Reconnaissance de l'expertise des usagers / Les Blogs de PsychoACTIF

Reconnaissance de l'expertise des usagers 



Bonjour,

Nous avons été contacté par l'université de Besançon afin d'intervenir lors d'un DU (Diplôme Universitaire) en addictologie.
Les étudiants étaient des médecins généralistes, infirmières, professionnels des addictions... Ils furent tellement intéressés qu'ils ont demandés si il serait possible de refaire une session avec des usagers car apparemment ils ont appris beaucoup et ce sont aperçuent de la nécessité de travailler ensemble et non-plus de travailler "pour" les usagers.

J'ai littéralement halluciné sur le nombre de personnes qui m'ont dit qu'ils n'ont pas pu rester plus de 10 min sur psycho tant les parcours de vie sont dur et leur retournaient les estomacs pour un bon nombre, mais suite à  mon intervention ils l'ont trouver "indispensable" car "il permet d'ouvrir les discussions". Ils appréciaient beaucoup la liberté de parole, la qualité des écrits (pas de langage sms...), et furent impressionnés par l'expertise au niveau de la modération/animation, car la plupart m'ont dit que c'est une réelle compétence que de réussir à  tenir le site sans qu'il parte en couille vue les sujets délicats certaines fois.
Un élève m'a dit que c'est grâce à  psycho qu'il trouves des infos sur les RC, sinon il serait dans une totale ignorance. Il me semble qu'il coordonne un réseau addicto...

Ils étaient plutôt étonnés de voir que des usagers ou anciens usagers sont capables de réellement transformer leur parcours en force, et veulent nous revoir.
Ce fut la première fois que des usagers intervenaient, en dehors des associations néphalistes habituelles telles AA et Vie Libre, et les étudiants furent tellement emballés et désireux d'en apprendre plus, se fut trop court, que les professeurs vont réfléchir pour que nous intervenions de façon plus régulière.
Il m'a donc proposer d'essayer de peut-être nous faire intervenir une nouvelle fois cette année sur le thème de la réduction des risques.

Bien entendu j'avais dressé ma crête pour l'occasion et je dois vous avouez que ce fut presque jouissif de donner cours à  des médecins, profession qui m'a tant jugé...
Sinon nous étions 2 usagers à  tenir un atelier, un boucher substitué à  la ritaline qui c'est inscrit sur psycho et moi. Les 2 autres ateliers étaient pour les AA et Vie-Libre. Nous étions dans 2 pièces séparées, ce qui facilitait tout de même mon intervention car nous n'avons pas vraiment les mêmes discours, mais la confrontations des 2 types d'auto-support fut très enrichissant pour les élèves car les 2 viennent compléter les réponses institutionnelles.

A mon grand étonnement, j'ai été plutôt pas mauvais. J'ai réussi à  garder un débit de parole pas trop rapide pour être compris, les élèves posaient beaucoup de questions, j'ai su gérer mes tics nerveux (me gratter les cheveux, le bouc, transpirer...). J'ai juste eu un bug lors du 2ème groupe, à  un moment donné mon cerveau à  buger et je ne savais plus du tout ce qu'il fallait que je dise mais je me suis rattraper avec une pirouette humoristique sur le fait que ce fut ma première intervention. Dr Claude Magnin, le Professeur qui nous a contacté, m'a confirmé par téléphone que ca n'avais duré que quelques secondes mais que ce ne fut pas gênant car j'ai su rapidement rebondir.

Nous avons eu cette opportunité grâce au travail de Prescripteur dans sa région puisqu'il intervient déjà  au nom de Psychoactif, mais nous allons peut-être intervenir en plus car notre façon d'intervenir est une expertise à  part entière que le corps enseignant souhaite enfin intégrer au processus de formation.

En tout cas à  titre personnel j'ai grave kiffé car je ne gère rien du tout depuis pas mal de temps mais cette matiné fut magique, je me suis senti pousser des ailes. Ce qui fait que je suis pressé d'être jeudi lors de la première rencontre Psychoactif pour voir dans quel état je serais à  ce moment, mais ca m'a mis en confiance pour la suite. C'est une piste à  creuser punk2

Je suis encore plus heureux et fier de faire partie de cette équipe, merci à  vous.

