Rip in peperinos, kratomerino. / Les Blogs de PsychoACTIF
Blogs » groovie » 

Rip in peperinos, kratomerino. 



cher petite poudre amère

toi qui a opiacé mes journées depuis quelques années.
toi qui a tant égayé mes soirées

Nous nous sommes manquées quelques semaines mais tu reviens à chaque fois sur mon clavier

Alors ce soir c'est la rupture, tes sachets vont dans le vide ordure.

Je te fout au chiotte parce qu' à la rentrée je veux étudier et me faire de nouveaux potes.Spoiler

Tu pues de la gueule mais t'es sympa
ma vie sans toi sera moins drôle ma foi

j'ai même pris des kilos
comme un éléphanteau

en mangeant du cassoulet
devant le concert de beyoncé

tu sédates, mon cerveau est rabate
tu stimules, tu me prends par les testicules.

je ne veux plus de ce manque
mais jouer à la pétanque

je tire la chasse d'eau
je ne veux pas que tu sois mon maquereau

ce soir te voila sur la selle , prêt pour le grand plongeon.
adieu vieille tête de thon

Perlimpinpin
Pirlipimpon

quiche à l'oignon


Catégorie : Produits licites - 25 juillet 2017 à  22:53

#kratom

Reputation de ce commentaire
 
Excellent avec la musique ! /coach
 
Yeah ! G.Iron
 
T'as trop raison mecton , c'est pas le kratom qui fait le bonhomme ;-) !! La lie



Commentaires
#1 Posté par : Mammon Tobin 26 juillet 2017 à  00:47
http://33.media.tumblr.com/178caf4ce7a54c97c2397bc0b0849fb6/tumblr_n2jzamZ4nF1s20ivko4_500.gif

MT

Posté par : Mammon Tobin | 26 juillet 2017 à  00:47

 
#2 Posté par : Gilda 26 juillet 2017 à  02:43
Oooowww... c'est tellement émouvant et drôle, cette lettre de rupture à ton Kratom ! big_smile

Je te souhaite de bien vivre ton opiacélibat.

Posté par : Gilda | 26 juillet 2017 à  02:43

 
#3 Posté par : Jacobson 26 juillet 2017 à  08:01
lol sympa ton texte il est bien chantonant !

Posté par : Jacobson | 26 juillet 2017 à  08:01

 
#4 Posté par : groovie 26 juillet 2017 à  13:45
merci


voila a quoi ça ressemble au final

/forum/uploads/images/1501/1501069492.jpg



C'est encore plus laid que ce que je pouvais imaginer.

Posté par : groovie | 26 juillet 2017 à  13:45

 
#5 Posté par : ElSabio 26 juillet 2017 à  14:24

/forum/uploads/images/1501/1501071807.png



Good luck pour la suite wink


Posté par : ElSabio | 26 juillet 2017 à  14:24

 
#6 Posté par : La lie 27 juillet 2017 à  16:12
Salut Groovie !

Tiens cadeau ,
puisque dans le post de présentation d'un gars un peu spé , tu parlais d'araignée et de photos , je t'envois une photo d' épeire , elles sont nombreuses sur mon terrain , et il y'en à même qui ont élu domicile dans mes plantations de ....fume_une_joint

/forum/uploads/images/1501/1501164661.jpg


/forum/uploads/images/1501/1501164688.jpg


Et bon courage à toi pour la suite salut !

Posté par : La lie | 27 juillet 2017 à  16:12

 
#7 Posté par : groovie 27 juillet 2017 à  16:53
salut merci le sage et la lie (sympa ton epeire frelon) smile

Posté par : groovie | 27 juillet 2017 à  16:53

 
#8 Posté par : groovie 30 juillet 2017 à  13:57
merci... gilda et mammon et Coach, la Lie, Iron pour les étoilerinos
cappucino


bordel ce sevrage du kratom ça te lâche pas
on dirait un sevrage de tramadol , nojoke

ouille
et je l'ai fait cold turkey, avec 2/3 medoc (lyrica, roofies , clonazepam) j'ai arrêté depuis mardi mais ça me lâche toujours pas...
a part le sport, le cul et le benzohammer il n'y a rien qui m'aide.


