Nouvelle-Zélande :le «roi des legal high » pourrait retourner sur scène / Les Blogs de PsychoACTIF

Nouvelle-Zélande :le «roi des legal high » pourrait retourner sur scène 



Le pionnier des "legal high" en Nouvelle Zelande, Matt Bowden, a laissé entendre qu'il pourrait revenir dans cette industrie une fois que le gouvernement aura apporté des modifications à  la législation pour la rendre plus sûre.

M. Bowden, qui était connu comme le roi des "legal high" et avait introduit les party pills en Nouvelle-Zélande, s'est retiré de cette industrie en 2011 lorsque le gouvernement a décidé d'interdire le cannabis synthétique.

Il avait avertit alors que le gouvernement "emmenait l'industrie des légal high à  un endroit ou il ne voulait pas aller".

/forum/uploads/images/1369/1369240604.jpg
Mais M. Bowden a laissé entendre qu'il ferait un retour quand la loi sur les substances psychoactives sera mise en place en août, ce qui obligera les fabricants à  prouver que les substances sont «à  faible risque» avant d'être vendues.

«Je me sens très heureux que la Nouvelle-Zélande ait adoptée une approche raisonnable », a déclaré M. Bowden. «Ça va être une industrie très différente l'année prochaine."

Lorsqu'on lui a demandé s'il avait l'intention de retourner à  la vente de "legal highs", M. Bowden a déclaré: «Parlons en en août. ».

M. Bowden, qui a mis l'accent sur son groupe de rock psychédélique Starboy depuis qu'il a cessé de produire des legal high, a déclaré qu'il soutenait les nouveaux règlements pour lesquels, selon lui, il avait passé 15 années à  faire campagne.

Il n'a pas voulu dire s'il connaissait le fabricant derrière le controversé K2 (cannabis synthétique), qui, la semaine dernière a décidé de cesser de fournir ce produit en Nouvelle-Zélande jusqu'à  ce que les nouvelles règles aient été introduites en Août.

Grant Hall, le directeur général du groupe de défense des substances psychoactives « The Star Trust », a déclaré que si les règlements marchaient il était logique que M. Bowden revienne à  ce business.

"Il est parfaitement logique pour quelqu'un comme Matt Bowden de se lancer dans ce business et de montrer le chemin avec ces nouveaux produits qui seront autorisés dans le premier régime de licences jamais réalisé sur la planète Terre", a déclaré M. Hall.

"C'est une grande opportunité d'affaire et je ne blâme pas le gars si il le voit comme cela".

The Star Trust, qui a été formé en Mars, est financé par des «contributions privées» d'individus et d'organisations que  M. Hall n'a pas nommé. Il a dit que c'était une coïncidence si « The Star Trust » a un nom similaire  à  la société de M. Bowden, Star Gate. M. Hall a dit que "star" était un acronyme pour Social Tonics  Advocacy and Research (Soutien et recherche pour les toniques sociaux).

M. Hall a dit qu'il espérait que les nouvelles réglementations soient «une bonne nouvelle pour le public».

"Chaque industrie a quelques mauvais joueurs et cette industrie n'est pas différente. Espérons que la plupart d'entre eux seront mis hors d'état de nuire avec cette nouvelle loi."

Source : http://www.nzherald.co.nz/nz/news/artic … d=10885267

Catégorie : Research Chemicals - 22 mai 2013 à  18:41



Remonter

Pied de page des forums