La naloxone / Les Blogs de PsychoACTIF
Blogs » Sambkh » 

La naloxone 



Bonjour la room

Vous le savez peut-être, vous pouvez vous procurer de la naloxone (Prenoxad chlorhydrate de naloxone) dans les CAARUD gratuitement (ils vous font passer une formation rapide) pour réagir en cas d'overdose d'opiacés. Il s'agit d'une seringue préremplie où vous injectez par étape. Cela peut éviter, dans l'attente des secours, une mort par overdose d'une personne. Personnellement je prends toujours mon kit naloxone dans mon sac lorsque je sors en club. Il reste dans le vestiaire mais peut toujours être utile en cas d'overdose. Avez-vous rencontré ce genre d'overdose en boîte ?
De même je garde toujours des antipsychotiques et des benzodiazépines si une personne fait un bad trip. Certains diront "à chacun sa merde". Mais en réalité vous arrive-t-il de veiller les uns sur les autres lorsque vous êtes en soirée où ne vous souciez que de vous-même ?
Je pose cette question parce que je me demande à quel degré l'individualisme fait-il partie de vos soirées. S'il vous arrive de voir quelqu'un en mal, préférez-vous continuer votre soirée tranquillement ou préférez-vous perdre de votre temps pour s'occuper de la personne ?

J'ai vu les deux types de cas, je ne sais pas si chacun mérite son bad, il n'avait qu'à faire attention, où êtes-vous altruiste et restez auprès de la personne quitte à gâcher une partie de votre soirée ?

J'aimerais savoir l'opinion que vous avez. Êtes-vous plutôt altruiste ou plutôt "chacun assume" ?

Catégorie : Opinion - 19 janvier 2020 à  16:25



Commentaires
#1 Posté par : Ocram 19 janvier 2020 à  16:56
Bonjour,

Overdoses d opiacé en boîte de nuit thinking...

Tu te balades avec des neuroleptiques et des benzodiazepines dans ton sac pour sauver des inconnus en soirée?

Tu te sentirais de filer une de ces molécules à quelqu’un que tu ne connais pas, ou tu n aurais absolument aucune idée sur sa consommation (quoi, comment, combien, il y a combien de temps)

Ce qui transpire de ton message, je trouve, c est que tu crèves d envie de pouvoir jouer les sauveurs...

Très franchement ça fout vraiment la trouille. Si t es en soirée t es en soirée. Si t es au boulot t es au boulot, il ne faut pas tout mélanger.

J aimerais vraiment pas que ma fille en boite qui ferais un malaise commence à se faire refiler des médoc par un superman à la manque qui serait probablement aussi sous prods...

Les mélanges c est rarement une bonne idée, que ça soit en terme de prods, ou de rôles...

Bref, prenez soins de vous et des autres ( et parfois là meilleurs choses à faire c est de ne rien faire sois même )

Ocram
Reputation de ce commentaire
 
D'accord avec toi !/Agartha

Posté par : Ocram | 19 janvier 2020 à  16:56

 
#2 Posté par : L'invisible 19 janvier 2020 à  17:15
Coucou !
Moi je trouve l'action d'enmener tout ça en pensant a tout le monde et pas QUE a toi magnifique.
Mais je comprends vraiment ocram du fait que c'est hyper compliqué de savoir ce qu'une personne a pris dans une soirée afin de ne pas créer de mauvaise interactions.
MAIS si par exemple tu rencontres quelqu'un en Bad a cause de lsd , et que lui et ses potes te confirme qu'il a pris que ça (pas de traitement ou autre produit consommé , pas d'allergie ) , ça pourrais éviter des séquelles psy a la personne ou au moins lui permettre de mieux vivre la fin du trip.
Néanmoins c'est vrai que c'est très compliqué d'avoir les éléments pour pouvoir se permettre de donner un cachetons a quelUun .
Mais je trouve que ton initiative est louable et fait du bien a entendre( ok a lire nieu)
Et si comme le dit ocram c'est un réel besoin d'être sauveur (très difficile a comprendre des fois notre inconscient nous y pousse sans qu'on en comprenne la raison) tu peut le faire de mille manière différente et a travers même tes actions quotidienne (écologie , associations d'aide envers le personnes / animaux ).
En espérant que mon msg t utile bisooooous.

Posté par : L'invisible | 19 janvier 2020 à  17:15

 
#3 Posté par : Sambkh 19 janvier 2020 à  18:04

Ocram a écrit

Bonjour,

Overdoses d opiacé en boîte de nuit thinking...

Tu te balades avec des neuroleptiques et des benzodiazepines dans ton sac pour sauver des inconnus en soirée?

Tu te sentirais de filer une de ces molécules à quelqu’un que tu ne connais pas, ou tu n aurais absolument aucune idée sur sa consommation (quoi, comment, combien, il y a combien de temps)

Ce qui transpire de ton message, je trouve, c est que tu crèves d envie de pouvoir jouer les sauveurs...

Très franchement ça fout vraiment la trouille. Si t es en soirée t es en soirée. Si t es au boulot t es au boulot, il ne faut pas tout mélanger.

J aimerais vraiment pas que ma fille en boite qui ferais un malaise commence à se faire refiler des médoc par un superman à la manque qui serait probablement aussi sous prods...

Les mélanges c est rarement une bonne idée, que ça soit en terme de prods, ou de rôles...

Bref, prenez soins de vous et des autres ( et parfois là meilleurs choses à faire c est de ne rien faire sois même )

Ocram

Ocram,
Je ne sais pas comment, dans ta ville, se déroulent les soirées, mais à Montpellier il existe malheureusement de nombreux after où les gens prennent à peu près tout. D'où ma question.

L'invisible a écrit

Coucou !
Moi je trouve l'action d'enmener tout ça en pensant a tout le monde et pas QUE a toi magnifique.
Mais je comprends vraiment ocram du fait que c'est hyper compliqué de savoir ce qu'une personne a pris dans une soirée afin de ne pas créer de mauvaise interactions.
MAIS si par exemple tu rencontres quelqu'un en Bad a cause de lsd , et que lui et ses potes te confirme qu'il a pris que ça (pas de traitement ou autre produit consommé , pas d'allergie ) , ça pourrais éviter des séquelles psy a la personne ou au moins lui permettre de mieux vivre la fin du trip.
Néanmoins c'est vrai que c'est très compliqué d'avoir les éléments pour pouvoir se permettre de donner un cachetons a quelUun .
Mais je trouve que ton initiative est louable et fait du bien a entendre( ok a lire nieu)
Et si comme le dit ocram c'est un réel besoin d'être sauveur (très difficile a comprendre des fois notre inconscient nous y pousse sans qu'on en comprenne la raison) tu peut le faire de mille manière différente et a travers même tes actions quotidienne (écologie , associations d'aide envers le personnes / animaux ).
En espérant que mon msg t utile bisooooous.

Je suis simplement ingénieur biomédical et pompier volontaire (je suis d'ailleurs étonné qu'il y ait si peu de données concernant les drogues et les overdoses dans la formation des PSE1, PSE2 et SAP1, des modules de secourisme qui correspondent à peu près à une centaine d'heure) donc pour l'engagement on fera la morale à d'autres personnes.

De plus il ne s'agit pas que de boîte de nuit il s'agit aussi de festival où le LSD est largement présent.


Bref si je comprends vous laissez à leur sort les personnes qui sont en bad.
Je voulais juste avoir un retour là-dessus.


Posté par : Sambkh | 19 janvier 2020 à  18:04

 
#4 Posté par : L'invisible 19 janvier 2020 à  19:23
Je vois pas d'où on laisse les gens a leurs sort , mon msg n'était pas pour te décourager dans ton action surtout si tu est pompier volontaire ! Bonne continuation

Posté par : L'invisible | 19 janvier 2020 à  19:23

 
#5 Posté par : Rick 19 janvier 2020 à  19:45

Sambkh a écrit

De même je garde toujours des antipsychotiques et des benzodiazépines si une personne fait un bad trip. Certains diront "à chacun sa merde". Mais en réalité vous arrive-t-il de veiller les uns sur les autres lorsque vous êtes en soirée où ne vous souciez que de vous-même ?

Salut !

Moi aussi j'ai toujours une benzodiazepine Xanax® (Alprazolam) , Rivotril® gouttes (Clonazepam), du Valium® (Diazepam) ainsi qu'un antipsychotique Tercian® (Cyamemazine) ou Loxapac® (Loxapine) pour moi.

Est ce que j'en donnerai aux autres? Des amis que je sitt ? A leur demande, après leurs avoirs exposés les risques avant le trip si je les sitt. A des inconnus? non, j'aurai peur qu'en cas d'effets indésirables problématiques, ils se retournent contre moi et je ne peux pas pratiquer la médecine hors cadre, illégalement.

Pour rappel :

les neuroleptiques (antipsychotiques) peuvent provoquer des effets indésirables graves comme les symptomes extra pyramidaux, ou un syndrome malin (nécessité d'observer les leucocytes)

Ex: effets indésirables Loxapine
Sédation
Dyskinésie
Torticolis spasmodique
Crise oculogyre
Trismus
Syndrome malin des neuroleptiques

C'est donc risqué les antipsychotiques, surtout si la personne n'a jamais pris la molécule auparavant. Après j'aime la loxapine car ça permet à la fois de casser le trip contrairement aux BZD qui ont plutôt tendance à les "ramollir", "amortir", "adoucir" mais aussi de faire dormir via la sédation. Or le sommeil est un bon refuger et c'est très réparateur. Le défaut c'est que ces AP ont une demi vie parfois longue, plus qu'un xanax et donc ça sédate parfois trop longtemps. Difficile de retourner au travail le lendemain matin après avoir pris un AP/NRLPT suite à un bad trip.


Je te rappel Sambkh, que tu engages ta responsabilité personelle et ta carrière en administrant des médicaments hors protocole. Tu devrais plutôt le faire avec l'accord protocolaire (qui existe) au téléphone par le médecin régulateur du 15, pour te couvrir (les enregistrements audios témoigneront en ta faveur), si l'équipe envoyé par le 112 va mettre des dizaines de minutes/heures à venir.

Reputation de ce commentaire
 
L'altruisme c'est important - sambkh

Posté par : Rick | 19 janvier 2020 à  19:45

 
#6 Posté par : Sambkh 19 janvier 2020 à  20:34

Rick a écrit

effets indésirables Loxapine
Sédation
Dyskinésie
Torticolis spasmodique
Crise oculogyre
Trismus
Syndrome malin des neuroleptiques

Le loxapac est vraiment le pire des neuroleptiques. Effectivement il y a des risques de dyskinésie et c'est même un antipsychotique trop fort dans ce cadre-là. Le tercian ou l'amisulpride ne provoquent pas ces effets indésirables, c'est pour cela qu'ils sont à préférer à la loxapine qui est pour moi un vrai poison réservé aux cas vraiment importants de psychiatrie.

C'est donc risqué les antipsychotiques, surtout si la personne n'a jamais pris la molécule auparavant. Après j'aime la loxapine car ça permet à la fois de casser le trip contrairement aux BZD qui ont plutôt tendance à les "ramollir", "amortir", "adoucir" mais aussi de faire dormir via la sédation. Or le sommeil est un bon refuger et c'est très réparateur. Le défaut c'est que ces AP ont une demi vie parfois longue, plus qu'un xanax et donc ça sédate parfois trop longtemps. Difficile de retourner au travail le lendemain matin après avoir pris un AP/NRLPT suite à un bad trip.

Il arrive même que la loxapine soit prise avec un antiparkinsonien (Lepticur) afin d'éviter les tremblements. Et puis comme tu dis ça met dans le brouillard, c'est pas l'idéal. Après tout dépend le cas mais un BZD peut parfois faire l'affaire.

Je te rappel Sambkh, que tu engages ta responsabilité personelle et ta carrière en administrant des médicaments hors protocole. Tu devrais plutôt le faire avec l'accord protocolaire (qui existe) au téléphone par le médecin régulateur du 15, pour te couvrir (les enregistrements audios témoigneront en ta faveur), si l'équipe envoyé par le 112 va mettre des dizaines de minutes/heures à venir.

Effectivement il peut y avoir une prescription téléphonique par le médecin régulateur des urgences, après n'importe qui est responsable de soi-même et peut prendre un cachet sans avoir l'aval du SAMU. Cependant rien n'empêche de demander un avis médical.


Posté par : Sambkh | 19 janvier 2020 à  20:34

 
#7 Posté par : joel92 19 janvier 2020 à  20:55
Euuh, le syndrome malin concerne aussi le tercian. En tous cas c'est sur la notice

Posté par : joel92 | 19 janvier 2020 à  20:55

 
#8 Posté par : Rick 19 janvier 2020 à  21:08

joel92 a écrit

Euuh, le syndrome malin concerne aussi le tercian. En tous cas c'est sur la notice

Et bien d'autres.
C'est pourquoi l'utilisation des neuroleptiques est plus risqué, plus complexe et dépends de plus de paramètres que les benzodiazépines.

Par exemple, si une personne a déjà toléré, n'a pas eu d'effets indésirables avec X neuroleptique. Lui donner ce neuroleptique limite les risques.

Alors que si elle n'en a jamais pris, on s'expose à de nombreux inconnus. En tout cas, jamais je n'en donnerai à un inconnu sans l'accord d'un médecin régulateur du 15 / samu par ex. un mother fucking neuroleptique. C'est archiviolent.

