Le regard du méchant schizophrène / Les Blogs de PsychoACTIF
Blogs » Fluche » 

Le regard du méchant schizophrène 



Hier soir, je rentre chez moi, le bébé dans les bras.

« Coucou, alors, ton rendez-vous ? »

Pas de réponse. Je jette un coup d’œil à Monsieur : aïe, la tête des mauvais jours.

« Qu’est-ce qu’il s’est passé ? Mauvais feeling avec le psy ? »

Ce n’est que le deux ou troisième rendez-vous avec ce psychiatre-là. Même si le contact était bien passé les premières fois, on ne sait jamais.

« Non, non, c’est pas ça. C’est à la pharmacie. Tu sais que j’ai du Xanax maintenant ? »

Oui je sais. Depuis un petit mois. Après des négociations qui auraient fait passer la conférence de Yalta pour une compétition départementale de bilboquet. Monsieur ne voulait pas, à cause du risque d’addiction. Il sortait d’un sevrage de Rispedal qui l’avait bien remué, aussi. Mais les angoisses lui donnaient des hallus, qui le fatiguaient, ce qui l’angoissait, ce qui donnait encore plus d’hallus … Il fallait intervenir, d’autant plus que l’antipsychotique était déjà à la dose maximale.

« Ben ils voulaient pas me donner toutes les boîtes à la pharmacie. Parce que le psychiatre il avait écrit « si besoin » sur l’ordonnance. La pharmacienne m’a fait un sermon sur le risque d’addiction, qu’il ne fallait en prendre qu’en cas de grosse angoisse, que c’était pas des bonbons … »

Connasse.

« J’ai essayé de négocier mais y’avait rien à faire, elle ne voulait pas lâcher mes boîtes. Alors je lui ai fait le regard du méchant schizophrène, et elle me les a données. »

Catégorie : Produits licites - 01 juin 2018 à  20:06

#benzo

Reputation de ce commentaire
 
Parce que c'est beau!



Commentaires
#1 Posté par : MIAOU44 01 juin 2018 à  20:38
L avantage (ou pas) d'être considéré comme des "fous "... les gens ont toujours l impression qu'on va exploser juste devant eux.

Le principal c'est qu'il ait eu son xanax.

Ton quotidien n'a pas l'air d'être des plus facile.

Courage à toi et à ton mari

Bises Mia

Posté par : MIAOU44 | 01 juin 2018 à  20:38

 
#2 Posté par : Gradak 01 juin 2018 à  22:17
Cette histoire est déroutante.

La pharmacienne méprisante et le sujet tout à fait décrit tel que tu l'as pensé.

J'ai trouvé ça très drôle ! big_smile

Le regard du schizophrène.
Même si la pathologie est réel.

La réaction est génial !
Comme quoi tout est négociable.

Posté par : Gradak | 01 juin 2018 à  22:17

 
#3 Posté par : MissySippi 01 juin 2018 à  22:35
L avantage (ou pas) d'être considéré comme des "fous "... les gens ont toujours l impression qu'on va exploser juste devant eux.
(je cite MIAOU)

oui, tout à fait vrai, selon mon ressenti.

la faute (en partie) à des films comme Split (Night Shyamalan) ou d'autres fictions qui appuient , mais sans vraiment tjr l'énoncer , sur la notion que le tueur/séquestrateur est schizo .

alors que de mon expérience des gens atteints de bouffées psychotiques , c'est plutôt à eux-même qu'ils vont faire du mal.

Je trouve que le délire "s'attaquer à autrui" n'est pas vraiment l'apanage des schizophrènes. Plus les paranoïaques éventuellement, et encore, j'ai connu une personne qui sentait parfaitement que la crise paranoiaque arrivait à grands pas, et m'indiquait que là, fallait qu'on se laisse, que de toute façon d'amie "incluse dans le cercle" j'allais passer à "ennemie/ étrangère" .

que ca le rendait dingue mais que fallait accepter, et le laisser seul jusqu'à ce qu'il fasse fonctionner ses méthodes à lui d'apaisement.

et jamais au grand jamais il n'y a eu de violences à mon encontre.

