Trip report MDMA + Xanax (Alprazolam) + Alcool / Les Blogs de PsychoACTIF
Blogs » SB44000 » 

Trip report MDMA + Xanax (Alprazolam) + Alcool 



Salut à  tous,

J'écris ici mon premier TR,  suite à  une soirée mémorable (enfin plutôt pas du tout). Il est assez long mais j'ai préféré y inclure tous les détails.

Pour ma part, je fume quotidiennement, et j'ai déjà  touché à  quelques trucs (Champi, salvia, (codéine), MDMA, Coke une ou deux fois ). Mes connaissances dans les produits en général sont très bonnes. J'ai une assez bonne tolérance à  l'alcool et encore plus aux joints.


C'était donc un jeudi soir, il y a environ deux trois semaines. Un pote, "Pote1" avec qui je sors assez régulièrement dans la même "boite" Techno-Trance-Core.. m'a prévenu d'une soirée sympa dans la boite en question.  Il me dit qu'un pote à  lui conserve 0.4g de MD restant d'une soirée passée.

Vers 21h, je rejoint donc mon pote, on va chercher les 4 paras, le billet bleu qui s'envole, et on retourne chez lui. On commence doucement la soirée avec quelques bières fortes (Atl*s), faute de sous, on en avait que 5 pour 2. On allume quelques pets, mais ils ne nous en restait que quelques uns, j'avais laissé ma boulette chez moi.

Il est environ 22h30, un autre pote, "Pote2" nous rejoint, il a avec lui la moitié d'une bouteille d'un litre de Ricard (j'adore ça). Je crois qu'il était déjà  un peu torché en arrivant. Mes deux potes prennent à  2 le 4e para en trace, moi c'est pas trop mon truc les traces (à  savoir que l'on achète la MD en cristaux au gramme, on fait nous même les paras c'est beaucoup plus safe quant au contenu de ce qu'on avale).

Un peu plus tard (~23h), je ne sais plus pourquoi mais le pote chez qui l'on est (Pote1), nous dit qu'il a du Xanax dans sa salle de bain. Je tilte tout de suite , Xanax ---> Benzodiazépines ---> Jamais essayé, aller on tente, c'est pas trop fort de ce que je sais. Conscient du très gros potentiel de dépendance à  ces produits, je choisi donc de tester en connaissance de cause, par curiosité de l'effet. Mes 2 potes n'en prennent pas pour l'instant. Je commence par gober 4 comprimés à  0.25mg, soit 1mg.

On continue tranquillement de s'abreuver, il doit être à  peu près minuit, je ne sens rien. Je gobe mon para de MD avec 2 autre comprimés.
On  fini les pauvres bières, il est entre 00h30 et 1h on se dirige donc vers la boite, à  quelques pas de chez mon pote qui a un appart en ville. On cache le reste de Ricard préalablement dilué dans un buisson proche. Entrée 5€, tampon sur la main, on rentre: y'a pas grand monde encore. On ressort, on a le tampon: la nuit est à  nous ouhouh. On compte revenir vers 2h30 quand l'ambiance sera là .

A partir de là  ca part un peu en vrille dans mes souvenirs. Aucune montée de MD, mais c'est la que commence le plus gros trou noir de ma vie. On décide de retourner chez mon pote pour continuer a boire un peu. On rentre, je gobe encore 3 ou 4 xanax.

Là , le trou noir commence plus ou moins, il doit être 2h, on part dans la boite.

Je me réveille le lendemain, il est midi, merde, mon réveil pour aller en cours à  10h ne m'a pas réveillé, j'ai du m'endormir à  5h trop bourré me dis-je, normal. Pour le cours pas grave c'est un cours en amphi...
Je me lève, gueule de bois assez prononcée mais ça passe encore. Par contre, ma lèvre du haut est DÉTRUITE : elle est toute ronde, enflée à  bloc, et à  l'intérieur de la bouche, elle est grignotée sur au moins 3x3cm. Hardcore ! je me demande alors comment ça a pu se produire, la MD ça fait serrer les dents, mais pas à  ce point là , avec 0.1g et surtout en n'ayant pas eu d'effet. Bref.