Et si j'en utilise, ou si mes amis en utilisent, je priviligierais le neuroleptique aux effets les plus courts pour qu'ils se remettent vites. Et si possible avec l'accord d'un soignant, je contacterai un médecin régulateur du SAMU.

Sambkh a écrit

Bref si je comprends vous laissez à leur sort les personnes qui sont en bad.
Je voulais juste avoir un retour là-dessus.

Hein?!  Tu dis qu'on "laisse crever" les gens en bad? qu'on fait de la non assistance à personne en danger?!
Non, tu n'as visiblement pas compris comment moi je fais de la RDR avec une personne en bad. Laisser "à leur sort" n'est jamais stipulé où que ce soit , par qui que ce soit, nul part. Et c'est la pire chose à faire, de laissé, seul, une personne qui bad. Je commence par travailler sur la musique, la lumière, la chaleur, une couverture, une boisson sans alcool. A la réconforter, l'écouter. A faire du care. Remonter le niveau de son (Mind)Set & Setting. Si la situation est incontrôlable, j'appel le 15 et je vois ce que le médecin me prescris, je ne raccroche pas et je lui donne le lieu exact du bad trip. Si ils souhaitent, au vu de mes compétences, des traitements alors je le fais.

En plus d'être méprisant, de dire "qu'on les laissent à leurs sorts" c'est complètement faux.

Le care ça fait partie de la RDR monsieur le pompier, vous n'êtes pas les seuls à prendre soin. Et on peut prendre soin et arrêter le bad d'une personne sans solutions médicamenteuses.  Il y a aussi les UDs avertis qui ramassent les peaux cassés, les "safe space" et chill tenus par les associations pour calmer les bads en évitant les urgences dans la mesure du possible. Descend de tes grands chevaux.  merci-1

/forum/uploads/images/1579/high-horse.png


Le loxapac est vraiment le pire des neuroleptiques. (...) la loxapine qui est pour moi un vrai poison

??!

La loxapine provoque moins d'effets extra pyramidaux, d'après les études épistémologiques que d'autres neuroleptiques. C'est une molécule populaire. Donc je ne vois pas trop pourquoi tu as une dent contre cette molécule-ci , j'en ai vu utilisé en soins à domicile chez un(e) patient(e) qui décartonnée. Deux jours, ça a bien marché. Elle ne dormait plus avec l'(hypo)manie et donc dormir n'était pas forcément mauvais pour elle dans ce cadre, d'après la médecin avec qui je travaillais. Je crois qu'une piqûre d'Halopéridol (Haldol®) dans la fesse, ça te fait dormir 3x plus longtemps de mémoire. Dès le lendemain, fini la "drogue que les voisins du dessus injectent dans le plafond pour me manipuler le cerveau" et les voix.

Bonne soirée à tous et toutes
merci pour le blog Sambkh , l'invisible, joel92 et Ocram
Amicalement Rick
merci-1

Reputation de ce commentaire
 
Non il ne s'enflamme pas, calme toi s'il te plaît :)
 
J'avoue, vieux mec va /Agartha

Posté par : Rick | 19 janvier 2020 à  21:08

 
#9 Posté par : Fluche 19 janvier 2020 à  21:21
Mon ex mari prenait du Loxapac quand il sentait qu'il perdait contact avec la réalité (Il est schizophrène). Avec 25 mg il perdait toute coordination musculaire et s'endormait en moins d'un quart d'heure. Il n'arrivait même pas à se redresser dans son lit jusqu'à la fin des effets, plusieurs heures plus tard. Les effets (sur lui) sont vraiment impressionnants, bien plus que du Tercian (qui l’assomme - comme tout le monde).

Posté par : Fluche | 19 janvier 2020 à  21:21

 
#10 Posté par : OrgaWZ 20 janvier 2020 à  02:13
Il faut différencier bad et bad, déjà, je pense. Quelqu'un qui "bad" en ayant juste trop fumé ou bouffé un space-truc trop chargé, par exemple, perso je lui offre des bonbons, du coca, et j'me fous un peu de sa gueule (gentiment ^^). Tant qu'il n'y a pas de risque, direct ou indirect, je laisse la personne suivre son chemin ; certaines mauvaises expériences nous en apprennent énormément...
Maintenant, s'il s'agit d'une personne que je connais, si je sais exactement ce qu'elle a consommé, que je connais un minimum ses antécédents, et que la situation l'exige, oui, il peut m'arriver de donner un benzo pour calmer. Jamais un neuroleptique, d'une j'en ai jamais sous la main et de deux c'est bieeeeen plus pointu à manier que les benzos (sans compter que ce sont des molécules que je connais assez peu, dans l'ensemble).
Si c'est un bad sous psychés, je mets la personne le plus à l'aise possible, en étant rassurant et SURTOUT, en lui rappelant que ce n'est qu'un produit dont les effets finiront forcément par se dissiper, et je garde l'option benzo en dernier recours.

Sinon, si je n'ai pas assez de renseignements, j'appelle les secours, tout simplement ^^

Posté par : OrgaWZ | 20 janvier 2020 à  02:13

 
#11 Posté par : OrgaWZ 20 janvier 2020 à  02:36
J'avoue, ça m'arrive même de "provoquer" certains bads quand il n'y a aucun danger (avec le cannabis exclusivement !).
Exemple tout con, une fois j'me suis retrouvé en soirée avec un gars qui se croyait plus fort que tout et tout le monde, je tape une douille tranquillement, le mec vient voir ça en mode "hahaha c'est quoi c'te douille d'enfant, moi j'coule 1g de beuh pure" etc etc, enfin vous voyez le genre.
Il a fini avec 0,3 de wax dans le gueubish et un peu de weed dessous, il a coulé le truc en faisant toujours le mariolle.......... Résultat un quart d'heure après il dormait lol
Reputation de ce commentaire
 
meilleur commentaire

Posté par : OrgaWZ | 20 janvier 2020 à  02:36

 
#12 Posté par : Sambkh 20 janvier 2020 à  08:06

Rick a écrit

joel92 a écrit

Euuh, le syndrome malin concerne aussi le tercian. En tous cas c'est sur la notice

Et bien d'autres.
C'est pourquoi l'utilisation des neuroleptiques est plus risqué, plus complexe et dépends de plus de paramètres que les benzodiazépines.

Par exemple, si une personne a déjà toléré, n'a pas eu d'effets indésirables avec X neuroleptique. Lui donner ce neuroleptique limite les risques.

Alors que si elle n'en a jamais pris, on s'expose à de nombreux inconnus. En tout cas, jamais je n'en donnerai à un inconnu sans l'accord d'un médecin régulateur du 15 / samu par ex. un mother fucking neuroleptique. C'est archiviolent.

Et si j'en utilise, ou si mes amis en utilisent, je priviligierais le neuroleptique aux effets les plus courts pour qu'ils se remettent vites. Et si possible avec l'accord d'un soignant, je contacterai un médecin régulateur du SAMU.

Il vaut mieux utiliser du tercian plutôt que du loxapac, c'est beaucoup moins fort et les effets indésirables sont beaucoup moins importants
J'ai demandé à un pharmacien si le tercian provoquait des dyskinésies et autant d''effets musculaire indésirables, il m'a répondu que non c'est pour cela qu'il est préférable d'utiliser du tercian au loxapac dans un contexte non psychiatrique.

Rick a écrit

Sambkh a écrit

Bref si je comprends vous laissez à leur sort les personnes qui sont en bad.
Je voulais juste avoir un retour là-dessus.

Hein?!  Tu dis qu'on "laisse crever" les gens en bad? qu'on fait de la non assistance à personne en danger?!
Non, tu n'as visiblement pas compris comment moi je fais de la RDR avec une personne en bad. Laisser "à leur sort" n'est jamais stipulé où que ce soit , par qui que ce soit, nul part. Et c'est la pire chose à faire, de laissé, seul, une personne qui bad. Je commence par travailler sur la musique, la lumière, la chaleur, une couverture, une boisson sans alcool. A la réconforter, l'écouter. A faire du care. Remonter le niveau de son (Mind)Set & Setting. Si la situation est incontrôlable, j'appel le 15 et je vois ce que le médecin me prescris, je ne raccroche pas et je lui donne le lieu exact du bad trip. Si ils souhaitent, au vu de mes compétences, des traitements alors je le fais.

En plus d'être méprisant, de dire "qu'on les laissent à leurs sorts" c'est complètement faux.

Le care ça fait partie de la RDR monsieur le pompier, vous n'êtes pas les seuls à prendre soin. Et on peut prendre soin et arrêter le bad d'une personne sans solutions médicamenteuses.  Il y a aussi les UDs avertis qui ramassent les peaux cassés, les "safe space" et chill tenus par les associations pour calmer les bads en évitant les urgences dans la mesure du possible. Descend de tes grands chevaux.  merci-1

Image: https://www.psychoactif.org/forum/uploa … -horse.png

Inutile de t'énerver, je préfère argumenter plutôt que la moquerie ce qui montre le niveau d'échange. Rien que pour aller chercher l'image tu as perdu quelques secondes de ta vie. Ce genre d'images ne me fait ni chaud ni froid. Si le débat est enflammé je préfère cela à une discussion toute molle où tout le monde est d'accord sur tout. Pour le coup, c'est un peu discréditant pour toi.

Rick a écrit

Le loxapac est vraiment le pire des neuroleptiques. (...) la loxapine qui est pour moi un vrai poison

??!

La loxapine provoque moins d'effets extra pyramidaux, d'après les études épistémologiques que d'autres neuroleptiques. C'est une molécule populaire. Donc je ne vois pas trop pourquoi tu as une dent contre cette molécule-ci , j'en ai vu utilisé en soins à domicile chez un(e) patient(e) qui décartonnée. Deux jours, ça a bien marché. Elle ne dormait plus avec l'(hypo)manie et donc dormir n'était pas forcément mauvais pour elle dans ce cadre, d'après la médecin avec qui je travaillais. Je crois qu'une piqûre d'Halopéridol (Haldol®) dans la fesse, ça te fait dormir 3x plus longtemps de mémoire. Dès le lendemain, fini la "drogue que les voisins du dessus injectent dans le plafond pour me manipuler le cerveau" et les voix.

Bonne soirée à tous et toutes
merci pour le blog Sambkh , l'invisible, joel92 et Ocram
Amicalement Rick
merci-1

Raté. Le loxapac est beaucoup plus puissant que le tercian et ses effets néfastes sont beaucoup plus importants. Pour dire cela il faut effectivement avoir testé, je ne sais pas si c'est ton cas mais pour moi c'est le cas. Je ne sais pas si tu as déjà vécu une dyskinésie mais c'est l'enfer et le loxapac en provoque de nombreuses. Non malheureusement la loxapine reste un poison antipsychotique qu'il vaut mieux garder soigneusement pour le milieu psychiatrique. C'est un produit très fort, qui peut provoquer des dyskinésies, qui te fait sommeiller énormément et quand je dis sommeiller c'est de te mettre dans un brouillard désagréable et puissant. Tu n'as qu'à lire le commentaire juste en dessous du tien.


Posté par : Sambkh | 20 janvier 2020 à  08:06

 
#13 Posté par : Sambkh 20 janvier 2020 à  08:12

Fluche a écrit

Mon ex mari prenait du Loxapac quand il sentait qu'il perdait contact avec la réalité (Il est schizophrène). Avec 25 mg il perdait toute coordination musculaire et s'endormait en moins d'un quart d'heure. Il n'arrivait même pas à se redresser dans son lit jusqu'à la fin des effets, plusieurs heures plus tard. Les effets (sur lui) sont vraiment impressionnants, bien plus que du Tercian (qui l’assomme - comme tout le monde).

Merci pour ton commentaire puisque visiblement Rick ne semble pas connaître ce produit. Le loxapac on le réserve vraiment aux personnes qui en ont besoin tandis que d'autres antipsychotiques comme le Solian ou le Tercian peuvent être utilisés de manière beaucoup plus quotidienne.

OrgaWZ a écrit

J'avoue, ça m'arrive même de "provoquer" certains bads quand il n'y a aucun danger (avec le cannabis exclusivement !).
Exemple tout con, une fois j'me suis retrouvé en soirée avec un gars qui se croyait plus fort que tout et tout le monde, je tape une douille tranquillement, le mec vient voir ça en mode "hahaha c'est quoi c'te douille d'enfant, moi j'coule 1g de beuh pure" etc etc, enfin vous voyez le genre.
Il a fini avec 0,3 de wax dans le gueubish et un peu de weed dessous, il a coulé le truc en faisant toujours le mariolle.......... Résultat un quart d'heure après il dormait lol

C'était pas vraiment un bad, c'était plutôt de l'amusement.

OrgaWZ a écrit

Il faut différencier bad et bad, déjà, je pense. Quelqu'un qui "bad" en ayant juste trop fumé ou bouffé un space-truc trop chargé, par exemple, perso je lui offre des bonbons, du coca, et j'me fous un peu de sa gueule (gentiment ^^). Tant qu'il n'y a pas de risque, direct ou indirect, je laisse la personne suivre son chemin ; certaines mauvaises expériences nous en apprennent énormément...
Maintenant, s'il s'agit d'une personne que je connais, si je sais exactement ce qu'elle a consommé, que je connais un minimum ses antécédents, et que la situation l'exige, oui, il peut m'arriver de donner un benzo pour calmer. Jamais un neuroleptique, d'une j'en ai jamais sous la main et de deux c'est bieeeeen plus pointu à manier que les benzos (sans compter que ce sont des molécules que je connais assez peu, dans l'ensemble).
Si c'est un bad sous psychés, je mets la personne le plus à l'aise possible, en étant rassurant et SURTOUT, en lui rappelant que ce n'est qu'un produit dont les effets finiront forcément par se dissiper, et je garde l'option benzo en dernier recours.