J'ai même pas claqué du lopéramide, j'ai peur que ça rallonge les choses, who knows
vu que j'ai la volonté 10/10 , je vais y arriver là.
Seulement la déprime est dur à encaisser... déprime chimique...je suis de bonne humeur comme toujours mais déprimé (paradoxe)

toujours en manque physique léger après presque une semaine clean
wtf j'ai passé quasiment 20j clean ces derniers mois et visiblement j'en tire peu d'avantage...a part le manque du début "full on" qui ne dure que 3J au lieu des 5/6 du début.;

Je donnerais cher pour avoir un myorelaxant puissant au...
ah bah tiens je viens de trouver du lexomil ...esperons que je supporte mieux que le valium..

Posté par : groovie | 30 juillet 2017 à  13:57

 
#9 Posté par : krakra 30 juillet 2017 à  21:47
salut,
j'ai vu sur plusieurs sites (manquant certainement de partialité) que le sevrage lié au kratom est peu pénible.
Ceux qui sont en sevrage de codeine et qui recherche un produit de remplacement ont ils un intérêt a passé au kratom?

Posté par : krakra | 30 juillet 2017 à  21:47

 
#10 Posté par : groovie 30 juillet 2017 à  22:52

krakra a écrit

salut,
j'ai vu sur plusieurs sites (manquant certainement de partialité) que le sevrage lié au kratom est peu pénible.
Ceux qui sont en sevrage de codeine et qui recherche un produit de remplacement ont ils un intérêt a passé au kratom?

Idéalement, je pense que kratom ne devrait pas être un produit de remplacement mais un outil pour quitter les opiacés ou les opioïdes, après une baisse maximale des dosages des précédents produits. De nombreux usagers l'ont fait. Arrêter le kratom en bout de chemin peut être un plus, au lieu d'un arrêt frontal sans opiacé.  Cela pourrait avoir une raison pharmacologique, vu que le produit fonctionne sur plusieurs récepteurs opiacés.


"Peu pénible" oui...1 semaine...1 Mois d'utilisation... si on en consomme des doses pas trop crapuleuses...mais au bout d'un moment fache-non-non le kratom n'est pas une panacée...

Le sevrage n'est pas facile si on en prend des mois, des années, des grosses doses. Tu seras surpris de connaître le nombre de feuilles de kratom fraîche par gramme de poudre.

Si j'avais eu meilleur fortune j'aurais arrêté plus tôt cependant je me suis réfugié dans ce produit après un événement sanglant (braquage). Les souvenirs se sont évaporés très vites mais le traumatisme est lui bien resté. Etant trop orgeuilleux pour en parler à qui que ce soit, j'ai commencé à m'automédiquer avec cette plante. wink

Le kratom commence a être très réputé pour aider les patients atteints de PTSD aux USA (voir la traduction de l'article de Mme Boorman , sous forum kratom). Seulement, pour les cas lourds, il soulage mais ne guérit pas.

Cette propriété calmante/stimulante, sert de refuge, peut être que cela m'a attiré naturellement, que mon esprit avait besoin de ça à ce moment là. Mais ma conso est devenu maladive quelques mois après l'incident. J'ai pu accomplir des tâches difficiles (grande distribution hardcore) mais après avoir quitté mon dernier emploi je consommais 2x par jour...

j'ai tenu de nombreuses années avec une conso raisonnable, mais je suis tombé peu à peu dans la marmite; comme je l'avais déjà fait par le passé. Autant ma dernière addiction m'a appris plus de chose sur moi même et sur le monde que je n'aurais pu imaginer, autant l'addiction au kratom ne m'a rien apporté. Rien.

