Si j'avais su.. / Les Blogs de PsychoACTIF

Si j'avais su.. 



Aujourd'hui je vais mal.


Je me lève tant bien que mal, je massoit dans mon canapé, j'arrive pas à en bouger.
J'ai mal à la tête. J'ai été trop sur mon téléphone cette nuit, j'ai peut-être trop réfléchi aussi

Mon homme vas arriver et je sais que pour lui aussi en ce moment c'est difficile, alors j'essaie de me forcer à être le moins mal possible.

Je repasse en boucle les mots de mon médecin à ce rdv .
J'essaie de bloquer mes pensées et j'y arrive pas c'est même pire...

Ce matin j'ai pris un cachet de 150mg et un autre de 50mg.
J'espère que ça va me donner un peu de courage...
Jsuis sencer essayer de réduire mais en me disant tout ce qu'elle m'a dit elle n'a fait que multiplié mes angoisses.

Je pleure (envore) , je pense (encore), je déprime (encore) ..

Ma chienne me regarde avec un air aussi dépité que le mien, elle ressent quand je vais mal.
J'ai pas la force de jouer ce matin..

Je suis partagée entre deux idées
Celle qui me dit que je suis dépendante de ce produit et que effectivement ça fini toujours par se retourner dans ce genre de situation.

Celle qui me dit que c'est horrible de devoir m'enlever ce qui m'a permis d'avancer, de plus souffrir.

Dans ce monde où les gens faible qui on besoin d'un produit pour essayer de vivre mieux sont montrés du doigt.
Oui je suis faible.

C'est comme si on m'avait donné la clé de la guérison et que du jour au lendemain on me disait : " vas y maintenant débrouille toi ! Bah oui tu verras c'est possible, nous les gens fort on y arrive. "

Après toutes ces années, j'avais réussi à trouver une sorte de stabilité.
J'étais sûrement naïve de croire que tout ce personnel médical qui m'entourait me voulait que du bien.
Mais j'avais presque oublié que c'était interdit d'être bien avec quelque chose comme du tramadol...

J'ai l'impression de voir tout flou aujourd'hui, de penser sans réussir à savoir à quoi ça sert.

Est-ce que j'ai le choix ?

J'espère que si jamais ils réussissent à m'enlever ça ils sont au courant que je suis cette femme faible, j'espère qu'il font pas d'erreur et que tout ce passera comme ils le disent.

Jvais pas mentir, je sais que tout ça est le début d'un bel enfer.

Si jamais ils avaient tord , je rassemblerait toutes mes forces restantes à clamé haut et fort que j'avais raison.

J'espère que tout iras bien...

Cette phrase qui persiste dans ma tête et qui me dit que jamais j'aurais du l'écouter.

Elle m'a donné le secret de mon bonheur pour me le reprendre .
C'est injuste.

Pourquoi on me laisse pas vivre..


Catégorie : Sevrage - 13 juin 2018 à  11:07



Commentaires
#1 Posté par : janis 13 juin 2018 à  11:30

Hey Chachou,

Tu n es pas faible, tu as juste le droit de pas être bien. Tu n as pas à toujours te montrer forte même si pour ton compagnon c est pas facile en ce moment, tu peux avoir des coups de "je me sens trop mal", il le comprendra.

Tu as un parcours, un vécu qui a ouvert des failles en toi mais ça fait pas de toi une personne faible.

Puis il faut essayer de rationaliser : le tramadol t enlève tes douleurs ? Si on te le supprime tu auras mal ? Donc il te le faut.

La médecin à les ordonnances en main mais n est pas toute puissante. Il faudrait juste recentrer le dialogue sur tramadol : suppression des douleurs physiques.
Si elle ne t entend pas (c est le rôle d un médecin d entendre son patient), il faudra en changer et parler uniquement de tes douleurs physiques et de l efficacité extrême du tramadol.

Après à la seconde lecture de ton post, je sens aussi tes hésitations, tu te demandes si elle n a pas raison et si tu ne devrais pas arreter? Personne ne peut répondre à ta place à cette interrogation. Peut être n est ce pas le moment ? Tu n es pas prête ? Là graine mentale est semee mais il te faut du temps pour qu'elle pousse?

Allez courage Chachou,
Prends soin de toi
Janis


Posté par : janis | 13 juin 2018 à  11:30

 
#2 Posté par : Chachou 13 juin 2018 à  12:51

janis a écrit

Hey Chachou,

Tu n es pas faible, tu as juste le droit de pas être bien. Tu n as pas à toujours te montrer forte même si pour ton compagnon c est pas facile en ce moment, tu peux avoir des coups de "je me sens trop mal", il le comprendra.

