problème avec la métha comment se faire prescrire du skenan LP / Les Blogs de PsychoACTIF

problème avec la métha comment se faire prescrire du skenan LP 



mon traitement métha ne me convient pas; aussi élevé soit-il je consomme quand même de l'héro, sauf quand j'arrive aa choper (dans la rue...) du skenan;alors là  tout va bien; je nen prends que le soir avant de me coucher ainsi je n'ai plus besoin de prendre des benzos pour dormir, et je n'ai pas la lourdeur de la métha que je prends en journée..j'ai besoin d'arguments convaincants pour convaincre mon généraliste de me prescrire 200 mg de skenan LP/jour.Merci d'avance

Catégorie : Traitements de substitution - 23 novembre 2013 à  14:12



Commentaires
#1 Posté par : ziggy 23 novembre 2013 à  18:56
Hello ici,

Avoir une ordonnance de skenan n'est pas forcément facile.

Dans le cadre d'un TSO, c'est mission impossible. J'ai essayé un paquet de fois "par la voie normale" pendant des années auprès de mes différents prescripteurs de TSO et je n'ai fait que me ramasser des refus. Comme tu le sais, le sken n'est pas indiqué comme TSO - la seule façon d'obtenir une dérogation serait de montrer des arguments solides d'intolérance (preuve à  l'appui) sur les deux traitements autorisés (sub et meth) auprès du médecin conseil cpam (lui seul pouvant autoriser le switch) sachant que "l'échec en soi" n'est pas un argument pour abandonner le sub ou la meth mais au contraire pour en augmenter la posologie... une rechute dans l'hero n'est donc pas un argument. Dire que la métha "fatigue" ou "constipe" ne passe pas non plus, évidemment...

Il faut que cela soit du solide, une réaction allergique à  un excipient, un problème de métabolisation etc... je connais une personne que la méthadone faisait parfois (mais pas tout le temps) gonfler par crise et qui vomissait systématiquement la buprénorphine. Et il a fallu quand meme une hospi d'urgence sur une de ses crises pour officialiser l'intolérance methadone. Suite à  cet évènement, il a pu avoir du skenan LP officiellement...

Par contre la morphine est indiquée pour tout un tas de douleurs et c'est généralement le seul moyen d'en avoir que de prétexter comme ça. Il y a pas mal de douleurs qui peuvent nécessiter un recours de morphine orale, que ce soit les calculs rénaux à  l'hernie discale en passant par différents types de douleurs neurologiques. Le tout est de trouver le truc qui sera le plus en phase avec son profil... il faut donc etre un bon acteur, et aussi expliquer que la douleur met en danger l'assiduité au travail - ce genre d'argument qui va faire pencher la balance du côté de l'ordonnance sécurisée remplie en bonne et due forme.

Le plus galère, c'est avoir une première ordonnance. Il faut généralement trouver un médecin sympa, ce qui veut souvent dire se taper la tournée des grands ducs et se faire jeter X fois. Pour ma part, rien qu'à  attendre la voix du médecin, j'arrive à  savoir si il sera réfractaire ou non... généralement, les hommes 40-50 ans bien speed, ceux là  te jettent par la fenêtre, ou au pire, te balancent une ordonnande d'acupan, quand c'est pas du Perfalgan... Les nanas sont plus cools quand elles sont douces et compréhensives, bien qu'il faut pouvoir les convaincre que la douleur est vraiment intense. Les jeunes, No Way, ils flippent trop de faire une erreur. Au bilan, c'est les vieux docs qui continuent après la retraite qui sont souvent les plus peaces.

Donc c'est la premiere ordonnance qui va etre duraille. L'obtention du dosage aussi est pas évident... souvent quand le médecin accepte, il pose un gentil et inutile 40mg/jour.... La aussi il faut batailler, sachant qu'en cadre TSO, il faut minmum 3-400 mg/jour.

Mais se faire represcrire du sken n'est pas difficile en se pointant chez un médecin avec des ordonnances récentes et en prétextant un déménagement (ou autre...)

Ceci dit, ils sont rares et le deviennent de plus en plus mais il existe des médecins qui assument de prescrire des traitements alternatifs hors AMM  à  des usagers de drogue, j'ai une amie qui est suivie par du durogésic depuis des années... Les récents scandales et émissions de TV dénonçant le détournement de skenan à  travers la France a certainement enfoncé le clou : ce genre de médecins étaient déjà  bien rares en temps normal... ils sont maintenant des perles.

Pour le skenan, j'ai réussi à  en avoir un bout de temps. Le seul moyen a été de trouver un prescripteur peu regardant (ça existe encore un peu...) et pour en trouver un, j'ai du me rencarder dans le réseau TOX et on m'a filé une adresse. Le mec m'a posé une question et m'a prescrit en deux secondes mes 500mg/jour. Ensuite une fois que tu as une ordonnance, c'est tout de suite beaucoup plus facile de te présenter chez d'autres confrères. Represcrire engage moins un prescripteur : en cas de pépin celui ci peut se défendre d'avoir initialisé ce traitement.

