Premier trip au DXM / Les Blogs de PsychoACTIF
Blogs » SB44000 » 

Premier trip au DXM 



Salut à  tous !

A-peine quelques jours après mon premier post, je reviens vers vous pour un nouveau TR, ma première expérience au DXM, hier soir.

Dosage 3mg/kg puis redrop de la meme dose 2h30 plus tard, 5 ou 6 pets fumés.
Sirop T*ss*d*ne sans sucre.

Je ne connaissais pas cette molécule il y a de ça une semaine, ou alors peut être inconsciemment, de nom. Autant dire que ça aura été rapide pour passer à  la phase expérimentation (je met en général plusieurs mois à  me renseigner sur un produit découvert avant de le tester).
C'est donc en explorant les nouveaux post que je découvre ça. Confondant d'abord le nom avec le (la?) DMT, je me dis putain, un des plus fort hallucinogènes connu se trouve dans le Tuss*d*ne ? Bon il s'avéra que non, c'était juste une érreur de ma part
Apres quelques recherches donc je décide hier à  15h45, après les cours et en week-end, d'aller à  la pharmacie acheter ce flacon. Car oui j'ai prit le sirop, flemme de devoir jouer le mec honnête devant la pharmacienne qui était une vieille peu, "C'est pour vous ? Vous toussez depuis longtemps ? Vous comptez en prendre régulièrement dans la journée ?" tout en me fixant comme un lynx. Je reste Stoïque, et ça passe crème.

Je retourne chez moi. Je serai seul, j'ai laissé les volets légèrement entrouverts pour ne pas se prendre trop de luminosité (au début en tout cas).

Il est 17h50 quand je boit la moitié du flacon (188mg, pile 3mg/kg). Je n'ai pas mangé depuis 13h45. C'est pas spécialement dégueu au gout, juste bien sirupeux et bien lourd quand ça descend, on sent que c'est pas hyper naturel de boire ça mais bon, c'est pour la bonne cause.
Je compte taper dans un plateau 1 bien formé, pour découvrir les effets
J'ai tout ce qu'il faut en pet, je ne manquerai pas.
Apres avoir bu la moitié dans un verre, je range la bouteille en me disant "Fini, on redrope pas ce soir."

18h40, Je vais au chiottes, juste a coté se trouve le tiroir avec le sirop, d'un acte débile mais compulsif, je reboit 2 gorgées. Ça ne sert à  rien, c'est surtout psychologique. Je commence à  légèrement planer mais c'est peut-être dû aux 2 pets que je viens de m'enfiler.

18h44, Je parle à  un pote sur Ffaceook pour lui décrire les effets, ça l'intéresse. Je parle également a une autre personne. En leur parlant, je me met a confondre les 2 personnes et j'envoie les messages de l'un a l'autre. Je me dis merde ! Du coup je dit a l'un "c'était pas pour toi" et je renvoie le message au bon. Je relis : "MAIS MERDE !!", je m'étais pas trompé de destinataire en fait, je viens de faire une connerie en pensant en effacer une, j'explique ça a mon pote et lui dit en rigolant que j'arrête de lui parler, pas envie de faire d'autre conneries.

20h20, Bon, après une bonne heure de plateau style petite défonce alcool cannabis, un peu frustré et contre mes engagements de départ, je décide de redrop le reste de la bouteille, je passe donc à  375mg soit 6mg/kg (Donc 2h30 après la première prise)
J'avais cru comprendre que le trip était souvent assez chaotique quand on redropait comme ça le DXM, pas grave.

20h50, Je décide d'aller me doucher, ça se révèle être une assez bonne idée: la douche est une drogue introspective ! Je commence a sentir un peu mieux les effets, première hallu légèrement dissociative: en faisant mon shampoing, je ferme les yeux une vingtaine de seconde et quand je les re-ouvre, j'ai un flash de moi dans une autre position, et je ne suis pas dans la position et dans l'orientation dans laquelle je pensais être, ça me fait délirer. De retour sur mon canap, je vois le monde un peu différemment. C'est léger, mais carrément perceptible

21h, ma chambre semble plus grande, je me trouve assez petit par rapport à  elle, il m'est arrivé de me lever une ou deux fois, et je me sentais grand, en marchant j'avais la sensation physique de ne pas tenir debout, comme une corde qui ondule à  la verticale, enfin ça restait quand même assez facile d'aller jusqu'aux toilettes. A noter quelques démangeaison sous forme de minis picotements dans le coup et sur les épaules à  ce moment là , ça s'estompera en 20mn.

