Revue de presse Cannabis thérapeutique du 19 avril 2021 / Les Blogs de PsychoACTIF
Blogs » filousky » 

Revue de presse Cannabis thérapeutique du 19 avril 2021 



IACM-Bulletin du 19 Avril 2021




Science/Homme: La consommation de cannabis réduit l'incidence des surdoses non fatales d'opioïdes chez les patients participant à un programme de méthadone.

Selon une étude menée par des chercheurs de l'Université de Washington à Seattle, aux États-Unis, les patients participant à un traitement d'entretien à la méthadone (TEM) ont connu des taux plus faibles de surdoses d'opioïdes non-fatales s'ils consommaient du cannabis. Les chercheurs ont sélectionné un échantillon pratique de personnes inscrites dans quatre cliniques de TEM de l'État de Washington et du sud de la Nouvelle-Angleterre, qui ont répondu à un sondage unique.

Sur 446 participants, 35 % (n = 156) ont déclaré consommer fréquemment du cannabis et 7 % ont déclaré avoir subi une surdose non-fatale d'opioïdes au cours de l'année écoulée. La prévalence des surdoses non-fatales d'opioïdes était de 3 % parmi les personnes déclarant une consommation fréquente de cannabis, et de 9 % parmi celles déclarant une consommation peu fréquente ou nulle. Les auteurs ont conclu que "chez les personnes inscrites au programme de TEM, la consommation fréquente de cannabis au cours du dernier mois était associée à un nombre moindre de surdoses d'opioïdes non-fatales déclarées par les répondants au cours de l'année écoulée". Les limites méthodologiques mettent en garde contre une interprétation causale de cette relation."

Bryson WC, Morasco BJ, Cotton BP, Thielke SM. Cannabis Use and Nonfatal Opioid Overdose among Patients Enrolled in Methadone Maintenance Treatment. Subst Use Misuse. 2021;56(5):697-703.

Science/Homme: Le cannabis pourrait être utile en cas de vidange gastrique retardée.

Les patients ayant reçu un diagnostic de gastroparésie (vidange gastrique retardée) qui consomment du cannabis ont une mortalité hospitalière réduite par rapport aux non-consommateurs. Les chercheurs du Brigham and Women's Hospital de la Harvard Medical School à Boston, aux États-Unis, ont utilisé une grande base de données de 1 473 363 patients atteints de gastroparésie, dont 2,3 % présentaient un trouble concomitant lié à la consommation de cannabis.

Après contrôle des facteurs de confusion, la durée du séjour à l'hôpital et la mortalité hospitalière étaient significativement réduites chez les patients atteints de gastroparésie et consommant du cannabis. Les auteurs ont conclu que "bien que les patients atteints de gastroparésie et de troubles liés à la consommation de cannabis étaient plus jeunes, avaient un statut socio-économique moins élevé et étaient affectés de manière disproportionnée par des diagnostics psychiatriques, ces patients présentaient de meilleurs résultats d'hospitalisation, notamment une diminution de la durée de séjour et une amélioration de la mortalité hospitalière."

McCarty TR, Chouairi F, Hathorn KE, Chan WW, Thompson CC. Trends and Socioeconomic Health Outcomes of Cannabis Use Among Patients With Gastroparesis: A United States Nationwide Inpatient Sample Analysis. J Clin Gastroenterol. 2021 Mar 12. [sous presse].

USA: New York et le Nouveau-Mexique légalisent l'usage du cannabis par les adultes, la Virginie veut suivre.

Le gouverneur de l'État de New York, Andrew Cuomo, a signé le 31 mars un projet de loi visant à légaliser la consommation de cannabis chez les adultes, faisant de cet État le 15e État américain à autoriser l'usage récréatif de cette drogue. M. Cuomo a déclaré que le projet de loi, qui a été approuvé par l'Assemblée de l'État le 30 mars, permettrait également d'effacer l'ardoise pour de nombreuses personnes précédemment accusées de délits liés au cannabis. "Le projet de loi crée une radiation automatique des condamnations antérieures pour possession de marijuana qui seraient désormais légales", a écrit M. Cuomo sur Twitter, annonçant qu'il venait de signer la législation. "C'est un jour historique”. M. Cuomo a ajouté que la législation devrait créer 30 000 à 60 000 nouveaux emplois et 350 millions de dollars américains en recettes fiscales annuelles.

Plus tôt dans la journée du 31 mars, le gouverneur de la Virginie, Ralph Northam, a proposé d'avancer la légalisation de la simple possession de cannabis au mois de juillet plutôt que d'attendre jusqu’en 2024. M. Northam a déclaré que les disparités raciales dans les poursuites des crimes liés au cannabis l'incitaient à accélérer le calendrier.

