Les anciens legal high largement disponible sur le deep web / Les Blogs de PsychoACTIF

Les anciens legal high largement disponible sur le deep web 



http://motherboard-images.vice.com/content-images/contentimage/26212/1443726090133126.jpg

Mercredi, un homme a été condamné pour vente de drogue sur le deep web. Mais il ne vendait pas les drogues de rue habituelles comme la cocaïne ou de l'ecstasy.

Alex Middleton, 20 ans, a été accusé de possession avec l'intention de vendre du "4-MEC, methoxetamine et alprazolam," a dit un porte-parole de NCA à  Motherboard. Il a été condamné à  deux ans et quatre mois de prison. L'Alprazolam est le nom générique d'un médicaments sur ordonnance le Xanax. Mais la methoxetamine, communément connu sous le nom de MXE, et avec des effets similaires à  la kétamine, était jusqu'à  récemment légale : elle est ce qu'on appelle une «nouvelle substance psychoactive" ou "légal high" (cependant elle a été classée substance contrôlée Classe B en 2013 ).

L'arrestation du fournisseur met en évidence la présence continue de ces drogues sur les marchés du deep web alors que d'autres points de vente diminuent.

Pendant des années, des sites web ordinaires ont existé où les clients pouvaient acheter beaucoup de différentes substances psychoactives fabriquées en général en Inde ou en Chine et commercialisés comme des «euphorisants légaux» (produits chimiques souvent fabriqués spécialement pour imiter les effets des drogues plus traditionnelles, mais qui ne sont pas soumis aux mêmes sanctions pénales pour possession ou la vente). Des Magasins ayant pignon sur rue ont également été en mesure de les vendre sans problèmes.

"C'est un choix évident pour les vendeurs du deeb web." Mais comme les gouvernements répriment les nouvelles substances psychoactives spécifiques, et dans certains cas, introduisent une législation globale sur ce genre de drogues, elles peuvent encore être trouvés sur le dark web.

"Cela semble inévitable," dit Judith Aldridge, maÎtre de conférences à  l'Université de Manchester qui a étudié le commerce de la drogue sur le dark web. "La où les legal high ont été disponibles sur le clearweb et ou la demande s'est développé, c'est un choix évident pour les vendeurs du dark net d'offrir ces substances à  la vente "

La MXE, pour laquelle  a été arrêtée Middleton, est généralement utilisée comme une alternative à  la kétamine, une drogue qui à  eu une offre notoirement basse ces dernières années au Royaume Unis.

Beaucoup des annonces du dark web  pour les nouvelles substances psychoactives concernent de grandes quantités, avec beaucoup d'offre pour 500g ou un kilo de chaque drogue, selon Grammes, un moteur de recherche pour les marchés du Dark Web.

Le Benzofury, qui a attiré d'abord l'attention des législateurs britanniques en 2013, est en vente sur un certain nombre de marketplace. L'ethylphénidate a subi un sort similaire du gouvernement britannique en avril de cette année, mais des dizaines de listes pour cette drogue sont disponibles. La Lisdexamphetamine, un médicament parfois utilisé comme une aide pour étudier, et a été interdite en 2014, est aussi facile à  trouver.

La méphédrone, peut-être la plus connue des anciennes legal high, une drogue qui était très populaire et qui est entrée sur la scène club britannique autour de 2009, et qui a été interdite après beaucoup de battage médiatique, est naturellement également disponible.

De toute évidence, quand quelque chose est fait illégal, la demande pour ce produit ne disparaÎt pas nécessairement, même si le commerce est susceptible d'aller plus underground. C'est arrivé dans le commerce analogique de la drogue,  et c'est maintenant ce qui se passe avec son homologue numérique.

Tim Bingham, un chercheur indépendant sur les drogues qui a couvert le deep web, suggère qu'il pourrait y avoir d'autres attractions pour le marché du deep web. "Le deep web  rend l'achat probablement plus sûr sur ces sites, par opposition à  la rue, car il y a au moins quelques commentaires d'utilisateurs"

Source : Motherboard : http://motherboard.vice.com/en_uk/read/ … e-dark-web

Catégorie : Research Chemicals - 06 octobre 2015 à  17:16

#deep web



Remonter

Pied de page des forums