Méthadone gélules IV / Les Blogs de PsychoACTIF
Blogs » Cris » 

Méthadone gélules IV 



Salut encore moi et je relance le sujet.

J'ai donc expérimenté le shoot de méthadone gélule, 3mois après le décès de ma compagne, il y a 3 ans.
J'avais de superbes veines que j'ai cramé en 2 mois le temps de stopper cette connerie.

Évidemment ça me trotte tout le temps dans la tête.
Tout le temps c'est peut-être un peu exagéré mais des fois je m'ausculte les bras afin de peut-être trouver à nouveau une veine.

Mais c'est peine perdue depuis que j'ai fait cette connerie, mes belles autoroutes que j'ai réussi à conserver pendant 30 ans de shoot n'ont pas fait long feu suite à juste quelques mois d'injection de méthadone.

Je sais que ce n'est pas très fun, mais étant au chômage n'ayant plus de contact pas évident de trouver de la bonne vrai cam,.
Mais bien préparé, avec 3 gélules de 40mg, l'effet n'est pas très désagréable même mieux qu'un bon petit pet de merde de la rue.
Un demi gramme ne me fais même pas cet effet.

Enfin voilà je tenais à vous avertir que le jeu n'en vaut pas la chandelle.

Mais quelque chose de bizarre, à fait de moi quelqu'un de tout à fait différent quand on a consommé de l'héroïne en intraveineuse.

Je ne saurais décrire la sensation, le malaise dans lequel on tombe au moment où l'envie de consommer vous prend.
C'est très subtile lorsque vous avez envie de consommer, en intraveineuse surtout.

Déjà à l'époque où je consommais de l'héroïne et ma copine aussi ça lui faisait le même effet, une sensation qui vous prend au ventre une envie d'aller aux toilettes la chiasse quasiment alors que l'instant d'avant tout allait bien.

On dit que le ventre et le deuxième cerveau je veux bien le croire.
Nous n'étions pas en manque.
Nous prenions la méthadone.
mais il suffisait d'évoquer le fait d'aller ou pas aller chercher du matériel et d'un seul coup ça ne faisait qu'un tour et nous étions pas bien surtout au niveau du ventre.

Psychologiquement c'était fini comme je l'ai dit c'était juste une proposition, du genre est-ce qu'aujourd'hui on se tape quelque chose ou pas !!!

Donc autant vous dire que la réponse était à 99 % oui, après 15 minutes de réflexion.

C'est que pour nous procurer notre matos (coke et héroïne) en ce temps-là, c'était tout une odyssée.
  (Aujourd'hui aussi mais c'est terminé j'ai arrêté depuis 3 ans maintenant.)

Il fallait vraiment avoir envie d'y aller c'est que j'en avais des fois pour la journée avant de rentrer soit vers 13h au mieux et au pire 18, 19h.
Ma compagne rester à la maison les trois quarts du temps car elle me ralentissait.
Donc j'avais cette pression de faire vite.
Je savais qu'elle m'attendait à la maison, elle n'était pas en manque mais je sais ce que c'est que d'attendre que ça dose.

Il faut dire que je me déplacais en vélo et transport en commun, je n'en dirai pas plus étant frontaliers.
Je garde mes petites astuces pour moi mais c'est pas tellement un secret.
Vous aurez compris que je me fournissais  dans un pays voisin.

Donc voilà même aujourd'hui quand je pense à préparer une dose de méthadone injectable, directement, le plus souvent, j'ai mon bide qui ne fait qu'un tour, une envie d'aller aux toilettes !!!

Et puis quand ça fonctionne si j'arrive à me faire l'injection, j'ai l'impression d'être enfin de nouveau moi-même !

En résumé depuis que j'ai arrêté l'héroïne même avec la substitution je ne me sens plus moi-même.
Je ne suis pas moi.
Voilà pourquoi je pense que l'héroïne à transformer à tout jamais ma personnalité et que rien à part cela ne pourrais me faire redevenir moi-même.

Sauf peut-être une cure à très long terme !
Il me faut renaître tel un bébé qui doit réapprendre à marcher manger parler exetera

Et puis surtout qu'est-ce qu'il me reste dans la vie ?...
je n'ai plus de copine !!
avec qui faire l'amour....
Amour qui vous procure une jouissance, vous apporte plus que le sexe, aussi...
mais voilà d'un seul coup, du jour au lendemain elle m'a été arraché de ce monde très violemment et aujourd'hui je n'ai même plus ni héroïne ou drogue pour me réfugier où me procurer une sensation de bien-être.
Bien-être quand couple nous devrions vivre ressentir.

