Revue de presse Cannabis thérapeutique du 27 janvier 2019 (en retard) / Les Blogs de PsychoACTIF
Blogs » filousky » 

Revue de presse Cannabis thérapeutique du 27 janvier 2019 (en retard) 



IACM-Bulletin du 27 Janvier 2019



Science/Homme: Le CBD peut être utile dans les troubles anxieux selon une série de cas
Dans une analyse des dossiers de 72 patients adultes, le CBD améliorait l’anxiété et le sommeil. Cette vaste série de cas rétrospectifs a été réalisée par des scientifiques du Département de Psychiatrie de l’Université du Colorado à Denver, aux États-Unis. La préoccupation principale était l’anxiété chez 47 participants et le sommeil chez 25 autres.

Les scores d’anxiété ont diminué au cours du premier mois chez 57 patients (79,2%) et sont restés diminués. Quant au sommeil, les scores se sont améliorés au cours du premier mois chez 48 patients (66,7%), mais ont fluctué dans le temps. À l’exception de 3 patients, le CBD a été bien toléré. Les auteurs ont conclu que le cannabidiol pouvait être bénéfique pour les troubles anxieux.

Shannon S, Lewis N, Lee H, Hughes S. Cannabidiol in Anxiety and Sleep: A Large Case Series. Perm J. 2019;23.

Science/Homme: La vaporisation peut être plus efficace que fumer du cannabis
Dans une étude portant sur 17 adultes en bonne santé et n’ayant pas consommé de cannabis au cours des mois précédents, les concentrations sanguines de THC après vaporisation étaient supérieures à celles obtenues avec du cannabis fumé ayant la même teneur en THC. Des scientifiques de la Faculté de Médecine de l’Université Johns Hopkins de Baltimore ont publié leurs recherches dans le Journal of Analytical Toxicology. Les adultes ont reçu du cannabis contenant 0,10 ou 25 mg de THC au cours de six séances en double aveugle.

Les concentrations sanguines de THC et de ses métabolites (11-OH-THC, THCCOOH) étaient liées à la dose pour les deux méthodes d’administration, mais supérieures après la vaporisation par rapport au cannabis fumé. Le THC a été détecté plus longtemps dans le liquide buccal que dans le sang. Les auteurs ont écrit que  » la pharmacocinétique du cannabis varie selon la méthode d’inhalation et la matrice biologique testée. La vaporisation semble être une méthode d’administration plus efficace que le cannabis fumé. »

Spindle TR, Cone EJ, Schlienz NJ, Mitchell JM, Bigelow GE, Flegel R, Hayes E, Vandrey R. J Anal Toxicol. 2019 Jan 7. [in press]



Science/Homme: Quelques cigarettes de cannabis suffisent-elles pour changer le cerveau des enfants?


Lors d’une étude portant sur 46 adolescents ayant une consommation de cannabis très faible, les scientifiques ont détecté des modifications du cerveau par rapport à 46 adolescents qui ne consomment pas de cannabis. Un groupe international de scientifiques a publié ses recherches dans le Journal of Neuroscience. On a demandé aux participants quelle était leur consommation de cannabis à l’âge de 14 ans. Les consommateurs de cannabis n’avaient consommé du cannabis qu’une ou deux fois auparavant. Par rapport aux témoins, le volume de matière grise était plus élevé dans certaines régions du cerveau, notamment l’hippocampe, l’amygdale et le striatum. Les auteurs ont écrit que « cette étude présente des preuves suggérant des effets structurels sur le cerveau et la cognition d’une ou deux instances de consommation de cannabis à l’adolescence ».

Cependant, l’étude n’est pas en mesure de prouver un lien de causalité puisque les informations sur la consommation de cannabis sont basées sur la déclaration des enfants. Les nouvelles découvertes sont un pas en avant pour comprendre l’impact du cannabis sur les jeunes cerveaux, a déclaré le Dr Michael Lynch, toxicologue, médecin urgentiste et Directeur du Centre Médical de Pittsburgh de l’Université de Pittsburgh. « C’est important qu’il y ait un changement », a déclaré Lynch. « Mais je ne pense pas que nous puissions prendre une décision finale à ce sujet à partir de cette étude », a-t-il ajouté.

