Tramadol comme Stimulant / Les Blogs de PsychoACTIF
Blogs » Azerbarit » 

Tramadol comme Stimulant 



Bonjour à tous,

Cela fait un petit moment déja que je ne suis pas aller sur Psychoactif, tout simplement parce que je me suis sevré au Tramadol et j'ai repris en total maîtrise de ma consommation. Enfin qu'importe, hier j'ai eu une idée intéressante, mélanger une bonne dose Caféine et une dose conséquente de Tramadol.

Alors avant tous je tiens à rappeler plusieurs choses :
- Il n'est pas démontrer que l’interaction entre Tramadol et Caféine produise des effets stimulants.
- Les expériences peuvent être totalement différentes selon les usagers.
- Le Tramadol reste une substance avec un très fort potentiel addictif ! On ne le dira jamais assez mais soyez lucide aux niveaux des risques encourus.
- Le Tramadol en diminuant les capacités respiratoire peut être très dangereux pour les personnes atteintes du Coronavirus Covid-19.

Ceux qui m'ont déja vu connaissent mon penchant pour les neurosciences (je pense d'ailleurs m'orienter vers la voie médicale dans les années à venir) :

Le Tramadol est un opioïde (10mg de Morphine = 50mg de Tramadol) mais avec en plus un effet inhibiteur de la recapture de la sérotonine et de la noradrénaline. Lors d'un passage hépatique, il en résulte via le Cytochrome CYP2D6 du O-Desméthyltramadol, un métabolite qui est environ 700 fois plus puissant que le Tramadol en terme d'affinité pour les récepteurs opioïdergiques (mu, kappa et delta) et qui possède également un effet inhibiteur de la recapture de la noradrénaline, en revanche pas d'effet significatif sur la sérotonine.
Les effets stimulants sont produits par l'augmentation du taux synaptique de sérotonine (joie, bonheur) et de noradrénaline (euphorie, concentration, etc...).
L'effet antagoniste du 5HT2C libère de la Dopamine et de la Noradrénaline.
Le O-Desmethyltramadol libère de la Dopamine via le récepteurs mu (opioïde).

La Caféine est un antagoniste des récepteurs à l'Adénosine. L'adénosine est une molécule qui s'accumulent au fur et à mesure de la journée et provoque la diminution des niveaux d'histamine facilitant ainsi l'endormissement et à l'origine de la sensation de fatigue. La Caféine en bloquant ces récepteurs permet une stimulation générale. Cet effet est à l'origine de la diminution des sensations de fatigue potentiellement causé par le Tramadol.
Elle libère également de la Dopamine et de la Noradrénaline.

Résumé de l'expérience



1) Dose :
- Tramadol : 87.5mg en Libération immédiate (Je suis très naïf aux opioïdes parce que j'en prends toutes les semaines à peu près).
- Caféine : Environ 60mg (Très naïf je n'en bois jamais).

2) Trip report :

Juste a attendre 45 minutes pour commencer à sentir cette sensation de chaleur interne et de plaisir qui me rappelle tant de fois le Tramadol. Je suis concentré mais également détendu, je suis euphorique, l'amour que j'éprouve pour mes amis et ma copine est largement amplifiée. Et ne croyais pas que c'est du Placebo, en tant que scientifique je sais très bien reconnaître ce qui est et ce qui n'est pas.
Je sort dehors sous un soleil excellent et je me sens très bien. Et puis 6h après, une redescente des plus banales.

Je vous propose maintenant de remettre en cause cette expérience :

- Je décris les effets d'une manière très romancé, mais la dose étant relativement faible, pas d'effet type amphétamine ou morphine. Mais suffisant pour me rendre heureux, joyeux et en pleine forme.
- La Caféine ne produit qu'un effet très peu stimulant mais selon moi suffisant pour rendre le Tramadol stimulant. A chaque fois que je prenait cette dose, j'étais écrouler sur mon lit (pas au point de planer bien sûr), alors que la, c'était une stimulation des plus banales. Par contre, aucun rapport avec la Pseudoéphédrine (pour ceux qui me suive). C'était beaucoup plus agréable et puis pas de concentration immense.

En fait, c'est un stimulant a part. Il améliore la concentration mais avec toujours cet euphorie, cette joie (rien à voir avec la MDMA) qui est la et qui reste. C'est très agréable, ca ne défonce pas, ca n'excite pas au point de vouloir courir sans arrête, c'est comme une légère brise qui ne dure presque 7 heures.
C'est comme ça que je vois les produits psychoactifs dorénavant même si mon expérience est terriblement limitée.

J'espère que vous aurez apprécie ce Trip Report. J'ai récemment découvert des erreurs dans mon blog sur la Pseudoéphédrine et je pense le refaire.
De même j'ai envie de refaire des blogs sur les différentes drogues parce que je pense que ca peut être utile de connaître les effets physiologiques et ainsi me faire une petite réputation sur le forum.

Si vous avez des questions, des remarques, l'espace ci-dessous est prévu à cet effet. Souvenez-vous que tout ce qui agit sur votre cerveau peut devenir addictif. Et d'ailleurs, vous pouvez venir me voir en MP si vous avez des questions plus poussées, des conseils ou ce que vous voulez. Excellente journée smile

Catégorie : Trip Report - 04 mai 2020 à  15:17

Reputation de ce commentaire
 
J'aime



Commentaires
#1 Posté par : Abracabrantesque 05 mai 2020 à  08:31
Salut!
Merci pour ce blog. C'est effectivement très agréable cette amélioration de l'humeur très délicate quand on reste sur du dosage "raisonable".
Attention toute fois, il vaut mieux espacer une fois toutes les 2 semaines sinon les sessions vont devoir se rapprocher et les dosages augmenter pour avoir le même effet.
La dépendance arrive très vite.
Moi je peux parler hein, j'en prends tous les jours et jessayes toutefois d'en prendre le moins possible ce qui permet de descendre les dosages sans souffrir mais aussi sans cette sensation de bonne humeur.

Posté par : Abracabrantesque | 05 mai 2020 à  08:31

 
#2 Posté par : Azerbarit 09 mai 2020 à  10:35

Abracabrantesque a écrit

Salut!
Merci pour ce blog. C'est effectivement très agréable cette amélioration de l'humeur très délicate quand on reste sur du dosage "raisonable".
Attention toute fois, il vaut mieux espacer une fois toutes les 2 semaines sinon les sessions vont devoir se rapprocher et les dosages augmenter pour avoir le même effet.
La dépendance arrive très vite.
Moi je peux parler hein, j'en prends tous les jours et jessayes toutefois d'en prendre le moins possible ce qui permet de descendre les dosages sans souffrir mais aussi sans cette sensation de bonne humeur.

Merci pour ta réponse smile
Quand je consomme du Tramadol (ce qui reste une fois toutes les 2 semaines ou alors à intervalle irrégulier surtout 1 jours puis 3 jours de pause puis 20 jours de pause), le plus dur est de trouver le dosage qui ne m'affaiblisse pas totalement et qui reste agréable. Pour compenser les effets non-recherché (fatigue, sommeil ou état de léthargie), la caféine est assez bonne, ou alors la pseudoéphédrine peut être pas mal mais encore, le risque d'overdose à la noradrénaline est fort.


Posté par : Azerbarit | 09 mai 2020 à  10:35

Remonter

Pied de page des forums