De toute manière oui, le kratom reste un produit moins fort en terme d'addiction que la codé, l'oxy, la morphine, le tramadol ...cependant si tu en ingères des quantités faramineuses eh bien tu compenses , tu rattrapes la puissance des ces opiacés.
Aussi , en cas d'utilisation quotidienne, tes récepteurs vont être sollicités et tu vas développer une addiction.  Le soucis c'est qu'il n'y a pas que les récepteurs µ.
Je cite :

We also conducted high-throughput molecular screening and the binding affinity at mu, delta and kappa receptors of mitragynine.

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC3670991/

Les vendeurs exploitent deux atous caractéristiques de cette plante :
la tolérance est longue à venir et très rapide à descendre (roκ), l'addiction aussi mais une fois là , elle est similaire aux produits "moyens" qui touchent les roµ. Aussi, vu que le produit agit sur l'humeur, il est possible d'avoir des difficultés pendant le sevrage au niveau de la caboche.  Son potentiel récréatif est largement sous estimé, cela s'explique par la médiocre qualité de la plupart des produits qui tournent en europe. Par contre au sein des shops "spécialisés", là ça rigole pas du tout.

cordialement


Posté par : groovie | 30 juillet 2017 à  22:52

 
#11 Posté par : Mammon Tobin 31 juillet 2017 à  03:50
edit: oups j'avais loupé ton dernier post avant de répondre, j'ai zappé de refresh ><

groovie a écrit

merci... gilda et mammon et Coach, la Lie, Iron pour les étoilerinos
cappucino

Hiddily-Ho,  Okily-Dokily Neighbourino. salut

https://img.4plebs.org/boards/tv/image/1441/83/1441836060693.png

C'était pas un champignon moi, juste un gif du "Big Green" disant adieu à Gohan yikes
L'incarnation du kratom/père de substitution détruite, Gohan qui doit faire face au manque qu'il sent déjà arriver, que d'émotions et de parallèles avec ta situation sad

et je l'ai fait cold turkey, avec 2/3 medoc (lyrica, roofies , clonazepam) j'ai arrêté depuis mardi mais ça me lâche toujours pas...
a part le sport, le cul et le benzohammer il n'y a rien qui m'aide.

Bon au moins t'avais des downers utiles, c'est tellement dommage que le Tetrazepam ait été dégagé yikes
Y'a pas de relaxant musculaire global comme le Soma en France, enfin y'a le Décontractyl© mais le consensus semble être que c'est très peu efficace, et c'est aussi mon ressenti.

J'ai eu de la chance, y'a 2/3 ans j'ai pris pas mal de Kratom, genre un jour sur 2 pendant quelques mois... et juste un mini-manque torché en un week-end de 4 jours avec du sport et du Valium/Lyrica.
Mais je prenais des doses carrément inférieures aux tiennes...

Je sais pas comment tu fais pour niquer en manque par contre thinking
La logique derrière l'idée est legit, mais en pratique j'aime pas être touché quand je suis en manque...

Toi tu le sais, mais pour donner un contexte aux lurkers...
Y'a 2/3 mois quand j'étais catastrophé par l'initiative de mon addicto de baisser drastiquement mes doses de benzos
-du genre au lendemain il m'a viré entre les 2/3 et les 3/4 de mon dosage quotidien, + diminution des zopis, ça a été assez dur pendant 2 semaines le temps que je me stabilise, et bonne surprise: les BZD ne me manquent pas des masses-

BREF; ma 2e "fuck buddy" favorite (comme disent les djeunz) est venue passer 2 nuits chez moi, et elle est facile dans mon top 5 de ma vie entière cette Québécoise
(sceau de qualité Mammon© apposé, je fait pas du saixe avec n'importe qui cool
résultat =>

