ma pire douleur se fut de te faire mal a toi, ma fille. / Les Blogs de PsychoACTIF

ma pire douleur se fut de te faire mal a toi, ma fille. 



Voila 2 ans et demi que je suis maman, une maman heureuse mais qui vivra avec cette culpabilité toute sa vie, quand a 15 ans j'ai pris mon premier shoot jamais je n'imaginais que plus tard cet acte aurais des conséquences sur toi petite princesse, tu viens de naitre, sayez je suis mère, un sentiment d'accomplissement dans ma vie, j'ai enfin un but, celui de te chérir, et de t'aimer, te faire du mal ? moi jamais je suis ta maman tu es mon miracle, et pourtant tu es née depuis 15 heures, et mes erreurs passées vont te faire du mal, je ne le sais pas encore, enfin je suis consciente que c'est possible mais je prie pour que tu y échappe, pour que je n'ai pas a affronter une fois de plus les betises de mon passé, et pourtant c'est l'heure de ton premier bain, les autres nourissons réagissent bien, mais toi petite maelyn tu es male, tu as froid, tu pleures, tu ne veux meme pas te nourrir, tu te raidies je connais ces symptomes ce sont ceux du manque, et voila j'y suis, je le redoutais et pourtant c'est arrivé tu fais un syndrome de sevrage, j'en informe les sage femme, je suis mal, j'ai le coeur serrée de t'imposer tout cela, elle t'arrache a moi, et t'enmene en néonat ou tu resteras 15 jours, tu es si courageuse petite princesse, te voila dans un lit branché de partout et oui on doit surveiller ton coeur il ne faudrait pas que le dosage de la morphine soit trop important pour ton petit coeur, tu pleures les branchements te dérangent, je te regarde un poignard dans le coeur, toi ma petite maelyn sous morphine a cause de ma toxicomanie, toi entrain de vivre un sevrage que moi meme adulte je n'ai jamais reussi a faire totalement, tu te bats bien mieux que ta maman, tellement innocente face a la vie je te salis deja de mes erreurs, c'est le soir sayez tu as un jour,  ce soir on t'augmente la morphine, car tu n'es pas bien nous sommes le lundi il est 22h00 s'annonce encore 14 jours difficiles pour toi .....

Catégorie : Témoignages - 02 novembre 2015 à  23:58



Commentaires
#1 Posté par : lilanath 03 novembre 2015 à  00:23
il y a 16 ans j'ai vecu la meme chose que toi et oui que ca fait mal tu viens d'accoucher on te pose ton petit bout sur le ventre et direct neonat pour le brancher la preuve est la devant nos yeux il est en manque ca va durer 8 jours ce servrage si tu savais comment je m'en suis voulu et surtout je voulais tellement l'allaiter mon petit bonhomme et bien sur la metha passe dans le lait donc encore un bonheur d'enlevé c'est dur d'etre une maman sous tso car moi des que j'ai su que mon bonhomme s"était installé dans mon ventre j'ai jeté shooteuse tranxene 50 et j'ai fait au mieux pour qu'il arrive a terme j'en ai eu des pikouses dans les fesses pour eviter l'accouchement premature; il y a eu un long combat pour le faire partir "demarre" car c'etait un crevette et je vivais dans les fjords islandais donc pas de lait prema et d'autres coutumes mais vlà  tout a passé et bien mon fils est beau aucun penchant de sa mere on dirait meme un degout de ca et on s'en sort et ca c'est la chose dont je suis la plus fiere avoir donné la vie pendant 10 ans j'ai mis la dope de coté pour m'occuper de lui je me suis devoué a son bonheur comme unne revanche sur ses premières semaines et maintenant mes vieilles passions m'ont rattrappé et je peux me permettre sans culpabilisé de prendre mon pied avec le produit que j'aime , je le maitrise je le connais il fait partie de moi l'hero je sais ce qu'elle peut me donner et je sais aussi comment elle va me la faire si je prends pas garde donc maintenant l'adulte que je suis sait comment profiter au mieux etre heureux avec les opiacés et ne pas leur laisser diriger ùa  life n, ca ca s'apprends apres de longues années de trebuchages

Posté par : lilanath | 03 novembre 2015 à  00:23

 
#2 Posté par : killeuse2luxe 03 novembre 2015 à  00:32
le sevrage de ma fille a durée 15 jours, j'etais sous methadone durant ma grossesse, moi on m'avait justemment conseillée de l'allaiter car un peu de metha passait par la lait sa lui evitrait un syndrome de sevrage, mais au final la metha ne passait apparemment pas dans mon lait donc elle a du etre mise sous morphine mais je l'ai allaité 4 mois quel dommage que tu fus privé de ce plaisir, et oui ça fait mal de voir notre enfant mal a cause de nous

Posté par : killeuse2luxe | 03 novembre 2015 à  00:32

 
#3 Posté par : BoilingBlood 03 novembre 2015 à  01:04
Superbe texte, très touchant, très bien écrit!
Si bien décrit que je suis persuadé qu'il serra le coeur de tous ceux qui connaissent le manque opiacé ainsi que l'amour que l'on peut vouer à  un enfant.

