mes débuts avec l'héro / Les Blogs de PsychoACTIF
Blogs » junk » 

mes débuts avec l'héro 



J'ai commencé la came il n'y a pas si longtemps. J'habitais dans un squat, et je m'y plaisait bien. J'avais un ami, on était très très proches. Comme je l'ai jamais été avec personne d'autre. On a commencé la came ensemble. C'est moi qui voulais essayer. Depuis quelques semaines, c'était devenu une obsession. Je ne pensais qu'à  ça. J'en rêvais même.
Du coup, on a décidé d'essayer avec mon ami. J'avais déjà  shooté la coke, alors je suis pas passé par le sniff... Lui oui. J'ai croché tout de suite. Tout était plus facile, plus beau avec la dope.
Mais mon ami n'a pas supporté. ça lui a fait peur. Il me disais qu'il n'en prendrait plus, et 2h plus tard, il en reprenais. Puis il a décidé d'arrêter vraiment. Mais pas moi, j'avais que le bon côté à  ce moment là , j'en retirais vraiment que du bon.
Alors il en a parlé à  d'autres gens du squat. Eux, il ne tolère pas l'héro. Pourtant, c'est dans ce squat que j'ai découvert les drogues. Speed, coke, amphèt, exta, lsd, ... Ils en ont parlé quand j'étais pas là , et un jour quand je suis rentré, ils m'ont viré. Sans délai. Je devais partir tout de suite. La fille qui me l'a annoncé m'as pas laché une minute. Elle pensait que j'allais me faire un fix, même si je lui ai dit que je le ferais pas ici, elle m'as pas cru. Elle est resté derrière moi pendant presque 2h, pendant que je préparais mes affaires, téléphonais à  des gens parce que je savais pas ou aller... J'ai tout essayer pour qu'elle me foute la paix, je voulais juste pas me battre. Quand je suis revenu chercher mes affaires plus tard,  j'ai du défoncer la porte à  coup de marteau, parce qu'elle voulait pas me filer la clé. J'ai jamais pigé son trip, elle devait être totalement taré, il y avait aucun raisonnement logique à  son comportement...
Cet même fille, quelques semaines plus tard, a décider de me pourrir encore plus la vie. Elle a appelé mes parents. Aucune idée de où elle a eu le numéro... Mais j'ai un doute. C'était surement mon pote, je vois pas qui d'autre l'aurait eu.
ça a été l'enfer quand je suis rentré chez mes parents. Mon "ami" m'y attendais... J'ai jamais ressenti autant de haine, de tristesse, de culpabilité...
J'ai fait un sevrage plus ou moins imposé chez mes parents, qui n'a servi a rien vu que j'ai recommencé directement après... Et 3 fois plus.
Je suis allé vivre dans la coloc d'un ami. De laquelle je me suis fait virer aussi, car ils ont appris que je consommais.

Catégorie : Témoignages - 01 novembre 2015 à  15:49


Warning: count(): Parameter must be an array or an object that implements Countable in /home/psychoacv/www/forum/blog_inc_n2.php on line 1912



Commentaires
#51 Posté par : killeuse2luxe 06 novembre 2015 à  01:14
" des potes qui sont tombés j'en ai vu, j'y ai passé du temps au parloir "
je n'ai pas dis qui j'ai vu au parloir, c'est incroyable comme des que ça va pas dans votre sens la parole est remise en doute, mon ex a fait de la prison je lui rendais visite, ensuite entre temps j'ai un autre copain qui est tombé 3 ans, et j'ai eu le parloir autorisé avec ses parents ^^, pareil pour une amie a moi a qui j'ai eu droit de rendre visite durant 6 mois etant sa seule demande de visite apres 2 refus j'ai eu un droit de visite a la hauteur d'une fois par semaine au lieu de 3, il y a des gens qui je n'ai pas pu voir tout simplement parce que je comparaissais dans la meme affaire qu'eux sur le moment, mais sinon chacune de mes demandes ont aboutis, vous dites il n'y a que la famille c'est faux les visites sont juste plus occasionelles enfin pour ma part apres c'etait dans une maison d'arret et non une prison je ne sais pas si ça change les choses. et je vous parle de cela il y a 5, 6, et 7 ans les choses sont peut etre devenus plus controllé ma derniere demande remonte a il y a 2 ans mais celle ci je ne l'a compte pas c'etait le pere de ma fille.

