Première Expérience avec 1P-LSD / Les Blogs de PsychoACTIF

Première Expérience avec 1P-LSD 



William 1M73 83KG la quarantaine.
Première fois. 1P-LSD
Je précise que je ne consomme que de l’alcool et  que j’ai un traitement médical sous ordonnance.


11:54 = pris 25ug
Je vais faire des courses au supermarché.
J’achète de la vodka, du curaçao, du Perrier menthe.
Et aussi plein de produits d’entretien.

12:45 = pris 25ug
Légère confusion cognitive. Je bloque un peu sur des gestes simples.
Couleurs vives.
Envie de rire. Je suis tout seul.
Je cuisine du poisson.
Je fais très attention à ce que je fais. Plan ultra vigilance.

14:30 = 50ug
Déformations visuelles : mes doigts / ma main me paraissent tout petit. (dans la “vraie” vie je n’aime pas mes mains  car je les trouve “trapues”). Mon iPhone, lui aussi, est tout petit, en revanche, l’écran est top : couleurs vives, tout est plus net.
Le seul Hic , enfin le truc qui me gêne, j’ai des tâches brunes sur les mains, comme du moisi. Je crois avoir les mains sales. Je les lave. Je réalise qu’en fait c’est une hallucination. Je pense à un moment que j’ai le sang empoisonné.

Je ne veux pas focaliser là dessus alors je fais le ménage. Je passe l’aspirateur dans tout l’appart. Je nettoie le sol de la salle de bain, de la cuisine, du salon. Je dois y passer du temps car la batterie de l’aspirateur s’est vidé (ça n’arrive jamais) j’ai dû vraiment y passer du temps. smile

Joie constante (enfin presque... ça se gâte comme le moisi précédemment mais je passe très vite à autre chose, la concentration d'un chatton : 2 secondes) et l'impression d'un constat ultra-lucide, enfin évident :
Je suis une sorcière très vieille ou plutôt que j’ai été une sorcière - vie antérieure ? -(sûrement à cause des tout petits doigts qui ont l’air rachitiques, des doigts d’une vieille personne) Je pense que c’est comme ça que je me considère finalement dans la “vraie” vie. Je me vois comme un vieux, rachitique, moche, je pense à Corbier (le chanteur guitariste du club Dorothée) et aux Hobbits de Tolkien. Je suis moche, vieux, et fragile et c’est pour ça que je ne sors plus.

Plus tard (enfin j’enchaine), je me rends compte que j’emploie beaucoup d’expressions des drags queens blacks de l’émission Rupaul Drag Race. Et je m’imagine être une sorcière des îles, peau noire, avec un accent.
J’ai l’idée de regarder The Devils de Ken Russel sur les sorcières de Loudun.
Je ne fais pas trop attention au film, j’ai éteint le son de la télé car je compose de la musique en même temps.

15:35 : 50ug
Ça n’aide pas à être pragmatique : j’ai dû mal à me concentrer sur un bug de Traktor. (logiciel pour mixer)

Visuellement : top ; image de l’écran d’ordi super “nette”.

La pochette de mon Richard Burns en 3D, une Bande dessinée pour adulte avec un gros champignon qui parodie, Tintin et l’île mystérieuse. Les couleurs bougent ou elles resplendissent tellement que j’ai l’impression qu’elles sont en mouvement ?
Ça me fait penser à l’Egypte du temps des pharaons et aux Incas.

J’ai ma cousine au téléphone. J’arrive à avoir une conversation sérieuse, mes propos restent cohérents.
Je comprends tout.

J’arrête le Ken Russel. Trop violent. Je décide de mettre Fantasia de Disney, sans la musique.
Cet après midi, je pense avoir vu le film deux fois. J’en suis pas sûr. (comme l’aspirateur de tout à l’heure,
je subis une perte de notion du temps)
Je trouve les images du film superbes. Le passage avec les créatures qui font la fête. Et Zeus…

Et je me dis que Moi, je n’ai peut être jamais eu un "travail stable" en revanche ma fonction a été de danser, et danser c’est primordial pour l’équilibre du monde (rien que ça).  smile
Je pense : sorcier magie chaman, grecs, dieu pan et bacchanales.
Et aussi avant les grecs, peuplades tribales : danser danser danser.
Je mets de la musique : Pram, groupe indé anglais, "Cumulus" titre répétitif, tripant wink
Et je danse, pensant exécuter un rituel. J’invente des mouvements au hasard.