Miky

Catégorie : Actualités - 14 novembre 2016 à  13:34



Commentaires
#1 Posté par : Bootspoppers 14 novembre 2016 à  15:13
Bravo. Excellent. Félicitations.

Jeudi je serai en pensée avec vous toutes et tous ...

(Hélas je serai en séminaire avec un prof de l'univ d'Arizona et pas au café avec l'univ de psychoactifs lol )

 
#2 Posté par : JC 14 novembre 2016 à  18:40
Et aussi un grand merci à  toi pour tous tes messages concernant ta " réinsertion ", ça redonne espoir, vraiment ..

 
#3 Posté par : pierre 14 novembre 2016 à  22:08
Je trouve ça très bien que toute l'équipe de Psychoactif commence à  faire des formations, intervenir en colloque, soit dans les copil de préparation des colloques.

C'est cela aussi l'autosupport. Apprendre à  parler en public, a s'exprimer dans le jargon des professionnel, partager son expérience aupres de différents publics.... c'est génial que Psychoactif puisse aussi servir à  cela.

 
#4 Posté par : BoilingBlood 14 novembre 2016 à  22:36
Ça a l'air plutôt cool tout ça, si ils veulent vraiment travailler "avec et pas pour" les usagers et qu'ils trouvent le forum utile et qu'il permet d'ouvrir des discussions, cela veut il dire que certains vont s'inscrire pour ouvrir ces discussions et intervenir sur le forum ? Ou vont ils ouvrir ces discussions par un autre moyen ?

 
#5 Posté par : mikykeupon 15 novembre 2016 à  17:46
Il y'a déjà  un certain nombre de professionnels inscrit sur psychoactif, nous avons d'ailleurs créer un forum qui leur est dédié, "échange entre professionnels et usagers".

En fait nos diverses interventions permettent de faire entendre la parole des usagers non-plus par des représentants des usagers mais par les usagers eux-mêmes. En échange de notre expertise ils nous offre la possibilité de revaloriser notre estime de soi. Ce n'est plus uniquement les pros qui nous "aident" mais un réel travail d'équipe.

 
#6 Posté par : Anonyme9404 15 novembre 2016 à  21:20

Equipe de PsychoACTIF a écrit

Les étudiants étaient des médecins généralistes, infirmières, professionnels des addictions... Ils furent tellement intéressés qu'ils ont demandés si il serait possible de refaire une session avec des usagers car apparemment ils ont appris beaucoup et ce sont aperçuent de la nécessité de travailler ensemble et non-plus de travailler "pour" les usagers. Miky

Bien oui, enfin et pourvu que ça s'étende. Je pense juste qu'il est primordial que des usagers, et ex usagers expérimentés intègrent des équipes médicales spécialisées en addictologie, ça me semble juste être déjà  logique, mais aussi Obligatoire...

Car les études ne feront jamais l'ensemble.. mais jamais !
Pour ces usagers, ou ex, ils sont directement sur le terrain, ils ont fais des rencontres, ils savent, ils connaissent, ils ont fais des recherches, ils ont aussi testé en faisant les apprentis etc. et donc ils apprennent même beaucoup sur le plan purement scientifique (molécule, biologie etc.)

La preuve ici-même. Sur ce forum.

Même un mec super bien calé en physique, en mathématiques, en psychologie purement et uniquement en provenance d'une école, ou d'une université ne sera jamais aussi doué qu'une personne l'ayant elle-même expérimenté sous plusieurs facettes.. Je parle de l'addiction ...

En plus, ça pourrait devenir le moment idéal pour l'usager de vivre une reconversion. S'ils choisissent bien ces personnes, bien évidemment... wink Donc que du plus, que du bonus, et que du bonheur, et de l'avancement en perspective.

Donc c'est super, c'est génial, ça avance.
Je suis contente pour vous. super
Et pour nous tous, aussi.