En tout cas, une chose est certaine, les médecins détestent prescrire de la morphine aux toxicomanes, ils craignent tout un tas de choses, à  commencer par le mésuage ou la suspicion de fraudes et d'etre accuser d'etre des dealers en blouse blanche...

Par contre, malgré tout, le skenan est prescrit à  tour de bras... pas plus tard qu'hier, passant à  la pharmacie pour ma steribox, j'ai vu une petite mamie se faire servir 4 grosses belles boite d'actisk, ça m'a fait doucement marrer...

En gros pour résumer, en tant que tox c'est la merde pour en avoir, mais comme "patient souffrant" c'est relativement possible...

C'est encore une des belles inepties du système qui pousse les usagers à  devoir recourrir à  des stratégies toujours plus ou moins suspectes pour réussir à  trouver un équilibre dans la dépendance, qui est somme toute, souvent vécue sous l'effigie de la souffrance tant qu'une molécule de qualité ne stabilise pas la cervelle...

en gros, courage smile

Ps : attention à  ne pas se voiler la face sur l'efficacité des sulfates. Si souvent ça donne l'impression au départ d'etre plus efficace qu'un substitut, c'est souvent aussi à  cause de l'action rapide de la morphine mais au contraire d'un substitut, cette période s'acheve en quelques jours/semaines et on se retrouve tres vite à  devoir considérablement doubler puis tripler les dosages pour rester en équilibre, sans parler du confort restreint de ressentir des pics de manque toutes les 8-12 H... le côté opiacé rapide et plaisant renforce la dépendance psy là  ou les subsituts permettent de passer à  autre chose véritablement... en tout cas, si je dois parler pour moi, j'ai abandonné cette utopie des sulfates et je suis revenu à  la méthadone, qui au bilan, fonctionne beaucoup mieux pour moi pour un usage stabilisant au long cours... sous sulfate, je me sentais (et j'étais) tres près du meme délire que celui de la came, alors que la mise sous metha me permet d'oublier littéralement ce mode de vie...

à  réfléchir donc ... car nombreux sont ceux qui ont rouvert un long et poignant épisode de dépendance en passant à  la morphine, pour finalement revenir quand meme bien des années a la méthadone pour soigner leur morphinomanie débordante...
Reputation de ce commentaire
 
Totalement d'accord !
 
Merci pour toutes ces infos éclairées ~MG

Posté par : ziggy | 23 novembre 2013 à  18:56

 
#2 Posté par : sud 2 france 23 novembre 2013 à  19:37
merci pour tes conseils ziggy, vraiment.... je sais que certains augmentent très vite leur dose initiale de ske à  cause de la dépendance et surtout le phénomène de tolérance TRES RAPIDE que cause la morphine....mais moi j'attends toujours quasiment 24h avant d'en reprendre car sinon la tolérance s'installe de suite; enfin très vite en tout cas.Et si jamais je réussis à m'en faire prescrire ça sera avec délivrance journalière comme ça pas de tentation d'en reprendre 2 fois au lieu d'1.... Enfin en achetant au marché noir ça me revient cher;TRES CHER... salutations Ziggy

Posté par : sud 2 france | 23 novembre 2013 à  19:37

 
#3 Posté par : bighorsse 25 novembre 2013 à  00:58
tu es à  combien de métha ?
le skénan n'est pas une substitution aux yeux de la cpam donc .....
peux tu mieux expliquer ce qui se passe pour toi avec la métha?

Posté par : bighorsse | 25 novembre 2013 à  00:58

 
#4 Posté par : filipe 25 novembre 2013 à  07:44
je veux pas faire le relou qui dis le contraire mais franchement :y a toujours moyen...TOUJOURS.....je ne dis pas que c'est simple mais si tu lis ce que ta ecris (ziggy je crois) plus haut ben c'est triste a dire mais après en avoir parlé franchement avec un doc si la réponse est : JAMAIS   JAMAIS DANS MON CABINET ben faut en changer de cabinet pis explorer les medecins et a cette occaz les bon plans ce son les vieux :un vieux médecin en a vu depuis plus de 30 piges des toxs des pas toxs mais qui ce defonce, et ils sont vraiment plus cool.Par chez moi y avais personne au skenan je suis arrivé dans le coin j'ai pris la tete a des dizaine de doc mais je suis sous sken (800mg jours)...tu vois on peu le faire mais accroche toi et relis le post d'en heut et tu verra tout est dis et plutôt bien (voir très bien!!)

donc bon courage tu va bien nous faire une grosse sciatique nan??je dis ça je dis rien moi mais une sciatique et hop une tite prescription et ensuite ordo en main facile de faire renouveler jusque a trouver le BON doc .....