Bol de café, je m'allume un pet, je suis encore tout euphorique grâce à  la MD, comme tous les lendemain matins de MD (c'est le surlendemain que c'est moins agréable pour moi).
Le pet me claque le high du réveil, c'est cool. Je commence à  repenser à  la veille, je ne me souviens pas comment je suis rentré, ni à  quelle heure, tout la seconde moitié de nuit est brouillée (assez classique les trous noirs aussi).
Quelques flashs remontent. je me souviens qu'on a perdu la bouteille de ricard, il était tard (4-5h ?) et on la cherchait désespérément dans le buisson, sans résultat. Quelqu'un nous l'avait volé.
Je me souviens aussi qu'on acheté 3 tazz a un mec, pas loin de la boite, il était aussi assez tard.

Je me rend compte qu'on avait assez peu d'alcool, le xanax est donc puissant me dis-je. Par contre absolument aucun souvenir d'effet MD, bizarre, surtout avec la double dose tazz+para que j'ai prise !
Je décide d'appeler Pote1, chez qui nous étions hier soir. Il me répond, il dormais chez Pote2 car il avait perdu ses clés et son portefeuille. Il me demande si je me souviens de la seconde partie de nuit. "Ah toi aussi t'es jet-lagué ?", personne n'a de souvenir, Pote2 non plus apparemment mais lui est parti à  la fac.

On tente donc d'éclaircir le mystère, le check dans mes photos, et là , gros Mindfuck, je retrouve 3 photos prises à  2h19, des mes potes et de moi, poses de mec torché mais ca passe encore.
La chose suivante et pas des moindres, est une vidéo selfie prise à  4h49 chez Pote1, on me voit dire péniblement, les yeux fermés et sans aucune articulation "Ehhh jsuis défoncééé au ganag (Comprendre Xanax..)". Je tourne la caméra vers Pote2, qui, se roulant une clope sans tabac, répond après 8 secondes de fixation de la caméra "Moi aussi", puis on entend en fond Pote1 parler tout seul d'une musique qu'il voulait mettre, nous sommes tous des Larves sans muscles sur nos chaises, totalement mous. Je trouve également ce "photomontage" fait à  4h32 :

/forum/uploads/images/1493/1493742176.png


(C'est mon nez prit du dessus et si quelqu'un trouve le sens de ce truc, ça m'intéresse beaucoup)

Apres avoir appellé à  plusisuers reprise mes 2 potes , et grace à  Pote2 qui se souvenait un peu mieux de la soirée, on reussi à  refaire le puzzle, pour ma part, c'est un vide intersidéral.

Après avoir cherché ses clés en ville tout l'aprem, Pote1 reçoit un appel de ses tous nouveaux proprios (il avait l'appart depuis 2 jours), il retourne chez lui en fin de journée : ils étaient passés pour récupérer quelques affaires laissées et avaient trouvé la porte grande ouverte. Il sont partis en la fermant. En rentrant chez lui, mon pote découvre effectivement sa porte pas fermée à  clé, mais aussi ses clés, son portefeuille sur la table et pire : la bouteille de Ricard "volée". Il manque sa carte d'identité

En fait, durant la soirée, nous sommes allé cacher la bouteille de ricard pour avoir les tampons de la boite, puis on l'a reprise et remontée chez Pote1. A 4h donc, on cherchait tous les trois une bouteille de ricard qu'on avait ramené 2h avant. Incroyable.
Chez lui, mon pote retrouve la boite de Xanax (qui était pleine la veille soit 2x16 comprimés), elle est vide, on a donc gobé 32 comprimés soit 8mg d'alprazolam, je commence a me dire que ca fait beaucoup et je comprend un peu mieux le Mindfuck. Pote1 m'avoue se souvenir en avoir gobbé 4, Pote2 pareil. Moi, après analyse des flashs et des photos, j'en ai mangé une dizaine au moins, il reste donc 14 comprimés mystérieux, je me soupçonne fortement d'en avoir mangé régulièrement sans vraiment m'en rendre compte.
J'apprend également de Pote2 (je ne sais pas pourquoi mais il s'en rappelait), que nous sommes rentrés a 10h30. Nous étions a ce moment là  en ville (Pourquoi???). Je suis rentré chez moi en tram d'après Pote2.
Voila pourquoi le réveil ne m'a pas réveillé : je suis arrivé chez moi vers 11h, deux heures après qu'il ai sonné et je me suis réveillé une heure plus tard, persuadé d'avoir passé une soirée assez alcoolisé jusqu'à  4h.