Au Nouveau-Mexique également, deux projets de loi visant à légaliser la consommation de cannabis pour les adultes de 21 ans et plus et à radier les dossiers d'arrestation et de condamnation pour certains délits liés au cannabis ont été adoptés par l'Assemblée législative et attendent la signature de la gouverneure Michelle Lujan Grisham, qui a fait l'éloge des projets de loi, affirmant qu'ils soutiendraient l'économie et aideraient ceux qui ont été lésés par "la guerre ratée du pays contre les drogues".

Reuters du 31 mars 2021
UPI du 31 mars 2021
CCN du 1er avril 2021

Science/Homme: Le traitement à long terme de la douleur chronique par le cannabis donne de meilleurs résultats que le traitement conventionnel.

Dans une étude d'observation menée par des chercheurs de l'hôpital McLean de Belmont, aux États-Unis, auprès de 37 patients souffrant de douleurs, le cannabis a entraîné une amélioration de plusieurs symptômes. Les participants ont été évalués avant, 3 et 6 mois après le début du traitement au cannabis. Ils ont été comparés à 9 patients qui n'ont pas commencé de traitement au cannabis.

Par rapport au début de l'étude, après 3 et 6 mois de traitement, les patients ayant reçu du cannabis ont présenté d’une amélioration de la douleur qui s’est accompagnée d'une amélioration du sommeil, de l'humeur, de l'anxiété et de la qualité de vie, ainsi que d'une stabilisation de la consommation de médicaments conventionnels. Les auteurs ont écrit que “les résultats suggèrent généralement qu'une exposition accrue au THC était liée à une amélioration de la douleur, tandis qu'une exposition accrue au CBD était liée à une amélioration de l'humeur. (...) Les analyses pilotes ont révélé que les patients sous traitement habituel ne présentent pas le même schéma d'amélioration."

Gruber SA, Smith RT, Dahlgren MK, Lambros AM, Sagar KA. No pain, all gain? Interim analyses from a longitudinal, observational study examining the impact of medical cannabis treatment on chronic pain and related symptoms. Exp Clin Psychopharmacol. 2021 Mar 25. [sous presse].

Science/Homme: De nombreux patients souffrant d'une inflammation de l'intestin consomment du cannabis.

Environ la moitié des participants à une enquête menée en Nouvelle-Zélande auprès de patients souffrant d'une inflammation de l'intestin ont déclaré consommer du cannabis. Les participants ont été recrutés par des chercheurs de la Dunedin School of Medicine de l'Université d'Otago, en Nouvelle-Zélande, par courrier postal et par des ressources en ligne. Au total, 378 participants ont rempli le questionnaire, dont 334 ont pu être évalués. 61% des répondants étaient atteints de la maladie de Crohn et 34% de colite ulcéreuse.

Dans l'ensemble, 51% des répondants ont déclaré avoir déjà consommé du cannabis. Parmi ceux-ci, 63% ont déclaré l'utiliser à des fins récréatives et 31% pour réduire leurs symptômes. Les symptômes les plus souvent signalés comme étant améliorés par la consommation de cannabis étaient des douleurs/crampes abdominales, des nausées/vomissements et la perte d'appétit. 54% des participants ont déclaré que si le cannabis était légal, ils en feraient la demande à des fins médicinales pour aider à gérer leurs symptômes.

Appleton K, Whittaker E, Cohen Z, Rhodes HM, Dunn C, Murphy S, Gaastra M, Galletly A, Dougherty S, Haren A, Sukumaran N, Aluzaite K, Dockerty JD, Turner RM, Schultz M. Attitudes towards and use of cannabis in New Zealand patients with inflammatory bowel disease: an exploratory study. N Z Med J. 2021;134(1530):38-47.

Inde: L'État indien de l'Himachal Pradesh veut légaliser le cannabis à des fins médicinales et industrielles.

L'Himachal Pradesh, un petit État montagneux du nord de l'Inde, veut générer des revenus pour l'État en entreprenant la culture contrôlée du cannabis. Lors d'une réunion sur le budget de l'État, le ministre en chef de l’État, M. Jai Ram Thakur, a annoncé que le cannabis produit dans l'État est de haute qualité et qu'il existe un énorme potentiel pour entreprendre sa culture contrôlée.

Bien que cette annonce soit la bienvenue après des années de lutte politique en Inde pour la légalisation du cannabis, l’absence de lois exhaustives et le tabou culturel autour du cannabis pourraient être les obstacles immédiats. "L'extrait de cannabis est utilisé dans la fabrication de médicaments pour le traitement du cancer et de la maladie d'Alzheimer", a déclaré Sunder Singh Thakur, un législateur du district de Kullu, dans l'État. Il préconise la légalisation du cannabis dans l'État depuis de nombreuses années. "Cela créera des opportunités d'emploi. L'État en a plus que jamais besoin en raison des pertes d'emploi liées à la pandémie."