Sinon, si je n'ai pas assez de renseignements, j'appelle les secours, tout simplement ^^

Je suis tout à fait d'accord avec toi. Ici quand il m'arrive de parler de bad trip, c'est quand la personne se sent très mal. Le Bad Trip LSD par exemple est quelque chose de très désagréable à vivre et il est important de réagir quand on fait partie de l'entourage. On peut effectivement laisser la personne dans son trip, il en ressortira un peu traumatisé. Comme tu dis le mieux c'est de mettre la personne dans un meilleur contexte et d'administrer un benzo si tu en as un et que la personne n'a pas fait trop de mélanges. C'est beaucoup plus responsable. Merci pour ta réaction.


Posté par : Sambkh | 20 janvier 2020 à  08:12

 
#14 Posté par : OrgaWZ 20 janvier 2020 à  08:55
Ah putain ça, les bad trips aux psychés, c'est vrai que ça peut être vraiment invivable ! Surtout lorsque tu connais peu voire pas la personne... C'est vrai que dans ces cas là, si c'est raisonnable de le faire, un benzo est bieeen utile pour apaiser le truc !

(Par contre pour le coup de "provoquer" des bads, je m'amuse pas à ça avec n'importe qui, juste certains potes qui l'ouvrent trop de temps en temps ^^)

Posté par : OrgaWZ | 20 janvier 2020 à  08:55

 
#15 Posté par : Rick 20 janvier 2020 à  09:06
Bonjour psychoactif !

Sambkh a écrit

Inutile de t'énerver, je préfère argumenter plutôt que la moquerie ce qui montre le niveau d'échange.

Qu'elle énervement? je suis parfaitement calme. Ce n'est pas tes provocations de bas étages qui vont m'émoustiller. A la limite, j'étais amusé.

Moquerie suite à tes propos complètements stupides et méprisants que je remet ici :

"Bref si je comprends vous laissez à leur sort les personnes qui sont en bad.
Je voulais juste avoir un retour là-dessus."
lol le culot quoi

J'ai demandé à un pharmacien

Tu n'y connait presque rien en neuroleptique.
C'est ça la réalité.

Une personne qui a un minimum de savoir sur le sujet, que ce soit historique, pharmacologique, qui a utilisé des neuros de premières generation, etc. ne dira jamais ça de ces médicaments ou pire de la loxapine

Si tu n'as jamais utilisé la loxapine comme tranquillisant, c'est parce que tu es jeune. Et si tu l'avais fait, tu connaitrais ses grandes forces sur le sujet.

et te baser sur ton expérience ainsi que celle d'un pharmacien n'y changera rien... "la loxapine un poison" non mais tu t'es lu?


Il vaut mieux utiliser du tercian plutôt que du loxapac,

Contexte.

Rien que pour aller chercher l'image tu as perdu quelques secondes de ta vie.

Et je recommencerai :




Pour le coup, c'est un peu discréditant pour toi.

OULALLALALALA je me discredite quand je répond à "le loxapac est un poison" OUIN OUIN ma réputation (il n'y a pas de smiley qui pleure sur psychoactif, je crois que c'est parce qu'on a pas l'habitude de chouiner).


Raté. Le loxapac est beaucoup plus puissant que le tercian et ses effets néfastes sont beaucoup plus importants.

apprends à lire, c'est déjà un bon début.
J'ai marqué que la loxapine avait moins d'extrapyramidaux que certains neuroleptique, je n'ai pas prétendus autre chose. Par exemple je n'ai jamais prétendus que la loxapine était moins puissant que la Cyamémazine. Donc merci de ne pas surinterpréter mes propos, jeunes canaille demon1.

Les autres affirmations que tu sors de ton fondement, je pense que c'est des souhaits de ta part. Aucune idée.

La dyskinésie, dans ce genre d'utilisation tu peux déjà balayer les dyskinésie tardive. Hein. Et je te rappel que certaines molécules ont beaucoup de dyskinésie et très peu de dyskinésie tardive et inversement. wink

Je ne sais pas si tu as déjà vécu une dyskinésie mais c'est l'enfer et le loxapac en provoque de nombreuses. Non malheureusement la loxapine reste un poison antipsychotique

ok bombeiro.





Amicalement
Rick


Posté par : Rick | 20 janvier 2020 à  09:06

 
#16 Posté par : RandallFlag 20 janvier 2020 à  09:19
Le tercian ça doit aussi être au cas par cas.
J'en ai eu il y a très longtemps. (Y'a une 20 aine d'années). Mais je ne me rappelle plus le dosage.

Et c'est le seul neuroleptique que j'ai eu de prescris dans ma vie.
.
J'ai passé un mois dans le brouillard total. Après j'ai stoppé totalement car ça me bouffait la vie.

Au bout du 2ème jour de traitement je me suis retrouvé d'un coup avec les bras tout raides qui pointaient vers le plafond.
J'ai flippé a mort, mon médecin est venu en urgence de nuit pour me faire une piquouse de je ne sais quoi et dès le lendemain j'avais du lepticur a prendre avec mon traitement, ça ne s'est jamais reproduit par la suite.

Je suis peut être un cas rare, mais a l'époque ils (toubibs et pharmacien) n'étaient pas super étonné de cet effet secondaire.

Juste pour dire quoi....

Posté par : RandallFlag | 20 janvier 2020 à  09:19

 
#17 Posté par : OrgaWZ 20 janvier 2020 à  09:21
Dans tous les cas, il vaut mieux ne rien faire et appeler quelqu'un de compétent, urgences pompiers samu ou je ne sais qui, qu'aggraver les choses ! Autant un benzo n'aura peut-être pas beaucoup d'effet ou endormira la personne le temps du trip, autant un neuroleptique/AP personne sait comment on peut réagir, surtout pour qqn qui n'en a pas besoin ! Personnellement, tu me files un loxapac pendant un bad, y'a des chances qu'il y ait des morts, moi y compris...

Les neuroleptiques, j'ai l'impression qu'on y réagit tous différemment, et qu'en général quand on en a pas besoin, en prendre malgré tout est une putain de mauvaise idée. Chez moi en tout cas, ça passe vraiment pas. Alors que les benzos, les mauvaises réactions sont quand même BEAUCOUP plus rares, et leur action est chimiquement plus simple. Du coup franchement j'éviterais de filer un neuroleptique sans aucune assistance ni rien.

Sambkh tu m'as bien fait marrer, t'as une si mauvaise expérience que ça avec le loxapac ? J'en ai pris une fois j'ai cru mourir, j'aurais totalement pu tenir ce genre de propos lol

Posté par : OrgaWZ | 20 janvier 2020 à  09:21

 
#18 Posté par : Meumeuh 20 janvier 2020 à  09:42
Crotte j'ai effaçer mon post.... rlaaa je doit bouger

Posté par : Meumeuh | 20 janvier 2020 à  09:42

 
#19 Posté par : OrgaWZ 20 janvier 2020 à  09:43
Meumeuh : c'est parce qu'en intervenant au nom d'une asso, vous intervenez dans un cadre légal défini qui vous interdit de donner un quelconque médocs, là je pense qu'il était plutôt question de dépannage entre usagers !

Posté par : OrgaWZ | 20 janvier 2020 à  09:43

 
#20 Posté par : Sambkh 20 janvier 2020 à  09:43

Rick a écrit

Bonjour psychoactif !

Sambkh a écrit

Inutile de t'énerver, je préfère argumenter plutôt que la moquerie ce qui montre le niveau d'échange.

Qu'elle énervement? je suis parfaitement calme. Ce n'est pas tes provocations de bas étages qui vont m'émoustiller. A la limite, j'étais amusé.

Moquerie suite à tes propos complètements stupides et méprisants que je remet ici :

"Bref si je comprends vous laissez à leur sort les personnes qui sont en bad.
Je voulais juste avoir un retour là-dessus."
lol le culot quoi

Je ne provoque personne tu t'énerves tout seul la preuve avec ton image. À qui penses-tu faire croire le contraire ? Ce n'est pas de ma faute si tu t'es senti visé par la remarque que j'ai faite.

J'ai demandé à un pharmacien

Tu n'y connait presque rien en neuroleptique.
C'est ça la réalité.

Une personne qui a un minimum de savoir sur le sujet, que ce soit historique, pharmacologique, qui a utilisé des neuros de premières generation, etc. ne dira jamais ça de ces médicaments ou pire de la loxapine

Si tu n'as jamais utilisé la loxapine comme tranquillisant, c'est parce que tu es jeune. Et si tu l'avais fait, tu connaitrais ses grandes forces sur le sujet.

et te baser sur ton expérience ainsi que celle d'un pharmacien n'y changera rien... "la loxapine un poison" non mais tu t'es lu?

j'ai justement utilisé la loxapine, c'est là où tu te trompes parce que je parle d'expérience et pas seulement théoriquement tel que tu le fais. tu me parles de connaissance pharmacologique là ça m'amuse. Il est facile de parler en théorie la pratique est un peu différente, et encore une fois entre la loxapine et le tercian je parlerai toujours en faveur du tercian et une personne qui connaissant un minimum ne te diras pas le contraire, et quand je parle de connaissance je parle d'avoir expérimenté. Quant au reste de tes provocations elle ne me font ni chaud ni froid. Et pardonne-moi mais je pense que les conseils d'un pharmacien ainsi que son propre vécu sont largement plus crédibles que les salades que tu me sors. Peut-être que tu devrais essayer et te rendre contre par toi-même que ce que tu racontes est complètement bidon.


Posté par : Sambkh | 20 janvier 2020 à  09:43

 
#21 Posté par : Rick 20 janvier 2020 à  09:49

Sambkh a écrit

Je ne provoque personne tu t'énerves tout seul la preuve avec ton image. À qui penses-tu faire croire le contraire ? Ce n'est pas de ma faute si tu t'es senti visé par la remarque que j'ai faite.

c'est pas de énervement mais de l'AMUSEMENT

c'est deux sentiments différents

regarde

exemple 1 :
Je roule derrière un camion qui fait tomber un gravier sur mon par brise et le fissure, j'exprime de l'enervement.

exemple 2 :
je vois GI JOE LE REVEIL DU COBRA de 2009 avec l'antartique qui coule, j'éprouve de l'amusement.

Ce n'est pas à toi d'intéreprêter mon ressentis, face aux énormités hilarantes que tu fais. Comme ton affirmation, à se rouler par terre, que la loxapine est un poison.


j'ai justement utilisé la loxapine, c'est là où tu te trompes parce que je parle d'expérience et pas seulement théoriquement tel que tu le fais.

Ah donc, ma pratique clinique, toute mon expérience, pouf disparus.
Tu es une sorte de magicien?


Posté par : Rick | 20 janvier 2020 à  09:49

 
#22 Posté par : Sambkh 20 janvier 2020 à  10:19

Rick a écrit

Ah donc, ma pratique clinique, toute mon expérience, pouf disparus.
Tu es une sorte de magicien?

L'argument d'autorité c'est assez simple. Les médecins se contredisent déjà entre-eux, je ne vais donc pas accorder plus de crédit à n'importe qui. Le domaine de la pharmacologie j'y suis également. On peut avoir des avis divergents, je les accepte totalement et j'accepte totalement un débat enflammé, c'est d'ailleurs le but d'un débat, ce qui est moins acceptable de c'est la moquerie gratuite qui n'a rien à faire dans un débat comme celui-ci.


Posté par : Sambkh | 20 janvier 2020 à  10:19

 
#23 Posté par : Rick 20 janvier 2020 à  10:33
Non ce n'est plus gratuit à partir du moment où tu considère la loxapine comme un poison

Et parler d'arguments d'autorité avec moi après m'avoir dit " contrairement à toi j'ai de la pratique " gonflé au bas mot
Reputation de ce commentaire
 
oui

Posté par : Rick | 20 janvier 2020 à  10:33

 
#24 Posté par : Sambkh 20 janvier 2020 à  10:43

Rick a écrit

Non ce n'est plus gratuit à partir du moment où tu considère la loxapine comme un poison

Et parler d'arguments d'autorité avec moi après m'avoir dit " contrairement à toi j'ai de la pratique " gonflé au bas mot

Si tu veux jouer l'étymologie toute substance médicamenteuse est un poison. C'est d'ailleurs pour cela que le grec ancien pharmacon désigne aussi bien un poison qu'un médicament car tout est dans la dose.  On administre des poisons pour soigner. Jouer sur l'étymologie c'est uniquement ce mot-là qui te bloque alors allons-y. Si tu penses que rien n'est toxique dans les médicaments. Oui la loxapine et un poison qui peut se révéler utile à une certaine dose. Ingère 3 boîtes de loxapac 100 mg et on verra si ce n'est pas un poison.

Quant à l'argument d'autorité je crois que c'est un peu toi qui me sors que le pharmacien n'y connait rien alors que c'est le spécialiste des substances vénéneuses et médicaments, et qui me joue la carte de la personne qui parle uniquement en théorie.