2 jours plus tard, quelqu'un appelle Pote1 pour lui dire qu'on a retrouvé sa carte à  la gare, c'est à  dire à  3km de la boite, mais le plus ouf, c'est qu'on la retrouvé sur la poubelle de son ancien appartement (l'adresse ne figure même pas sur la carte). Conclusion: pour une raison X, Pote1 (et nous donc surement) avons marchés 2x3km jusqu'à  l'ancien appart de mon pote, on pense qu'on avait oublié à  ce moment là  qu'il avait déménagé.

Après réflexion on pensait que les tazz achetés contenaient du GHB, mais suite à  des recherches, j'ai appris que les benzos avec l'alcool, c'est multiplication des effets de l'alcool et trous noirs. J'ai pu l'apprendre par moi même, et je peux vous dire que c'est pas les mêmes trous qu'avec l'alcool, c'était totalement différent, un ou deux seuls flashs, et des oublis complètement incohérents, comme le déménagement de mon pote ou le coup de la bouteille magique. Ajoutez à  ça que même après avoir reconstruit un peu la chronologie, je ne me rappelle toujours de RIEN, sur une période d'environ 8h.
De plus, et c'est assez surprenant, l'effet combiné des deux produits a totalement caché l'effet de la MD : j'en retiens seulement une lèvre-knacki. Quand on sait que les benzos stoppent très bien les effets des psychés , je me dis que c'est assez explicable.

C'était la soirée la plus WTF que j'ai faite (et j'en ai connu)



Merci d'avoir lu, désolé de la longueur du récit mais j'ai écrit tout ce dont je me rappelle. On a mit quelques jours avant de comprendre plus ou moins le truc.





P.S.: Curieux des véritables effets des benzos, j'en ai demandé 6 à  mon pote une semaine plus tard, et je les ai gobé sans boire chez moi le soir, les effets sont agréables: esprit un peu stone, insouciant, à  la cool quoi.
Je n'en reprendrai plus, je vois assez bien comment on peu très vite s'attacher à  cet effet.

Catégorie : Trip Report - 02 mai 2017 à  18:28

#alcool #alprazolam #benzodiazépine #MDMA



Commentaires
#1 Posté par : menez luc'h 02 mai 2017 à  22:18
mouhaha
   il parait qu on vous a vu serrer la pince à  un éléphant sur l'ile et faire la révolution place royal.
dans le fond rien de très grave, peut ètre à  ne pas rééditer!!!

Posté par : menez luc'h | 02 mai 2017 à  22:18

 
#2 Posté par : SB44000 03 mai 2017 à  00:23

menez luc'h a écrit

mouhaha
   il parait qu on vous a vu serrer la pince à  un éléphant sur l'ile et faire la révolution place royal.
dans le fond rien de très grave, peut ètre à  ne pas rééditer!!!

Avec les mêmes mélanges ? Je n'étais pas à  Nantes moi cette fois-ci par contre wink


Posté par : SB44000 | 03 mai 2017 à  00:23

 
#3 Posté par : splinK 03 mai 2017 à  15:13
En même temps en mélangeant xanax et alcool tu risquais pas de te souvenir grand chose de ta soirée ...

Il m'tait arrivé à  peu près pareil avec de l'etizolam en poudre que j'avais généreusement mis sur ma langue.
Résultat: 2 jours avec uniquement des flashback yikes

Posté par : splinK | 03 mai 2017 à  15:13

Remonter

Pied de page des forums