Tu as un parcours, un vécu qui a ouvert des failles en toi mais ça fait pas de toi une personne faible.

Puis il faut essayer de rationaliser : le tramadol t enlève tes douleurs ? Si on te le supprime tu auras mal ? Donc il te le faut.

La médecin à les ordonnances en main mais n est pas toute puissante. Il faudrait juste recentrer le dialogue sur tramadol : suppression des douleurs physiques.
Si elle ne t entend pas (c est le rôle d un médecin d entendre son patient), il faudra en changer et parler uniquement de tes douleurs physiques et de l efficacité extrême du tramadol.

Après à la seconde lecture de ton post, je sens aussi tes hésitations, tu te demandes si elle n a pas raison et si tu ne devrais pas arreter? Personne ne peut répondre à ta place à cette interrogation. Peut être n est ce pas le moment ? Tu n es pas prête ? Là graine mentale est semee mais il te faut du temps pour qu'elle pousse?

Allez courage Chachou,
Prends soin de toi
Janis

Coucou.
En te lisant je mappercois que j'ai été bête.

En fait sans m'en rendre compte depuis quelques semaines je faisais que de parler du bien être que me procurait ce médicament.

Nos rdv tournaient seulement autour de ca.

Bah oui puisque les douleur au dos n'était plus là alors je parlais plus de ça. Forcément..

En fait en voulant me confier j'ai fait en sorte inconsciemment qu'elle pense ( à tord) que ce médicament ne me servait qu'à soulager les douleur mentales.

J'ai pas réfléchi.. j'ai été spontanée.
Tu as raison.
Je dois me recentrer sur le problème de base. Mes douleur physique.

J'étais tellement contente que ça aille mieux mentalement que j'ai oublié le pourquoi elle m'avait prescrit ça. Du moins c'est ce qui ressortait de nos rdv.

Merci. J'avais pas vu ça comme ça.


Posté par : Chachou | 13 juin 2018 à  12:51

 
#3 Posté par : janis 13 juin 2018 à  14:13

Tu n es pas bête mais parfois il faut changer la perspective d un problème pour le voir autrement, et quand on en est partie prenante, c est très difficile à faire.

Prends soin de toi
Janis


Posté par : janis | 13 juin 2018 à  14:13

 
#4 Posté par : ILE 13 juin 2018 à  14:33

Oui, il faut peut-être resituer ces échanges entre toi Chachou et ta généraliste dans leur contexte : tes douleurs à l'origine (yc ce qui a pu changer entretemps), comment la prescription de Tramadol a commencé puis évolué, depuis combien de temps tu prends du Tramadol, à quel niveau par rapport aux recommandations, etc. Derrière, si un sevrage est véritablement envisagé, l'obliger à entrer dans le détail du plan d'action à mettre en oeuvre pour minimiser ou neutraliser les effets indésirables pour qu'elle prenne en compte cet aspect des choses.

Et si ce produit t'a fait prendre conscience que tu pouvais aller mieux dans ta tête, peut-être envisager un traitement AD séparé, éventuellement rencontrer un psy si tu penses que ta généraliste n'est pas le bon interlocuteur pour cela.

ILE


Posté par : ILE | 13 juin 2018 à  14:33

 
#5 Posté par : Chachou 14 juin 2018 à  16:45

ILE a écrit

Oui, il faut peut-être resituer ces échanges entre toi Chachou et ta généraliste dans leur contexte : tes douleurs à l'origine (yc ce qui a pu changer entretemps), comment la prescription de Tramadol a commencé puis évolué, depuis combien de temps tu prends du Tramadol, à quel niveau par rapport aux recommandations, etc. Derrière, si un sevrage est véritablement envisagé, l'obliger à entrer dans le détail du plan d'action à mettre en oeuvre pour minimiser ou neutraliser les effets indésirables pour qu'elle prenne en compte cet aspect des choses.

Et si ce produit t'a fait prendre conscience que tu pouvais aller mieux dans ta tête, peut-être envisager un traitement AD séparé, éventuellement rencontrer un psy si tu penses que ta généraliste n'est pas le bon interlocuteur pour cela.

ILE

Hello. Merci pour ta réponse, très complète comme d'habitude

EN fait niveau ad j'ai essayé vraiment beaucoup de choses, et quand je dis beaucoup de choses, c'est vraiment beaucoup, beaucoup de choses..

Venlafaxine, paroxetine, escitalopram, duloxetine, mirtazpine et tant d'autres dont je ne me souviens même plus.

