7 mythes sur la vape entièrement démontés / PsychoACTIF

7 mythes sur la vape entièrement démontés

Publié par ,
1562 vues, 6 réponses
LLoigor 
Modérateur
Russia
2100
Lieu: Bx
Inscrit le 08 Aug 2008
9249 messages
7 mythes sur la entièrement démontés :
(ou comment bien répondre en société aux "je sais tous c'était a la télé" qui vous rabache "on sait rien dessus", "a long terme on sait pas" ou "ya du plon fondu dan lé issigue" )

Il y a à peine deux mois, une scientifique britannique donnait une conférence sur la vape destinée à briser certaines des fausses croyances de la population à son sujet. Retour sur les points les plus importants évoqués à cette occasion.

La vape toujours mal connue du grand public

La situation de la vape au Royaume-Uni est paradoxale. Bien que le pays soit celui qui en fasse la promotion la plus poussée, la majeure partie de sa population continue malgré tout de très mal la connaître. En octobre dernier, une enquête de l’Action on Smoking and Health (ASH) révélait ainsi que malgré les 3 millions de vapoteurs que compte le pays, seuls 17 % du grand public auraient conscience que le vaping est moins nocif pour la santé que la consommation de tabac fumé. Le reste des habitants penseraient quant à eux qu’il est aussi, sinon plus nocif que le tabac fumé, à 22 %, tandis que 23 % ne sauraient toujours pas quoi en penser.


Pour approfondir le sujet
Malgré les 3 millions de vapoteurs que compte le Royaume-Uni, une grande partie de sa population ne la connaît toujours que très mal
Afin d’améliorer cette situation, de nombreux scientifiques parlent régulièrement de la vape afin d’informer le grand public de la réalité des faits. En novembre dernier, c’était au tour de la professeure associée Lynne Dawkins, exerçant à la London South Bank University, de donner une conférence destinée à « casser les mythes » concernant la cigarette électronique.

Une conférence s’articulant autour de véritables questions ou remarques entendues par la scientifique, que vous pouvez découvrir ci-dessous en vidéo (en anglais)

https://m.youtube.com/watch?v=VpetvlAmI … e=youtu.be

et dont nous vous proposons de vous traduire les passages les plus importants :

1 – Nous ne savons rien sur la vape

Une phrase que beaucoup d’entre nous ont déjà entendue et qui, si elle était vraie il y a quelques années, ne l’est plus du tout aujourd’hui. Comme l’explique la professeure Dawkins, tandis que les recherches sur la cigarette électronique en 2013 n’étaient que d’une cinquantaine, elles sont aujourd’hui plus de 500 à être réalisées chaque année. Un chiffre basé sur le nombre de publications d’une seule revue scientifique. La professeure associée met toutefois en garde :

« Toutes les publications de recherche ne sont pas valables sur le plan méthodologique, valables sur le plan écologique ou traduites fidèlement dans un communiqué de presse, ce qui peut semer la confusion ».

Un point qu’il convient en effet de rappeler puisque de nombreuses “recherches” sur la vape sont considérées comme mal réalisées par le corps scientifique, et bien souvent contredites dès leur publication.

Quelques exemples d'études parues et vite démontée pour illustrer ces propos :

https://fr.vapingpost.com/particules-fi … ontredite/

https://fr.vapingpost.com/une-etude-imp … -de-fumer/

https://fr.vapingpost.com/une-nouvelle- … r-la-vape/

https://fr.vapingpost.com/letude-de-por … -demontee/

etc…

2 – La vape n’est pas réglementée

Ce point est un peu plus délicat à débattre puisqu’il dépend du pays dans lequel on se trouve. Toutefois, la vape est globalement assez bien réglementée dans le monde. L’Union Européenne a naturellement la TPD, les États-Unis ont également leur lot de réglementations aussi nombreuses qu’impossibles à comprendre puisque peu ou pas appliquées pour certaines d’entre elles, et d’autres pays ou États interdisent quant à eux complètement l’utilisation d’une cigarette électronique, tels que Hong Kong, certaines régions en Inde, et malheureusement de nombreuses autres localités.

Mais la législation ne se contente pas de l’autoriser ou de l’interdire. Elle oblige également les fabricants, revendeurs, et même parfois consommateurs, à suivre certaines règles particulièrement strictes. Que ce soit au niveau de l’étiquetage, des procédures à suivre afin de lancer un nouveau produit sur le marché, des lieux où il est possible de vendre des produits de la vape… Oui, la cigarette électronique est définitivement réglementée.

3 – La vape est utilisée par des non-fumeurs et des jeunes

Là encore, la situation est relativement compliquée puisque les chiffres diffèrent selon les pays, et parfois même au sein d’une même localité selon la source des données.