21h25, En écrivant à  mon pote, je perd le fil de mes pensées, j'ai du mal à  trouver le sens des phrases que je lit, même mes propres messages que je relit me semblent un peu désordonnés, je le dit donc à  mon pote (En les relisant actuellement, ils me paraissent tout à  fait normaux ahah).
J'écoute de la musique, et c'est très agréable. J'essaie la Frenchcore, (j'ai écouté We are Frenchcore de The Mastery et Trip to Ireland de Dr Peacock), au début ça me plait, je commence à  bouger dans tous les sens mais ça commence vite à  m'agresser, j'ai l'impression d'être assez fragile psychologiquement. C'est aussi d'ailleurs le cas quand je vais dans ma salle de bain sombre, toujours une mini angoisse contrôlable mais un peu plus prononcée que d'habitude.
Je passe donc sur des musique plus douces. Elle me paraissent assez profondes, et en fermant les yeux j'ai une visualisation de filament, comme des filaments d'ADN, qui se confondent avec la musique. Je vois aussi avec un peu de concentration mes yeux et mon nez depuis l'intérieur du crane, mais c'est assez difficile à  distinguer,

22h, Je commence a me rendre compte que je suis ici sur ce canap depuis 4h, j'ai enchaÎné les pets sans vraiment m'en rendre compte, je dois en être à  mon 4e ou 5e. C'est la que j'ai vraiment touché du doigt l'effet dissociatif: J'avais l'impression que le temps s'écoulait mais que moi j'étais sur pause: 4h s'étaient écoulées et moi j'étais là , avec une notion du temps assez bizarre. J'entendais les voitures dans la rue, et des gens parler, mais j'avais l'impression de ne pas vraiment être dans leur monde (un peu comme dans je sais plus quel Harry Potter, quand il va dans la pensine et qu'il assiste, impuissant, au procès de Barty Croupton Jr. il me semble).

22h10, Là , et peu être à  cause du nombre de pet fumé, je commence a me perdre. Je pense qu'à  partir d'ici, et jusqu'à  la descente, j'étais dans un plateau 1 un peu haut et pas trop ordonné. L'effet est devenu un peu désagréable, j'étais un peu perdu je ne savais pas quoi faire, comment, pourquoi. Apres m'être allongé sur le canapé, j'ai trouvé cette position inconfortable, je me suis donc assis, je regardait ce qui m'entourait, en me disant, ptn je suis un peu déconnecté. Je regardais sur la table, 5 clopes avaient été ouvertes, j'avais fumé sans vraiment m'en rendre compte, comme durant les 5 dernières heures, j'avais une impression d'avoir agi automatiquement sans le contrôle de mon esprit. Mais je restais la, passif, à  phaser sans savoir comment y remédier. C'était chelou, ça a duré au moins une heure

~23h15, Ça descend, je retrouve peu à  peu mes esprits (qui ne sont pas partis très loin non plus) mais je reste un peu décalé par rapport au réel quand même. Je roule mon bedodo, que je met 20mn a fumer, encore lent du cerveau et mou. Je met un peu de temps à  m'endormir mais rien de très gênant.

Pour ce qui est du sirop, j'ai jamais vu un tel jacuzzi dans mon bide, j'entendais le truc se deverser dans mes intestins et tout. J'ai eu un bonne chiasse avant de me coucher et le lendemain matin, mais rien d'hardcore. A peine eu la nausée, quand elle pointait le bout de son nez, je buvais quelques gorgées d'eau et c'était plié.
A noter aussi que j'étais en caleçon après ma douche, et j'avais l'impression qu'il faisait la température PARFAITE pendant tout le long. Jamais eu chaud, jamais eu froid, j'étais dans un cocon.

Je me réveille le lendemain, l'esprit clair, c'est carrément tranquille.

En conclusion, l'effet m'a fait penser à  des moments à  des fin de trip de Salvia (Qu'es ce que je fout là  ? Je dois faire quoi là  ? Pourquoi?) Un peu mindfuck sur la seconde partie mais je pense que c'est du au redrop, j'ai peu être un peu forcé sur le canna aussi, la prochaine fois je retenterai avec 6mg/kg en cacheton, pris en une fois.
En tout cas c'est vraiment assez sympa, très relaxant aussi, pendant première partie j'étais dans un état assez proche de celui du Xanax (BZD) que j'ai testé aussi.

Encore une fois le TR est long, mais bon, j'arrive pas à  faire autrement ...
Merci d'avoir lu et j'aimerai savoir si vous avez déjà  ressenti ce genre de "vide" de l'esprit avec une dose à  peu près équivalente.

A bientôt !

Catégorie : Trip Report - 05 mai 2017 à  12:44



Commentaires
#1 Posté par : Dissociaman 08 mai 2017 à  20:24
Salut, le DXM est une molécule que j'adore ! J'ai bien aimer lire ton TR, il me fait penser au DXM  surtout le mindfuck, genre qu'est ce qui se passe ?

 
#2 Posté par : kamikaze9345 09 mai 2017 à  15:23
Pas mal ce premier trip, je suis impressionné moi quand je prends du DXM souvent pour un pallier 3, c'est très dur de me lever ducoup je prépare bouffe, sac plastique, bouteilles pour mes besoins.
Ah oui pour éviter la diarrhée, prends le en cachetons même si c'est gênant smile

Ce qui est dommage c'est que tu n'as pas pu apprécier le DXM tout seul vu que tu as fait un mélange avec le cannabis mais bon l'important c'est que t'as kiffer big_smile

Remonter

Pied de page des forums