Reputation de ce commentaire
 
Tu dis toi même que les médecins se contredisent la dessus

Posté par : Sambkh | 20 janvier 2020 à  10:43

 
#25 Posté par : Ocram 20 janvier 2020 à  11:00

a écrit

Sambkh

Bonjour,

Ça en devient ridicule et risible. Je te rappelle quand même que c est toi qui arrive en disant à tout le monde que tu te pointe en soirée avec les poches remplies des Benzos et de neuros dans le cas ou tu pourrais jouer les sauveurs.

Certaines personnes (dont moi) on émit quelques doutes sur ce genre de manip et toi tu en as conclu que l on préfère laisser les gens dans leur merde.

Résultat des courses tu sembles infiniment vexé et mtn tu nous sors de l étymologie de bas étage pour essayer de garder la tête haute...

Je crois que tout le monde à compris mtn que tu trolles, t en a bien le droit mais sache que cela ne te grandis pas...

Courage pour la suite.

Ocram


Posté par : Ocram | 20 janvier 2020 à  11:00

 
#26 Posté par : joel92 20 janvier 2020 à  11:03
Rohlolo t'es matrixé Sambkh.

Franchement les réponses aux neuroleptiques de premières générations sont très très variables en fonction des personnes. Ce n'est pas parce que toi tu as ressenti de tels effets avec le loxapac que c'est pareil pour tout le monde. Certaines personnes tolèrent beaucoup mieux le loxapac que le tercian.

Rick te répond avec des vraies données et toi tu réponds avec des faux arguments basés sur l'affect genre "bouh tu t’énerves la honte".


Au delà des neuros, même donner des benzos à des gens en soirée je trouve ça complètement inapproprié, parce que en général en soirée les gens consomment un peu d'alcool et c'est bien connu : benzos + alcool = black-out.
Ça se potentialise fort et à faible dose.
Quelqu'un peut tout à fait accepter un xanax parce qu'ils se sent mal et finir sa soirée encore plus mal parce que acide+xan+quelques verres, bah j'ai jamais essayé mais me connaissant ça finirait pas super bien.
(J'ai déjà expérimenté alcool+acide et alcool+benzo, dans les deux cas c'est pas franchement beau à voir).

A moins de veiller sur la personne le reste de la soirée ensuite, je trouves ça complètement irresponsable.
Même sans alcool on réagit tous très différemment aux benzos. Il y a des personnes chez qui le xan peut induire de la désinhibition, et des comportements assez étranges. C'est le cas avec le xanax mais peut être avec d'autres benzos. Perso le valium si j'en prends sans dormir ça me désinhibe complètement et je peux faire des choses un peu débiles, même sans alcool.

Du coup, quelqu'un en bad de psyché qui accepte parce qu'elle est en détresse et qui risque de faire plus de la merde qu'autre chose -franchement tu sais pas ce qui peut se passer-. Déjà tu t'exposes vis-à-vis de la justice. Mais surtout, tu ne sais pas ce qui peut arriver.

Ce que j'en pense c'est que tu ne peux pas substituer une équipe hospitalière à toi tout seul en soirée. Si tu donnes des médicaments à quelqu'un en détresse, il doit y avoir un suivi médical et psychologique.


Les gens sont grands, s'ils veulent garder un ou quelques comprimés sur eux, en cas de bad, qu'ils le fassent.

La vérité c'est que réconforter les gens, les éloigner un peu du son, leur donner à boire, à manger, les aider à retrouver leurs potes, leur dire que ça va forcément finir par passer, peu importe, c'est beaucoup plus rassurant que de leur filer un comprimé.

Rappelez moi de ne jamais aller faire la fête à Montpellier svp je ne voudrais pas finir chez des inconnus avec du tercian dans le corps parce que j'ai dis que j'étais anxieux...

Franchement je te conseilles d'arrêter de faire ça, tu crois que t'es un genre de sauveur, t'as peut-être des choses à te prouver mais c'est loin d'être l'idée du siècle.
Et s'il te  plais arrête de faire passer les autres pour des raclures avec tes phrases du style "Êtes-vous plutôt altruiste ou plutôt "chacun assume" ?".

C'est complètement hors propos, on est sur un forum de réduction des risques... Si ta démarche s'inscrivait dans cette direction, tu aurais pu formuler les choses de cette manière : "est-ce safe de donner des benzos/neuroleptiques à des inconnus en bad en soirée ?". Ensuite on aurait pu en discuter. Là, vu comment tu formules les choses il n'y a même pas de discussion possible au final.

Et les choses ne sont pas aussi simple que :
1/ "Etre altruiste"
2/ "chacun assume"

Parce que, oui, d'un côté, chacun assume... Le mec qui connait tout mieux que tout le monde sur la drogue et qui a peur de rien, je préfère qu'il fasse un bad à l'acide, tant que sa santé et sa vie ne sont pas en jeu... Et veiller un peu sur lui, l'aider à retrouver ses potes ou quoi. Que de lui filer des cachetons. Si ça peut servir de leçon pour que la fois prochaine il y aille plus doucement... Why not. Si ça se trouve ça peut sauver une vie.

Du coup en fait tu peux "être altruiste" et laisser la personne assumer.

Par contre quelqu'un d'assez inexpérimenté, anxieux, qui a entendu des légendes urbaines sur les psychés et qui regrette... Bah la pareil, il vaut mieux le rassurer, veiller sur lui que lui filer des cachetons.

Bref je le répète : Ce n'est pas une bonne idée. Tu n'es pas une équipe médicale à toi tout seul. Un médicament ça peut aider mais ça nécessite une surveillance particulière. Tu n'es pas un héros, cela n'existe pas. Il faut arrêter d'être manichéen, la vie c'est pas tout blanc ou tout noir.
Reputation de ce commentaire
 
D'accord, s'entraider n'est pas "sauver" comme nous l'entendons...
 
On peut faire bien plus de mal que de bien même avec de bonnes intentions
 
Clair, bien argumenté et pas con du tout! Mas

Posté par : joel92 | 20 janvier 2020 à  11:03

 
#27 Posté par : joel92 20 janvier 2020 à  11:14
S'il te plais n'essaies pas de contre-argumenter. Tu dis aux autres qu'ils s'énervent tout seuls, qu'ils se moquent, qu'ils n'argumentent pas, qu'ils ne débattent pas mais en fait si les forumers n'avaient pas réagi, il n'y aurait tout simplement pas eu de débat parce que tu commence par te placer comme celui qui a raison et tu attends que des usagers viennent te dire que c'est super ce que tu fais.

Mais, de mon point de vue c'est toi qui t'énerves, qui n'acceptes pas d'avoir tort et qui utilises des arguments fallacieux, ne laisses aucune place au doute et à la remise en question. Pas les autres.

Parce qu'en fait : Nous ne faisons pas ce que tu fais.

He oui... Ok les tournures de phrases sont peut-être incisives. Mais c'est pas nous qui nous baladons dans les clubs et les afters de Montpellier avec une armoire à pharmacie sur nous.

Tu ne peux pas nous reprocher d’émettre des doutes quant à tes pratiques, sachant que nous, nous ne nous amusons pas à jouer les apprentis psychiatres matrixés.
Reputation de ce commentaire
 
+1 (Prescripteur)

Posté par : joel92 | 20 janvier 2020 à  11:14

 
#28 Posté par : Rick 20 janvier 2020 à  11:23

si tu veux jouer l'étymologie toute substance médicamenteuse est un poison. C'est d'ailleurs pour cela que le grec ancien pharmacon désigne aussi bien un poison qu'un médicament car tout est dans la dose.  On administre des poisons pour soigner. Jouer sur l'étymologie c'est uniquement ce mot-là qui te bloque alors allons-y. Si tu penses que rien n'est toxique dans les médicaments. Oui la loxapine et un poison qui peut se révéler utile à une certaine dose. Ingère 3 boîtes de loxapac 100 mg et on verra si ce n'est pas un poison.

Je suis explosé de rire,  tu crois t'en tirer aussi facilement ? Par l'étymologie ?! Et tu es sur psychoactif pas drogues.org ne croit pas que tu va apprendre à qui que ce soit sur LES utilisations du mot poison ici.

Et ton argument des 5 boîtes et aussi valable que celui de la personne qui boit 50 litres d'eau et meurs suite à un déséquilibre ionique.


Quant à l'argument d'autorité je crois que c'est un peu toi qui me sors que le pharmacien n'y connait rien

J'ai jamais dit cela sur les pharmacien,  réapprend à lire BIS et à ne pas surinterpreter à ta convenance /avantage.

alors que c'est le spécialiste des substances vénéneuses et médicaments, et qui me joue la carte de la personne qui parle uniquement en théorie.

Après de longues études de qualité, la majorité des pharmaciens exercent dans une pharmacie de ville ou de village, dans un rayon faible.  Pour moi il font partie du circuit de soin,  légèrement dans les cas graves.  Beaucoup plus intensément dans le soin au quotidien. Soit le gros du travail et je les salut d'ailleurs. Mais ton pote à la compote c'est pas LABORIT hein.


Posté par : Rick | 20 janvier 2020 à  11:23

 
#29 Posté par : Sambkh 20 janvier 2020 à  12:02

Ocram a écrit

a écrit

Sambkh

Bonjour,

Ça en devient ridicule et risible. Je te rappelle quand même que c est toi qui arrive en disant à tout le monde que tu te pointe en soirée avec les poches remplies des Benzos et de neuros dans le cas ou tu pourrais jouer les sauveurs.

Certaines personnes (dont moi) on émit quelques doutes sur ce genre de manip et toi tu en as conclu que l on préfère laisser les gens dans leur merde.

Résultat des courses tu sembles infiniment vexé et mtn tu nous sors de l étymologie de bas étage pour essayer de garder la tête haute...

Je crois que tout le monde à compris mtn que tu trolles, t en a bien le droit mais sache que cela ne te grandis pas...

Courage pour la suite.

Ocram

"Jouer les sauveurs" je ne dirais pas, en revanche aider une personne en difficulté je dis oui. A chacun sa conception des soirées et de l'altruisme, je ne critiquerai pas ceux qui sont simples observateurs. Tu dois avoir un côté Marseillais parce que me remplir les poches c'est un peu osé, je ne pense pas que le vigile me laisserait rentrer, il prendrait ça pour des ecstasy. Ce n'est pas parce que je ne suis pas d'accord avec toi et avec quelques-uns sur ce forum que je suis forcément un troll, tu as le droit de ne pas être d'accord, cela ne t'empêche pas d'être correct envers ma personne. "Tout le monde"  n'est pas toi. La différence entre vous et moi c'est peut-être que je vous respecte davantage dans ma façon de m'exprimer. Quand je ne suis pas d'accord avec quelqu'un je ne l'insulte pas.

joel92 a écrit

Rohlolo t'es matrixé Sambkh.

Franchement les réponses aux neuroleptiques de premières générations sont très très variables en fonction des personnes. Ce n'est pas parce que toi tu as ressenti de tels effets avec le loxapac que c'est pareil pour tout le monde. Certaines personnes tolèrent beaucoup mieux le loxapac que le tercian.

Rick te répond avec des vraies données et toi tu réponds avec des faux arguments basés sur l'affect genre "bouh tu t’énerves la honte".


Au delà des neuros, même donner des benzos à des gens en soirée je trouve ça complètement inapproprié, parce que en général en soirée les gens consomment un peu d'alcool et c'est bien connu : benzos + alcool = black-out.
Ça se potentialise fort et à faible dose.
Quelqu'un peut tout à fait accepter un xanax parce qu'ils se sent mal et finir sa soirée encore plus mal parce que acide+xan+quelques verres, bah j'ai jamais essayé mais me connaissant ça finirait pas super bien.
(J'ai déjà expérimenté alcool+acide et alcool+benzo, dans les deux cas c'est pas franchement beau à voir).

A moins de veiller sur la personne le reste de la soirée ensuite, je trouves ça complètement irresponsable.
Même sans alcool on réagit tous très différemment aux benzos. Il y a des personnes chez qui le xan peut induire de la désinhibition, et des comportements assez étranges. C'est le cas avec le xanax mais peut être avec d'autres benzos. Perso le valium si j'en prends sans dormir ça me désinhibe complètement et je peux faire des choses un peu débiles, même sans alcool.

Du coup, quelqu'un en bad de psyché qui accepte parce qu'elle est en détresse et qui risque de faire plus de la merde qu'autre chose -franchement tu sais pas ce qui peut se passer-. Déjà tu t'exposes vis-à-vis de la justice. Mais surtout, tu ne sais pas ce qui peut arriver.

Ce que j'en pense c'est que tu ne peux pas substituer une équipe hospitalière à toi tout seul en soirée. Si tu donnes des médicaments à quelqu'un en détresse, il doit y avoir un suivi médical et psychologique.


Les gens sont grands, s'ils veulent garder un ou quelques comprimés sur eux, en cas de bad, qu'ils le fassent.

La vérité c'est que réconforter les gens, les éloigner un peu du son, leur donner à boire, à manger, les aider à retrouver leurs potes, leur dire que ça va forcément finir par passer, peu importe, c'est beaucoup plus rassurant que de leur filer un comprimé.