Orr C, Spechler P, Cao Z, Albaugh M, Chaarani B, Mackey S, D’Souza D, Allgaier N, Banaschewski T, Bokde ALW, Bromberg U, Büchel C, Burke Quinlan E, Conrod P, Desrivières S, Flor H, Frouin V, Gowland P, Heinz A, Ittermann B, Martinot JL, Paillère Martinot ML, Nees F, Papadopoulos Orfanos D, Paus T, Poustka L, Millenet S, Fröhner JH, Radhakrishnan R, Smolka MN, Walter H, Whelan R, Schumann G, Potter A, Garavan H. Grey Matter Volume Differences Associated with Extremely Low Levels of Cannabis Use in Adolescence. J Neurosci. 2019 Jan 14 [in press]

Reuters du 15 Janvier 2019



Science/Homme: De nombreux patients substituent leur médicament avec du cannabis


Selon une enquête menée auprès de 392 participants souffrant de différents problèmes de santé, les utilisateurs de cannabis médical ont déclaré avoir plus confiance dans le cannabis que dans les médicaments classiques, ont écrit des chercheurs du Population Studies Center de l’Université du Michigan. Comparativement aux médicaments pharmaceutiques, les utilisateurs de cannabis à des fins médicales ont évalué le cannabis « meilleur » en termes d’efficacité, d’effets secondaires, de sécurité, de dépendance, de disponibilité et de coût.

En raison de l’usage médical du cannabis, 42% ont arrêté de prendre un médicament pharmaceutique et 38% en ont utilisé moins. Une proportion importante (30%) a déclaré que son médecin traitant ne savait pas qu’ils avaient utilisé du cannabis à des fins médicales.

Kruger DJ, Kruger JS. Medical Cannabis Users’ Comparisons between Medical Cannabis and Mainstream Medicine. J Psychoactive Drugs. 2019:1-6.

En bref


Équateur: Le gouvernement envisage de rendre le CBD disponible

Le Congrès équatorien tiendra prochainement une deuxième session de débat sur un nouveau Code de santé qui prévoit l’autorisation d’utiliser des extraits de CBD à des fins thérapeutiques.
UPI du 8 Janvier 2019

Canada: Les prix du cannabis augmentent après la légalisation

Le prix moyen d’un gramme légal de cannabis était de 9,7 dollars canadiens au cours de la dernière année. C’est presque 50% plus élevé que le cannabis du marché noir. Selon Statistique Canada, une autorité fédérale, il semblerait que les Canadiens se tournent toujours vers le marché noir, et des facteurs tels que les pénuries généralisées de cannabis, les retards de livraison et les problèmes liés aux sites Web pourraient y avoir contribué.
Durham Radio News du 9 Janvier 2019

Science/Animal: Comment le CBD combat les troubles cognitifs causés par le THC ?
Les chercheurs ont démontré pour la première fois que le CBD réduit les déficiences cognitives induites par le THC de manière dépendante du récepteur A2A de l’adénosine (A2AR). Ils ont trouvé des hétéromères du A2AR et du récepteur CB1 dans certaines cellules nerveuses de l’hippocampe, une région du cerveau importante pour la mémoire, entre autres, influencée par le CBD. Les hétéromères sont des combinaisons de 2 récepteurs ou plus.
Département de Pathologie et de Thérapie Expérimentale, Université IDIBELL de Barcelone, Espagne.
Aso E, et al. Mol Neurobiol. 2019 Jan 4. [in press]

Science/Homme: Le cannabis riche en CBD disponible légalement en Suisse peut provoquer des tests de THC positifs sur le sang et l’urine
En Suisse, le cannabis riche en CBD peut contenir légalement jusqu’à 1% de THC. Dans une étude avec un volontaire qui fumait des cigarettes avec différentes doses de CBD, des traces de THC ont pu être détectées dans le sang. Les auteurs ont écrit que « ces quantités de THC présentes dans le cannabis à base de CBD peuvent produire des concentrations sanguines de THC supérieures à la limite légale suisse pour la conduite. »
Département de Toxicologie Médico-Légale et de Chimie, Université de Berne, Suisse.
Hädener M, et al. Int J Legal Med. 2019 Jan 5. [in press]