Posté par : filipe | 25 novembre 2013 à  07:44

 
#5 Posté par : drugstore cowboy 25 novembre 2013 à  10:57
Euh Filipe !
Moi j'ai réellement une sciatque + cruralgie, on me donnait du skénan au début, avec du mal mais j'en avais et puis ils ont vu que je le shootais du coup on m'a passé à  l'oxycontin (que j'injecte aussi) jamais de chevauchement d'ordo et ben fallait tout le temps que je change de toubib parce que on te fait 1 puis 2 ordos et après on te dit : "non non mr "DC" on ne peut pas continuer ainsi" du coup tu vas voir un autre médecin avec tes ordonnances en bonne et dûe forme jusqu' au jour où : "mais mr "DC" il y a un trou de + d'un mois c'est que vous en prenez plus ?" il faut trouver autre chose...
Bref, j'ai toujours de grosses crises de sciatiques à  ne plus pouvoir poser le pied par terre mais maintenant dans mon coin c'est foutu, si j'ai mal c'est codéine, ibuprophène etc... fini les stupéfiants et autant rien prendre car ça ne m'enlève pas la douleur.
J'ai la méthadone, avec, pour commencer à  atténuer la douleur il faut que je prenne minimum 160 voir 200mg/jour, alors tu as un peu moins mal, tu piques + ou - du nez et faut que tu te retapes tout le boulot déja effectué pour réduire les doses (normalement 40mg me suffisent)
Faut dire aussi que je suis bien grillé au bout de 2O ans chez moi, mais les pharms et docs je leur en faisait voir il y a 20 ans plus maintenant mais trop tard, tout le monde te connaît comme tox, c'est foutu.
Il y a aussi le médecin contrôle de la sécu, un beau procédurier celui là  qui en à  rien à  battre.

DC

Posté par : drugstore cowboy | 25 novembre 2013 à  10:57

 
#6 Posté par : sud 2 france 03 décembre 2013 à  20:10
ce qui se passe  pour moi quand je prends de la métha, c'est que j''ai quand même envie d'opiacés, et besoin de valium plus théralène pour dormir; et si je prends de  trop grosses doses de métha je suis dans le gaz et je peux plus travailler; alors q'avec du ske je garde le pied leste, je n'ai plus besoin de benzo pour dormir et je n'ai plus la tentation de l'héro....

Posté par : sud 2 france | 03 décembre 2013 à  20:10

 
#7 Posté par : filipe 03 décembre 2013 à  20:45
salut sud2... ben comme je l'ai dis et le confirme je pense qu'il fauy que tu est trèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèèès mal au dos poiurobtenir de la morphine...il faut quand meme que je te previens cpmme d'autre avant moi que si tu passes au sken il est difficile de rester stable (on va dire comme ça pour étre pudique) donc fait gaffe mais si vraiment tu sent que c'est ce qu'il te faut sache que je suis le seul mec au centre ou je vais a qui on prescrit du sken ... donc meme ou c'est très dur c'est possible ...faut juste que tu soitdecidé et près a affronter les medecin cobseil et autre experts...car il y aura une expertise ....donc a toi de jouer ou tu joue franc jeu (c'est ce que j'ai fait) soit tu truande en sachant que c'est mal de faire ça !!
Neanmoins les douleurs au dos sont impossible a vérifier ..... donc  en partant de la hein .....

dc: ce que je viens de dire est valable aussi pour toi (bien sur je sais que dans certain coin c'est compliqué )mais comme je le disais plus haut ou je suis c'était niet d'office îs j'ai réussis a faire plier la machine administrative mais surtout réussis a "convaincre" les medecins ... enfin celui qui me suis et voila j'ai mon traitement de substitution skenan avec une autorisation.....donc si je l'ai fait tu peu le faire ...accroche toi et si vraiment tu en as besoin ce n'est pas a toi que j'apprendrai que quand on veux réelement un truc ...on la!!(enfin souvent!!).......mais bon c'est vrai faut VRAIMENT,VRAIMENT en vouloir quoi....et surttout être convaincue que sinon tu repart a la came, vous verrez ça donne des force incroyable!!!!!!!
Enfin voila je sais pas trop quoi repondre d"autre

Posté par : filipe | 03 décembre 2013 à  20:45

 
#8 Posté par : sud 2 france 03 décembre 2013 à  20:58
cher filippe, je suis bien conscient qu'avec le ske mieux vaut rester stable; combien connais je de gars (et de filles) qui ont commencé à  100mg de ske et qui en sont maintenant à  presque 2 grammes; ils mettent 400mg dans leur cuillere et ne sentent rien, le seul truc qu'ils sentent c'est le manque quand ils n'en ont plus...et putain g pas envie d'en arriver là , vraiment pas...pour ma part quand j'arrive à  avoir du ske, déjà  j'attends 24h entre chaque prise, ainsi je sens chaque prise (la seule et unique journalière...) Bon, je vais tacher de trouver le bon doc, ou d'avoir TTTTTRRRRRREEEEESSSSS mal au dos!!!  merci pour ta réponse

