Un TR à la MDMA qui sort de l'ordinaire / Les Blogs de PsychoACTIF

Un TR à la MDMA qui sort de l'ordinaire 



Bonjour à tous !
Je viens ici aujourd'hui pour vous conter ce que j'ai vécu sous l'influence de la MDMA il y a de ça un an. C'est un TR qui sort complètement de l'ordinaire en ce qui concerne cette molécule.
J'étais à l'époque avec ma copine (nous sommes maintenant séparés) et nous avions loué un chalet dans lequel nous n'étions que tout les deux. Nous avons pris plus ou moins 120mg chacun. C'était sa première fois avec une drogue "dure" et c'était ma deuxième (j'avais déjà pris de la MD une fois).

Passons à la partie intéressante lol
On avale chacun notre demi taz et on fume un petit pétard en attendant l'arrivée des effets. fume_une_joint On s'était préparés pour une montée brutale comme la MDMA en fait souvent. On s'installe dans le canapé, allongés face à face, corps contre corps et lèvres contre lèvres (ou presque). On met des musiques douces en fond (Lomepal ou des musiques équivalentes). Un vrai câlin de couple amoureux !
Trop mignon tongue
On parle doucement, au chaud collés l'un contre l'autre. On est très proches. Tout doucement, on se sent fondre dans le canapé. On est de plus en plus relaxés, on se sent bien.
La musique s'estompe doucement et la relaxation s'intensifie.
Les minutes passent, et on continue à parler, en se regardant dans les yeux, sans bouger. J'ai la sensation de la re-rencontrer, de la comprendre vraiment plus que jamais je n'avais compris quelqu'un. J'étais elle, elle était moi, c'était une sensation merveilleuse. La musique n'existait plus. Et là nous nous rendons compte de quelque chose :

Nous avions beau être physiquement dans le canapé et en être conscients, nous avions beau nous voir face à face, nous ne communiquions plus dans cet espace là. Notre fusion était telle que nos esprits avaient quitté nos corps et existaient dans une dimension différente.
Vous savez dans un film quand le personnage principal se retrouve dans un grand espace vide, noir, sans bords ni lumière mais qu'il est quand même éclairé comme par magie ? Cet endroit là.
On ne s'y voyait pas physiquement, on ne se voyait pas l'un l'autre dans cet espace là. Nos esprits (nos âmes ?) y étaient et communiquaient. Elles n'avaient aucune représentation physique. Juste deux entités, occupant à la fois un espace ridiculement petit et infiniment grand, toutes deux ne faisant plus qu'un dans l'espace infini de cette dimension parallèle. Nous ne le savions pas encore mais étions en pleine sortie de corps/projection astrale.

On se voyait encore physiquement, face à face sur le canapé (on avait gardé les yeux ouverts) mais étions tellement absorbés par ce monde nouveau que, bien que nous étions conscients dans ces deux réalités parallèles en même temps, le monde astral était devenu une nouvelle vie, bien plus plaisante que celle dans laquelle nous étions sur le canapé.
On a communiqué pendant ce qui nous a semblé être une éternité. On a eu une discussion claire, "normale" comme si nous étions sobres et étions là depuis toujours. Dans cet endroit le temps n'avait plus aucun sens. Je ne saurais pas dire si ça a duré 5 secondes ou 4 heures. On a parlé, parlé, parlé, on se comprenait comme si on était véritablement chacun dans la tête de l'autre. Comme si nous étions l'autre. C'était fou eek La discussion la plus claire et constructive qui puisse être !

Et là, je remarque quelque chose. Le peu de moi encore "conscient" sur le canapé voit que les lèvres de ma conjointe ne bougent pas. Les miennes non plus ! Cette réalisation me rappelle mon existence en dehors de la projection astrale, et en sort ma copine également avant même que j'ai eu le temps de réagir. Comme si nous l'avions remarqué en même temps.
Nous ne sommes pas retournés à la réalité immédiatement, non non. Ça s'est passé par étapes, par paliers. Comme les couches d'un oignon. On avait l'impression que nous avions été au cœur de cet oignon de la réalité, au centre, dans ce qu'il y a de plus vrai, de plus beau et de plus sincère, et que nous en sortions par étapes, chacune nous ramenant une couche plus à l’extérieur. Au bout d'une demi heure à peu près, une fois la peau atteinte lol nous étions de nouveau les pieds sur Terre. Et là, à peine redevenus conscients, on s'endort d'un coup.

