La lettre d'amour parfumée / Les Blogs de PsychoACTIF
Blogs » holipton » 

La lettre d'amour parfumée 



Bonsoir, chers lecteurs, drogue-peace

Cela fait longtemps, que je la regarde, patiemment, mais une chose est sure, je l'aime, je l'aime tellement, c'est fort, comme état, très fort, j'ai minutieusement préparé mon plan pour lui avouer que je l'aime :
-1ère étape : L'isoler de la classe
-2ème étape : Lui dire : "écoute, tu me plais, tu m'avais dit que tu ne te sentais pas d'être avec quelqu'un, surtout en ce moment, alors j'ai quelque chose à te demander, est-ce envisageable plus tard ?"
3ème étape : Lui remettre la lettre parfumée contenant le poème "L'amour, la magicienne" ( disponible dans mon blog )



Voilà, c'était le plan que j'avais préparé, mais spontanément, il s'est passé autre chose, quand j'ai demandé à cette très chère demoiselle de discuter en privé à la pause, j'ai vu Tony, le mec avec qui j'avais eu l'embrouille ( voir la délivrance, retour aux instincts primaires ) se lever et partir de la salle de classe , puis j'ai amené ma colombe dans une salle à part, seulement je n'ai pas fermer la porte, je lui ai avoué que je pensais qu'elle me plaisait et à ce moment là je l'ai vu gênée, regarder au niveau de la porte, et je vois la tête de Tony dépasser..., mur on aurait dit un psychopathe, alors je lui ai gentiment dit : "Mec c'est gênant, tu peux t'en aller stp ?" Et il s'est en allé, j'ai alors continué et dit à ma colombe "tu m'as dit que tu ne te sentais pas d'être avec quelqu'un en ce moment, et donc je voulais savoir si c'était envisageable plus tard?" ce à quoi elle m'a répondu "Je sais pas" d'un air gênée, en rigolant, puis je lui ai dit que j'avais une lettre pour elle, elle fut surprise et m'a dit qu'elle la lirait plus tard, en m'en allant de la salle, je lui ai dit que je n'avais pas l'habitude de faire cela, et elle m'a répondu que c'est gentil... smiley-gen013

à cette heure-ci elle a surement lue le poème parfumé, elle à du comprendre à quel point je l'aime, je suis fier de moi, j'ai vaincu ma timidité, je l'aime profondément, demain je lui demanderais ce qu'elle en a pensée, j'ai hâte et en même temps peur de lui dire.

Voilà, je progresse, je fais des petits pas, j'avance à mon rythme. cool

Merci de m'avoir lu salut


Catégorie : Tranche de vie - 16 janvier 2019 à  20:25

#amour #magicienne #poème #romantique #timidité



Commentaires
#1 Posté par : RandallFlag 17 janvier 2019 à  00:29
C'est tout le problème de la jeunesse.

Soit t'es le mâle alpha.

Soit t'es frustré.

Je remercie la vie d'être quadragénaire à présent. ^^

Posté par : RandallFlag | 17 janvier 2019 à  00:29

 
#2 Posté par : Zizanie 17 janvier 2019 à  17:46
C'est mignon tout ça smile Bravo pour ton courage !
J'espère que ta Muse sera tienne au lu de ta lettre parfumée et magicienne wink
Dis nous vite sa réponse !!!

Je me croirais dans une série romantique trompette

drogue-peace and LOVE.

Zizanie.

Posté par : Zizanie | 17 janvier 2019 à  17:46

 
#3 Posté par : holipton 17 janvier 2019 à  18:51

C'est fou ce que ma vie peut être mouvementé en ce moment, je suis arrivé en classe ce matin, j'ai attendu la pause à 10h15 pour sortir dehors.

Mon plan était bien rodé :
- 1ère étape : l'isoler
- 2ème étape : Vérifier l'étape 1
- 3ème étape : la regarder dans les yeux
- 4ème étape : Lui demander ce quelle à pensé de la lettre

j'ai envoyé un message à la colombe, "est-ce que tu pourrais me rejoindre dehors pour qu'on se parle face à face?" Pendant quelques minutes, j'ai cru qu'elle n'allait pas descendre, puis je la voit sortir, un sourire s'esquisse alors sur nos visages, je lui demande en lui proposant d'aller marcher dehors
"- Tu en as pensé quoi ?
- ton poème est très beau,mais j'ai l'impression d'être ta sauveuse et je ne suis pas prête à jouer ce rôle, me dit-elle d'une voix rassurante
- Pour être honnête, mon ressenti c'est qu'avec toi je me sens bien, et que donc j'ai envie d'être bien pour pouvoir te parler, je te met sur une sorte de piédestal, lui dis-je en bafouillant
- Je comprend ce que tu ressent, tu es très gentil, mais je ne me sens pas prête à jouer ce rôle, c'est plus dur d'être aimée que d'aimer,  me dit-elle gentiment"
- En tout cas si dans le futur, tu penses à moi, dis le moi, et on verra" lui dis-je avec beaucoup de mal pour trouver les mots justes

Je la remercie pour sa sincérité, et sa douceur et on remonte en classe, à ce moment, je suis très apaisé, je me sens libre comme l'air, en état d'harmonie totale avec moi même, j'avais l'impression d'être défoncé, j'ai eu un refus, mais je suis fier de moi, puis vient l'heure du déjeuner, et je vois une femme que je connais moyennement bien arriver, Pour cet article je l’appellerais Manon, je la vois depuis quelques jours, inquiète, avec une expression du visage livide, et puis, à ce moment précis, je me sens étrangement énervé, j'ai l'envie de tout casser, elle me demande si ça va, je lui dis alors que c'est bizarre, j'allais très bien ce matin et d'un coup, j'ai envie de tout casser, elle me demande pourquoi, je lui réponds que j'aimerais bien en parler mais dehors, car il y a trop de personnes autour, et puis 10 min après je lui demande si ça va, et petit à petit elle me propose d'aller dehors, on se ballade, sans but précis, je raconte mon passé, mes envies de suicides, le harcèlement que j'ai subi, on discute, mais on se suit mutuellement, ce qui fait qu'on se retrouve dans des endroits absurdes, devant un grillage d'une enseigne, c'est intriguant, à ce moment je ressent un ressenti spécial et unique :La transcendance, l'harmonie pure et subtile, on a énormément de points communs, elle me raconte sa vie, je lui raconte la mienne, j'ai l'impression de me reconnaître en elle, c'est fou, elle a récupéré mon numéro de téléphone, et elle s'intéresse aux drogues, je sens déjà la lune de miel arriver... Enfin je vais pouvoir partager cet état de conscience modifié avec une personne formidable... et dire que tout à commencé quand j'ai arrêté de penser à ce que les autres pensaient, j'aime la vie, on m'a dit la vie est une chienne, alors je l'ai dressé.


Posté par : holipton | 17 janvier 2019 à  18:51

Remonter

Pied de page des forums