Posté par : killeuse2luxe | 06 novembre 2015 à  01:14

 
#52 Posté par : Mirkov 06 novembre 2015 à  01:56
Moi j'y ai pas etait je peut pas dire mais un pote ma dit que ya que sa famille qui avait droit et sa femme car mon pote a demander a sa femme si un autre pote qui n'etait pas dans l'affaire pouvais lui emmener du shit au parloir car sa femme osais pas trop prendre le risque de lui ramener alors mon pote a dit a ma femme de demander a un pote a mon pote et le parloir a etait refuser d'entre de jeu dés qui onteu la demande y ont refuser et puis pourtant il etait pas dans l'affaire et n'avait meme pas de probleme avec la justice...
Du coup la meuf a mon pote a quand meme pris le risque de lui passer 15 gr de shit 2 gr de came et meme une seringue qu'elle a couper le piston en 2 et elle a passer  a mon pote car il avait pu de tune sa femme et lui et du coup avec du shit tu te refait bien car il ma dit en prison c'est de l'or ta 1 joint et demi pour 1 malboro lol et encore c'est joint de prison pas des 1/5 de gr lol et après la pompe il a bruler les 2 bout du piston et les a resouder j'ai deja fait la meme chose quand le piston de la pompe peter et que j'en avait pas d'autre et sa marche en plus je l'ia deja fait .
Mais sinon putin je pensais pas que les pote pouvait venir te voir en prison je pensais ya que la famille proche mais après sa doit dependre des peine de la raison pourquoi tu es la si ta etait juger ou pas et sa depned aussi peut etre des prison si c'est une centrale ou MA mais bon après temps mieu si ta pu le voir car franchement quand tes entre 4 mort sa doit quand meem etre chiant pour le morale tes comme un lion en cage alors savoir que des gens pense a toi sa doit faire du bien en tout cas si ya un truc que je vivrais mal c'est bien d'aller en prison savoir que l'etat me volerais ne serai ce que 6 mois de ma vie je leur en voudrais alors je fait ce qui faut pour meme si c'est pas toujours evident devant le manque d'argent et la pulsion du produit car en manque sa peut rendre prêt a tout malgres qu'avec la metha ya quand meem moyen de ce controler et d'attendre debut de moi ou te faire avancer ou quoi mais c'est pas toujours evident....

Posté par : Mirkov | 06 novembre 2015 à  01:56

 
#53 Posté par : roulmapoule 06 novembre 2015 à  01:59
Ok, y sont cool chez toi, t'as fais plusieurs demande à  chaque fois donc, ils t'ont demandé des truc particuliers, fait une enquete? je remettais pas ta parole en doute, je te demandais comment t'as fais.

Posté par : roulmapoule | 06 novembre 2015 à  01:59

 
#54 Posté par : JeRe 06 novembre 2015 à  11:30
J'ai l'impression que les squats parisiens s'est de pire en pire. Je reviens juste dee Paris la et j'ai un pote qui s'est fait viré aussi parcequ'il consommait alors que le chef de file du squat deale de la coke et de la merde en plus. Bref j'ai plus rien a voir avec ce milieu de bobo parisiens qui essaye de se la jouer rebelle mais apelle papa maman des que le squat ferme.
Vraiment desolé pour toi junk ( tu aurais pas pu trouver un autre nickname ?)

Killeuse c'est pas parceque t'es en colere contre toi meme qu'on doit tous etre mis dans le meme panier .

Posté par : JeRe | 06 novembre 2015 à  11:30

 
#55 Posté par : killeuse2luxe 06 novembre 2015 à  15:53
roulemapoule, pour la demande pour voir mon copain de l'epoque, je ne me rapelle pas avoir eu de chose particuliere a donné a part carte d'identité photo d'identité, une lettre explicative, j'ai eu ma réponse 15 jours apres sans soucis, bon j'etais la petite amie donc c'est bien passé, ensuite pour mon pote qui est tombé 3 ans, y'a eu une enquete, et une lettre favorable de la part de ses parents, je n'ai pas essuyé de refus pour cette demande mais je ne pouvais pas lui rendre visite seule mais avec ses parents, et ensuite ma meilleure amie, mais la a a été plus compliqué ça a été long et j'ai essuyé 2 refus, elle a du de son coté ecrire au juge pour insister sur le fait que c'etait important pour elle, j'ai du moi meme ecrire au juge, et n'etant que ça seule demande de visite ils ont fini par accepter surtout que le psy de la prison a lui aussi fait un courrier disant qu'elle avait besoin de cette visite pour accepter l'enfermement, elle ne se nourissait plus ect.. ect.. donc j'ai fini par pouvoir la voir apres 3 mois de démarche a hauteur d'une fois par semaine au lieu de 3