17:00 100ug
“On” ne sait plus trop. Oui ! Bizarrement, J’emploie le mot “on” au lieu de dire “je” (j’ai pris des notes)
Je me filme en faisant une performance avec mon t-shit “Psycho” (inspiré du film de Hitchcock)
Je déforme la tête de Norman Bates, il a l’air tantôt ridicule, tantôt menaçant. Je le fais sur l’un de mes propres morceaux. En fait, je tiens à écouter "MA" musique mais je ne me souviens que du premier titre.
(ai je vraiment écouté le reste ? ou je suis passé tout simplement à autre chose - le petit film - bug de ma carte vidéo, je n’arrive pas à régler le problème - décidément - plus tard j’apprendrai qu’il n’y aucun problème que la carte fonctionne)

19:00
Mon mec rentre du boulot, il pense que je suis bourré.
Je ris tout le temps.
J’ai préparé son cocktail, vodka Perrier menthe curaçao + (50ug)
Je n’ai pas le temps de lui annoncer, qu’il boit un cocktail avec du 1p.
Qu’il me voit gober un 100ug et me fait la morale.
Je boude. Je recrache mon blotter. Le jette.

19h40

Ph. au tel avec ma cousine, elle a besoin de ses conseils.
Il boit enfin ! le cocktail.
Et une fois sa conversation téléphonique terminée, je lui annonce ce qu’il est entrain de boire.
L’atmosphère se détend, enfin c’est moi qui me détends.
Ph. sourit. Il est content qu’on partage ce moment ensemble.

Il boit son 2e cocktail (50ug). La boisson est très fraîche et agréable à boire.
On regarde Rupaul Drag Race. (show télé de drag queen)
Je prends mon dernier blotter 100ug.
Je ris beaucoup.
Je vois le show en 3D.
Par les fenêtres, je vois les derniers rayons du soleil couchant sur les toits, le spectacle est super beau.
Je caresse les cheveux de mon amoureux, ils sont auburn, rouges. Il est brun normalement. Je trouve ça très chouette, ces reflets.
Y’a un truc que je pense avoir fait qui me dérange l'espace d'un instant (ai je crié ?)
J'ai l'impression que Ph me fait la gueule. Et puis en fait, non rien. Ce n’est pas arrivé. Le show se termine.
On commence à baiser direct sur le canapé. Désinhibition - libido 100% en action !
Peur de se faire surprendre car même si notre fils, de 20 ans,  “game” dans sa chambre, il peut venir sans prévenir pour une raison ou une autre. Donc on file dans notre chambre et là : BIG fuck !
Ph. me demande de le bâillonner. Et je passe sur la suite de cette magnifique soirée,
où l'on s'est endormi sur les 4 saisons de Vivaldi recomposées par Max Richter, enfin, j'ai entendu essentiellement le printemps.

Pour finir, j'ajoute tout de même que je souffre de troubles anxieux généralisés, agoraphobie et claustrophobie. Je prends donc des antidépresseurs (venlafaxine) et des anxiolytiques (Benzodiazépine) depuis 2 ans.
Je le signale car j’ai bien compris qu’il fallait bien se préparer et réfléchir à son trip.
Donc pour moi, le meilleur endroit c’était à la maison avec mon amoureux et surtout pas en “société” ni parmi la foule et encore moins dans un endroit bondé.
Je précise aussi que j’ai pris de l’alprazolam le matin et un avant de m’endormir. (comme souvent).

Le récit est long. Mais j’avais envie de partager cet unique et joyeux moment de quelques heures. Entre lucidité et fantaisie.



Vivaldi par max Richter

Catégorie : Research Chemicals - 07 mai 2018 à  11:17

#1p-lsd #research chemicals

Reputation de ce commentaire
 
Beau TR très honnête ! /coach
 
Waou ça fait pas mal de LSD pour une première exp'; cool que ça vous ai plu ~MG



Commentaires
#1 Posté par : CoachMigui 07 mai 2018 à  15:12
Merci de partager ce moment avec nous en tout cas, je m'attendais pas à la fin mais j'aime quand c'est direct ^^ . Beau TR !

Posté par : CoachMigui | 07 mai 2018 à  15:12

Remonter

Pied de page des forums