La pauvre a, du coup, dormi bien sagement de son côté du lit  ^^' pendant que je faisais ma nuit blanche a fumer pipe de weed sur pipe de weed, checker l'heure toutes les 2 min, et prendre une douche brûlante toutes les 30 sans jamais penser au saixe  >< 

J'ai même pas claqué du lopéramide, j'ai peur que ça rallonge les choses, who knows

D'après mes souvenirs de l'époque où je faisais beaucoup de recherches sur cette molécule, et ma propre expérience, ça ne rallonge pas le manque physique.
Mais c'est super cher en France
(et y'a + d'excipients, et vu qu'il faut en bouffer par poignées c'est loin d'être négligeable) 
quand j'en aurais besoin pour me sevrer de la méthadone je commanderais une grosse boite des USA, au mois je serais paré à vie...

vu que j'ai la volonté 10/10 , je vais y arriver là.
Seulement la déprime est dur à encaisser... déprime chimique...je suis de bonne humeur comme toujours mais déprimé (paradoxe)

T'as intérêt, déjà 2 jours sans cannabis #CutForBieber #WithdrawalsForGrew-Grew mad

Et effectivement j'ai remarqué que t'étais pas ton "kawaii-Butters -ToToro-light" habituel ces quelques derniers jour thinking
Le Grougrou dont on est tous tombé amoureux <3
Ca fait bizarre, j'arrête pas de me dire "allez j'avais dis que j'aurais arrêté le tabac à 100% à 27 ans (a winrar is me), j'ai gagné \o/ mais le cannabis c'est une autre paire de seins pour moi...

Faut dire que le vapotage a rendu le sevrage du tabac outrageusement facile, et vu que a le cliché "le cannabis est beaucoup plus facile à stopper que le tabac" a la vie dure dans mon cerveau de mouton ramolli par les complots des reptiliens
(ça me fait penser, je suppose que t'as suivi l'histoire Kyle Odom et son manifesto? Assez intéressant pour une fois
http://www.documentcloud.org/documents/ … festo.html )

Spoiler

reprise du post flood normal ^^
Je m'étais fixé d'en être sevré à 100%
(du cannabis, car j'ai beau aimer ça j'ai pas l'impression que ça aide niveau anxiété) quand la trentaine pointera son nez, j'ai encore 1 ans 1/2 pour y arriver (y)

Bon ben j'aurais bien squatté ton thread, ça fait plaiz' ^^
Courage l'ami, je m'abaisse même à te lâcher un "bonnes vibes" drogue-peace

T'as passé le plus dur, maintenant il "suffit"
(je connais bien ces journées sobres interminables en mode PAWS, c'est effictivelen à part en profiter pour lire un max de bouquins que je remettais toujours à plus tard...

(tant que le sujet de base n'est pas la drogue du moins, sinon ... je me rappelle quand j'avais lu "Junky" de William Burroughs pour la première fois, quand j'étais justement en sevrage  et... bonjour les sales cravings T_T)

MT


Posté par : Mammon Tobin | 31 juillet 2017 à  03:50

 
#12 Posté par : Mascarpone 31 juillet 2017 à  06:09

Mammon Tobin a écrit

(tant que le sujet de base n'est pas la drogue du moins, sinon ... je me rappelle quand j'avais lu "Junky" de William Burroughs pour la première fois, quand j'étais justement en sevrage  et... bonjour les sales cravings T_T)

MT

Faut y être con wink fume_une_joint ...

Sinon, bah courage groovie wink


Posté par : Mascarpone | 31 juillet 2017 à  06:09

 
#13 Posté par : Mammon Tobin 31 juillet 2017 à  07:13

Mascarpone a écrit

Mammon Tobin a écrit

(tant que le sujet de base n'est pas la drogue du moins, sinon ... je me rappelle quand j'avais lu "Junky" de William Burroughs pour la première fois, quand j'étais justement en sevrage  et... bonjour les sales cravings T_T)

MT

Faut y être con wink fume_une_joint ...