The Tennessee Tribune du 8 avril 2021

En bref

France: Lancement d'une étude de 2 ans sur le cannabis médical.

Le gouvernement français a lancé une expérimentation nationale de deux ans sur le cannabis dans la perspective d'une éventuelle légalisation à des fins médicales.
ABC News du 26 mars 2021

Royaume-Uni: 20 000 patients ont une carte cannabis leur permettant d'éviter une arrestation.
Près de 20 000 personnes souffrant de maladies telles que la sclérose en plaques et l'arthrite utilisent une "carte cannabis" qui leur permet d'échapper à une arrestation si la police les arrête. Les organisateurs du programme affirment que 96 % des détenteurs de carte, arrêtés en possession de cannabis, ont été autorisés à conserver le médicament et à poursuivre leur route, même s'ils n'ont pas d'ordonnance.
The Times du 23 mars 2021

Science/Cellules: Les effets anticancéreux du CBD et du THC sur les cellules de glioblastome impliquent le récepteur GPR55.
Les effets anticancéreux du CBD et du THC sur les cellules de glioblastome ont été abolis en bloquant le récepteur GPR55. Les auteurs ont conclu que cela confirme "une participation du GPR55 et suggère son implication dans la modification du cycle cellulaire” de ces cellules cancéreuses du cerveau.
Département d'anatomie et de biologie cellulaire, Faculté de médecine de l'Université Martin-Luther de Halle-Wittenberg, Allemagne.
Kolbe MR, et al. Cancers (Basel). 2021;13(5):1064.

Science/Homme: Les effets du CBD sur le stress et l'anxiété sont influencés par l’expectative.
Dans une étude contrôlée par placebo menée auprès de 43 adultes en bonne santé, qui ont reçu de l'huile de chanvre sans CBD à deux reprises, des facteurs liés à l'attente ont été impliqués dans les effets anxiolytiques du CBD pour ceux qui croient qu'il est utile à de telles fins. À une occasion, les participants ont été informés que l'huile contenait du CBD et à l'autre session qu'elle était sans CBD. Les auteurs ont écrit que "dans l'ensemble, il n'y avait pas de changements systématiques dans le stress subjectif, ou l'anxiété, selon l’état d'attente. Cependant, les participants qui avaient de fortes convictions a priori sur les propriétés anxiolytiques du CBD ont signalé une diminution significative de leur anxiété dans l’état d'attente du CBD."
Université Dalhousie, Life Sciences Centre, Halifax, Canada.
Spinella TC, et al. Psychopharmacology (Berl). 2021 Apr 4.[sous presse].

Science/Cellules: Le CBD et la cannabivarine pourraient être utiles dans la neurodégénérescence post-Covid-19.
Les chercheurs ont découvert que "le cannabidiol (CBD) et la cannabivarine (CVN) obtenus à partir du cannabis peuvent se lier aux protéines du système nerveux central (SNC) liées aux symptômes post-Covid et les réduire, ce qui peut être bénéfique dans la stratégie de traitement des symptômes post-Covid".
Département de botanique, Université du Bengale du Nord, Siliguri, Inde.
Sarkar I, et al. J Biomol Struct Dyn. 2021:1-10.

Science/Animal: Le nombre de récepteurs cannabinoïdes augmente dans le syndrome du côlon irritable après un traitement par un régime cétogène.
Les chercheurs ont étudié la base de l'efficacité du régime cétogène dans le syndrome du côlon irritable. Ils ont constaté que le nombre de récepteurs CB1 et CB2 augmente dans l'intestin et suggèrent que cela favorise "une possible protection médiée par les cannabinoïdes."
Institut national de gastroentérologie, hôpital de recherche "S. de Bellis", Castellana Grotte, Italie.
Gigante I, et al. Int J Mol Sci. 2021;22(6):2880.

Science: La poudre de CBD est plus stable qu'une solution huileuse de CBD.
Dans une étude comparant la stabilité du CBD dans une solution huileuse ou sous forme de poudre dans des différentes conditions de température et d'humidité, le CBD était plus stable sous forme de poudre.
Institute of Chemical Process Fundamentals of CAS v.v.i., Prague, République tchèque.
Kosović E, et al. Pharmaceutics. 2021;13(3):412.

Science: L'autisme est associé à un système endocannabinoïde déréglé.
Dans une revue, les auteurs résument les connaissances sur la probabilité que l'acétaminophène augmente le risque d'autisme chez les enfants et que l'autisme est associé à un faible tonus endocannabinoïde, comme l'indiquent les faibles niveaux d'endocannabinoïdes.
Centre de neurosciences biomédicales, Université du Texas, San Antonio, États-Unis.
Schultz S, et al. Molecules. 2021;26(7):1845.

