Thérapie Neuronaute N1 - Protection Neuropsychopharmacologique / Les Blogs de PsychoACTIF
Blogs » Heashka » 

Thérapie Neuronaute N1 - Protection Neuropsychopharmacologique 



Pour avoir été un stimhead pendant 10 ans dont facilement la moitié à fumer de la méthamphétamine (je vous apprends rien c'est le plus toxique et le plus puissant des stimulants) j'ai constitué un genre de chimiothérapie, un cocktail étudié empiriquement et améliorer sur ces 10 dernières années pour accompagner toute consommation diurne de stim'.

J'aimerais vraiment tenter de démocratiser cette technique car ça m'a vraiment aider, je vous l'expose et si vous l'essayez j'aimerais beaucoup avoir vos retours sur la différence ressentie pour voir si cette thérapeutique que j'ai pu concevoir empiriquement peut s'élargir à autrui en restant efficace comme je l'ai considérer.

On prend l'exemple d'un stimhead à la cocaïne car ça touche plus de gens et que j'ai conçu ce protocole par rapport à la méthamphétamine qui est plus toxique et violente donc vous verrez peut être encore plus d'amélioration (en tout cas les metheux hésitez pas à test aussi je vous jure les premiers jours ça change certains trucs directs comme l'irritabilité, l'humeur générale).

Alors voici la thérapie Neuronautique Nutritive 1 :

Compléments alimentaires

- Le premier sniff (ou fume) de la journée (si vous avez pas dormi on pose arbitrairement 6h du matin comme nouvelle journée) vous l'accompagnez d'une prise orale de levo-tyrosine à 500mg auprès du laboratoire Solgar. Vous prenez aussi 3x comprimés du complément alimentaire CogniScience qui est une formule qui a tous les substrats que je recherchais pour notre problème (L-glutamine, L-phénylalanine, magnésium, et d'autres extraits de plantes très intéressantes pour la cognition).

Nota Bene : j'expliquerais à la fin pourquoi ces molécules soutenant la nutrition cérébrale.

Aliments

Ensuite selon votre niveau de stimheaditude ça peut être ultra variable votre nombre de redrop donc là on passe à 12h qu'importe ce que vous consommez on imagine que vous bingez puisque ma thérapie neuronautique est justement à visée neuroprotectrice. Dû à l'asséchement buccal trois choses uniquement à s'obliger de manger, compote à boire, banane et soupe. Prenez les de la manière que vous le souhaitez moi quand je prenais de la meth du coup j'avais fait banane à midi compote à boire dans les creux d'effets quand le bidon gargouille vers 16h par exemple et une soupe avant de passer votre nuit blanche.


Comportements

Mettre une minuterie pour que toutes les 3h30 maximum c'est mieux si vous pouvez réduire, vous allez vous passer pendant 5min de l'eau froide sur le front, les tempes et la nuque. Ca vous le faites dès le début de la journée.

Prenez une douche même pas forcément pour vous détendre même si l'occasion s'y prête c'est possible, mais faites le 1x par jour par exemple à 16h après la compote à boire (ou deux c'est super si vous y arrivez).


Neuroprotection

Chaque fois que vous consommez vous devez ajouter à ce rituel la préparation d'un thé, une pipe meth = une tasse de thé, une trace de C pure = une tasse de thé.



Explications de mon protocole

Je vais prendre la méthamphétamine en exemple puisque je me suis basé la dessus pour rendre le moins dommageable une période de ma vie ultra destructrice. Quand vous prenez des stim' vous amenez une sur-oxydation qui entraîne la mort de vos neurones, le thé contient des anti-oxydants c'est pour ça.

Pour les coups d'eau sur les zones indiquées c'est parce que la suroxydation est favorisé par votre émission de chaleur interne (sur-activité de notre corps) et il a été démontré que refroidir ces zones diminue la destruction de vos réseaux neuronaux sur-sollicité.

La douche c'est ça mais avec un petit truc en plus, elle va réhomogénéiser votre température corporelle globale qui s'était complètement ciblé sur des zones en sur-chaleur (les extrémités froides et le thorax, front bouillant, etc.).

Enfin, la lévo-tyrosine c'est ce qu'on trouve naturellement dans les aliments mais surtout c'est avec ça que votre cerveau créer de la dopamine, comme vous démonter artificiellement celle-ci, on aide directement votre cerveau en lui fournissant le précurseur nécessaire pour refaire ses stocks ultra épuisé en continue. La formule cognisciences c'est plus complexe je veux pas vous embeter avec des détails pharma ou vous perdre mais ça favorisera votre fonctionnement cognitif qui est dézingué par des neurotransmetteurs épuisés (typiquement la dopamine vous permet dans le lobe frontal d'interagir avec autrui, de prendre des décisions, de considérer la morale de votre entourage, etc.)

Voilà c'est une vrai chimiothérapie mais que avec des molécules de soutien. J'ai délibérément fait exprès de ne pas ajouter des choses comme les benzodiazépines parce que de toute façon ce serait illégal que je vous conseille un traitement pharmaceutique. En tout cas, à cette époque où je voulais limiter la casse et où j'étais au plus bas ce protocole que j'ai mis au point s'accompagnait d'un bas dosage d'alprazolam jcrois je prenais 3x0.5mg toutes les 6 heures mais voilà là je parle juste de moi et d'une époque de meth extrême.

Voilà s'il y en a qui vivent ça en ce moment, franchement ça coûte rien d'essayer mais je vous garanti que vous verrez le changement au maximum dans les 20 jours mais y a grave moyen si vous abusiez comme moi que la première l-tyrosine avalé 48h plus tard vous revivez.

Enfin voilà !

Catégorie : Expérimental - 01 février 2020 à  08:00



Commentaires
#1 Posté par : AnonLect 09 février 2020 à  21:34
salut salut

Plutôt Intéressant ce petit tutos du StimHead en bonne santé ou du moins du StimHead en meilleur santé, même si ça fait beaucoup de complément, ça n'en fait pas trop non plus, ça reste raisonnable big_smile

Par contre si je peux me permettre quand même une petite mise en garde, je ne suis pas certains que boire un thé après CHAQUE trace sois une bonne idée.

En effet, le thé contient de la caféine, qui est elle même un stimulant, l'associé avec un autre stimulant augmente tout de même les risques , notament d'un poit de vue cardio non ? Surtout pour de la coke ou les traces s'enchainent et certains peuvent taper 1g en 1 soirée/une journée... Imagine ça représente genre 10 trace = 10 thés ? Ca me parait énorme comme dose de caféine.

Après avec la meth tu dois tracer beaucoup moins vu la durée du truc donc peut être plus approprié ?

Merci de ces conseils en tout cas.

 
#2 Posté par : Heashka 15 février 2020 à  17:35
C'est vrai que pour les stim' à demie-vie courte c'est un peu plus galère hormis si on passe sa journée à faire sachet de thé sur sachet de thé ahah

Remonter

Pied de page des forums