C'est un peu ambigu ma façon de m'exprimer.
je suis désolé mais vous avez sûrement compris ?
plus de drogue plus d'amour...
ça fait un vide énorme, c'est beaucoup en une seule fois.

Et vu mon âge, sans emploi, et ne suis pas bien dans ma peau et ma tête avec cette méthadone.
je n'arrive a trouvé aucun équilibre donc je crois plus trop en l'avenir, mon avenir.

Le médecin me dirais augmente la méthadone ça fait plus de 25 ans que j'essaie de la diminuer faire marche arrière me semble totalement inenvisageable.

Par contre j'aimerais plutôt repasser à un opiacé comme le moscontin avec lequel j'étais très bien mais on a été obligé de passer au Subutex ce qui a foutu toute ma thérapie en l'air.

Putin de gouvernement j'étais à deux doigts d'y arriver grâce au moscontin de 80 mg en quelques mois je suis arrivé à 20 mg.

Quand j'y repense je suis vachement dégoûté surtout que le Subutex je me le suis injecté pendant un an.
Ça n'apporte absolument rien à part que vous dormez bien.

J'aurais pu chouter le Monscontin mais non je préférais l'effet normal en le prenant oralement.
Bien sur je l'avais pris en injection.
Mais non le prendre oralement était encore mieux.

Voilà je ne comprends pas !!!
alors que j'ai toujours entendu dire que lorsqu'un toxicomane a trouvé son équilibre avec une thérapie il ne faut surtout pas la lui changer.

Si certains ont vu le documentaire, 26.10.2021 à 21h sur ARTE, hier, sur les lobby pharmaceutique, vous aurez tous COMPRIS !
J'ai eu juste envie de vomir en voyant ce documentaire.

Mets dans quelle putin de monde nous vivons ?...
Et si le monde continue comme ça, qu'il aille directement à sa perte, ce sera pas plus mal.

Catégorie : Tranche de vie - 27 octobre 2021 à  20:32



Commentaires
#1 Posté par : Rick 30 octobre 2021 à  23:05
Salut Cris

j'espère que tu arriveras à faire ton deuil , soutiens à toi cris.

"voilà d'un seul coup, du jour au lendemain elle m'a été arraché de ce monde très violemment et aujourd'hui je n'ai même plus ni héroïne ou drogue pour me réfugier où me procurer une sensation de bien-être. "

pense tu être capable de te procurer du bien être ailleurs ?

vois tu des personnes pour t'aider à faire tes/ton deuil?

Posté par : Rick | 30 octobre 2021 à  23:05

 
#2 Posté par : Cris 26 novembre 2021 à  20:02

Rick a écrit

Salut Cris

j'espère que tu arriveras à faire ton deuil , soutiens à toi cris.

"voilà d'un seul coup, du jour au lendemain elle m'a été arraché de ce monde très violemment et aujourd'hui je n'ai même plus ni héroïne ou drogue pour me réfugier où me procurer une sensation de bien-être. "

pense tu être capable de te procurer du bien être ailleurs ?

vois tu des personnes pour t'aider à faire tes/ton deuil?

Merci, Bof, à par quelques bon potes et voisins, mais ont parlent pas de ca!
puis pour eux la métha c'est dans ma tête !
Et ce covid arrange rien, l'hiver qui s'installe , pareil!
Mais je crois que maintenant àprés 3 ans je commence à refaire surface!
Mais quand meme, si je fait le bilan, sans me voiler la face, c'est plutot morose!
Je te dirais ca au printemps !
Là, j'essaie de me restabiliser, puis je verrai!
J'ai contacté un capsa , puis là, je sais pas si c'était une bonne idée!
Ca me gonfle que de devoir repartir à zéro avec des gens qui ne me connaissent pas!
Et franchement qui s'en foutent ,tant qu'ils ont leurs salaires!
C'est pas à moi d'aller la bas mais à eux de venir vivre avec moi qlqs jours en imersions pour voir, vivre mon délire!
C'est pas en qlqs renddez vous qu'ils vont me cerner!
Ce devrait être un ami psy! l'autre s'en cogne, le soir y rentre chez lui et mets de coté son TRAVAIL !
Je ne suis que de la matiére premiére à psy et toubib qui se font la mains sur nous!
Sinon il y a longtemps que l'on serait tiré d'affaire!
Mais je reve et est tjrs été un réveur!
On est pas au pays des bisounours, hélas!

Mais merci à toi!


Posté par : Cris | 26 novembre 2021 à  20:02

Remonter

Pied de page des forums