Posté par : BoilingBlood | 03 novembre 2015 à  01:04

 
#4 Posté par : killeuse2luxe 03 novembre 2015 à  01:12
merci boilingblood

Posté par : killeuse2luxe | 03 novembre 2015 à  01:12

 
#5 Posté par : tomastop 03 novembre 2015 à  02:39
Je suis moi meme en sevrage et ton texte vient de m"émouvoir aux larmes . Vraiment magnifique. Si tu es capable d'écrire un truc pareil ta fille peut être très fière d'avoir une maman comme toi.

Posté par : tomastop | 03 novembre 2015 à  02:39

 
#6 Posté par : killeuse2luxe 03 novembre 2015 à  02:41
tomastop, merci c'est vraiment gentil

Posté par : killeuse2luxe | 03 novembre 2015 à  02:41

 
#7 Posté par : Mascarpone 03 novembre 2015 à  10:02

killeuse2luxe a écrit

toi ma petite maelyn sous morphine a cause de ma toxicomanie, toi entrain de vivre un sevrage que moi meme adulte je n'ai jamais reussi a faire totalement, tu te bats bien mieux que ta maman, tellement innocente face a la vie je te salis deja de mes erreurs.....

WARNING ! MODE VIEUX CON , PSYCHOLOGIE DE COMPTOIR A 2 BALLES ENCLANCHE cool wink

Pour commencer, ce que je vais dire ensuite ne doit en aucun cas te faire penser que je ne capte pas ton ressenti, bien au contraire.

Quand je lis ton émotion, plus tout ce que j'ai pu lire de toi ailleurs wink ce qui ressort en permanence de tes écrits, c'est une ENORME culpabilité, vis à  vis de toi, de tes proches et bien sûr de ta fille en priorité.
Là , où le "vieux con" que je suis veut te mettre en garde (pas vraiment les termes exacts, mais pas trouvé mieux), cette culpabilité, comme d'autres mieux placé(es) que moi te diront sûrement de la mettre le plus vite possible de côté. Ce qui est fait est fait et maintenant c'est ton avenir et celui de cette puce qu'il faut voir devant toi.

Si tu n'arrive pas à  évacuer cette culpabilité, elle va te ronger toute ta vie, et même si ca devient inconscient, tu risque de te comporter en conséquence avec ta fille tout au long de son éducation et même de sa vie et je pense, sans être psy que ça pourrait aboutir d'une façon ou d'une autre à  des conflits ou des erreurs de jugements que sais je, dans ton rôle de maman à  un moment ou un autre...

Aussi, et même si pour cela tu as besoin un jour de te faire aider d'un professionnel (et pas d'un vieux con! wink ) je crois qu'il ne faut pas hésiter, c'est important selon moi.

Voilà  ce que je voulais te dire. La culpabilité est un des pires poisons qu'on peut parfois ressentir, bien pire que certains produits à  la finale wink elle ne sert à  rien, surtout quand il s'agit d'un passé révolu, il faut aller de l'avant sereinement si possible.

Bonne vie à  vous.


Posté par : Mascarpone | 03 novembre 2015 à  10:02

 
#8 Posté par : babaji 03 novembre 2015 à  10:18
Merci pour ton témoignage qui m a ému en tant que papa et sous tso .
être parents nous fait tellement comprendre les priorités , les joies et les peines de l existence
Babaji .
Reputation de ce commentaire
 
exactemment

Posté par : babaji | 03 novembre 2015 à  10:18

 
#9 Posté par : Shaolin 03 novembre 2015 à  10:22
Très beau témoignage, miss.
J'aimerai, si tu le permets, le mettre dans la rubrique "Paroles de femmes", qu'il soit bien visible (car tout le monde ne lis pas les blogs)

Les filles, s'il vous plaît,  arrêtez de culpabiliser!! Vous aviez un traitement médical,  prescrit par un médecin, traitement qui vous a permis d être stable pendant votre grossesse, chose importante pour bébé.
Ok, le syndrome de sevrage, c'est dur, très dur, je le sais tout comme vous, mais c'est un effet secondaire du traitement,  et pas un effet secondaire de votre passé. Donc ne culpabiliser pas d'avoir un traitement qui vous aide à  aller mieux.