Quoi qu’il en soit, au Royaume-Uni, pays où la vape est la plus mise en avant par les autorités publiques, Lynne Dawkins rappelle que selon l’ASH, sur les 3 millions de vapoteurs que compte le pays, 1,7 million serait des fumeurs, 1,4 millions des ex-fumeurs, et seulement 0,5 % de la population du pays vapoterait sans jamais avoir fumé auparavant. Un chiffre décrit comme étant « très faible » par la scientifique.

4 – Vapoter au lieu de fumer, c’est juste échanger une dépendance pour une autre

La réponse d’Hawkins est très claire sur ce point :

« Dans une certaine mesure, c’est vrai, mais il s’agit peut-être davantage d’une question morale (ou d’une préférence individuelle) que d’un problème de santé publique. La nicotine, tout en créant une dépendance, n’est pas responsable de la plupart des effets néfastes sur la santé causés par la fumée du tabac. Le passage à une forme “plus propre” d’administration de nicotine, comme le vapotage, réduit donc considérablement le risque de maladies liées au tabagisme, bien qu’il puisse maintenir la dépendance à la nicotine. Les recherches limitées disponibles sur l’effet d’accoutumance de la vape par rapport au tabagisme suggèrent que le vapotage est moins “addictif” que le tabagisme ».

5 – Il vapote beaucoup plus souvent qu’il ne fumait

Il est vrai qu’un vapoteur passe généralement plus de temps à vapoter qu’il n’en passait à fumer lorsqu’il consommait du tabac. Une situation qui s’explique simplement par le fait que « la vape entraîne une administration de nicotine dans le sang moins efficace que le tabagisme » comme le rappelle la professeure. Il est toutefois possible de réduire le temps passé à vapoter en augmentant la dose de nicotine du e-liquide consommé.

Il y a quelques mois, une étude anglaise conseillait d’ailleurs aux nouveaux vapoteurs de commencer leur transition à l’aide d’un e-liquide fortement nicotiné.

6 – Nous ne connaissons pas les effets de la vape à long terme

Nous y voilà… Probablement l’argument le plus souvent avancé par les opposants à la réduction des risques ou tout simplement, les citoyens lambda s’inquiétant de cette nouvelle évolution de la consommation de nicotine.

Toutefois, comme le rapporte Lynne Dawkins :

« Il y a de nombreuses publications que j’aurais pu couvrir ici, mais je me concentre sur un examen des données de McNeil et al (2018, chapitre 9) qui démontrent une réduction de plus de 90% des biomarqueurs de maladies et, dans plusieurs cas, des niveaux similaires aux non-fumeurs. Il est vrai que nous ne connaissons pas les effets à long terme sur la santé, mais d’après ce que nous savons, tout effet à long terme sera certainement beaucoup moins nocif que le tabagisme ».

A titre de rappel, le ministère de la santé britannique estime quant à lui que le vapotage est au moins 95 % moins nocif que la consommation de cigarettes de tabac.

7 – La vape amène les jeunes à fumer

Le point qui est actuellement le plus
débattu aux États-Unis et qui pourrait potentiellement, dans ce pays, signer l’arrêt de mort de la vape.

Toutefois, comme l’explique la professeure, ces données ne sont pas confirmées par les études menées au Royaume-Uni :

« Cette affirmation n’est pas étayée par les données actuelles du Royaume-Uni. Les données de cinq enquêtes différentes menées au Royaume-Uni sur l’usage de la cigarette électronique chez les jeunes âgés de 11 à 16 ans montrent que l’usage régulier de la cigarette électronique est limité aux fumeurs.

Il y a très peu d’utilisation chez les non-fumeurs. Bien que plusieurs enquêtes indiquent que ceux qui ont essayé une cigarette électronique mais qui n’ont jamais fumé au départ sont plus susceptibles de fumer au moment du suivi, ces études ne permettent pas de déduire une causalité et une explication de “responsabilité commune” est plus probable ».

Source : https://fr.vapingpost.com/7-mythes-sur- … -demontes/

/forum/uploads/images/1548/vaping-advocate.png

Dernière modification par LLoigor (31 janvier 2019 à  10:57)


Analyse de produits psychoactifs aux effets indésirables ou inhabituels et de manière anonyme, gratuite et par courrier.  Contacter l'équipe: modos@psychoactif.org
https://www.psychoactif.org/sintes

Hors ligne

 

Mister No 
Pussy time
9701
Inscrit le 04 Aug 2014
6973 messages
Merci du partage.

Il y a très peu d’utilisation chez les non-fumeurs.

Le cas de certains ados consommant de fortes doses de nicotine et ressentant une très forte dépendance et de très forts symptomes de sevrage à l'arrêt ont été particulièrement médiatisés.
Et si on appliquait le même traitement à la cigarette, cela permettrait de relativiser toutes ces infos.