 
#7 Posté par : filousky 16 novembre 2016 à  13:51
Ce qui se passe avec Miky, je l'ai ressenti déjà  suite à  des interventions dans des conférences ou des ateliers lors de journées nationales de la F.A., tournage du web doc "Consommer avec modération", participé à  des études unversitaires, entre autres.

J'ai aussi participé à  quelques émissions de radio. La demande de la part des professionnels  (chefs de services en addictologie) est claire. Celui qui me suit (une fois par an) ayant des formations à  faire auprès de ses étudiants dans ce domaine, m'a demandé dès la fin du premier RDV (j'ai déménagé) l'année dernière si je voulais bien être son usager un peu expert pour donner corps à  ses formations (un peu car il existe maintenant un D.U. d'usager expert que je n'ai pas).

J'avais déjà  de l'expérience et des choses à  partager en 1991 et j'avais fait le tour des Addictologues des Hôpitaux parisiens et l'accueil de l'époque avait été : "vous êtes médecin ? Non, alors au revoir.

La différence d'évolution en 25 ans est considérable et Psychoactif y est pour quelque chose. Sans oublier tous ceux qui ont bossé pour ouvrir des portes depuis les années 90.

Étant officiellement retraité, je n'ai aucune vue sur une quelconque reconversion professionnelle et le bénévolat en la matière me fait beaucoup de bien.

Je suis enfin reconnu comme usager du système de soins ayant des choses à  dire, à  suggérer et à  partager.

Moi aussi je suis heureux et fier de faire partie de cette équipe avec un paquet d'années d'amitié avec Miky, Pierre, Alain, Shao, Lloigor, Sphax, Prescripteur et Snoop (dans l'ordre chronologique).

Fil
Reputation de ce commentaire
 
Je plussoie ! Pierre

 
#8 Posté par : Touya 16 novembre 2016 à  21:22
Je suis bien d'accord !
Pour avoir bossé en addicto, je pense vraiment qu'il s'agit d'un secteur où la relation médecin "expert"/ patient est plus ou moins inversée. L'usager est source de connaissances, transmissibles au médecin qui voudra bien descendre de sa place d'expert et se mettre à  sa hauteur.

L'usager-acteur détient une vraie expertise !

Merci et Bravo, ce ne devait pas être simple de prendre la parole de cette place !

 
#9 Posté par : Mammon Tobin 17 novembre 2016 à  13:34
Miiiince je lis pas assez les blogs, j'ai raté cette entrée mais félicitations Miky j'ai un gros sourire niais là  big_smile

J'ai littéralement halluciné sur le nombre de personnes qui m'ont dit qu'ils n'ont pas pu rester plus de 10 min sur psycho tant les parcours de vie sont dur et leur retournaient les estomacs pour un bon nombre, mais suite à  mon intervention ils l'ont trouver "indispensable" car "il permet d'ouvrir les discussions". Ils appréciaient beaucoup la liberté de parole, la qualité des écrits (pas de langage sms...), et furent impressionnés par l'expertise au niveau de la modération/animation, car la plupart m'ont dit que c'est une réelle compétence que de réussir à  tenir le site sans qu'il parte en couille vue les sujets délicats certaines fois.

Oui, et ça hélas beaucoup trop de gens, par habitude (ou méconnaissance des forums en général) le prennent pour acquis;
que le forum soit juste normal, tourne bien, pas de pub partout, une team compétente et énormément de choses intéressantes à  lire depuis 2006...
(pour faire court cool )

Bref, merci pour le TR, j'aurais aimé être dans le public ^^

En tout cas à  titre personnel j'ai grave kiffé car je ne gère rien du tout depuis pas mal de temps mais cette matiné fut magique, je me suis senti pousser des ailes.

... et le tout sans drogue drogue-peace

J'espère continuer à  lire de bonnes nouvelles de ce style wink

Mammon

Reputation de ce commentaire
 
Je plussoie aussi !

 
#10 Posté par : groovie 17 novembre 2016 à  16:45
Génial, bravo à  vous

oui ce genre de forum a une place très importante pour la rdr et la recherche psychoactive (essais de nouvelles  molécules etc). donc on a encore un long chemin devant nous ! smile

 
#11 Posté par : Skenman 19 novembre 2016 à  19:26
Bravo, ça fait du bien de voir que des professionnels de la santé reconnaissent l'intérêt réel de ce site et des usagés.