Le jour arrive le lendemain et nous réveille doucement. On prend le temps de se réveiller puis on se pose quelques questions :
Est ce qu'on a tout les deux eu le même trip ? Est ce que ça s'est vraiment passé ? Qu'est ce qu'on vient de vivre exactement ?
Nous avions la sensation que ce qu'on venait de vivre ne devait pas être vécu par les vivants, que nous avions franchi une barrière de trop et n'aurions pas dû. C'était vraiment une expérience intense. Pas pendant qu'on la vivait, bien au contraire c'était très doux voire privé de sensations et de ressentis. Mais une fois sortis, nous nous sommes aperçus d'à quel point ce que nous venions de vivre était extraordinaire. On se sentait spéciaux, élus.

Aujourd'hui j'en suis sûr. Nous n'avons pas prononcé un seul mot à l'oral durant tout le trip. Nous avons communiqué en dehors de la réalité physique, sur un plan de conscience différent. Nos consciences ont quitté leur enveloppe physique pour fusionner dans l'au-delà.
J'ai eu du mal à accepter tout ça pendant un certain temps. Je suis très cartésien, très terre-à-terre et ne croyais pas du tout en l’existence d'une vie après la mort, ou de l’existence d'une divinité quelconque. Je me moquais même de ceux qui y croyaient. hmm Je trouvais tout ça risible. Comment quelque chose que la science n'explique pas pourrait exister ?
Un bon gros scientifique sûr de lui et bloqué dans ses idées mur

Avec le recul, je comparerais cette expérience à une expérience de mort. L'âme qui erre indéfiniment, qui existe toujours sans conscience d'elle-même. Elle subsiste dans une réalité différente emplie de bien-être et d'amour pur, pour l'éternité.
Je suis déjà mort. sad

Pour ceux qui s'y intéresseraient, c'était un état très proche du Nirvana bouddhiste. L'extinction de tout et de tous les sens.
J'ai connu le Nirvana. roll

Cette expérience m'a vraiment chamboulé, elle a modifié quelque chose en moi. Elle m'a fait passer de
"C'est sûr que la religion est fausse. Elle se trompe. Tout ça c'est ridicule."
à
"Et si..."

Comment tout ca a pu arriver ? Pourquoi ? Pourquoi nous ?
Je n'y ai jamais trouvé les réponses.
Ce fut si intense pour ma copine et moi, si merveilleux et si parfait, que nous avons décidé de nous fiancer peu après. On se sentait liés, choisis, on ne faisait plus qu'un. C'était l'amour fou.


Comme vous aurez pu le constater, c'est bien loin de ce que la MDMA offre habituellement à ceux qui la consomment. A aucun moment nous n'avons senti les effets "normaux" du taz. Il nous a juste transportés. Il nous a offert un voyage.
Je suis sûr qu'il s'agissait bien de MDMA et non d'un substitut.

Merci pour votre lecture !

Catégorie : Trip Report - 29 octobre 2019 à  13:07

#MDMA #mort #projection astrale #sortie de corps #trip report

Reputation de ce commentaire
 
Super TR joliment écrit merci ! coachmigui



Commentaires
#1 Posté par : ismael77 31 octobre 2019 à  07:42
Salut, super récit. C'est quoi comme marque? Ca me fait plus rien avec le T
*ça c'est de la connexion!

Posté par : ismael77 | 31 octobre 2019 à  07:42

 
#2 Posté par : ismael77 31 octobre 2019 à  07:43
avec le traitement je voulais dire

Posté par : ismael77 | 31 octobre 2019 à  07:43

 
#3 Posté par : VoyageurEgaré 31 octobre 2019 à  13:37

ismael77 a écrit

Salut, super récit. C'est quoi comme marque? Ca me fait plus rien avec le T
*ça c'est de la connexion!

Bonjour ismael77, merci de ta réponse.
Qu'entends tu par marque ?


Posté par : VoyageurEgaré | 31 octobre 2019 à  13:37

 
#4 Posté par : ismael77 03 novembre 2019 à  12:51
De taz, mais c'est pour rire

Posté par : ismael77 | 03 novembre 2019 à  12:51

Remonter

Pied de page des forums