Bref, courage Fluche et courage à ton homme. et bisou au bébé

Missy

Posté par : MissySippi | 01 juin 2018 à  22:35

 
#4 Posté par : Fluche 02 juin 2018 à  11:01
Mia : mon quotidien n'est pas facile, dans le sens où je dois gérer un petiot dont son papa peut à peine s'occuper, un boulot à plein temps, et parfois un mari qui a besoin d'aide (selon les périodes). Mais il est aussi fabuleux, parce que j'ai un mari que j'aime et qui m'aime, un bébé magnifique qui me fait un sourire tous les matins quand je rentre dans sa chambre, et accessoirement un boulot qui me plait smile

L'avantage de cette situation est que ça nous a permis d'ouvrir le dialogue sur les clichés sur la schizophrénie, le rapport au traitement, la peur du regard des autres quand il va à la pharmacie et voit le regard des pharmaciens se décomposer en lisant l'ordonnance... Et une belle séance d'insultes - défouloir sur le thème des pharmaciennes qui jugent pendant le repas du soir (heureusement que le bébé était couché, on a été assez imaginatifs) !

Posté par : Fluche | 02 juin 2018 à  11:01

 
#5 Posté par : Von zymmel 02 juin 2018 à  14:19
C'est quoi cette pharmacie à la con. Je vois pour la mienne, ils ont toujours eu un regard bienveillant avec moi prenant même le temps de discuter de ma pathologie, de savoir mon état et échangeant de vrais soulagements quand je leurs dit que je suis stable depuis 3 ans. Je les ais même vu poussez des jurons de colères quand certains de mes ancien psychiatres chargeaient la dose pour être tranquille. Ils me connaissent bien et me délivre mes neuros depuis près de 15 ans maintenant. Enfin bon bienvenue dans une petite ville de campagne.

Je te souhaite tout le bonheur du monde Fluche à toi, ton mari et ton enfant . Car oui on peut être stable même avec cette maladie et j'en suis un exemple vivant. Courage à toi les beau jours ne sont peut être pas si loin que ça.

En parlant d'avantage de la schizophrénie, je ne puis m'empêcher de vous narrer une anecdote personnel.
Je me suis retrouvé face à la justice pour avoir exercé un art totalement incompris qu'est la peinture sur radar fixe.
Ayant cassé ma tirelire pour me payer une avocate digne de ce nom, je lui ai lâché que j'étais schizophrène. Sans même passer une fois devant le juge elle a demandé un expertise psychiatrique.
Et la franchement j'aurais mérité un oscar tellement j'ai bien joué la folie prétextant que le radar scanner mon esprit afin de voler mon sang dans mon sommeil. Je m'arrêtais  brutalement de parler en milieux de phrase fixant le psy tout en respirant très fort.
J'ai eu un non lieu pour irresponsabilité pénal.

Posté par : Von zymmel | 02 juin 2018 à  14:19

 
#6 Posté par : sud 2 france 02 juin 2018 à  14:33
La fin justifie les moyens non ???

Posté par : sud 2 france | 02 juin 2018 à  14:33

 
#7 Posté par : Von zymmel 02 juin 2018 à  14:41
Oui ba cette maladie est tellement invalidante au quotidien. Alors zut si pour une fois elle peu me servir à quelque chose, je ne vais pas me gêner big_smile

Posté par : Von zymmel | 02 juin 2018 à  14:41

 
#8 Posté par : BoilingBlood 02 juin 2018 à  19:03
Quand je lis ce genre de témoignages, je me dis que j'ai tellement de chance d'avoir une pharmacie aussi sympa.
Je pense que, dans la mesure du possible bien sûr, c'est toujours intéressant de tester une autre officine, voir si l'herbe est plus verte ailleurs.