 
#12 Posté par : bloodistory 20 novembre 2016 à  07:13
Cette reconnaissance tardive est enthousiasmante au vu du traitement antérieur et de la stigmatisation réservés aux UD.

 
#13 Posté par : acsurpsycho 24 novembre 2016 à  14:11
Hello,

Comme membre d'une asso néphaliste (NA) faisant régulièrement ce genre d'intervention, plutôt content de voir des usagers (pas seulement des ex-usagers) à  nos cotés.

C'est effectivement des parcours de vie qui laissent l'es auditeurs sur le c*** wink

Ce forum est une preuve qu'un savoir expérientiel existe et peut aider bcp de personnes.
Un DU d'addictologie proposé aux membres d'asso en est une autre.
http://sante.lefigaro.fr/article/addict … ns-malades

Une question, c'est comment intervenir plus avant dans le parcours de soin, de prévention, d'information.

Dans l'attente de te croiser un de ces quatre Miky wink

Bye.

 
#14 Posté par : chapichapo 24 novembre 2016 à  22:53
Chouette, bravo pour votre travail et pour l'intérêt des pros de la santé. Les champs des possibles s'ouvrent peut-être enfin....?! En tout cas croisons les doigts pour faire avancer le chmilblick !!!
Chapi et Chapo ;o)

 
#15 Posté par : feemeluzine 04 décembre 2016 à  11:21
Bonjour, je fais partie des "élèves" cités ci dessus. Le terme "élève" me fais sourire mais en même temps cela résume bien ce que nous sommes tant que nous n'avons pas les connaissances appropriées. En ce qui me concerne, j'ai été très interressée et voire émue par cette intervention. Je suis IDE dans un centre de sevrage ce qui n'empêche pas d'être par moment un peu démunie face à  la toxicomanie et je dois le dire (sans mauvaises intentions) face à  la personnalité de l'usager, sa façon d'être, réfractaire au règlement et parfois même un peu irrespectueux.
J'ai pu découvrir grâce à  cette intervention, 2 personnes aussi mal à  l'aise que moi dans certaines situations, mais aussi très abordables, respectueux et donnant envie de mieux les connaitre.
Je vous remercie sincèrement de vous êtes rendus disponibles et aussi par la même occasion de m'avoir fourni un sujet de mémoire pour ce fameux DU d'addictologie.
Continuez ce que vous faites car vous le faites bien.

feemeluzine

 
#16 Posté par : mikykeupon 05 décembre 2016 à  20:52
Je ne savais pas comment vous nommer, j'ai donc choisi "élève" car ayant fait une formation universitaire il y a peu et que j'avais une carte étudiant, j'ai été au plus simple sur le moment.

En tout cas je tiens à  vous remercier ainsi que tous les autres participants pour toutes les questions que vous avez posés et pour votre accueil car c'est vrai que nous n'étions vraiment pas à  l'aise au départ, et même par moments.

En tout cas si vous voulez bien, j'aimerai bien à  nouveau faire ce type d'intervention afin de m'améliorer et de pouvoir à  nouveau échanger sur nos pratique.

PS: afin de m'ameliorer, pourriez-vous me dire sur quel sujets et qu'elle fut ma posture "irrespectueuse" ? Je ne le prends aucunement mal, ça m'a même fait sourire car j'ai eu réellement peur de mes réactions avant mon intervention, mais je cherche justement à  être moins sur ce ton afin de mieux communiquer et réussir à  faire passer mes messages.

