Ma descente aux enfers avec la MDMA / Les Blogs de PsychoACTIF

Ma descente aux enfers avec la MDMA 



Cela fait longtemps maintenant que je tappe tous les weekends. Le dernier weekend, je ne voulais pas tapper, je ne devais pas tpaper. Je le savais. Je le sentais. Mais je l'ai fait quand même. Hallucinations, trips très peu énergique, plus proche d'une prise de 2-cb que de MDMA, mais, c'était prévisible, vu le peu de sérotonine qu'il doit me rester.

Aujourd'hui, ce n'es pas que le manque d'énergie et de motivation qui tappe, mais aussi des symptômes physiques. Accouchene rhytmique (son des pulsations du coeur qui résonne dans l'oreille), paupières qui saute, sommeil infernal avec des réveils remplis d'hallucinations toute la nuit, la tête qui "résonne" et vibre, les mains engourdies, sûrement de l'hypertension aussi... Je sens que la semaine va être longue. Vais-je réussir cette fois a résister au craving hebdomadaire ?

Requiem

Catégorie : Carnet de bord - 15 octobre 2019 à  13:51



Commentaires
#1 Posté par : janis 15 octobre 2019 à  13:59

Psychotropeur a écrit

Cela fait longtemps maintenant que je tappe tous les weekends. Le dernier weekend, je ne voulais pas tapper, je ne devais pas tpaper. Je le savais. Je le sentais. Mais je l'ai fait quand même. Hallucinations, trips très peu énergique, plus proche d'une prise de 2-cb que de MDMA, mais, c'était prévisible, vu le peu de sérotonine qu'il doit me rester.

Aujourd'hui, ce n'es pas que le manque d'énergie et de motivation qui tappe, mais aussi des symptômes physiques. Accouchene rhytmique (son des pulsations du coeur qui résonne dans l'oreille), paupières qui saute, sommeil infernal avec des réveils remplis d'hallucinations toute la nuit, la tête qui "résonne" et vibre, les mains engourdies, sûrement de l'hypertension aussi... Je sens que la semaine va être longue. Vais-je réussir cette fois a résister au craving hebdomadaire ?

Requiem

C'est facile à dire mais ton corps te dit de tous ses sens, de te mettre au vert quelque temps. J'espère que tu vas y arriver.

Prends soin de toi
Janis


Posté par : janis | 15 octobre 2019 à  13:59

 
#2 Posté par : LenaÀLaRechercheDuParadis 15 octobre 2019 à  14:45
Courage à toi. Tu n'as pas une personne de confiance qui peut garder ton stock loin de toi ? Une collègue de travail (qui m'a avoué avoir été dépendante de l’héroïne dans sa folle jeunesse) a fait ça pour moi, pendant une semaine. La consommation hebdomadaire, j'ai connu, et encore c'était avec une substance bien moins forte; tu flingues tous tes week-ends, tu t'isoles, tu mets ta santé en danger, tu passes la semaine à essayer de récupérer... Mais là, avec la MDMA, ça me paraît hard.

Perso, j'ai enfin admis que si j'avais un RC chez moi, je ne pouvais pas m'empêcher de le consommer (encore tout à l'heure, je tombe sur ce qui ressemble à un petit cristal blanc; hop, je l'écrase et je le sniffe : ridicule, c'était sûrement un bout de mie de pain desséché ! lol).

Bon sevrage, écoute ton corps, il te dit que tu n'as pas le choix.


Amicalement.

Posté par : LenaÀLaRechercheDuParadis | 15 octobre 2019 à  14:45

 
#3 Posté par : Ocram 15 octobre 2019 à  15:46
Bonjour,

Il y a bcp de souffrance et de culpabilité dans tes billets de blog... as-tu déjà pensé à consulter en Csapa pour essayer de reprendre la main sur tes conso?

Les excès de mdma sur le long terme c est vraiment ultra violent, je ne saurais que trop te conseiller d’essayer de mettre des choses en place pour endiguer cette fuite en avant qui risque de t’embarquer dans un ravin bien degeulasse.

Je te souhaite plein de courage en tout cas!

Ocram

Posté par : Ocram | 15 octobre 2019 à  15:46

 
#4 Posté par : Psychotropeur 15 octobre 2019 à  20:50
Merci a tous pour vos messages !

Je suis d'accord avec vous, la MDMA est dévastatrice quand on ne respecte pas les doses et surtout les délais. Je pense que je vais devoir m'éloigner, à contre cœur, de mon entourage surtout. Je n'ai pas a proprement parler de stock, simplement, tous le monde tappe et tous le monde en a toujours autour de moi. Ce qui rend très difficile de ne pas tapper, quand mes potes, qui sont une bonne dizaine, sont tous les weekends a balle de MD.

Il est temps de prendre quelques distance avec le monde de la nuit, le temps de sortir de ma dépendance.

J'ai aussi décidé de recommencer une cure de millepertuis, histoire de pas trop trop en chier. Cela est plutôt efficace sur moi. Et en +, le risque de syndrome sérotoninergique induis par le millepertuis (raison pour laquelle je l'avais arrêté, je voulais retapper de la MD, sniff) devrais me décourager de prendre de la MD.

Encore merci a tous, j'vous nem!

Psychotropeur

Posté par : Psychotropeur | 15 octobre 2019 à  20:50

Remonter

Pied de page des forums