Posté par : BoilingBlood | 02 juin 2018 à  19:03

 
#9 Posté par : Fluche 02 juin 2018 à  20:52
Ha bah c'est sûr qu'ils sont pas prêts de nous revoir ceux-là ^^ déjà qu'ils m'avaient cassé les pieds pendant me grossesse en refusant de m'avancer des médicaments sous prétexte que j'étais enceinte (réaction du gynéco : "une belle bande d'épiciers encore").

Von Zymmel : quand je parle du "regard qui se décompose" en lisant l'ordonnance, ce n'était pas forcément négatif : une fois notre pharmacie du moment n'avait plus une seule boite de son neuroleptique de l'époque. Ils ont bien bien insisté pour savoir si mon mari en avait encore, s'il fallait pas qu'ils appellent une autre pharmacie ... Cela partait d'un bon sentiment.

Mais mon mari est extrêmement sensible par rapport à cette situation-là, le retrait de son traitement : ça lui renvoie en plein dans la face qu'il a une maladie et un traitement lourds, et ils supporte aussi mal la peur sur les visages (c'est déjà arrivé) que la compassion. Je lui ai déjà proposé de retirer  son traitement à sa place, mais pour lui ça fait partie de la démarche de soin et il tient à le faire.

Posté par : Fluche | 02 juin 2018 à  20:52

 
#10 Posté par : MissySippi 03 juin 2018 à  03:23
Von zymmel tu m'as tuée !!!!!!!!

:-D

Posté par : MissySippi | 03 juin 2018 à  03:23

 
#11 Posté par : Fluche 03 juin 2018 à  10:06
J'ai montré ton post à Monsieur, Von Zymmel, on s'est bien marré aussi ;-)

Posté par : Fluche | 03 juin 2018 à  10:06

 
#12 Posté par : Recklinghausen 03 juin 2018 à  11:03
Salut,

Ben ouais...

Et c'est assez culpabilisant...

C'est difficile de se contenir...

Et montrer " comment on pourrait être ", juste pour avoir droit d'être traité comme tout un chacun n'est pas sans laisser de stigmates car " il faut refermer la boite ".

Une boite qui pourrait s'avérer être celle de Pandore.

C'est un des motifs pour lequel je ne sors qu'un minimum de mon domicile, sauf pour me promener dans la nature.

Le stress engendre de l'angoisse, l'angoisse fait monter la pression et de mauvaises idées se déchaînent à l'intérieur du cerveau...

Et cette impression incessante que le toubib ne veut que me contrôler avec ces maudits médicaments.

Depuis que je vis quasiment comme un hermite, j'avoue être moins atteint par les diffèrents stress du quotidien. Les crises se font rares et quand ma femme me fait la même remarque plusieurs jours d'affilée... Je me fais une petite cure de Tercian.

Les petits cachets bleus sont les seuls que je gardent à proximité aujourd'hui.

C'est néanmoins un côté extrêmement usant de cette maladie...

Une pensée à ton chéri Fluche. Qu'il fasse redescendre tranquillement la pression ( je n'ai aucun doute sur sa faculté à gérer son Alprazolam ).

Prenez soin de vous,


Reck.

Posté par : Recklinghausen | 03 juin 2018 à  11:03

 
#13 Posté par : MIAOU44 04 juin 2018 à  20:09
Mon vécu de ce soir.
J'ai été chercher mon complément de vitamines à prendre avant la grossesse. Pour une fois c'est la patronne qui m'a servie.

Je donne d abord mon ordonnance avec les vitamines, puid celle avec le modiodal, le zyprexa, le tercian et l effexor.

Elle va chercher toutes mes boîtes. Puis me demande :" vous êtes enceinte ?"
Je réponds que non, mais que c'est en projet.