 
#17 Posté par : feemeluzine 06 décembre 2016 à  10:37
Ne vous en fait pas, je ne vous ai pas du tout trouvé irrespectueux, bien au contraire !! Lorsque je parle d'irrespect c'est plus par rapport à  certains patients qu'on peut avoir en cure mais je pense que ce n'est qu'une facade qu'ils mettent en place pour se protéger ou autre je ne sais pas trop.
Et je peux vous dire que pour moi aussi ca n'a pas été facile. On ne sait pas trop comment se positionner pour justement ne pas manquer de respect ou faire peur ou autre parce que meme si les m œurs ont évolué j'ai l'impression qu'il y a comme un mur invisible entre nous les soignants et vous les usagers. Je m'excuse si ce n'est pas très clair mais je n'arrive pas trop à  trouver mes mots par écrit. Je veux justement travaillé la dessus sur mon mémoire de fin de DU afin de m'améliorer dans mon travail et d'entrer plus facilement en contact avec nos patients toxicomanes qui mettent des barrières, visibles celles ci !! j'aimerais bien avoir la possibilité d'échanger avec vous et d'autres usagers afin de faire mon mémoire. Je ne sais pas trop comment faire, est ce que je dois créer une nouvelle discussion ?
Pour une autre intervention de votre part, je peux vous assurer que vous seriez accueilli à  bras ouverts, on a tellement peu l'occasion de discuter ouvertement avec les usagers qu'on en demande toujours plus.

 
#18 Posté par : pierre 06 décembre 2016 à  22:48
Bonjour,

nous ne pouvons/souhaitons pas aider les professionnels à  faire leur mémoire. Nous avons beaucoup de demandes en ce sens, il n'es pas possible de répondre à  tout le monde.

Par ailleurs, j'ai toujours un pincement quand je lis que les usagers sont comme ceci ou comme cela. (ici irrespectueux). Chez les usagers, c'est comme dans le reste de la population, il y a des cons, des irrespectueux, des irresponsables... Mais aussi des responsables, respectueux, intelligents... On ne peut pas catégoriser les usagers de drogues comme cela aux risques de tomber dans les préjugés et la stigmatisation. Et ca c'est irrespectueux.

 
#19 Posté par : feemeluzine 07 décembre 2016 à  18:22
je m'excuse si j'ai pu froisser quelques personnes ce n'était pas mon intention. Je ne voulais pas que vous m'aidiez à  faire mon mémoire mais juste avoir quelques témoignages ou ressentis, voire des réponses aux questions que beaucoup de soignants se posent et ceci justement afin de ne pas tomber dans les préjugés et la stigmatisation

 
#20 Posté par : Anonyme9404 07 décembre 2016 à  19:56

feemeluzine a écrit

je m'excuse si j'ai pu froisser quelques personnes ce n'était pas mon intention. Je ne voulais pas que vous m'aidiez à  faire mon mémoire mais juste avoir quelques témoignages ou ressentis, voire des réponses aux questions que beaucoup de soignants se posent et ceci justement afin de ne pas tomber dans les préjugés et la stigmatisation

Bien moi je suis là . smile
Mais peut-être que vous souhaitez uniquement des personnes membres de l'équipe psychoactive?

Bien si vous avez des questions, ou tout simplement pour en discuter, je me dévoue, j'ai du temps. Et j'ai bien aimé vos commentaires, je ressens bien le sentiment de "pincettes" dont vous vous sentez "presque obligé" (pour pas froisser) de prendre. C'est délicat.

Pas simple, vous semblez marcher sur le fil du rasoir. Je pense qu'avec du temps, et certainement de plus en plus de contacts et d'expériences ceci s'arrangera, jusqu'à  être complètement à  l'aise.

Je ne suis pas une des membres de l'équipe psycho active, donc j'ignore si j'ai le droit de faire cela, je suis simplement une forumeuse et anciennes toxicomane à  l'héroïne, et consommatrice de différentes drogues sur le marché. Je suis une femme de 31 ans...

Actuellement en substitution.

En tout cas, en vous lisant tous, une grande joie m'envahit. De savoir que ça intéresse des personnes le parcours, la personnalité, les problèmes, la drogue, l'addiction, je trouve que c'est une bonne chose. drapeau-blanc

Donc vous pouvez me contacter en MP, et après en web cam, si ça ne dérange personne.

Bises à  tous. smile


 
#21 Posté par : feemeluzine 15 décembre 2016 à  11:06
merci baiala
et oui je pense que vous avez bien cerné ma position, je ne manquerai pas de vous contacter au besoin

Remonter

Pied de page des forums