Je reviens vite fait sur l'allaitement.  En effet Lilanath, on aurait dû t'encourager à  allaiter plutôt que l'inverse.
C'est très important pour le bébé,  mais pas pour une histoire de dosage qui passe dans le lait, mais pour l'importance du peau à  peau, de la présence de maman, du besoin de succion de l'enfant....
La dose de métha qui passe dans le lait est tellement infime qu'elle ne peut traiter à  elle seule le syndrome de sevrage. Mais elle ne peut pas non plus faire de mal à  un enfant en pleine forme.
Donc= allaitement dans tous les cas!

Encore une fois, bravo pour ce témoignage.

Shao

Posté par : Shaolin | 03 novembre 2015 à  10:22

 
#10 Posté par : Caïn 03 novembre 2015 à  11:11
Oui, trop de culpabilité.

Posté par : Caïn | 03 novembre 2015 à  11:11

 
#11 Posté par : junk 03 novembre 2015 à  12:16
C'est tellement touchant... j'en envie de pleurer... Bonne chance. J'espère vraiment que tout se passeras bien, que ton enfants aie une vie heureuse, et que tu puisse l'aimer sans culpabiliser...
Courage smile <3

Posté par : junk | 03 novembre 2015 à  12:16

 
#12 Posté par : killeuse2luxe 03 novembre 2015 à  15:48
mascarpone, tu résumes tres bien la situation, effectivement j'ai une grande culpabité envers ma fille et comme tu le dis ça se fait deja ressentir dans son education je l'a surprotege et j'ai l'impression que je ne peux pas ou n'ai pas le droit de la disputer quand mademoiselle chipie fait des betises, mais me debarrasser de cette culpabilité c'est dur, j'en ai parlé pour la premiere fois ici dans ce texte, ecrire fait du bien.
shaolin pas de soucis pour mettre le texte dans ta rubrique
et merci a vous tous pour vos commentaires

Posté par : killeuse2luxe | 03 novembre 2015 à  15:48

 
#13 Posté par : Mascarpone 03 novembre 2015 à  17:05
Et oui, je sais bien que ce n'est pas le genre de truc dont on se débarasse d'un coup de baguette magique....C'est bien pour ça que je pense que tu doit y être attentive et éventuellement te faire aider par un pro si besoin.

Posté par : Mascarpone | 03 novembre 2015 à  17:05

 
#14 Posté par : killeuse2luxe 03 novembre 2015 à  17:22
mascarpone oui mais en meme temps cette culpabilité me parait normale, ne pas culpabiliser a ce sujet serait etrange je trouve, cette culpabilité me permet au final de me motiver pour par exemple arreter totalement ma methadone je ne veux plus revivre cela avec une autre grossesse

Posté par : killeuse2luxe | 03 novembre 2015 à  17:22

 
#15 Posté par : Mascarpone 03 novembre 2015 à  18:24
Je sais que ce que je vais dire ce ne sont que des mots cependant.....

La culpabilité, c'est comme les remords, ça ne sert qu'à  s'empoisonner la vie. Ce qui est fait est fait. Faire en sorte que ce que tu considères comme une erreur ne se reproduise pas est tout à  ton honneur, aussi il faut aller de l'avant sans tout le temps regarder en arrière. Tu ne changeras pas le passé et ta culpabilité ne sera en rien utile à  ta fille, au contraire.....

Posté par : Mascarpone | 03 novembre 2015 à  18:24

 
#16 Posté par : killeuse2luxe 03 novembre 2015 à  19:11
et oui je le sais, elle n' a que 2 ans et demi, l'experience de son sevrage c'est encore frais pour moi ça passera peut etre au fil des années

Posté par : killeuse2luxe | 03 novembre 2015 à  19:11

 
#17 Posté par : tomastop 03 novembre 2015 à  20:05
Bonjour Killeuse2luxe et Mascarpone.

Encore une fois très d'accord avec la remarque de Mascarpone et sur ce qu'il dit des méfaits
de la culpabilité.

L' une des beautés (peut-être la plus grande) du texte de  killeuse est que justement elle se met à  table !
Elle commence a regarder  sa douleur en face . Douleur qu'on à  tous cru pouvoir étouffer par la défonce. Mais on le sait  maintenant , ça ne marche pas ! Ca produit exactement le contraire :
son amplification.
Elle prend le chemin de se réconcilier avec elle-même  et  l'écrit !
Et c'est cela qui est si touchant.


D'ailleurs ,je cite :
" me débarrasser de cette culpabilité c'est dur, j'en ai parlé pour la première fois ici dans ce texte, écrire fait du bien. "
C'est déjà  vraiment pas mal comme chemin effectué. (plus de la moitié, aller ! ...)
Donc continue , écris , n'étouffe plus ton mal-être avec de la drogue , regarde-le en face ,
ne cherche pas à  le mettre à  distance . Accepte-le et regarde le comme un objet ,
qui était là  avec toi tout ce temps , et même s'il t'as empoisonné , ça sert à  rien de lui en vouloir, ce n'est plus qu'un objet...

