Pour la science (LSD) / Les Blogs de PsychoACTIF
Blogs » Bon Vivant » 

Pour la science (LSD) 



26 Avril 2021

Il faisait super beau et chaud. On savait qu’on allait taper aujourd’hui et au départ on était chaud pour prendre 600µg mais on part finalement sur du 300. On gobe le buvard vers 16h et on part aller se balader dans les champs. On se pose comme d’habitude à notre spot en hauteur et on boit une bière. Après celle-ci, on décide de repartir, et on se balade dans le bois. On découvre à nouveau la magie de la forêt, comme la dernière fois. On se balade, on discute, on rigole principalement. On sort du bois et on se pose dans le champ. On regarde le paysage et on trippe fortement. On ne fait que rire. Le visage d’AAA se déforme légèrement, les arbres dansent, les insectes laissent des tracers… On est au pique de l'euphorie. On n’a plus rien à boire, on décide de retourner à la maison et d’aller chercher de l’alcool. On arrive et on se dépêche de sortir l’alcool et de boire dehors. On met de la musique et on est choqué par ce qu’on écoute, rien ne va. Et là on met Scarr et tout redevient beau. Je me souviens sortir et danser un peu, pendant qu’AAA était parti faire quelque chose, et d’un coup je me remet à faire qu’un avec la musique. Je me rends compte que c’est ça le LSD, que ça nous offre cette boule d’énergie qu’il faut rediriger quelque part, et qu’on s’associe avec ce qu’on a sous la main et c’est comme ça qu’on ressent cette idée d’unité avec celle-ci. Tout est fluide, tout a un sens. AAA revient et on se remet à boire, à rire, à chiller. On profite du moment. C’est le coucher de soleil, le ciel est rose. On décide d’aller voir le soleil partir et AAA prend son appareil photo avec lui. Le coucher de soleil est magnifique et reste jusqu’à ce qu’il disparaisse et qu’on se focus ensuite sur la lune. On la regarde à travers les jumelles. Je conseille vraiment à tout le monde d’avoir des jumelles sur soi quand on trippe, ça reste quelque chose d’assez exceptionnelle.

On rentre ensuite, il commence à faire un peu froid. On chill, on écoute de la musique, on rit. Et là, AAA propose de reprendre 300µg, juste pour l’expérience, pour voir ce que ça ferait. Je suis pas vraiment chaud, je suis déjà très bien comme ça. Il décide alors pourquoi pas 150µg, et je suis quelqu’un qui fait confiance au compromis, et donc j’accepte, histoire de voir ce que ça donne, pour la science. On le prend vers 23h. Une heure plus tard, on commence à sentir les effets. C’est très doux, ça maintient la chose principalement. C’est comme prendre une tyrolienne pour aller d’une montagne à une autre. Au lieu de redescendre et ensuite faire toute la montée de la montagne suivante, on grimpe seulement un tout petit bout de cette montagne pour atteindre le pique. On continue à rire, à boire un peu, à sortir aussi un peu et profiter de la belle lune. On trouve aussi plein d’idée de blague et de scénario. On regarde des vidéos sur Youtube, et des clips aussi. Puis on commence à se calmer un peu plus, tout en restant défoncé pourtant. On décide de se poser et d’écouter de la musique calmement, tout en grignotant sur des bananes. On ferme les yeux et j’ai beaucoup d’hallucination interne. On en parle depuis longtemps avec AAA et on essaie de savoir la différence entre ça et le Day Dreaming. Je me rends vraiment compte qu’une hallucination est tout simplement quelque chose sur lequel on n’est pas d’accord et qu’est pourtant bel et bien réelle pour la personne en question. On commence à sentir un peu la fatigue vers 3h du matin et on décide de se faire des croques monsieur. Ca faisait du bien de manger quelque chose, et l’ambiance était vraiment sympa esthétiquement parlant. On était épuisé par contre, tellement on a ri. On s’est couché vers 4h30. J’ai eu un peu de mal à m’endormir, ce qui est normal mais ça allait. J’ai encore cette impression aussi d’avoir juste cligné des yeux et que le jour est arrivé, cette sensation de ne pas avoir dormi finalement. Et pourtant j’ai quand même une bonne énergie. Je suis baigné dans la plénitude. Toute la journée je suis bien, j’ai bien travaillé, et j’ai profité de la journée. Et c’est pareil aujourd’hui, deux jours plus tard. Je ressens vraiment l’impact du LSD sur le quotidien et je sais que le microdosing a aussi bien aidé.

C’était deux trips en un, même si en termes d’expérience c’était juste un bon trip de 12h, et qu’était juste parfait. Tout était fluide, je n’ai pas grand-chose à rajouter en soi. Et évidemment, on ne sait toujours pas si ce LSD est réellement du 300µg ou non mais ça ne change rien, vu qu’on passe un super bon moment avec en fin de compte. Tout est doux et naturel et pur avec ce LSD. Je me suis rendu compte que j’ai plus besoin de fumer, que je dois continuer ma chaine Youtube quoi qu’il arrive, que c’est mon « destin » en quelque sorte, que je ne dois pas me remettre en question, que je dois avancer coute que coute. Tout n’est qu’énergie, tout n’est qu’amour, et il faut se mettre sur le même niveau que les autres pour pouvoir être bien. Il faut se vider la tête et être présent. Profiter tout simplement. Et en termes de visuel, j’ai vraiment l’impression qu’ils ne sont plus vraiment impactant comme les premières fois, surtout les yeux ouverts, mais que ce n’est pas un souci, et que quand j’en ai, ça m’affecte plus. Et quand j’en ai pas, c’est pour me focus plus sur le moment présent, sur ce que je ressens et mon entourage et son énergie.


Catégorie : Trip Report - 18 mai 2021 à  10:07

#amis #énergie #LSD #Psychédélique #soirée #trip report



Remonter

Pied de page des forums