Posté par : killeuse2luxe | 06 novembre 2015 à  15:53

 
#56 Posté par : killeuse2luxe 06 novembre 2015 à  15:55
jere, je ne mets personne dans le meme sac une fois de plus je le repete c'est un avis personnel, c'est l'heroine que je juge et non les consommateurs

Posté par : killeuse2luxe | 06 novembre 2015 à  15:55

 
#57 Posté par : junk 06 novembre 2015 à  17:30
Merce JeRe... t'as raison pour le nom... ^^Mais j'avais pas trop d'inspi sur le moment et j'allais pas mettre mon nom non plus wink
Les squats avant, ça me fascinait, je trouvais ça trop cool... je viens d'ailleurs de finir un livre (photo) sur les squat, que je présente demain avec d'autres expo ^^ Mais ayant vécu ce que j'ai vécu... j'ai n'ai plus du tout la même vision des squats... je pensais qu'ils étaient ouvert d'esprit, cool et tout... mais en faite j'ai rarement vu des gens plus fermé et stupides! Je ne leur pardonnerai jamais ce qu'ils m'ont fait. Etant eux même tous des drogués (coke lsd amphèt et tout) je trouve qu'ils avaient vraiment pas a faire ça. Si ils étaient tous clean... ok peut etre mais la... hmm

Posté par : junk | 06 novembre 2015 à  17:30

 
#58 Posté par : killeuse2luxe 06 novembre 2015 à  17:43
junk les squats en france c'est la cata, y'a tres peu de bon squat autogéré, contrairement a l'allemagne ou labas les squats c'est génial,  a berlin j'ai été pendant 1 mois dans un grand squat autogéré et c'est vraiment super c'etait le kopi j'ai fêté mes 18 ans en meme temps que le squat un souvenir génial

Posté par : killeuse2luxe | 06 novembre 2015 à  17:43

 
#59 Posté par : junk 06 novembre 2015 à  19:37
j'habite en Suisse wink Mais en faite c'est faux ce que j'ai dit. Le squat ou j'habitais c'était de la merde, mais j'en connais qui sont vraiment top!

Posté par : junk | 06 novembre 2015 à  19:37

 
#60 Posté par : killeuse2luxe 06 novembre 2015 à  20:01
ah oui parce qu'en suisse pour le coup ils ont des bons squats autogéré aussi

Posté par : killeuse2luxe | 06 novembre 2015 à  20:01

 
#61 Posté par : Mascarpone 06 novembre 2015 à  20:20
Bah oué les filles hein! en matière de dope comme de squat, je crois qu'il y a du bon et du mauvais partout.... wink

La connerie des uns et des autres, hélas! est universelle. Sinon, je crois qu'aux pays bas aussi il y a des trucs sympas, c'est un pote qui m'en avait parlé.
Euh...Je parlais de squat là , hein! pas de dope! lol

Posté par : Mascarpone | 06 novembre 2015 à  20:20

 
#62 Posté par : killeuse2luxe 06 novembre 2015 à  20:56
oui a masstriicht y'a des squats sympa mais les mentalités sont aussi tres fermées sur la consommation d'heroine dans les squats que j'ai connus labas

Posté par : killeuse2luxe | 06 novembre 2015 à  20:56

 
#63 Posté par : bighorsse 28 février 2016 à  23:25

thierry97 a écrit

Le patriarche ? Tu te rappelles , ça existe toujours ?

Thierry

Tiens tu connais ? Moi aussi ..lamothe 1983...
Le patriarche à  mal fini
.en fuite au Belize ou il est mort...accusé de viols sur mineures procès en France ou j ai eu la surprise de voir bcp des anciens dirigeants lui cracher dessus...se victimisant pour pas être accusés eux aussi de pas mal de trucs...des laches ...ils ont eu le culot de se plaindre d avoir été exploités alors qu ils ont profite de tout et faisaient bosser les autres..
Le patriarche fut donc dissous mais ça existe encore sous un autre nom...repris par un de ses sbires et fils je crois....