Posté par : sud 2 france | 03 décembre 2013 à  20:58

 
#9 Posté par : Blondin39 03 décembre 2013 à  21:36
Juste pour dire que mon doc a 40/50
Il est tellement speed que j ai souvent pensé:
Il tape de la C !?
Et pourtant il est super compréhensif
Il m a même déjà  fait une injection de morph ( j étais un vrai paillasson en arrivant ... )
Plusieurs fois donné:
-des fioles de morph ( en disant , tu fais pas l con!
Nan tu pense )
Des ordos
- de l oxy
- du ske
- du Sofi
Et même de la metha sans accord de quel centre que se soit

Je précise juste qu il se tape des 23 boules ( d ailleurs j paye quand j peux )

Je sais aussi qu il fait des arrêt de travail assez facilement  ( étant artisan, j en ai pas besoin )

Il ne récupère jamais les " dividendes" de fin d année distribué par la sécu

Certains dirons qu il déconne grave, je leurs répondrai juste que mon premier rdv au centre,
On m as dis, ha vous prenez trois grammes d hero/j ( n 4, je précise direct from Vientiane )
On peut rien faire pour l instant, revenez dans 8 semaines, il faut être patient
- et j fais comment en attendant ?
- continuer a voir vos amis et shooter vous!!!!
Ma mère était avec moi
Il a fallu que je l empêche de défoncer ce C......
- tu voix maman pourquoi je voulais pas

Alors mon doc qui m a jamais laisser comme une M....
Je n en dirai que du bien
Heureusement qu il était la
Et 3 ans après je suis a 4 mg de Sofi
Ce qui pour moi est homéopathique

Encore merci Doc

Posté par : Blondin39 | 03 décembre 2013 à  21:36

 
#10 Posté par : gofix 04 décembre 2013 à  00:17
salut
a Blondin

si tu tapais 3gr de n°4 en une journée tu fait un OD c'est Automatique.

Posté par : gofix | 04 décembre 2013 à  00:17

 
#11 Posté par : bighorsse 04 décembre 2013 à  01:13

drugstore cowboy a écrit

Euh Filipe !
Moi j'ai réellement une sciatque + cruralgie, on me donnait du skénan au début, avec du mal mais j'en avais et puis ils ont vu que je le shootais du coup on m'a passé à  l'oxycontin (que j'injecte aussi) jamais de chevauchement d'ordo et ben fallait tout le temps que je change de toubib parce que on te fait 1 puis 2 ordos et après on te dit : "non non mr "DC" on ne peut pas continuer ainsi" du coup tu vas voir un autre médecin avec tes ordonnances en bonne et dûe forme jusqu' au jour où : "mais mr "DC" il y a un trou de + d'un mois c'est que vous en prenez plus ?" il faut trouver autre chose...
Bref, j'ai toujours de grosses crises de sciatiques à  ne plus pouvoir poser le pied par terre mais maintenant dans mon coin c'est foutu, si j'ai mal c'est codéine, ibuprophène etc... fini les stupéfiants et autant rien prendre car ça ne m'enlève pas la douleur.
J'ai la méthadone, avec, pour commencer à  atténuer la douleur il faut que je prenne minimum 160 voir 200mg/jour, alors tu as un peu moins mal, tu piques + ou - du nez et faut que tu te retapes tout le boulot déja effectué pour réduire les doses (normalement 40mg me suffisent)
Faut dire aussi que je suis bien grillé au bout de 2O ans chez moi, mais les pharms et docs je leur en faisait voir il y a 20 ans plus maintenant mais trop tard, tout le monde te connaît comme tox, c'est foutu.
Il y a aussi le médecin contrôle de la sécu, un beau procédurier celui là  qui en à  rien à  battre.

DC

je peux te conseiller l'accupan pour les douleurs de sciatiques. Ça marche fort bien pour ce type de douleur et c non morphinique...ça se fait en intra musculaire ou liquide sur du sucre effet rapide


Posté par : bighorsse | 04 décembre 2013 à  01:13

 
#12 Posté par : Thelma 28 avril 2019 à  15:46
Hey,

J ai pas tt lu.ms.si defois ça peut t'aider...je suis passer de la métha au skenan et mon mec a l'oxycodone. Le moyen pour le médecin , te trouver une maladie, tel que pbm de.doq,hernie..

Posté par : Thelma | 28 avril 2019 à  15:46

Remonter

Pied de page des forums