Rappelez moi de ne jamais aller faire la fête à Montpellier svp je ne voudrais pas finir chez des inconnus avec du tercian dans le corps parce que j'ai dis que j'étais anxieux...

Franchement je te conseilles d'arrêter de faire ça, tu crois que t'es un genre de sauveur, t'as peut-être des choses à te prouver mais c'est loin d'être l'idée du siècle.
Et s'il te  plais arrête de faire passer les autres pour des raclures avec tes phrases du style "Êtes-vous plutôt altruiste ou plutôt "chacun assume" ?".

C'est complètement hors propos, on est sur un forum de réduction des risques... Si ta démarche s'inscrivait dans cette direction, tu aurais pu formuler les choses de cette manière : "est-ce safe de donner des benzos/neuroleptiques à des inconnus en bad en soirée ?". Ensuite on aurait pu en discuter. Là, vu comment tu formules les choses il n'y a même pas de discussion possible au final.

Et les choses ne sont pas aussi simple que :
1/ "Etre altruiste"
2/ "chacun assume"

Parce que, oui, d'un côté, chacun assume... Le mec qui connait tout mieux que tout le monde sur la drogue et qui a peur de rien, je préfère qu'il fasse un bad à l'acide, tant que sa santé et sa vie ne sont pas en jeu... Et veiller un peu sur lui, l'aider à retrouver ses potes ou quoi. Que de lui filer des cachetons. Si ça peut servir de leçon pour que la fois prochaine il y aille plus doucement... Why not. Si ça se trouve ça peut sauver une vie.

Du coup en fait tu peux "être altruiste" et laisser la personne assumer.

Par contre quelqu'un d'assez inexpérimenté, anxieux, qui a entendu des légendes urbaines sur les psychés et qui regrette... Bah la pareil, il vaut mieux le rassurer, veiller sur lui que lui filer des cachetons.

Bref je le répète : Ce n'est pas une bonne idée. Tu n'es pas une équipe médicale à toi tout seul. Un médicament ça peut aider mais ça nécessite une surveillance particulière. Tu n'es pas un héros, cela n'existe pas. Il faut arrêter d'être manichéen, la vie c'est pas tout blanc ou tout noir.

Merci pour ta réponse intéressante qui vaut 1000 fois ce que j'ai pu lire de la part des autres. Nous allons pouvoir parler sérieusement.
Mon expérience avec le loxapac est certes déplaisante elle l'est beaucoup moins avec le tercian, quand je parle d'expérience je n'impose pas mon expérience à tout le monde. Mais il y a des données pharmacologiques qui montrent clairement que les dyskinésies apparaissent beaucoup moins avec le tercian plutôt qu'avec le loxapac. Un tercian 25 mg n'a pas le même effet qu'un loxapac 25 mg. Les effets sont très différents, effectivement d'une personne à l'autre les effets peuvent varier mais dans la majeure partie des cas, on réserve le loxapac aux cas de psychiatrie quand les thérapies anxiolytiques de première intention n'ont pas fonctionnées. Le tercian lui n'est pas utilisé dans le même cadre. Il est même parfois, selon certains médecins, utilisé dans le sevrage alcoolique et du cannabis. Ses effets sont beaucoup moins forts, et en terme de tranquillisant majeur le loxapac est beaucoup plus puissant. Ses effets sédatifs sont beaucoup plus importants que ceux du tercian ou même du solian dont on parle très peu. Car oui le solian ou amisulpride est également un neuroleptique utilisé pour traiter la schizophrénie. Sur ce blog je me posais une simple question : comment réagissent les gens en cas de Bad Trip notamment au LSD quand ils en sont spectateurs. Quiconque as déjà vécu un bad trip au LSD sait à quel point cela peut être traumatisant. Alors oui, n'en déplaise à certains, je préfère calmer le jeu c'est-à-dire ne pas laisser la personne dans son état. La discussion, grâce à certains, s'est transformée en "tu joues au sauveur", "on administre rien à une personne sans savoir ce qu'elle a pris", etc. Pour moi ce n'est ni plus ni moins que de la mauvaise foi. Bien évidemment, si j'ai une benzodiazépine sur moi, je vais en faire usage.
En ce qui concerne le mélange benzodiazépine plus alcool nous savons très bien que dans les deux cas nous jouons sur la voie GABAergique, il ne manque plus que de rajouter du GBL/GHB et le tour est joué pour une overdose. Je ne fais donc pas cela bêtement, mais je crois que certains ne l'ont pas compris. Un neuroleptique peut stopper un bad trip,  cela peut se révéler efficace, c'est simplement ce que je veux faire admettre. En ce qui concerne et les amphétamines et les cathinones, c'est exactement la même chose. Je ne me prends pas pour un médecin mais je sais qu'une benzodiazépine peut aider à la redescente. Bien évidemment, nous avons tous des métabolismes différents, des gabarits différents, des sexes différents, et cette façon d'assimiler les produits de façon différente rend difficile la prescription. Pour avoir fait de nombreuses soirées avec des médecins, ils sont au même niveau et ne m'ont contredit sur aucun point. Car je vous assure que les jeunes médecins savent faire la fête et s'administrent eux-mêmes ce qu'il m'est arrivé de proposer ici. Pour anecdote j'ai même vu des médecins, avec qui je faisais un after, qui ont téléphoné à la pharmacie de garde pour savoir s'ils avaient de la ritaline et du diazépam. L'argument d'autorité est donc complètement déplacé, comme j'ai pu le lire plus haut.

Pour le reste je pense que Rick et Ocram sont simplement dans la provocation, ou alors ne comprennent pas ma démarche et ne souhaitent
pas d'un débat sérieux. Tant pis pour eux, j'arrête les frais les concernant.


Posté par : Sambkh | 20 janvier 2020 à  12:02

 
#30 Posté par : Sambkh 20 janvier 2020 à  12:11

joel92 a écrit

S'il te plais n'essaies pas de contre-argumenter. Tu dis aux autres qu'ils s'énervent tout seuls, qu'ils se moquent, qu'ils n'argumentent pas, qu'ils ne débattent pas mais en fait si les forumers n'avaient pas réagi, il n'y aurait tout simplement pas eu de débat parce que tu commence par te placer comme celui qui a raison et tu attends que des usagers viennent te dire que c'est super ce que tu fais.

Mais, de mon point de vue c'est toi qui t'énerves, qui n'acceptes pas d'avoir tort et qui utilises des arguments fallacieux, ne laisses aucune place au doute et à la remise en question. Pas les autres.

Parce qu'en fait : Nous ne faisons pas ce que tu fais.

He oui... Ok les tournures de phrases sont peut-être incisives. Mais c'est pas nous qui nous baladons dans les clubs et les afters de Montpellier avec une armoire à pharmacie sur nous.

Tu ne peux pas nous reprocher d’émettre des doutes quant à tes pratiques, sachant que nous, nous ne nous amusons pas à jouer les apprentis psychiatres matrixés.

Joel92, je suis tout à fait ouvert au débat et j'apporte des arguments, ce que je lis en retour c'est de l'énervement des moqueries bref je ne sais pas si cela a quelque chose à faire dans un débat. Mais tu as raison, je pense que si les réponses deviennent pernicieuses et nuisent au débat, je m'arrêterai là pour les laisser en famille. Je ne dis absolument pas que j'ai raison et je demande justement la contradiction mais la contradiction peut se faire de plusieurs façons : elle peut se faire de façon hautaine comme j'ai pu le voir, ou elle peut se faire de façon simplement calme et argumentée. Quand tu commences à voir des images de chevaux dans un débat que tu veux sérieux, c'est vrai que l'on peut se poser quelques questions. Pour ma part je ne répondrai plus aux provocations de certains qui semblent spécialisés là-dedans.

Amicalement
Sambkh


Posté par : Sambkh | 20 janvier 2020 à  12:11

 
#31 Posté par : Ocram 20 janvier 2020 à  12:27

a écrit

Sambkh

Re,

Je pense que tu fais bien de t arrêter là effectivement.

On laissera aux futurs lecteurs le soin de se faire de leur propre opinion...

Je te souhaite une belle suite de carrière en tant que SuperBenzoMan.

Bien à toi.

Ocram

Reputation de ce commentaire
 
Merci rdr man ;) Randall

Posté par : Ocram | 20 janvier 2020 à  12:27

 
#32 Posté par : OrgaWZ 20 janvier 2020 à  13:20
J'espère vraiment pas te croiser en soirée en bad, c'est un coup à crever !
Je reste sur ma position initiale, s'il s'agit d'une personne que je connais, si je sais exactement ce qu'il/elle a consommé, que je connais un minimum ses antécédents, ses traitements éventuels et que la situation l'exige vraiment, oui, il peut m'arriver de donner un benzo pour calmer, mais c'est vraiment en cas d'urgence absolue.

Posté par : OrgaWZ | 20 janvier 2020 à  13:20

 
#33 Posté par : Rick 20 janvier 2020 à  14:21

joel92 a écrit

Ce n'est pas parce que toi tu as ressenti de tels effets avec le loxapac que c'est pareil pour tout le monde. Certaines personnes tolèrent beaucoup mieux le loxapac que le tercian.

Spoiler

Ce que tu dis là au dessus Joel, c'est UBER important.
respect-2 c'est une des étapes, une des réalisations les plus importantes pour les prescripteurs, pharmaciens et pharmacologues voir même les chimistes qui imaginent sur le papier les molécules de demain avant de les synthétiser physiquement pour leur laboratoire.

Nous sommes tous différent, l’épistémologie permet de tracer des médiane, des tendance et qui peuvent nous démontrer scientifiquement que "X médicament fait prendre plus de poids [en général] que Y" etc.
Et c'est pareil pour le récréatif : je HAIS la mdma et j'aime la BK MDMA. Mon voisin ADORE la MDMA et trouve la BK mdma pâle copie. Sur les mêmes échantillons. On est pas égaux.

Et c'est exactement pour ça qu'on ne peut pas se baser sur nos ressentis, l'expériences des médecins, des infirmiers, des pharmaciens. Leur échantillon n'est pas représentatif. De plus, ils sont en plein dans l'échantillon eux même, ce qui biaise les résultats, leurs perceptions, leurs observations etc. D'où la nécessité des doubles aveugles + placebo. Alors parfois c'est dur pour nous , en tant que pro, de nous dire "non il ne faut pas que je me fie à mes observations" et pourtant, il faut se faire violence.





@Sambkh :

j'ai été le dernier à te défendre et à être bienveillant envers toi sur tes deux derniers topics, je n'ai aucun affect te concernant tu n'es pour moi encore qu'une bouillie de quelques pixels alignés sur 6 lettres. J'espère qu'on deviendra amis et qu'on aura encore d'autres débats intéressants.

Si je peux te donner un conseil, c'est de parler en "JE".

exemple dit par Jack , jack est un personnage fictif:

1) Parlé en Je :

"Je trouve que la loxapine est une cochonnerie voir un poison enfin le mot est un peu connoté les amis mais désolé pour moi c'est vraiment crade comme effets. Par exemple cela sédate trop même par voie orale. . Dans mon expérience personnel, je préfère un neuroleptique moins sédatif comme le tercian.[même si ça n'a pas beaucoup de sens car la sédation est parfoirs nécessaire +++ dans certains CONTEXTES]. Je préfère le tercian, même si sa demi vie d'élimination est plus longue de 2H. (10h, 8h pour la loxapine).


VERSUS

2) Parlé en généralité universel , "ma voix est la vérité!!! *bruit de tonerre*" :

La loxapine est un poison, c'est de la merde. C'est une camisole chimique pour soumettre chimiquement les patients psy. L'objectif est de les rendres livides et baveux, asthéniques, pour que les patients soient moues et facile à surveiller/contrôler en unité fermé. C'est le genre de médicament qui rend moue du bulbe et stupide. De plus, la molécule rend homosexuel comme le cannabis du lobby lgbt (source: évian+secretnews+gorafi)


Pour détendre l'atmosphère :

Le lobby LGBTQ fait pousser du cannabis arc-en-ciel qui rend homosexuel
Rainbow Weed, l’herbe qui rend aussi gay que gai … un cannabis génétiquement modifié contenant le gène de l’homosexualité est distribué gratuitement aux jeunes adolescents par le puissant lobby LGBTQ.

/forum/uploads/images/1579/rainbowweed.jpg



https://secretnews.fr/2019/06/12/lobby- … omosexuel/

(je dis des bêtises par la bouche de jack)

Posté par : Rick | 20 janvier 2020 à  14:21

 
#34 Posté par : LLoigor 20 janvier 2020 à  15:41

Sambkh a écrit

Mon expérience avec le loxapac est certes déplaisante elle l'est beaucoup moins avec le tercian, quand je parle d'expérience je n'impose pas mon expérience à tout le monde.

Ben si un peu quand même en affirmant que c'est le pire neuroleptique... roll

Ce serait bien d'essayer de nuancer ses propos déjà en parlant en "JE" (cf post de rick) et puis le ressenti des neuro/benzo/AD/etc faut voir aussi en fonction des personnes (cf post Joel).

Ca me semble inutile de le rappeler mais je vais le faire quand même : on réagit tous différemment.

Alors si en plus on rentre le facteur de l'inconnu total de ce qu'une personne que tu vas croiser a pu prendre et en quelle quantité danssa soirée, effectivement on te le dit c'est un peu trop borderline.