Science: Une combinaison de CBD et de terpènes s'est avérée efficace contre une souche de coronavirus.
Une combinaison de CBD et des terpènes bêta-caryophyllène, d’eucalyptol et de citral contre une souche de coronavirus dans des cellules pulmonaires humaines.
Eybna Technologies Ltd, Givat Hen, Israël.
Chatow L, et al. Life (Basel). 2021;11(4):290.

Science/Cellules: Les endocannabinoïdes pourraient être efficaces dans les cancers du larynx.
Les endocannabinoïdes anandamide et 2-AG (2-arachidonoylglycérol) ont montré des effets antiprolifératifs sur les cellules cancéreuses du larynx.
Département d'ORL, Faculté de médecine, Université Atilim, Ankara, Turquie.
Önay Ö, et al. Cell Tissue Bank. 2021 Apr 2. [sous presse].

Science/Homme: Le traitement au CBD peut devenir efficace dans le syndrome de Lennox-Gastaut après environ une semaine.
Selon les données de deux essais cliniques contrôlés, le traitement au CBD dans le syndrome de Lennox-Gastaut a entraîné une réduction des crises durant la période de titration de manière significative au jour 6.
Centre médical de l'université de Cincinnati, États-Unis.
Privitera M, et al. Epilepsia. 2021 Apr 2. [sous presse].

Science/Homme: La consommation de cannabis à l'adolescence a des effets négatifs potentiels sur le fonctionnement scolaire.
Selon une analyse des données de trois études longitudinales portant sur 3 762 jumeaux, "la consommation de cannabis à l'adolescence a des effets délétères potentiellement causals sur le fonctionnement scolaire des adolescents et sur les résultats socio-économiques des jeunes adultes, malgré le peu de preuves indiquant une forte influence causale sur la santé mentale ou les capacités cognitives des adultes".
Institut du développement de l'enfant, Université du Minnesota, Minneapolis, États-Unis.
Schaefer JD, et al. Proc Natl Acad Sci U S A. 2021;118(14):e2013180118.

Science/Homme: De fortes doses de cannabis peuvent créer un sentiment d'un océan sans limites similaire à celui de la psilocybine.
"Les données d'auto-évaluation suggèrent que de fortes doses de cannabis peuvent créer des effets subjectifs comparables à ceux observés dans les essais sur la psilocybine qui précèdent le soulagement de la détresse liée au cancer, de la dépression résistante au traitement, des problèmes d'alcool et de la dépendance à la cigarette. (...) Ce travail pourrait également soutenir le développement d'une psychothérapie assistée par le cannabis comparable à la psychothérapie assistée par la psilocybine."
Département de psychologie, Université d'Albany, États-Unis.
Earleywine M, et al. J Psychopharmacol. 2021:269881121997099.

Science/Homme: La pharmacocinétique du cannabis inhalé est influencée par le mode d’inhalation.
Afin d'obtenir une administration optimale de THC, les chercheurs utilisent différents rythmes d'inhalation et proposent un protocole dans lequel les patients inhalent pendant 4 secondes et retiennent leur respiration pendant 10 secondes par la suite.
École d'ingénierie chimique, Oklahoma State University, États-Unis.
Zhao J, et al. Comput Biol Med. 2021;132:104333.

Science/Animal: Le THC et le CBD peuvent être utilisés en toute sécurité chez les chats.
Dans une étude menée sur 20 chats adultes en bonne santé, des chercheurs ont constaté qu'après l'administration d'huiles contenant du CBD, du THC ou une combinaison de THC et de CBD, les effets indésirables étaient légers et transitoires.
Canopy Animal Health, Recherche et développement, Canopy Growth Corporation, Smith Falls, Canada.
Kulpa JE, et al. J Feline Med Surg. 2021:1098612X211004215.

Un coup d'œil sur le passé

Il y a un an

Opinion d'expert:
Les allégations sur l'infaisabilité du cannabis avec des concentrations élevées de THC à des fins médicales ne sont pas étayées par la science
Science/Homme: Le THC peut être utile dans le trouble de stress post-traumatique
Science/Homme: L'exercice chez les patients atteints de fibromyalgie augmente les niveaux d'anandamide et diminue la douleur et la dépression
Science/Homme: Selon une enquête le cannabis, l'ondansétron et la prométhazine sont perçus comme les plus efficaces pour le traitement des nausées
Science/Homme: Le CBD réduit les réactions inflammatoires chez l'homme
Science/Homme: Le CBD peut être efficace dans les spasmes épileptiques réfractaires

Il y a deux ans

Science/Homme:
Les patients atteints de SEP prenant du cannabis ont pu réduire leur consommation d'opioïdes et de benzodiazépines
Science/Homme: Le cannabis motive à faire plus d'exercice

Catégorie : Actualités - 19 avril 2021 à  15:09



Remonter

Pied de page des forums