Just say no prohibition !

Hors ligne

 

LLoigor 
Modérateur
Russia
2100
Lieu: Bx
Inscrit le 08 Aug 2008
9249 messages
C'est ça wink

Dès qu'il voit un mini espace ou se faufiler y a beaucoup de trucs qui sortent histoire de cogner sur la vape.

Mais ces même arguments comme tu dit on ne les entends par sur le tabac qui est incommensurablement plus dangereux.

D'ailleurs aujourd'hui l'attrait des jeunes pour la vape a apparemment baissé.
Et je l'ai également constaté, y a 3 ans je voyais parfois des ados vaper, avec des Viking et gros atos pour faire "beaucoup de fumée".
Aujourd'hui c'est bien plus rare, quand je bouge j'en croise quasiment plus. Effet de mode, nouveauté, etc...

PS: j'ai oublié de préciser que cet article sont les arguments d'un chercheur et son équipe, mais comme cité dans l'article ce n'est pas la seule équipe sérieuse a debunker les études bidons sans protocole correct qu'on voit pondre de ci de la.

Il y a des centaines voir des milliers de scientifiques qui ont le même avis voir plus catégorique
.

Dernière modification par LLoigor (31 janvier 2019 à  11:20)


Analyse de produits psychoactifs aux effets indésirables ou inhabituels et de manière anonyme, gratuite et par courrier.  Contacter l'équipe: modos@psychoactif.org
https://www.psychoactif.org/sintes

Hors ligne

 

Cusco 
Bénévole PsychoACTIF
France
4600
Lieu: Ouest
Inscrit le 15 Sep 2015
2442 messages
Blogs
Bonjour
Une question :
Ma boutique me dit que j'achète des fioles sans nicotine alors que dessus est marquée : présence de nicotine. Existe t-il vraiment des fioles sans nicotine ???
J'y ai pris goût mais ça revient cher quand même entre les résistances à changer, fioles etc ...

La vie est une période aléatoire entre le néant et le néant (L.B)

Hors ligne

 

Mister No 
Pussy time
9701
Inscrit le 04 Aug 2014
6973 messages
mmm présence, cela signifie que probablement dans le process industriel tu peux avoir des traces comme l'arachide dans certains aliments censés ne pas en contenir.
Aucune idée sinon...

Just say no prohibition !

Hors ligne

 

LLoigor 
Modérateur
Russia
2100
Lieu: Bx
Inscrit le 08 Aug 2008
9249 messages
Faut savoir que sur un emballage d'un dripper (que du metal) y a parfois un gros logo avec la mention "nicotine, tabac" etc. (Notamment les produits US).

Du coup peut-être qu'on retrouve les mêmes bêtises en fonction d'ou viens le produit...

Exemple pub pour dripper apocalypse :

/forum/uploads/images/1548/20190131_142013.jpg


Faudra m'expliquer ou est la nicotine lol

Mais c'est sûrement (C'est sur même) la réglementation qui l'impose au US en tout cas.

Analyse de produits psychoactifs aux effets indésirables ou inhabituels et de manière anonyme, gratuite et par courrier.  Contacter l'équipe: modos@psychoactif.org
https://www.psychoactif.org/sintes

Hors ligne

 

RandallFlag 
Tonton floodeur
8621
Inscrit le 24 Jul 2018
1899 messages
Merci du partage Lloigor.

Tous ces trucs je les entends a longueur de journée au boulot.
Je suis le seul a vapoter contre une dizaine de fumeurs.

J'ai laissé tombé le fait de pouvoir leur expliquer quoi que ce soit.

Par contre je leur expose un constat.

Je n'ai plus de sinusites ni de bronchites a répétition comme avant.
Je n'ai plus besoin de ma ventoline ni de mes corticoïdes pour l'asthme.
J'économise 2000€ a l'année.

Et si on ne connait pas les répercussions sur le long terme, on connaît celles du tabac, et elles ne sont pas folichonnes.

Après ce laïus, en général on me lâche la grappe.  lol

Les cons ça ose tout, c'est même à ça qu'on les reconnaît.