Sans faire de nous des "je m'en foutiste" des autres. merci-1


Posté par : LLoigor | 20 janvier 2020 à  15:41

 
#35 Posté par : psychodi 20 janvier 2020 à  16:25
Blog long à lire et titre qui n'est finalement n'est pas en rapport avec le sujet amené ...

je vais pas trop en teufs
je prends pas de LSD (j'en ai pris étant jeune, aucun bad, ouf...)
je suis pas diplômé en pharmacie
je ne suis même pas pompier !

mais si je viens comme "naïf" sur ce blog en pensant qu'on y parle de Naloxone puisque c'est le titre (admettons que je sois concerné)...et bin je suis tout perdu à la fin !!

perso, si je vois quelqu'un aller mal : j'appelle les secours et point barre !
"non assistance à personne en danger", c'est une notion juridique et pas autre chose de mon point de vue...

sur les réponses faites par les anciens du forum (spéciale dédicace à Rick punk2) : Sambkh, as-tu lu d'autres posts ou blogs que le tien ? parce que l'ironie est très souvent maniée sur le forum mais elle n'enlève souvent rien à la qualité des débats et/ou des infos apportées...ce n'est que MON point de vue mais quand j'ai lu tes écrits, où tu sembles tout à la fois (expert en pharmaco, expert en sauvetage, expert en drogues sur toi même)...bin ça interroge...parler en JE et ne t'en tenir qu'à TON expérience, sans chercher à savoir si tout le monde est d'accord avec ton positionnement (on a l'impression que tu attends des feed back uniquement positifs)...ça semblerait + raccord avec le positionnement attendu en RdR...notamment sur ce lieu d'échanges qu'est PA

salutations

Posté par : psychodi | 20 janvier 2020 à  16:25

 
#36 Posté par : Sambkh 20 janvier 2020 à  16:31

OrgaWZ a écrit

J'espère vraiment pas te croiser en soirée en bad, c'est un coup à crever !
Je reste sur ma position initiale, s'il s'agit d'une personne que je connais, si je sais exactement ce qu'il/elle a consommé, que je connais un minimum ses antécédents, ses traitements éventuels et que la situation l'exige vraiment, oui, il peut m'arriver de donner un benzo pour calmer, mais c'est vraiment en cas d'urgence absolue.

Je n'en demande pas plus.

LLoigor a écrit

Sambkh a écrit

Mon expérience avec le loxapac est certes déplaisante elle l'est beaucoup moins avec le tercian, quand je parle d'expérience je n'impose pas mon expérience à tout le monde.

Ben si un peu quand même en affirmant que c'est le pire neuroleptique... roll

Ce serait bien d'essayer de nuancer ses propos déjà en parlant en "JE" (cf post de rick) et puis le ressenti des neuro/benzo/AD/etc faut voir aussi en fonction des personnes (cf post Joel).

Ca me semble inutile de le rappeler mais je vais le faire quand même : on réagit tous différemment.

Alors si en plus on rentre le facteur de l'inconnu total de ce qu'une personne que tu vas croiser a pu prendre et en quelle quantité danssa soirée, effectivement on te le dit c'est un peu trop borderline.

Sans faire de nous des "je m'en foutiste" des autres. merci-1

Je suis d'accord nous réagissons tous différemment le loxapac c'est parti des neuroleptiques les plus puissants, ils sont utilisés en psychiatrie lorsque les anxiolytiques n'ont pas fonctionné, a contrario d'autres neuroleptiques tel que le tercian qui sont aussi utilisé plus facilement lors de sevrage cannabis par exemple voir même le solian qui est utilisé comme antidépresseur à 50 mg par jour. Je n'impose ma vision à personne, je fais simplement un retour d'expérience, de plus les données pharmacologiques vont dans ce sens. J'accepte la contradiction avec joie. Visiblement certains semblent se vexer.

Et je ne répondrai ni à Ocram ni à Rick qui continuent d'être dans la provocation. C'est tout à leur honneur.


Posté par : Sambkh | 20 janvier 2020 à  16:31

 
#37 Posté par : Sambkh 20 janvier 2020 à  16:42

psychodi a écrit

Blog long à lire et titre qui n'est finalement n'est pas en rapport avec le sujet amené ...

je vais pas trop en teufs
je prends pas de LSD (j'en ai pris étant jeune, aucun bad, ouf...)
je suis pas diplômé en pharmacie
je ne suis même pas pompier !

mais si je viens comme "naïf" sur ce blog en pensant qu'on y parle de Naloxone puisque c'est le titre (admettons que je sois concerné)...et bin je suis tout perdu à la fin !!

perso, si je vois quelqu'un aller mal : j'appelle les secours et point barre !
"non assistance à personne en danger", c'est une notion juridique et pas autre chose de mon point de vue...

sur les réponses faites par les anciens du forum (spéciale dédicace à Rick punk2) : Sambkh, as-tu lu d'autres posts ou blogs que le tien ? parce que l'ironie est très souvent maniée sur le forum mais elle n'enlève souvent rien à la qualité des débats et/ou des infos apportées...ce n'est que MON point de vue mais quand j'ai lu tes écrits, où tu sembles tout à la fois (expert en pharmaco, expert en sauvetage, expert en drogues sur toi même)...bin ça interroge...parler en JE et ne t'en tenir qu'à TON expérience, sans chercher à savoir si tout le monde est d'accord avec ton positionnement (on a l'impression que tu attends des feed back uniquement positifs)...ça semblerait + raccord avec le positionnement attendu en RdR...notamment sur ce lieu d'échanges qu'est PA

salutations

Oui je lis le forum, j'y ai même participé, sûrement largement moins que vous ça c'est certain. Je ne m'estime pas un expert qui a raison sur tout, mais j'ai une certaines expertise dans le domaine à la fois professionnelle et personnelle. Ceci dit je n'estime pas avoir raison sur tout et je pense avoir compris comment fonctionnent les personnes sur ce forum. J'apporte mon point de vue mais je n'en fais pas une vérité absolue contrairement à ce que certains pensent croire. De là je pense qu'un minimum de respect peut s'imposer, surtout venant de membres actifs. Quand tu vois un cheval ou de la weed arc-en-ciel simplement dans le but de la moquerie qui n'a aucun intérêt sur un blog on peut se poser des questions. Je vais revoir ma façon de vous présenter les choses, à la manière plus douce étant donné que l'on est agressé dès lors que l'on fait une remarque. La réponse de Joël92 de tout à l'heure était largement plus pertinente que tout ce que j'avais lu sur ce blog jusqu'à présent et je l'en remercie.


Posté par : Sambkh | 20 janvier 2020 à  16:42

 
#38 Posté par : Agartha 20 janvier 2020 à  17:39
C'est assez drôle de te voir parler d'arguments d'autorité, alors que dès ton premier post tu uses bien de sophisme toi aussi :


Sambkh a écrit

De même je garde toujours des antipsychotiques et des benzodiazépines si une personne fait un bad trip. Certains diront "à chacun sa merde". Mais en réalité vous arrive-t-il de veiller les uns sur les autres lorsque vous êtes en soirée où ne vous souciez que de vous-même ?
Je pose cette question parce que je me demande à quel degré l'individualisme fait-il partie de vos soirées. S'il vous arrive de voir quelqu'un en mal, préférez-vous continuer votre soirée tranquillement ou préférez-vous perdre de votre temps pour s'occuper de la personne ?

Tu commences par dire que tu ramènes des anti-psychotiques et des benzos à tes soirées, au cas où quelqu'un fait un bad trip.
Et direct après, tu assimiles le cas contraire (i.e. ne pas emporter de benzos & anti-psychotiques) à "ne pas veiller les uns sur les autres lorsque qu'on est en soirée", "chacun sa merde". Comme si, ne pas être d'accord avec toi nous ferait automatiquement passer pour un turbo connard.
^-^

J'ai vu les deux types de cas, je ne sais pas si chacun mérite son bad, il n'avait qu'à faire attention, où êtes-vous altruiste et restez auprès de la personne quitte à gâcher une partie de votre soirée ?

J'aimerais savoir l'opinion que vous avez. Êtes-vous plutôt altruiste ou plutôt "chacun assume" ?

Ca, c'est ce qu'on appelle un faux dilemme, tu fais croire qu'il n'y a que deux options possibles, et dans ton post, toi, l'auteur, exclu bien évidemment une des deux en la discréditant : "il n'avait qu'à faire attention", "chacun assume". Tu orientes le débat en le simplifiant et en faisant croire qu'il y a une compétition et une contradiction entre deux options, alors qu'en réalité, dans les faits, c'est pas "option 1", ou "option 2".

Aider les gens qui bad c'est un spectre de plusieurs possibilités (infinies, même), c'est un contexte, c'est un background de la personne, c'est plein de trucs.

Tu mets en contraste le fait d'emmener des benzos pour les administrer si quelqu'un bad (ce que TU juges bien, que tu fais passer comme "la bonne chose") avec "ne pas emmener de benzos et donc de ne rien pouvoir administrer si quelqu'un bad" (ce que TU juges moralement nul, que tu fais donc passer pour "la mauvaise chose" de par tes sophismes précédents (comme si ne pas emmener de benzos ferait de toi quelqu'un qui s'en fout et qui n'aidera personne peu importe la situation)).

Alors qu'en vrai, c'est pas ça, ça serait plutôt un truc comme ça :

/forum/uploads/images/1579/sans-titre1.png



(t'as vu rick il se fait chier à chercher des images sur internet, moi j'me fait chier à en dessiner ptdr)

c'est un spectre mon gars, c'est pas seulement "option 1" ou "option 2". On n'est pas soit "altruiste", soit "chacun assume". On est tous différents, les contextes sont tous différents, avoir seulement deux options, ça serait un peu trop simple non?


A partir du moment où ton post initial est un ramassis d'âneries, pourquoi devrions-nous apporter quel crédit que ce soit à la suite du topic?
Les bases de ce topic sont en toute honnêteté pourries, à quoi bon continuer?


Sambkh a écrit

Je ne m'estime pas un expert qui a raison sur tout, mais j'ai une certaines expertise dans le domaine à la fois professionnelle et personnelle

faut savoir, les arguments de pouvoir t'es pour ou contre? Ca fait au moins la troisième fois que tu te contredis à ce sujet sur le thread.

Sambkh a écrit

Ceci dit je n'estime pas avoir raison sur tout et je pense avoir compris comment fonctionnent les personnes sur ce forum.

C'est une généralisation abusive, encore un autre procédé fallacieux. C'est pas parce que quelques membres sont d'accord qu'ils résument à eux seuls "comment marche le forum".

La vérité, c'est que, comme joel92 a dit, tu es trop sur l'affect et ensuite tu le reproches aux autres.
Tu vois, c'était pas non plus une attaque personnelle ça, juste un fait basé sur tes réactions sur ce topic et les précédents, et c'est détaché de tout sentiment ou affect de ma part.
C'est utile d'avoir grandi avec internet, t'apprends vite à être détaché personnellement de toute attaque en ligne \o/



Sambkh a écrit

Je vais revoir ma façon de vous présenter les choses, à la manière plus douce étant donné que l'on est agressé dès lors que l'on fait une remarque.

Bon, sérieusement, arrête.
Genre, vraiment, arrête avec ça.

MET
TON
EGO
DE
CÔTÉ
BORDEL


Si tu ne veux pas prendre la peine de lire certaines réponses, c'est ton problème. Mais si tu continues de discréditer toutes les réponses qui ne te plaisent pas pour je ne sais quelle raison et que tu continues d'affirmer qu'administrer des benzos & des anti-psychotiques randomly c'est une bonne idée, que tu continues de nous discréditer comme ça en nous associant à des connards qui n'aident personne, ça va pas le faire

Je signale ton cas à la modération, j'en peux plus de ces débats-drama à la con qui plombent du temps. Tu te fous de la gueule de rick qui a perdu 30 pauvres secondes pour chercher une image, mais toi tu fais perdre du temps à tous les lecteurs de ce topic et à l'équipe de modération en continuant ton petit jeu. Alors, soit tu fous derrière toi toutes ces conneries et on repart sur des bonnes bases fraîches sans rancune ni amertume, soit tu continues tes jérémiades et dans ce cas-là sache que je serai le premier à voter pour ton exclusion.


Bonne soirée

Reputation de ce commentaire
 
Perfect !
 
Bien exprimé... - Dextro
 
J'aurais pas dit mieux. On est dans l'exercice illégal de la médecine là - OrgWZ
 
Fine analyse. - TheRealSlimShady
 
très bon travail de modérateur
 
Merci Agartha ton incisivité est bienvenue sur ce billet de blog nécrosé - Mecru

Posté par : Agartha | 20 janvier 2020 à  17:39

 
#39 Posté par : Ocram 20 janvier 2020 à  17:52
Re bonsoir,

On notera avec quelle élégance tu tentes vainement de cliver les gens en pointant les gentils et les méchant dans ce débats...

Je vais finir par croire que tu ne nous estimes pas bcp, si tu penses que ce genres de manipulation faiblardes peuvent passés inaperçu...

Bien que tu t en défendent,  tous tes écrits suintent une suffisance infinie, un mépris ostentatoire et une volonté de vouloir avoir le derniers mots qui confine avec une mauvaise foi niveau légendaire...

Je commence à me dire que ça ne doit pas aller très fort pour toi... je suis à quelque messages de ta part d avoir pitié de toi.

