Nouvel arbre, nouveau monde (LSD) / Les Blogs de PsychoACTIF
Blogs » Bon Vivant » 

Nouvel arbre, nouveau monde (LSD) 



09 Avril 2021

BBB était déjà à la maison avec nous, AAA et moi, depuis la veille. On se pose dehors pour le midi et on mange au soleil, tout en buvant quelques bières. On se dit pourquoi pas se lancer sur un trip sous LSD. On se prépare alors pour une petite escapade. On prend chacun 300 micro grammes à nouveau. On part aller se promener et on va se poser à un endroit un peu en surélévation qu’on avait déjà trouvé avant, où l’on peut observer un beau paysage sur l’horizon. On se détend et on attend la montée. Pendant ce temps-là, le soleil disparait et de petites averses commence à apparaitre. On continue de chiller. La pluie revient, plus forte. On décide de bouger et d’aller se promener dans le bois.

On entre dans le bois et on est en plein dans le trip, sans même sans rendre compte. On observe chaque arbre, chaque plante, chaque liane et feuillage. On découvre le bois complet. A chaque arbre, on a un nouveau monde, une nouvelle ambiance qui s'offre à nous. On prend le temps d’observé chaque chose qui se présente sous nos yeux. Visuellement, tout est organique et fluide. Tout est précis et a un sens. On rit beaucoup. L’euphorie est vraiment présente et on est tous en accord. L’apparition de yeux est très présente aussi dans les hallucinations. Le contraste des textures également. Je me souviens qu’on s’était arrêté devant un petit arbre, qui avait une écorce qui se fracturé et qui était en fin de compte un parasite pour l’arbre et grandissait pour s’en débarrasser pour finalement être à nu et être réellement lui-même. Et en même temps, il ne fallait pas enlever l’écorce, parce que c’est à l’arbre de faire son travail, son chemin, de s’en débarrasser lui-même, afin de grandir correctement et naturellement. C’est ça la vie en fait. Ou en tout cas juste un fragment de la vie.

On sort du bois après plusieurs heures passées dedans et on ressent cette énorme sensation de liberté, d’oppression qui disparait. On a l’impression de respirer à nouveau. On se rend tous compte du bien que ça nous fait de sortir du bois et de se retrouver dans la grandeur des champs, alors qu’on était très bien pourtant dans le bois. On regarde les nuages qui agissent comme des kaléidoscopes. Les nuages sont très gris et peu contrastés et on arrive quand même à avoir un résultat très visuel et trippant. On regarde les arbres danser, le monde qui nous entoure vivre. La pluie revient beaucoup plus forte cette fois-ci. On décide de rentrer à la maison.

On est de retour et on est tous en mode indécis. On rentre dans un nouveau monde, dans une nouvelle ambiance. On se lance pour faire un feu. On va chercher du bois, on rit, on profite encore un peu de l’extérieur finalement. On rentre et on met de la musique, on parle, on rit encore plus, on boit. Je propose des bananes que tout le monde accepte. C’est vraiment le meilleur accompagnement de trip. On a ensuite juste chiller et discuter. On ressort à nouveau, on discute et on apprécie l’extérieur à nouveau. On rentre et on se pose. On a vraiment pu aussi apprécier la musique, en se posant dans les transats. Les lumières et les couleurs étaient douces. On finit sur un bon repas afin de clôturer tout ceci avant d’aller se coucher. J’ai pu m’endormir plus facilement que la dernière fois, les visuels n’étaient presque pas présents, et au réveil j’étais meilleur que les dernières fois.

C’était un petit trip, doux, qui a rend les choses douces lors de la descente, comme d’habitude. Je n’ai vraiment pas grand-chose à dire de ce trip, tellement tout était simple et ordinaire en quelque sorte. Tout était incroyable, comme d’habitude. Les hallucinations cette fois-ci n’étaient pas vraiment présentes. Elles étaient parfois là les yeux ouverts, mais cette fois-ci c’était comme si tout était juste un peu plus nette et normal à la fois. Ca a vraiment pu me montrer la pureté de la normalité, que ce que l’on voit est déjà incroyable et extraordinaire. Et les hallucinations les yeux fermés étaient également moins présentes et intenses. Elles étaient là, mais c’est comme si je devais plus aller les chercher, attendre et les laisser prendre leur temps pour mieux se construire. Je ne sais pas si c’est dû à la tolérance ou à l’accoutumance. Est-ce que le fait d’avoir déjà vu tout ce que j’ai vu, n’a plus aucun d’intérêt d’apparaitre afin que je puisse me focaliser sur quelque chose de plus grand, de plus important ? On se demandait du coup qu’est ce que ce serait de prendre le double ? Est-ce que les visuels seront présents à nouveau et est-ce que ce serait juste du 300mg plus amplifier et intense ? C’est difficile d’imaginer quelque chose qui nous ramène en extase, en osmose, qui puisse être plus puissant.
J’ai également une théorie sur la neige visuelle, comme quoi tout le monde a de la neige visuelle mais que les gens ne le remarque pas, et qu’il change de degrés d’intensité. Et c’est cette neige qui va aider à créer des hallucinations, avec en plus les phosphènes, et le mélange entre l’esprit et les dimensions qui s’invitent et s’ajoutent à la neige. On a donc deux éléments physiques qui se mélangent avec deux éléments immatériels.

Ce trip est une continuité du trip précédent en quelque sorte. Je ne ressens pas le besoin d’entrer en détail dans ce trip. Je n’ai rien appris de nouveau et d’exceptionnel en plus, j’ai tout simplement passé un bon moment. Je sens aussi cet effet de cocoon qui persiste et je sais qu'il doit durer. Ce chœur chaud qui ne veut que se propager. Avec un trip, on arrive vraiment à se connecter avec son entourage et avec soi-même. On se connecte avec tout, avec son environnement, avec son corps. Je me rends compte qu’il faut écouter notre corps, qu’on a ce vaisseau qui a besoin d’expulser des choses, d’être réparé pour mieux fonctionnait. L’envie d’être plus créatif est de plus en plus forte aussi. Je n’ai qu’une seule envie, c’est vraiment de me mettre au dessin, à la peinture et pouvoir retranscrire les visuels et les émotions lors d’un trip. Je veux aussi me remettre à la vidéo sérieusement et tenté de faire des visuels trippants et originaux, tout en gardant une sensation de chaleur et de naturelle à travers les images.


Catégorie : Trip Report - 08 mai 2021 à  13:49

#amis #énergie #LSD #Psychédélique #soirée #trip report



Remonter

Pied de page des forums