The Trip is going on. / Les Blogs de PsychoACTIF
Blogs » Assoactis » 

The Trip is going on. 



Ce bout de texte est à la base un commentaire que j'ai publié dans le forum mais en fait je trouve pas mal de le publier aussi dans ce blog, il est assez dans la continuité de ce que j'ai publié jusqu'ici, et si vous avez envie de discuter sur tel ou tel point qui vous parlerait, c'est plus simple sur ce blog smile

Perso les prises de conscience, les changements dans ma compréhension du monde, que j'ai eu sous psychés, c'est énorme en fait. Ça m'a parfois joué des tours parce qu'à une époque je consommais trop souvent et je n'avais pas le temps d'intégrer, d'assumer ce que j'avais vu et compris, ce qui m'a conduit parfois à devoir me démerder dans une réalité où les codes, les modes de fonctionnement que je croyais établis, étaient totalement remis en question et où d'autres compréhensions s'imposaient. Et c'est très inconfortable comme situation, je compare ça à l'idée de se retrouver téléporté d'un coup sur  l'Everest, face nord, juste équipé d'une paire de tongs. J'ai dû notamment faire face à ça quand le LSD a fait voler en éclat ma vision dualiste du monde, et que j'ai commencé à penser la réalité comme une totalité où tout est interconnecté et interdépendant. Parce que d'un seul coup plus rien ne "fonctionnait" comme je l'avais cru, et je me sentais à peu près aussi perdu qu'une petite goutte d'eau dans un océan (et j'interprétais tout et n'importe quoi un peu dans tous les sens), bref il m'a fallu du temps pour assimiler les choses et pouvoir être à l'aise avec cette nouvelle vision du monde. Idem avec la nature fractale du réel (ou de notre perception du réel, j'ai pas encore tranché wink ). Idem avec le fait que ce que nous considérons comme LA Réalité est en fait une modélisation que notre cerveau effectue à partir des informations, des fréquences qui lui sont transmises par les organes sensitifs, laissant pleine et entière les questions suivantes : "ok mais, qu'est-ce qui émet ces fréquences, et qu'en est-il de toutes les fréquences que je ne suis pas équipé pour percevoir ? Le monde est-il un infini d'information ? Tout-est-il langage ? Et qui parle ?"  Et en parlant de langage, quid du fait que nos différents langages ne soient qu'une tentative de retranscription dans la matière, via notre corps, d'une pensée pure, d'un Logos ? Et l'idée que, puisqu'elle est un traitement de fréquences effectué par l'organe cerveau, on peut considérer la réalité comme une donnée vivante, organique ?

Bref vous avez pigé, les psychédéliques ont totalement bouleversé ma vision du monde, et parfois c'est un peu compliqué pour rester ajusté avec l'idée consensuelle de réalité telle qu'elle est vécue par la majorité des gens, mais je ne m'en sors pas trop mal; Parfois je me dis que je me suis compliqué la vie, parfois je pense surtout que je l'ai enrichie. Mon petit "chantier" actuel, c'est de ne pas chercher de sens dans l'abstraction, mais de tâcher de fonder ma réflexion, ma vision, mon adhésion au monde, dans l'expérience immédiate. Et ça c'est le fruit de mes récentes expériences au 1P-LSD. J'ai appris à modérer mes prises, à attendre d'avoir assimilé la précédente "reprogrammation" psychédélique avant de repartir, mais, visiblement, the trip is going on.

Peace.

/forum/uploads/images/1537/tumblr_p6c24iluok1r0tpubo1_1280.jpg

Catégorie : Témoignages - 24 septembre 2018 à  18:40



Commentaires
#1 Posté par : Nils1984 25 septembre 2018 à  01:57
/forum/uploads/images/1537/hiouf.png


salut
Ton post m'a fait pensé à ce visuel que j'ai refait ce soir

y'a un lien fort pr moi


bye et hâte de découvrir la suite...

{{A}}

Posté par : Nils1984 | 25 septembre 2018 à  01:57

 
#2 Posté par : Drim 25 septembre 2018 à  16:02
Raisonnement limpide et judicieux. Je me retrouve beaucoup dedans.
Bien que les plus gros changement je les ai vécu en crise de manie pendant des gros gros manque de sommeil. Mais c'est bien sous psychédélique (LSD 25) que j'ai vraiment eu une vision plus globale et intégré du monde.
En haut de l'evrest en tong ou sur la lune en slip ;-)

Posté par : Drim | 25 septembre 2018 à  16:02

 
#3 Posté par : Artiste de Reve 25 septembre 2018 à  20:43
Bonjour à Tous,
       je me demande déjà l'age que tu as et la quantité de psycké que tu as prises. Si tu découvre d'autres réalité plus ou moins compréhensibles sans préparation spirituelle c'est surement très déstabilisant dans ta perception à jeun, aucun recul, tout en pleine gueulle.
     Personnelement et indépendement de ça j'avais fait vers 19 ans une lecture qui a commencée à m'ouvrir à la vie. 5 ans plutard je prenais des psylos, 4, 5 jours par an pendant 5 ans.
Puis plus rien depuis 30 ans le parcours j'essaye de le faire à jeun à défaut de substances spirituelles. Et j'en suis au point ou je veux comparer ce que je vois sous psyché et spirituelles
/forum/uploads/images/1537/0-3-72.jpg
avec le fruit de mes réflexion et surtout de mon silence, voir si les 2 se complète se retrouvent, ou pas?
2002

Posté par : Artiste de Reve | 25 septembre 2018 à  20:43

 
#4 Posté par : Assoactis 26 septembre 2018 à  18:30

Artiste de [label=/sujet/reve a écrit

Reve[/label]]Bonjour à Tous,
       je me demande déjà l'age que tu as et la quantité de psycké que tu as prises. Si tu découvre d'autres réalité plus ou moins compréhensibles sans préparation spirituelle c'est surement très déstabilisant dans ta perception à jeun, aucun recul, tout en pleine gueule.

J'ai 44 ans, et je reviens de façon super modérée aux psychédéliques après un break de 20 ans, lié à mes propres abus dans les 90's, ainsi qu'à un "accident psychiatrique" qu'un de mes amis a vécus, qui a eu des conséquences très lourdes sur sa vie, et qui m'a bien refroidi à l'époque. Pendant la période de 20 ans sans consommer de psychédéliques, j'ai eu des phases d'abstinence complète, d'autres où je consommais seulement des stims (coke, ecsta)...Durant cette période j'ai aussi eu toute une recherche spirituelle sans drogues, durant laquelle et découvert beaucoup de choses mais aussi eu de grosses désillusions. J'ai fait une grosse dépression nerveuse en 2006/2007, j'en suis complètement sorti depuis, plus de traitement AD ou autres.


Posté par : Assoactis | 26 septembre 2018 à  18:30

Remonter

Pied de page des forums