Et elle me dit :" vous êtes sûre de pouvoir gérer une grossesse avec tous ces traitements?" Avec le ton bien comme il faut, très condescendant. Genre mais c'est quoi cette irresponsable qui veut un gamin.

J'ai réussi à répondre que Oui, que je suis bien suivie. Mais passée la surprise, j'avais juste envie de pleurer.
Pour qui elle se prend cette connasse?! De quoi je me mêle? Je précise que je n'avais jamais été servi par elle. Elle ne me connaît donc pas !!

Encore un.exemple de l ingérence de certains pharmaciens.

Bises Mia

Posté par : MIAOU44 | 04 juin 2018 à  20:09

 
#14 Posté par : Fluche 04 juin 2018 à  20:31
Bah tiens, ça serait dommage de ne pas enfoncer les "fous" encore un peu plus ...

Pauvre Mia. J'espère que dans quelques années tu pourras rentrer dans cette pharmacie, ton enfant dans les bras, et la regarder de haut, cette pharmacienne !

Posté par : Fluche | 04 juin 2018 à  20:31

 
#15 Posté par : MissySippi 05 juin 2018 à  00:03
Miaou, cherche pas, c'est une c*o*n*n*a*s*s*e

une/un pharmacienne , son taf, c'est de faire qu'il y ait le moins de casse possible avec les choses, telles qu'elles sont, en l'état ; bon, ca s'appelle ni plus ni moins >>> faire de la Rdr !

je peux, à la limite, entendre ; bon, je vois que vous prenez X Y Z et Zprime, alors, sachez qu'avec le Zprime, on a observé des cas de malformations aux echographies, et je me dois de vous le dire parceque c'est assez fréquent.

ce qu'on va faire, c'est que vous allez essayer de voir avec le psychiatre lequel des 4 on peut diminuer ou remplacer afin de réduire quasi à néant le risque évoqué plus haut.

après, concernant truc, truc-au-carré et machin, il arrive qu'il y ait des naissances prémates, bon, ben vous informez l'équipe qui vous suit, comme ça, tout le monde est au garde à vous, prévenu, et sachant quoi faire au moment du terme (ou du pas-encore-terme si c'est un prémate, bref..)

t'es pharmacien ton boulot c'est ça.

je rappelle que les pharmaciens ont prêté serment, il s'agit du serment de Galien, et ça ressemble à ça

Posté par : MissySippi | 05 juin 2018 à  00:03

 
#16 Posté par : Anonyme1949 05 juin 2018 à  06:52
Mais miaou, tu ne peux pas changer de pharmacie ?

Visiblement ils sont tous dans le jugement, et ils vont t’emmerder à chaque fois que tu viens.
C’est une belle bande de connasses dans cette pharmacie, change !

Si tu ne peux pas ou si tu ne veux pas changer de pharmacie, il va falloir que tu montres les dents pour qu’ils arrêtent leur petit manège.

Posté par : Anonyme1949 | 05 juin 2018 à  06:52

 
#17 Posté par : Fluche 05 juin 2018 à  09:44
Missysippi : ou simplement se renseigner : est-ce que vous êtes suivie pour votre projet de grossesse ? Certains de ces traitements peuvent poser problème, donc je vous conseille de parler de votre projet de grossesse à votre gynéco et à votre psychiatre. Quelque chose comme ça. Qui n'est ni moralisateur, ni dégradant pour la personne en face. En fait s'adresser à Mia comme à un être humain qui a un problème de santé et un traitement lourd, pas comme à une "folle".

Posté par : Fluche | 05 juin 2018 à  09:44

 
#18 Posté par : Ratounette 04 août 2018 à  14:51
Je te découvre, Fluche,
ton courage, ton humour.

Mia, qui donne envie aussi de découverte.

Pétain quel courage vous devez avoir !!!

Je suis privilégiée.

Je suis admirative.

Je vous dis merci

Posté par : Ratounette | 04 août 2018 à  14:51

Remonter

Pied de page des forums