T.
Reputation de ce commentaire
 
exactement! Ne + culpabiliser, ne veut pas dire oublier...mas

Posté par : tomastop | 03 novembre 2015 à  20:05

 
#18 Posté par : killeuse2luxe 03 novembre 2015 à  21:47
merci tomastop

Posté par : killeuse2luxe | 03 novembre 2015 à  21:47

 
#19 Posté par : pleasurepulse 04 novembre 2015 à  09:14
C'est normale qu'elle ressente de la culpabilité, c'est sain dans un sens au contraire et ça va passer lorsque le bébé ira mieux !
Je discutais avec médecin du monde à  ce sujet la semaine derniere ; de tous les bébés nés dont la mere touchait aux drogues pendant qu'elle était enceinte, ceux qui ont le moins de séquelles ( pas ou peu , hormis le manque à  la naissance )  sont les bébés heroine !!!
Courage à  vous deux !

Posté par : pleasurepulse | 04 novembre 2015 à  09:14

 
#20 Posté par : killeuse2luxe 04 novembre 2015 à  12:53
pleasurepulse, et oui je trouve cela normal de culpabiliser ma fille a 2 ans et demi maintenant mais j'ai toujours cette culpabilité je n'en avais vraiment parler mais je suis sur le point je l'espere d'arreter la methadone ça me fait remonter les vieux souvenir, j'appréhende un peu la vie sans produit

Posté par : killeuse2luxe | 04 novembre 2015 à  12:53

 
#21 Posté par : pleasurepulse 04 novembre 2015 à  13:00
Ah, ça fait deux ans maintenant , je croyais que c'était récent !
Tu sais , si ta fille va bien maintenant , tu n'as pas de raison de culpabilier ad vitam aeternam !
Tu as du déjà  bien culpabilisé apparemment , ne perd plus d'énergie à  ça , tu en auras d'autant plus piur ta fille !

Posté par : pleasurepulse | 04 novembre 2015 à  13:00

 
#22 Posté par : killeuse2luxe 04 novembre 2015 à  13:20
et oui c'est sur mais je n'avais pas forcement conscience de cette culpabilité avant de l'aborder ici avec vous, je ne parle pas de ma dependance a mon entourage pas meme a mon copain ou du moins tres peu je garde tout pour moi je suis comme ça

Posté par : killeuse2luxe | 04 novembre 2015 à  13:20

 
#23 Posté par : Shaolin 04 novembre 2015 à  14:57
Je ne peux malheureusement pas mettre cette discussion dans la rubrique dont je te parlais (base de données différentes) mais n'hésite pas à  écrire dedans la prochaine fois, y a beaucoup de mamans dans notre situation qui lisent cette partie du forum.

La culpabilité, comme toi, je l'ai ressenti longtemps après l'accouchement. Et puis, petit à  petit, j'ai réalisé que j'avais fait du mieux que je pouvais, avec les cartes que j'avais, qu'on ne choisit pas toujours le moment pour faire un enfant et que l'important était ce que je faisais aujourd'hui pour le bien être de ma fille.
Je ne suis pas fière de lui avoir imposé ça, c'est pour ça que je me donne pour objectif de toujours faire au mieux pour elle.

J'espère que tu trouveras rapidement le moyen de composer avec ce sentiment envahissant, afin de pouvoir t'épanouir pleinement en tant que maman.

Amicalement.

Posté par : Shaolin | 04 novembre 2015 à  14:57

 
#24 Posté par : killeuse2luxe 04 novembre 2015 à  18:03
merci shaolin la prochaine fois si je dois aborder ce sujet je penserais a le faire au bon endroit, j'espere m'en debarrasser un jour, ou tout du moins vivre bien avec, car je ne veux pas l'oublier ça me permet de garder mes objectifs en tete

Posté par : killeuse2luxe | 04 novembre 2015 à  18:03

 
#25 Posté par : Coolistt 08 novembre 2015 à  20:38
Bonne chance a vous !

Posté par : Coolistt | 08 novembre 2015 à  20:38

 
#26 Posté par : tigrouparfum 09 novembre 2015 à  08:23
bonjour à  tous ,
ne parvenant pas à  dormir , je me suis mise à  lire certains commentaires et celui ci , m'a particulièrement touchée ! "Killeuse2luxe" , j'espère que ta petite et toi allez bien ! par ailleurs , je suis heureuse de voir qu'enfin , le milieu hospitalier semble , au delà  des soins d'urgences vitales , considérer la personne dépendante comme un être humain à  part entière ! je te souhaite , à  toi et ta petite , une longue vie heureuse
Reputation de ce commentaire
 
merci :)

Posté par : tigrouparfum | 09 novembre 2015 à  08:23

Remonter

Pied de page des forums