Sinon, bah courage groovie wink

Oui, je suis un crétin, content? fume_une_joint

Pour le contexte, c'était un cadeau de ma nana de l'époque big_smile En VO + édition magnifique, même collection que mon exemplaire de "The Naked Lunch/Le festin nu"...
J'avais commencé à le lire chez un pote de LS y'a 7/8 ans et je voulais le finir, normal.

Pis dans un coin de ma tête je me disais "tiens ba justement ça va me dégoûter des opiacés ça" fume_une_joint
Les excuses qu'on se trouve quand on veut arriver à ses fins, que ce soit niveau prods ou littérature ^^

Heureusement que dans le pavé que je lis en ce moment, y'a pas une seule mention de la drogue pour l'instant;
La plupart des personnages sont des bons vivants amateurs de bon vins et de grands whiskys, mais c'est pas le genre à se droguer donc je pense être safe
wine

Bon, fini le HS sur le thread de grougrou, ce sera donc le mot de la fin ^^

Bisous les aminches
MT


Posté par : Mammon Tobin | 31 juillet 2017 à  07:13

 
#14 Posté par : AlfredDLB 31 juillet 2017 à  10:04
Hello everybody ! Plusieurs années que je consulte le forum tel un voyeur ☺ aujourd'hui je franchis le pas et je m'inscris! ! Je suis un gros consommateur de Kratom, je ne nie pas que cela m'a aidé à stopper net la codeine et diminuer (quasi arrêter )ma conso d'alcool. Cependant je me rend également compte que le sevrage est dur... je m'en sers chaque matin, ça m'aide à aller bosser, des que j'ai un coup de déprime... bref c'est devenu ma béquille ! Mais voilà... semaine dernière j'étais en vacances... ma femme ne voulait pas que je prenne trop de Kratom avec moi, j'ai donc pris un tout petit pochon... sauf qu'au bout de 3 jours.... plus rien (oui je gère très mal)... Je me dis pas grave... j vais trouver une pharma pour m'acheter une boite de codoliprane... sauf que n'ayant pas maté les infos... J' avais pas vu qu'il fallait une ordo depuis le 12 juillet... je vous raconte pas le reste de ma semaine... les repas de famille avec sueurs froides, euphorie, déprime, tremblements (jambes qui bougent toutes seules...) insomnie  (pas dormi trois jours de suite)... la femme qui me tire la tronche car ne savait pas que j'étais autant addict... donc du coup j'ai décidé que j'allais diminuer jour après jour puisarrêter... franchement pire que la codeine et pourtant j'étais un gros consommateur... voilà pour la tite histoire... bises à tous

Posté par : AlfredDLB | 31 juillet 2017 à  10:04

 
#15 Posté par : groovie 31 juillet 2017 à  14:03
@Mammon -> oui je suis encore sur IRC MOI c'est pas du TWITTER mon @

mam' a écrit

C'était pas un champignon moi, juste un gif du "Big Green" disant adieu à Gohan yikes
L'incarnation du kratom/père de substitution détruite, Gohan qui doit faire face au manque qu'il sent déjà arriver, que d'émotions et de parallèles avec ta situation sad

Ah quand même ! Je suis un immense fan de dragon ball , je vois bien! ça me fait très plaisir de voir mon cher piccolo
"'Satan petit coeur" . Rofl.
Sinon d'après mes potes , on a déjà des surnoms DBZ. Pourquoi? Mon père est Vegeta. Il a eu ce surnom car il a eu une belle moustache. Ensuite c'était de la déduction...ma mère est soudainement devenu Bulma, mon frère Trunks (caleçon) et moi c'est bra (soutiens gorge)...oui oui..je suis le cadet.. quel chance.. bra big_smile

Alors parlons bien, parlons cul.