Hors ligne

 


Répondre Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire




    Psychoactif en Images
    Plus d'images psychoactives
    En ce moment sur PsychoACTIF  
     Psychoactif 
    Participez à l'etude : global drug survey - special covid-19
    Il y a 9jAnnonce de Equipe de PsychoACTIF
     Appel à témoignage 
    Pendant le confinement avez vous essayé d'arréter ou de baisser v...
    Il y a 7hCommentaire de Sterling (17 réponses)
     Appel à témoignage 
    Enquete sur les pratiques d'injection de la morphine
    25 mai 2020Commentaire de pierre (38 réponses)
     Appel à témoignage 
    Arrivez vous toujours à trouver vos prods à l'heure du (post)conf...
    Il y a 2jCommentaire de derflex (442 réponses)
     Forum 
    Améliorer ses capacités - Assimilation du comportement
    Il y a 3mnNouvelle discussion de Lizard_walk dans [Speed-Amphétamines...]
     Forum 
    Zolpidem première fois
    Il y a 40mnCommentaire de PickleJuice dans [Zolpidem (Stilnox) et...]
    (5 réponses)
     Forum 
    Switch - Sevrage du sub 'grâce' à l'héro
    Il y a 46mnCommentaire de Mister No dans [Buprénorphine (Subute...]
    (1 réponse)
     Forum 
    Dosage de MDMA provenant du deep web
    Il y a 46mnCommentaire de Oklmtv dans [MDMA/Ecstasy...]
    (5 réponses)
     Forum 
    Aspect, gout & odeur - Ketamine qui ressemble à de la coke
    Il y a 52mnCommentaire de Oropoo dans [Kétamine et PCP...]
    (9 réponses)
     Forum 
    Interaction & Mélange - Weed et buprénorphine comme stabilité
    Il y a 1hCommentaire de Mister No dans [Buprénorphine (Subute...]
    (1 réponse)
     Forum 
    Arrêt & Sevrage - Grosse frayeur. Cette fois-ci c'est la bonne... ?
    Il y a 2hCommentaire de Jimmy Conway dans [Cocaïne-Crack...]
    (3 réponses)
     Forum 
    Cherche prix et photos de prods pour enrichir le PsychoWIKI
    Il y a 2h
    231
    Commentaire de Psyborg dans [Conseils généraux de...]
    (1592 réponses)
     Blog 
    Cannabis - Journal d'un sevrage degressif
    Il y a 8h
    1
    Commentaire de JellyFish's Dream dans le blog de Drim
    (10 commentaires)
     Blog 
    L'homme à tête de choux
    Il y a 9hNouveau blog de Dextro dans [En passant]
     Blog 
    Business
    Il y a 23hCommentaire de Maldor dans le blog de kris68
    (4 commentaires)
     
      QuizzZ 
    Auto-évaluer votre consommation d'alcool
    Dernier quizzZ à 22:30
     PsychoWIKI 
    Cannabinoïdes synthétiques
     Topic epinglé 
    Neurchi de Psychoactif
     Nouveaux membres 
    Sterling, Lise Ergique nous ont rejoint et se sont présentés les trois derniers jours.
    S'identifier

    Mot de passe oublié

    Morceaux choisis 

     Pendant le confinement avez vous essayé d'arréter ou de baisser votre consommation de drogues ?
    par Federicoloco, le 30 May 2020
    Salut, je suis lecteur de psychoactif depuis quelques années maintenant, et ta question m'a décidé à m'inscrire il y a tout juste 5 minutes afin de répondre,(édit après écriture: vu le pavé, beaucoup plus en fin de compte) ... Et bien pour ma chérie et moi, qui prenions de l 'héro depuis...[Lire la suite]
     [TUTORIEL] Injecter le xanax et les autres benzos simplement
    par L'Apoticaire, le 18 Jun 2019
    Bonsoir, On est beaucoup à savoir que le xanax et la plupart des benzos ne sont pas ou presque solubles dans l'eau, et donc de ce fait, non-sniffables et non-injectables avec de l'eau PPI. Mais, les benzos se dissolvent très bien dans le propylène glycol, propylène glycol que l'on peut facilem...[Lire la suite]
     La meilleure méthode d'extraction de DMT pour non chimistes : Cyb's Hybrid ATB Salt Tek
    par SillyCone, le 22 May 2020
    Coucou les aminches ! Comme je suis en train de me refaire une petite extraction de mimosa, j'en profite pour vous poster la méthode que j'utilise depuis sa sortie en 2012, traduite par Gogole : Cyb's Hybrid ATB Salt Tek en français A suivre A LA LETTRE, sans changer la moindre virgule. Pas qu...[Lire la suite]
    Tous les morceaux choisis
    Les derniers champis

    Je vais essayer aussi, j'ai aussi eut des déreglement suite a de l'ayahuasca dans [forum] HPPD incessant depuis 6 mois
    (Il y a 10h)
    Merci de ton récit! Et ouaip je trouve ça simple si on est vraiment motiv à stop dans [forum] Arrêt après ~5 ans de conso
    (Il y a 12h)
    Bon conseil avec experience perso à l appui dans [forum] Addiction à être drogué mais pas à une substance
    (Il y a 19h)
    Les pauvres :lol: dans [forum] Codéine + toilettes
    (Il y a 1j)
    pas mal de RdR la dedans, ca fais plaisir! // haupayy dans [forum] Codéine + toilettes
    (Il y a 1j)

    Pied de page des forums