Science/Animal: Comment les cannabinoïdes peuvent réduire la douleur à la périphérie
Il avait été démontré que le THC pouvait réduire la douleur à la fois dans le système nerveux central et périphérique. Chez des souris, des chercheurs ont démontré que « les effets analgésiques périphériques des cannabinoïdes dépendent de l’activation des canaux BK ». Les canaux BK sont des canaux potassiques activés par le calcium.
MOE Laboratoire clé de Technologie d’Enseignement Moderne, Université Normale du Shaanxi, Chine.
Li Y, et al. Brain Res. 2019 Jan 4. [in press]

Science/Animal: L’activation du récepteur CB1 pourrait sauver des cellules nerveuses dans les maladies neurodégénératives
Dans un modèle murin d’inflammation du cerveau induite par la streptozotocine, l’activation du récepteur CB1 par un cannabinoïde synthétique (ACEA) à inversée la déficience cognitive et a augmenté l’activité des protéines cellulaires, qui empêchent l’apoptose (mort cellulaire programmée). Les auteurs ont écrit que leurs données « suggèrent que le système cannabinoïde est une cible thérapeutique intéressante pour le traitement des maladies neurodégénératives ».
Institut des Sciences Biomédicales, Université de São Paulo, Brésil.
Crunfli F, et al. Neurotox Res. 2019 Jan 3. [in press]

Science/Cellules: Le bêta-caryophyllène a des effets anti-inflammatoires sur les cellules nerveuses
Dans une étude portant sur des cellules de la microglie, le bêta-caryophyllène a modulé l’activité de ces cellules immunitaires dans le cerveau. Les auteurs ont écrit que ce terpène, qui se lie au récepteur CB2, est « capable d’avoir des effets thérapeutiques potentiels dans des états de neuro-inflammation tels que la sclérose en plaques (SP) et la maladie d’Alzheimer ».
Département de Pharmacologie, Faculté de Médecine, Université des Sciences Médicales de Mashhad, Iran.
Askari VR, et al. Life Sci. 2019 Jan 5. [in press]

Science/Animal: Effets synergiques du pentobarbital et du THC
Lors d’une étude sur des souris, les effets du pentobarbital sur le sommeil ont été augmentés par une administration simultanée de THC. Le CBD a également amélioré le sommeil induit par le pentobarbital. L’effet du THC a été médié par le récepteur CB1, tandis que le CBD a agi par d’autres mécanismes.
Faculté des Sciences Pharmaceutiques, Université Hokuriku, Kanazawa, Japon.
Kimura T, et al. Forensic Toxicol. 2019;37(1):207-214.

Science/Animal: La cannabidivarine a des propriétés antiépileptiques
Dans plusieurs modèles animaux d’épilepsie, le cannabinoïde cannabidivarine (CBDV) a montré un intérêt thérapeutique pour les crises convulsives précoces.
Département de Pharmacologie et de Physiologie, Université de Georgetown, États-Unis.
Huizenga MN, et al. Neuropharmacology. 2019 Jan 8. [in press]



Un coup d’œil sur le passé

Il y a un an

Science/Homme:
L’usage du cannabis protège contre les maladies alcooliques du foie
Science/Homme: Les attentes et les préjugés des enquêteurs influencent sur les scores des capacités cognitives des participants

Il y a deux ans

Allemagne:
Les fleurs de cannabis seront disponibles sur ordonnance à des fins médicales à partir de Mars 2017 selon une loi adoptée par le Bundestag
Science/Etats-Unis: Nouveau rapport de l’Académie Nationale des Sciences sur le cannabis

Catégorie : Actualités - 16 février 2019 à  17:27



Commentaires
#1 Posté par : Cris 17 février 2019 à  22:05
Il y avait deux magasin de CBD dans ma ville les deux ont été fermées bravo vive la France on peut même pas se soigner comme on en a envie.
On a juste le droit de fermer notre gueule et de crever avec les médicaments que nous vendre les lobby pharmaceutique comme celui qui a tué ma femme et le médecin s'en sort au la main et continuer à exercer c'est scandaleux.

Posté par : Cris | 17 février 2019 à  22:05

Remonter

Pied de page des forums