Le kratom a long terme (plusieurs mois, années) a un léger effet d'étouffement de la LIBIDO. A court terme, le produit peut être utilisé pour retarder  l'éjaculation, ce qui est chiant pour les personnes normales vu que tu te met à limer très longtemps dans certains cas/personnes; Mais pour les éjaculateurs précoces, c'est un excellent produit pour le sexe; Par contre est ce vraiment la solution à ce problème? ou plutôt un cache misère?   Mon meilleur ami était un éjaculateur précoce (bi)... et sa première copine était vraiment top, une très belle personne, elle lui a donné le temps et elle a eu la patience...pour..disons... qu'il apprenne a atteindre l'orgasme plus lentement.  Depuis il n'a plus ce problème... je ne suis pas expert dans le domaine mais voila , je crois qu'il est possible de réduire ce problème autrement qu'en prenant de la drogue.

Revenons à la libido.
Voici ce que dit les experts à ce propos (reddit :quitting kratom)

Orgasm

When you stop taking Kratom, your sex drive may return with a vengeance. Take advantage of it smile. Orgasm, like exercise, causes a release of endorphins.

https://www.reddit.com/r/quittingkratom/wiki/index

Je me suis littéralement branlé 4x en 2h parfois... plus de 10x par jour.. au début j'ai préféré resté seul car t'as soudainement envie ...Et j'ai du mal à me retenir.
bref c'est assez impressionant. Surtout pour un mec comme moi qui a une libido pas ouf..ouf.. je suis pas du genre a me secouer le poireau tous les jours..

Là ça va, +6j après c'est bon je maitrise ma libido. Mais au début c'était fou quoi. Vraiment fou. J'étais en mode libidineux. Surtout lors du premier sevrage.


Mam' a écrit

T'as intérêt, déjà 2 jours sans cannabis #CutForBieber #WithdrawalsForGrew-Grew mad

Et effectivement j'ai remarqué que t'étais pas ton "kawaii-Butters -ToToro-light" habituel ces quelques derniers jour thinking
Le Grougrou dont on est tous tombé amoureux <3


Oui je suis MOROSE.

Mais a part ça tout va bien. Disons que même morose je reste le mec le plus sympa de la terre *dépoussière ses épaules* mais ça tous le monde le sait...

Je me permet d'être direct vu qu'on se connait bien :
ce sevrage n'est pas insoutenable. Je dirais pas que c'est un truc de fragile mais bon il y a bien pire.

Disons que si je pouvais noter de 1 à 10
•Le kratom serait à 3 ou 4 si on a abusé.
Si on a diminué les dosages etc... on peut tabler à 2 ou 3 chez moi.

• LE ghb était plutôt à 7 voir 8. punk-headbang , j'ai d'ailleurs perdu tout ce que j'avais à  l'époque (certains amis, copine ,études,.. la honte avec la famille toussa fils indigne volume 1). Bon hein... a partir du moment où on est obligé de t'interner de force, de t'injecter des doses massives d'AP et que tu met 2 mois à emerger puis 3/4mois à redevenir toi même ..;bref  c'était la parenthèse gamma force; ça m'a appris l'humilité et le fait d'être vide, d'être nue, dépossédé, est une expérience enrichissante quoi que douloureuse. Une renaissance.

• le cannabis +tabac : c'est vraiment pas facile... j'ai déjà été accro plus jeune a cause de ma première récolte... sevrage physique difficile, ça m'a marqué..depuis je reste très raisonnable. Je suis un fumeur occasionnel (très rare)


mammon a écrit

Courage l'ami, je m'abaisse même à te lâcher un "bonnes vibes"

Rien ne va plus.
https://media.giphy.com/media/aNCzgGhZp9Y4M/giphy.gif

Sinon Burroughs peut aller se coucher,  Je le calotte! non je vais lire l'assassin royal et la foret de cristal..
*dab*
*dab*

bon je vais regarder ton histoire plus tard
mais aujourd'hui j'invite mes amis... donc je décolle je pourrais pas réagir a l'histoire que tu as mis (no time !)