Je te souhaite plein de courage en tout cas.
(Là pour le coup c est même plus de l ironie mes derniers paragraphes)

Ocram
Reputation de ce commentaire
 
Tu m’otes les mots de la bouche... Stelli

Posté par : Ocram | 20 janvier 2020 à  17:52

 
#40 Posté par : Dextro 20 janvier 2020 à  19:40
Salut Sambkh!

Je réponds à ton billet sans avoir lu les nombreux commentaires.. Je viens te donner mon expérience concernant la naloxone et mon opinion puisque tu le demandes smile

Je suis altruiste si tu veux savoir (voir dernier paragraphe).

Tout d'abord, j'ai participé à une formation "Nalscue" en CAARUD (étant consommateur d'héroïne à l'époque). Cela m'avait permis d'avoir sur moi le kit de naloxone intranasal qui est à utiliser en pour quiconque fait une OD d'opiacé (soi même ou autrui). Tout comme toi je trouve cela rassurant...
Heureusement ou malheureusement, ces 4 doses de Nalscue ont servit pour 2 d'entre elles à des "bêtises", et les 2 autres m'ont aidé lors d'une OD.

Les 2 premières : étant en manque de méthadone depuis 2 jours et venant de prendre ENFIN ma fiole de 40mg, j'ai la joyeuse idée de m'envoyer 2 Nalscue dans les narines juste après avoir bu le sirop car vues les 1/2 vies et mon manque déjà bien avancé, cela m'a permis de ressentir une MONTEE DE MÉTHADONE (lorsque là naloxone s'en est allée au bout de 40mn..). C'est nul de gâcher ce kit pour une montée mais quand on est en manque et qu'on trouve une idée pour avoir une montée d'opioide on réfléchit pas trop...punk1

Les 2 dernières : je sentais que j'avais trop forcé sur la méthadone (je faisais nimp avec mon TSO à l'époque), la naloxone m'a permis juste de me réveiller mais pas d'empêcher les vomissements et ne m'a pas mis en manque.

DONC effectivement je me suis mal servi de ce kit pourtant très utile pour sauver des vies, et si j'avais gardé les 2 premières doses j'aurais certainement moins degueulé en arrivant à l'hôpital...

Quant à mon attention envers les autres.. J'ai aidé une jeune fille en bad de MDMA allongée sur un trottoir de discothèque qui était incohérente. Je la calmais en parlant et la relevait pour boire UN PEU d'eau de temps en temps et veillait sur elle ce soir là malgré ma perche (à la K je crois...)

Cela répond il à ta question?

Bien à toi.

Dextro

Posté par : Dextro | 20 janvier 2020 à  19:40

 
#41 Posté par : Sambkh 20 janvier 2020 à  20:22

Agartha a écrit

C'est assez drôle de te voir parler d'arguments d'autorité, alors que dès ton premier post tu uses bien de sophisme toi aussi :


Sambkh a écrit

De même je garde toujours des antipsychotiques et des benzodiazépines si une personne fait un bad trip. Certains diront "à chacun sa merde". Mais en réalité vous arrive-t-il de veiller les uns sur les autres lorsque vous êtes en soirée où ne vous souciez que de vous-même ?
Je pose cette question parce que je me demande à quel degré l'individualisme fait-il partie de vos soirées. S'il vous arrive de voir quelqu'un en mal, préférez-vous continuer votre soirée tranquillement ou préférez-vous perdre de votre temps pour s'occuper de la personne ?

Tu commences par dire que tu ramènes des anti-psychotiques et des benzos à tes soirées, au cas où quelqu'un fait un bad trip.
Et direct après, tu assimiles le cas contraire (i.e. ne pas emporter de benzos & anti-psychotiques) à "ne pas veiller les uns sur les autres lorsque qu'on est en soirée", "chacun sa merde". Comme si, ne pas être d'accord avec toi nous ferait automatiquement passer pour un turbo connard.
^-^

J'ai vu les deux types de cas, je ne sais pas si chacun mérite son bad, il n'avait qu'à faire attention, où êtes-vous altruiste et restez auprès de la personne quitte à gâcher une partie de votre soirée ?

J'aimerais savoir l'opinion que vous avez. Êtes-vous plutôt altruiste ou plutôt "chacun assume" ?

Ca, c'est ce qu'on appelle un faux dilemme, tu fais croire qu'il n'y a que deux options possibles, et dans ton post, toi, l'auteur, exclu bien évidemment une des deux en la discréditant : "il n'avait qu'à faire attention", "chacun assume". Tu orientes le débat en le simplifiant et en faisant croire qu'il y a une compétition et une contradiction entre deux options, alors qu'en réalité, dans les faits, c'est pas "option 1", ou "option 2".

Aider les gens qui bad c'est un spectre de plusieurs possibilités (infinies, même), c'est un contexte, c'est un background de la personne, c'est plein de trucs.

Tu mets en contraste le fait d'emmener des benzos pour les administrer si quelqu'un bad (ce que TU juges bien, que tu fais passer comme "la bonne chose") avec "ne pas emmener de benzos et donc de ne rien pouvoir administrer si quelqu'un bad" (ce que TU juges moralement nul, que tu fais donc passer pour "la mauvaise chose" de par tes sophismes précédents (comme si ne pas emmener de benzos ferait de toi quelqu'un qui s'en fout et qui n'aidera personne peu importe la situation)).

Alors qu'en vrai, c'est pas ça, ça serait plutôt un truc comme ça :

Image: https://www.psychoactif.org/forum/uploa … titre1.png


(t'as vu rick il se fait chier à chercher des images sur internet, moi j'me fait chier à en dessiner ptdr)

c'est un spectre mon gars, c'est pas seulement "option 1" ou "option 2". On n'est pas soit "altruiste", soit "chacun assume". On est tous différents, les contextes sont tous différents, avoir seulement deux options, ça serait un peu trop simple non?


A partir du moment où ton post initial est un ramassis d'âneries, pourquoi devrions-nous apporter quel crédit que ce soit à la suite du topic?
Les bases de ce topic sont en toute honnêteté pourries, à quoi bon continuer?


Sambkh a écrit

Je ne m'estime pas un expert qui a raison sur tout, mais j'ai une certaines expertise dans le domaine à la fois professionnelle et personnelle

faut savoir, les arguments de pouvoir t'es pour ou contre? Ca fait au moins la troisième fois que tu te contredis à ce sujet sur le thread.

Sambkh a écrit

Ceci dit je n'estime pas avoir raison sur tout et je pense avoir compris comment fonctionnent les personnes sur ce forum.

C'est une généralisation abusive, encore un autre procédé fallacieux. C'est pas parce que quelques membres sont d'accord qu'ils résument à eux seuls "comment marche le forum".

La vérité, c'est que, comme joel92 a dit, tu es trop sur l'affect et ensuite tu le reproches aux autres.
Tu vois, c'était pas non plus une attaque personnelle ça, juste un fait basé sur tes réactions sur ce topic et les précédents, et c'est détaché de tout sentiment ou affect de ma part.
C'est utile d'avoir grandi avec internet, t'apprends vite à être détaché personnellement de toute attaque en ligne \o/



Sambkh a écrit

Je vais revoir ma façon de vous présenter les choses, à la manière plus douce étant donné que l'on est agressé dès lors que l'on fait une remarque.

Bon, sérieusement, arrête.
Genre, vraiment, arrête avec ça.

MET
TON
EGO
DE
CÔTÉ
BORDEL


Si tu ne veux pas prendre la peine de lire certaines réponses, c'est ton problème. Mais si tu continues de discréditer toutes les réponses qui ne te plaisent pas pour je ne sais quelle raison et que tu continues d'affirmer qu'administrer des benzos & des anti-psychotiques randomly c'est une bonne idée, que tu continues de nous discréditer comme ça en nous associant à des connards qui n'aident personne, ça va pas le faire

Je signale ton cas à la modération, j'en peux plus de ces débats-drama à la con qui plombent du temps. Tu te fous de la gueule de rick qui a perdu 30 pauvres secondes pour chercher une image, mais toi tu fais perdre du temps à tous les lecteurs de ce topic et à l'équipe de modération en continuant ton petit jeu. Alors, soit tu fous derrière toi toutes ces conneries et on repart sur des bonnes bases fraîches sans rancune ni amertume, soit tu continues tes jérémiades et dans ce cas-là sache que je serai le premier à voter pour ton exclusion.


Bonne soirée

Je pense que tu as mal interprété mon propos. Je ne parle pas d'argument d'autorité en disant que je me balade avec des antipsychotiques et des benzodiazépines en soirée, c'est simplement un fait et je n'oblige personne à le faire ma question était justement : que faites vous ? Inutile donc d'être agressif en me qualifiant de personne qui fait peur en se promenant avec des produits. Je trouve cela très insultant. Si tu interprètes l'absence danti psychotique en ta possession comme le diable c'est que le message est mal passé. Ton interprétation est assez sur la défensive. Si vous ne voulez pas débattre sérieusement autant le dire directement au lieu de faire des dessins et d'être sur la défensive. Je ne suis aucunement insultant dans mes propos. Je n'ai jamais dit qu'il n'était pas bien d'avoir des benzodiazépine sur soi, j'ai simplement proposé aux personnes qui entourent un individu en plein Bad Trip de lui en administrer un, et ceci dans un contexte bien précis. Je vois donc que tu déformes mes propos. Je n'ai jamais dit qu'on était soit altruiste soit un connard, ça c'est  une mauvaise interprétation de mon propos. Mon propos était simplement de savoir si en soirée lorsque vous aviez des benzodiazépines et que vous voyez quelqu'un en bad trip vous les utilisez ou non. Je ne vois pas le rapport avec un quelconque argument d'autorité, peu importe qui travaille ou non dans le domaine.
Je ne vois aucune raison de s'énerver. J'ai toujours été correct et poli envers mes interlocuteurs. Quand je dis que je vais essayer une autre méthode pour ne pas vous vexer j'essaie justement de mettre cet ego dont vous parlez de côté. Parce que j'ai vraiment du mal à comprendre comment en étant absolument courtois dans ses écrits on peut provoquer autant de haine.

Reputation de ce commentaire
 
Apprends à te remettre en question...
 
Ça devient lourd

Posté par : Sambkh | 20 janvier 2020 à  20:22

 
#42 Posté par : Sambkh 20 janvier 2020 à  20:35

Dextro a écrit

Salut Sambkh!

Je réponds à ton billet sans avoir lu les nombreux commentaires.. Je viens te donner mon expérience concernant la naloxone et mon opinion puisque tu le demandes smile

Je suis altruiste si tu veux savoir (voir dernier paragraphe).

Tout d'abord, j'ai participé à une formation "Nalscue" en CAARUD (étant consommateur d'héroïne à l'époque). Cela m'avait permis d'avoir sur moi le kit de naloxone intranasal qui est à utiliser en pour quiconque fait une OD d'opiacé (soi même ou autrui). Tout comme toi je trouve cela rassurant...
Heureusement ou malheureusement, ces 4 doses de Nalscue ont servit pour 2 d'entre elles à des "bêtises", et les 2 autres m'ont aidé lors d'une OD.

Les 2 premières : étant en manque de méthadone depuis 2 jours et venant de prendre ENFIN ma fiole de 40mg, j'ai la joyeuse idée de m'envoyer 2 Nalscue dans les narines juste après avoir bu le sirop car vues les 1/2 vies et mon manque déjà bien avancé, cela m'a permis de ressentir une MONTEE DE MÉTHADONE (lorsque là naloxone s'en est allée au bout de 40mn..). C'est nul de gâcher ce kit pour une montée mais quand on est en manque et qu'on trouve une idée pour avoir une montée d'opioide on réfléchit pas trop...punk1

Les 2 dernières : je sentais que j'avais trop forcé sur la méthadone (je faisais nimp avec mon TSO à l'époque), la naloxone m'a permis juste de me réveiller mais pas d'empêcher les vomissements et ne m'a pas mis en manque.

DONC effectivement je me suis mal servi de ce kit pourtant très utile pour sauver des vies, et si j'avais gardé les 2 premières doses j'aurais certainement moins degueulé en arrivant à l'hôpital...

Quant à mon attention envers les autres.. J'ai aidé une jeune fille en bad de MDMA allongée sur un trottoir de discothèque qui était incohérente. Je la calmais en parlant et la relevait pour boire UN PEU d'eau de temps en temps et veillait sur elle ce soir là malgré ma perche (à la K je crois...)

Cela répond il à ta question?

Bien à toi.

Dextro

Bonjour Dextro et merci pour ton sérieux. Cela fait plaisir de lire une réponse en rapport avec le sujet. C'est une bonne idée d'avoir participé à cette formation, aujourd'hui ce n'est plus en spray nasal que la naloxone est distribuée mais en aiguille intramusculaire, par paliers.
Il faut savoir que la naloxone a une demi-vie beaucoup moins importante que l'héroïne, il ne faut pas gâcher l'intégralité de son kit sous peine de retomber en OD. Le réveil suffit. Effectivement il ne faut pas utiliser la totalité de sa réserve, et la procédure lorsque tu utilises la naloxone est de prévenir le 15, ne serait-ce que pour avoir un avis médical.
Concernant la personne que tu as accompagnée lors de son bad trip à la MDMA, tu as bien fait de l'aérer pour faire descendre sa température corporelle, et si même toi tu es tu étais perché à la K alors tu ne devais pas trop ressentir la température de l'air ambiant. Si tu avais eu une benzodiazépine, cette fille se serait peut-être sentie mieux.
Merci pour ton témoignage et ta réponse sérieuse, c'est comme un bol d'air.


