, pas de travail, pas de CMU, pas de maison, peu d'amis...

Comme quoi on ne suit pas tous le même parcours, il y a des constantes (dues aussi à la société dans laquelle on est), mais l' « univers UD » est bien différencié...

Salut, d’abord je suis content pour toi si ça va un peu mieux. Je vois ce que tu veux dire. C’est sûr qu’il y a des constantes et oui l’univers UD est différencié de l’univers dit « normal » que ce soit du point de vue des non-usagers comme des usagers ou encore comment la société voie les UD.
Katër Romanë, ta question m’est personnellement un peu ardue mais je vais tenter d’y répondre : je ne connais pas les prods que tu prends mais selon que ce soit de l’ecsta, coke, héro, speed, etc... ou alors des médicaments détournés, la descente sera différente et si chez toi, c’est rapide, ça pourra l’être chez un autre UD aussi mais pas chez tous. J’ignore s’il existe une moyenne de la rapidité de la descente quelque part sur Internet qui pourrait nous montrer si il existe une certaine constante ou similarité chez les UD sur ce point. Désolé si j’ai répondu à côté ou pas du tout à ta question mais j’ai beau réfléchir, je suis perdu.neutral
Madiba, oui ce serait cool que tous les univers puissent communiquer ensemble, je te rejoins là-dessus. smile


Posté par : Cazale | 13 avril 2020 à  16:29

 
#9 Posté par : Katër romanë 13 avril 2020 à  16:46
Merci à vous tous pour vos réponses.

'' cependant '' c'est que chaque parcours est différent, avec un départ très perso. Et me le faire remarquer est super pertinent pour ma compréhension de ce moment de vie. Et je suis contente que tu sois sur le chemin du '' haut ''.

'' madiba '' t'as tout à fait raison, j'ai eu plusieurs '' existences'' et suivant si c'est accepté ou pas par la société, c'est plus ou moins facile de savoir où on va. Et effectivement, si tous communiquaient entre eux, on aurait en pratique l'intelligence collective, se serait géniale.

' 'cazale' ' ta réponse est parfaite par rapport à la question. Quant au prod que je prends en automédication qui est addictif, c'est la C en iv.

Posté par : Katër romanë | 13 avril 2020 à  16:46

 
#10 Posté par : Cazale 13 avril 2020 à  17:39

Katër romanë a écrit

' 'cazale' ' ta réponse est parfaite par rapport à la question. Quant au prod que je prends en automédication qui est addictif, c'est la C en iv.

Dans ce cas, content d’avoir pu y répondre. Ah oui la C...je l’ai toujours prise en sniff donc j’imagine même pas en IV ce que ça doit faire...


Posté par : Cazale | 13 avril 2020 à  17:39

Remonter

Pied de page des forums