On devait faire une LAN mais on a du annulé car l'un des 4 avait un RDV de merde..;fuck

Regarde moi ces jeux <3

https://image.noelshack.com/fichiers/2017/31/1/1501502865-screenshot.jpg


bon allé
a+
and dont forget to blaze it , faggot

/forum/uploads/images/1501/1501502375.gif






@ AlfredDLB
: Bienvenue sur le forum, l'ami.   Viens donc faire une petite présentation+topics dédié à tes consos sur le forum , ce serait sympa smile
Se confier ici est très utile, tu verras.

ça ne m'étonne pas que ce soit plus dur que la codé *pour certains* car la codé ne tire que sur le recepteur mu (µ) et le kratom possède tellement d'alcaloïdes et fonctionne avec un tas de trucs... donc oui ça peut  se rapprocher du tramadol si on abuse sur les doses.. le kratom est un stimulant,un downer, un antidépresseur...etc.

Tu t'es fais baisé car t'avais pas ta dose, tu pensais que le kratom ne provoquait pas de symptôme de manque aussi fort ou alors t'as mal géré la logistique (inconsciemment ou volontairement?).

Si tu as eu des effets aussi chiant c'est que tu étais très haut en dosage. Perso même après plusieurs années de conso, quand j'arrêtais j'étais en keum mais pas de signes apparents.. a part irritabilité. Par contre dans mon corps, ça souffrait héhé wink

j'ai mis une liste ici , là où j'ai mis des ✓ c'est parce que je l'ai ressentis. Moi je suis à la fin là, je vais amorcer la deuxième phase; Je vais resté sobre de tout opiacé pendant au moins 3 mois et affronter les PAWS
Je voulais tester l'u4 avec doggy mais je pense que je vais laissé tomber les opis un moment.

/forum/uploads/images/1501/1501499843.png



traduction liste de symptome par un ex usager a écrit

Une liste des symptômes "possibles" lors du sevrage du kratom :

Manque, fatigue :
Fatigue, éreinté , le marasme. ✓
Je sens que quelque chose manque dans ma vie (vide intérieur)
Le kratom me manque et j'ai envie d'en reprendre
Je baille beaucoup, j'ai sommeil, je suis léthargique 
Ma bouche est sèche

symptomes sur l'humeur :
Je me sens irritable, mauvaise humeur, ennuyé, énervé, faché, contrarié.. ✓
Je me sens stressé, anxieux.
Mon corps est inconfortable, agité. ✓
Je me sens déprimé ✓ , j'ai des sauts d'humeurs.
Je n'ai envie de rien faire ✓
j'ai les larmes aux yeux, j'ai le nez qui coule (ndt: sur-émotivité) ✓
J'ai la nausée, j'ai envie de vomir.


System musculaire et insomnie 

Mes muscles, mes articulations et mes os sont douloureux ✓
Mes pieds, mains ou corps agité, secouent. ✓
Syndrome jambes/etc sans repos (ndt : ajout de cette ligne)
Mes muscles, mes nerfs, tremblent.
J'ai des crampes partout dans le corps, mains ou pieds.
J'ai des insomnies la nuit, du mal à m'endormir.  ✓

Problèmes physiques

J'ai froid, mon corps est douloureux.
J'ai des frissons, je transpire. ✓
J'ai la diarrhée  ✓
J'ai mal au ventre
Mon BPM est augmentée (tachycardie)
Perte de l'appétit ✓
L'intensité et la diversité des symptomes dépend de la durée de la consommation (mois, années etc.) et des dosages.
https://www.reddit.com/r/modquittingkra … h=18fd93dd

Reputation de ce commentaire
 
Mais c'est tellement bon le kratom !

Posté par : groovie | 31 juillet 2017 à  14:03

Remonter

Pied de page des forums