Posté par : Sambkh | 20 janvier 2020 à  20:35

 
#43 Posté par : Dextro 20 janvier 2020 à  20:39
Avec plaisir Sambkh!
smile
Reputation de ce commentaire
 
Merci

Posté par : Dextro | 20 janvier 2020 à  20:39

 
#44 Posté par : OrgaWZ 20 janvier 2020 à  22:45
Altruisme et exercice illégal de la médecine sont deux choses tout à fait distinctes.

NON Sambkh tu n'aurais pas forcément aidé cette fille en lui filant un benzo putain, tu te prends pour un toubib ou quoi ? Tu parles de tes "conaissances", de ton "expérience" en la matière... Je veux bien, mais tes posts prouvent bien le contraire !!!!!!!!! Suivre tes "recommandations" reviendrait à mettre la personne en danger de mort et à t'exposer à de lourdes sanctions pénales pour EXERCICE ILLEGAL DE LA MEDECINE !!!!!!!!!!!!!!!!

Ca commence à me les briser menu ce topic, t'es persuadé de tout savoir, tu te permets de prendre de haut des membres qui, excuse moi, ont certainement mille fois plus de "connaissances" et d' "expérience" que toi (bah oui hein, ils sont pas modos ici par hasard)... Merde putain, il va falloir que tu redescendes de dix étages garçon, avant de te retrouver en taule en ayant causé la mort d'un pauvre fêtard !

Il faut savoir faire la part des choses, donner un benzo à quelqu'un qu'on connaît TRES bien, qui en consomme déjà, et SURTOUT, si c'est en dernier, dernier recours pour un gros bad insupportable aux psychés, c'est déjà à la limite de l'acceptable (et c'est déjà illégal, au passage...) même si ça peut effectivement aider DANS CERTAINS CAS. Mais alors en soirée ?!? A quelqu'un que tu connais pas, dont tu ne connais aucun antécédent, et pour lequel tu ne peux absolument pas être sûr de ce qu'il a pris ?!?!? Déjà rien que ça c'est aberrant et très dangereux. Mais vouloir distribuer des neuroleptiques dans le même cas ?!?!?!?

Et alors avec des antipsychotiques, qui ont des effets bien plus aléatoires que les benzos et qui sont à manier avec précaution même pour un médecin diplômé ? Là on marche même plus sur la tête mais sur les cheveux fada !

Au final, heureusement surtout que j'te croise pas en soirée en train de faire ça, mon gars t'aurais fini au mieux dehors avec un bon coup de pied au cul, au pire au tribunal pour mise en danger de la vie d'autrui et exercice illégal de la médecine ! Sans compter que si jamais tu fais plus de mal que de bien et que la personne porte plainte, c'est SUR LES ORGAS DE LA SOIREE que ça va retomber !

ARRETE DE TE PRENDRE POUR UN TOUBIB PUTAIN DE BORDILLE !!! SI IL FAUT DIX ANS D'ETUDES POUR LE DEVENIR,Y'A UNE RAISON !!!!!!!!!!!!!

OrgaWZ, un peu à bout sur le coup...

Posté par : OrgaWZ | 20 janvier 2020 à  22:45

 
#45 Posté par : OrgaWZ 20 janvier 2020 à  22:59
@Rick : arrête avec les spectres stp j'ai peur des fantômes lol !

Posté par : OrgaWZ | 20 janvier 2020 à  22:59

 
#46 Posté par : Sambkh 20 janvier 2020 à  23:24

OrgaWZ a écrit

Altruisme et exercice illégal de la médecine sont deux choses tout à fait distinctes.

NON Sambkh tu n'aurais pas forcément aidé cette fille en lui filant un benzo putain, tu te prends pour un toubib ou quoi ? Tu parles de tes "conaissances", de ton "expérience" en la matière... Je veux bien, mais tes posts prouvent bien le contraire !!!!!!!!! Suivre tes "recommandations" reviendrait à mettre la personne en danger de mort et à t'exposer à de lourdes sanctions pénales pour EXERCICE ILLEGAL DE LA MEDECINE !!!!!!!!!!!!!!!!

Ca commence à me les briser menu ce topic, t'es persuadé de tout savoir, tu te permets de prendre de haut des membres qui, excuse moi, ont certainement mille fois plus de "connaissances" et d' "expérience" que toi (bah oui hein, ils sont pas modos ici par hasard)... Merde putain, il va falloir que tu redescendes de dix étages garçon, avant de te retrouver en taule en ayant causé la mort d'un pauvre fêtard !

Il faut savoir faire la part des choses, donner un benzo à quelqu'un qu'on connaît TRES bien, qui en consomme déjà, et SURTOUT, si c'est en dernier, dernier recours pour un gros bad insupportable aux psychés, c'est déjà à la limite de l'acceptable (et c'est déjà illégal, au passage...) même si ça peut effectivement aider DANS CERTAINS CAS. Mais alors en soirée ?!? A quelqu'un que tu connais pas, dont tu ne connais aucun antécédent, et pour lequel tu ne peux absolument pas être sûr de ce qu'il a pris ?!?!? Déjà rien que ça c'est aberrant et très dangereux. Mais vouloir distribuer des neuroleptiques dans le même cas ?!?!?!?

Et alors avec des antipsychotiques, qui ont des effets bien plus aléatoires que les benzos et qui sont à manier avec précaution même pour un médecin diplômé ? Là on marche même plus sur la tête mais sur les cheveux fada !

Au final, heureusement surtout que j'te croise pas en soirée en train de faire ça, mon gars t'aurais fini au mieux dehors avec un bon coup de pied au cul, au pire au tribunal pour mise en danger de la vie d'autrui et exercice illégal de la médecine ! Sans compter que si jamais tu fais plus de mal que de bien et que la personne porte plainte, c'est SUR LES ORGAS DE LA SOIREE que ça va retomber ! Ils

ARRETE DE TE PRENDRE POUR UN TOUBIB PUTAIN DE BORDILLE !!! SI IL FAUT DIX ANS D'ETUDES POUR LE DEVENIR,Y'A UNE RAISON !!!!!!!!!!!!!

OrgaWZ, un peu à bout sur le coup...

S'il vous plaît merci de ne pas vous énerver, cela ne contribue en rien à la discussion. Quand tu deviens toubib tu fais certes 10 ans d'études, c'est encore un argument d'autorité et comme je l'ai dit plus haut, j'ai vu des toubib faire des choses peu recommandables, il faut cesser avec cet argument. D'ailleurs si tu voyais les toubibs en soirée, ceux en after et ceux qui ne cessent de se contredire dans leur cabinet (j'ai ouvert un topic là-dessus), je pense que tu les idéaliserais moins. Quand tu prends un doliprane, je ne suis pas sûr que tu fasses un exercice illégal de la médecine. Encore une fois je remarque un énervement qui n'a pas sa place ici. Oui une benzodiazépine aurait pu aider, et on ne va pas revenir sur le débat pharmacologique, cette personne contaminée aux amphétamines. Et ton coup de pied tu peux te le garder. J'ai vu des médecins diplômés faire exactement la même chose que je recommande et professionnellement parlant c'est exactement ce qui se produit lors d'une intoxication aux amphétamines. Mais bon, on tourne en rond avec vous. Aussi je remercie Dextro pour son sérieux dans la discussion, qui n'a pas besoin de majuscule pour s'exprimer et qui est totalement dans le sujet.

OrgaWZ a écrit

@Rick : arrête avec les spectres stp j'ai peur des fantômes lol !

Si ton objectif est de pourrir ce topic, sois plus explicite.

Reputation de ce commentaire
 
Vraiment lourd

Posté par : Sambkh | 20 janvier 2020 à  23:24

 
#47 Posté par : OrgaWZ 20 janvier 2020 à  23:37
Je pense pas qu'il soit scientifiquement possible de pourrir ce topic encore plus que ce qu'il ne l'est à l'origine. Mais on peut toujours essayer, ça coûte rien !

Mon coup de pied au cul, crois-moi que je le garde uniquement parce que j'ai pas encore de shoes qui passent à travers l'écran lol

T'as vu des médecins faire ça ? Moi j'ai vu des chats mauves à pois jaunes voler sous l'eau, si si frère, je te jure ! J'ai du temps à perdre ce soir, et tu me fais beaucoup rire. Tu peux continuer stp ?

Blague à part... C'était mon dernier message, don't feed the troll. Plein de bisous à toi, tes benzos et tes neuroleptiques heart

Posté par : OrgaWZ | 20 janvier 2020 à  23:37

 
#48 Posté par : Sambkh 20 janvier 2020 à  23:47

OrgaWZ a écrit

Je pense pas qu'il soit scientifiquement possible de pourrir ce topic encore plus que ce qu'il ne l'est à l'origine. Mais on peut toujours essayer, ça coûte rien !

Mon coup de pied au cul, crois-moi que je le garde uniquement parce que j'ai pas encore de shoes qui passent à travers l'écran lol

T'as vu des médecins faire ça ? Moi j'ai vu des chats mauves à pois jaunes voler sous l'eau, si si frère, je te jure ! J'ai du temps à perdre ce soir, et tu me fais beaucoup rire. Tu peux continuer stp ?

Blague à part... C'était mon dernier message, don't feed the troll. Plein de bisous à toi, tes benzos et tes neuroleptiques heart

Vous amusez à pourrir un topic n'est pas très intelligent de votre part, mais j'avais déjà remarqué ça depuis un moment. J'ai aussi des shoes, mais elles ne valent pas la peine d'être utilisées pour vous.

/forum/uploads/images/1579/image1.png
Reputation de ce commentaire
 
Merci, aurevoir! - Dextro
 
C’est quoi ce doc sans source et bourré de préjugés

Posté par : Sambkh | 20 janvier 2020 à  23:47

 
#49 Posté par : Sambkh 21 janvier 2020 à  00:10
Ce blog était parti sur la naloxone mais apparemment nous sommes obligés de revenir sur la descente de MDMA. Alors voici une étude pharmacologique concernant la MDMA. J'ai pris soin d'y ajouter l'argument d'autorité puisque visiblement je raconte n'importe quoi. En vous souhaitant une bonne lecture.

/forum/uploads/images/1579/screenshot_20200121-000122.jpg


/forum/uploads/images/1579/screenshot_20200121-000141.jpg


/forum/uploads/images/1579/screenshot_20200121-000108.jpg


/forum/uploads/images/1579/screenshot_20200120-235941.jpg
Reputation de ce commentaire
 
emprunt thèse de 22 ans d'une etudiante à la B.U et? interprétation? tu l'as lu?

Posté par : Sambkh | 21 janvier 2020 à  00:10

 
#50 Posté par : blastfunk 21 janvier 2020 à  00:44
Salut,

Tu cherches à avoir raison et ça commence à bien faire. C'est un comportement puéril et ton dernier post en est l'exemple.
Personne ne t'as dit que les benzodiazepines ne pouvaient pas se révéler utile en cas de bad trip, mauvaise descente ou que sais-je encore. On les utilise d'ailleurs souvent pour cela, tout le monde le sait ici et ton post précédent relève d'un acharnement absolument inutile.
Le sujet sur lequel mes camarades du forum t'ont interpellé est différent puisqu'il s'agit de la vocation que tu t'es trouvée à parcourir les fêtes avec des benzodiazepines ou d'autres médicaments plein les poches (du moins c'est ce que j'ai retenu, n'ayant pas tout lu je ne sais pas tout de ton profil)
On peut te reconnaître d'indéniables bonnes intentions, ce qui est tout à ton honneur, mais ta démarche solitaire n'est à mon sens pas la bonne et tes motivations sont peut-être plus complexes que celles que tu nous présentes. Je t'invite d'ailleurs toi-même à t'interroger à ce sujet tant ton cas isolé, présenté tel quel, est étonnant.

Il y a des équipes de premier secours, bénévoles ou non  ... pourquoi ne pas chercher à en faire partie ? A réellement te former ? A travailler en groupe dans ta démarche humanitaire ? Pour le coup, ce serait utile et valorisant.
Il est peut-être toujours temps de te recycler en première année de médecine ? en pharmacologie ? Travailler pour de bon en CAARUD ? Et pourquoi pas pompier secouriste ? il est bien clair que tu ne dis pas que des bêtises et que tu as un certain nombre de connaissances, à toi de persévérer pour les mettre à profit.

Mais une démarche aussi individuelle ne me semble pas appropriée au vu des nombreux risques qu'elle comporte pour les autres (allergies, mélange de produits, absorption d'alcool...) et pour toi-même (police, explications, menottes, GAV, tribunal, dans cet ordre).
" T'expliqueras ça au juge", comme on dit quelquefois en plaisantant...  ça serait vraiment bête d'avoir des problèmes pour avoir voulu aider tes semblables et dans ton cas particulier les autorités l'accepterait encore beaucoup moins bien qu'ici ou l'on peut encore discuter.

Bonne continuation.

Cordialement,
Blast,
Reputation de ce commentaire
 
C'est déjà le cas, je fais partie de ces équipes

Posté par : blastfunk | 21 janvier 2020 à  00:44

Remonter

Pied de page des forums