La plupart m'aide pendant les 15 premiers jours et après c'est comme si mon corps c'était habitué et j'ai l'impression d'être sous placebo.

En fait c'est évident ce que je recherche c'est le même effet AD que le tramadol.
C'est le seul qui jusqu'à maintenant ma réellement aider à avancer..
C'est injuste..

C'est un anti douleur mais sur moi il a une fonction double.
Et qui ne s'efface pas dans le temps.
Il m'enleve les angoisses, la déprime, il m'aide à me lever le matin sans trop de difficulté, il enlève mes douleur physique ect..

C'est dommage que cette molécule ne soit pas plus étudié pour en faire un anti dépresseurs car sur certaines personnes comme moi il est plus efficace qu'un tas d'autres truc.


Posté par : Chachou | 14 juin 2018 à  16:45

 
#6 Posté par : ILE 14 juin 2018 à  17:51

Bonsoir Chachou,

C'est une belle liste de produits que tu nous donnes là!

C'est sur ce forum que j'ai appris que le tramadol avait des effets AD. Ce qui est étrange c'est que la notice du produit et les sites officiels ne le mentionnent pas; en revanche Wikipedia est assez complet sur le sujet, enfin presque. C'est pourtant une propriété d'une des formes de la molécules, ce n'est pas anecdotique...

L'unique indication est la douleur. On sait pourtant que - dans certaines circonstances uniquement? - les médecins peuvent prescrire des médicaments hors indication d'origine...

La question que je me pose, surtout face à des retours comme le tien, est, pourquoi un médecin ne pourrait-il prendre la liberté de te prescrire du tramadol, sachant que 1) il remplit sa fonction d'anti-douleur, 2) il remplit une fonction AD pour laquelle plus 5 molécules ont échoué sur toi...

A moins que cela ne t'oblige à prendre des doses trop élevées ou que tu risques d'abuser, ce qui serait dangereux, ou que le risque pour ta santé à LT soit trop important, j'ai du mal à comprendre ce qui s'oppose à faire d'une pierre deux coups.

Si tu n'obtiens pas réponses sur le forum ou ailleurs, à ta place j'en discuterais avec ton médecin.

Take care,

ILE


Posté par : ILE | 14 juin 2018 à  17:51

 
#7 Posté par : Chachou 14 juin 2018 à  18:20

ILE a écrit

Bonsoir Chachou,

C'est une belle liste de produits que tu nous donnes là!

C'est sur ce forum que j'ai appris que le tramadol avait des effets AD. Ce qui est étrange c'est que la notice du produit et les sites officiels ne le mentionnent pas; en revanche Wikipedia est assez complet sur le sujet, enfin presque. C'est pourtant une propriété d'une des formes de la molécules, ce n'est pas anecdotique...

L'unique indication est la douleur. On sait pourtant que - dans certaines circonstances uniquement? - les médecins peuvent prescrire des médicaments hors indication d'origine...

La question que je me pose, surtout face à des retours comme le tien, est, pourquoi un médecin ne pourrait-il prendre la liberté de te prescrire du tramadol, sachant que 1) il remplit sa fonction d'anti-douleur, 2) il remplit une fonction AD pour laquelle plus 5 molécules ont échoué sur toi...

A moins que cela ne t'oblige à prendre des doses trop élevées ou que tu risques d'abuser, ce qui serait dangereux, ou que le risque pour ta santé à LT soit trop important, j'ai du mal à comprendre ce qui s'oppose à faire d'une pierre deux coups.

Si tu n'obtiens pas réponses sur le forum ou ailleurs, à ta place j'en discuterais avec ton médecin.

Take care,

ILE

Bah en fait elle m'a simplement répondu que comme j'en prenais aussi pour me sentir bien c'est un usage détourné..
Pas faux dans un sens mais à la base c'est pour mon dos..

Jvais voir ça avec elle mardi et je referai un post sur notre rdv et ce que ca à donné.

J'ai aussi contacter le csapa je veux avoir un rdv pour avoir d'autres avis par rapport à tout ça.

Merci encore pour tes réponses


Posté par : Chachou | 14 juin 2018 à  18:20

Remonter

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Traduction par FluxBB.fr


Psychoactif est une communauté dédiée à l'information, l'entraide, l'échange d'expériences et la construction de savoirs sur les drogues, dans une démarche de réduction des risques.



Licence Creative CommonsDroit d'auteur : Les textes de Psychoactif de https://www.psychoactif.org sont sous licence CC by NC SA 3.0