T étais ou comme centre ?


Posté par : bighorsse | 28 février 2016 à  23:25

 
#64 Posté par : sud 2 france 29 février 2016 à  12:00
L'hypocrisie en matière de dogues sévit partout, chez les "marginaux", les "insérés",les gens "cool"... genre "moi je me charge à  la coke tous les jours mais c'est cool, toi tu te fais un fix d'héro par mois alors dehors!!" Qu'est ce que ça peut m'énerver!!!

Posté par : sud 2 france | 29 février 2016 à  12:00

 
#65 Posté par : Leaf 29 février 2016 à  20:14
En Angleterre et surtout à  Londres y avait une pure activité de squat pendant longtemps, j'ai habité en squat pendant un an et demi là  bas en 2011-2012, et c'était vraiment super facile et trop génial, on était plein de petites communautés de 10-15 personnes qui se connaissaient tous et qui organisaient des teufs, des concerts et tout et tout, la plus belle période de ma vie! On a aussi principalement squatté des grandes maisons et des villas de bourges dans les quartiers riches du Nord de Londres, vous pouvez trouver la blinde d'articles de journaux de droite sur nous si vous regardez sur Google, si vous voyez des trucs avec "Jason Ruddick" c'était nous!

Y avait ENORMEMENT de drogues qui tournaient, et parfois c'était limite abusé... Je me souviens de "fetes" qui duraient DEUX SEMAINES (si si!) durant lesquelles je dormais quelques heures et me réveillais entouré de gens en train de taper des trucs et qui me proposaient direct de la kéta, et hop une trace meme pas 30 secondes après avoir ouvert les yeux! Ce mode de vie a bien évidemment pas laissé tout le monde indemne, plusieurs ont fait des séjours en psychiatrie (moi aussi mais plus tard) ou en prison par la suite, on avait quelques activités légalement très risquées pour mettre du beurre dans les épinards. Mais au final tout le monde s'en est bien sorti, ce qui est génial pour les jeunes paumés sans tafs et SDF qu'on était à  l'époque, et je suis toujours en contact avec tous malgré les sales trucs qui ont pu se passer...

Car en effet au bout de quelques temps, après la kéta et après la méphédrone, c'est le crack, et ensuite l'héro qui ont commencé à  etre les substances de prédilection. Tout le monde s'y est mis un à  un, meme moi qui m'étais juré de ne jamais prendre ce truc (le crack - l'héro je connaissais déjà  avant), et tout le monde est peu à  peu parti en couilles, et l'atmosphère du squat s'est dégradée, on se volait les uns les autres, on se mentait, on se méfiait de tout le monde et c'est parti en sale baston un nombre incalculable de fois (un pote m'a meme attaqué au cutter et je suis pas passé loin). L'héro causait moins de problèmes; on se cachait beaucoup au début (j'étais un des seuls au début) et petit à  petit tous se sont mis à  en prendre. La plupart fumait (moi inclus, à  l'époque), et le shoot était super mal vu - quelques uns shootaient et faisaient n'importe quoi, laissaient leurs pompes (sans le capuchon) sur nos lits ou en plein milieu de nos affaires, et alors la RDR, là  c'était niveau zéro, voire meme -100.

C'était un beau bordel, et c'est dommage que l'ambiance géniale se soit vers la fin dégradée à  cause de certaines choses (aussi des facteurs autres que le crack) mais ca reste les meilleurs souvenirs de ma vie, c'était de la folie, on fumait du crack dans des maisons de luxe, on volait tout dans les magasins, alcool, bouffe, et trucs à  revendre, y avait du deal de partout mais c'était pas si glauque que ca... Je suis super content d'avoir vécu ca, je me sens chanceux. Surtout que maintenant en Angleterre squatter des batiments résidentiels est illégal et passible de prison (c'est pas des conneries, je connais des types à  qui c'est arrivé), et la scène Squat a grave morflé, il en reste pas grand chose, de ce que j'en sais, c'est super triste, y a plus d'alternative à  la misère...

Désolé pour le pavé et pour le HS mais j'ai vu "squat" et ca m'a replongé dans cette période si spéciale de ma vie.
Reputation de ce commentaire
 
Super post - merci Leaf / Away

Posté par : Leaf | 29 février 2016 à  20:14

Remonter

Pied de page des forums