Thèse d'exercice en médecine ChemSex, Prep, Risques

Publié par ,
6414 vues, 7 réponses
arkiners homme
futur médecin et futur ancien addict'
France
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 28 Mar 2019
6 messages
Bonjour,
Je suis interne en médecine interne, donc vraiment médecine polyvalente, on va de l'infectiologie à la malade orpheline, en passant par la gériatrie, et parfois par les addictions.
Bref, Mon expérience personnelle, d'homme, gay, ayant pratiqué le chemsex, étant actuellement en burnout et en sevrage de 3-mmc... et mon intérêt très prononcé pour l'infectiologie, m'ont fait réfléchir toute la nuit (non je n'ai pas du tout dormi... ) à un sujet de thèse que j'aimerai faire en rapport avec les RC, le Chemsex et les stratégies de réduction des risques, et bien sûr la partie addicto/psychiatrie qui va avec.
Question pharmacologie/toxicologie ça je vais me débrouiller j'en connais déjà un peu.
Question infectiologie, Prep, et compagnie je suis formé.
Mais déjà j'ai besoin de vous pour trouver un angle à ma thèse, quelles sont les questions que vous vous posez et à laquelle vous aimeriez qu'un médecin essaye de répondre?
Je compte faire ce travail un peu de manière thérapeutique aussi pour moi...
Il y a aussi une idée qui m'est venue, et qui serait d'essayer de recenser des pathologies , de préférence plutôt multisystémique comme on peu voir avec les vascularites induites par la cocaïne. Des événements rares, des descriptions cliniques.
Bref, qu'en pensez-vous, j'ai besoin d'être guidé. Je vous écris après de nombreuses heures sans sommeil, peut-être ne suis-je pas dans un domaine intéressant.

Merci de votre aide

Dernière modification par arkiners (28 mars 2019 à  17:47)

Hors ligne

 

avatar
prescripteur homme
Modérateur
champi vert97champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 22 Feb 2008
11839 messages
Blogs
Je suis modo et aussi médecin et j'ai signalé votre post aux modos et animateurs , en en disant du bien !!
Une suggestion purement personnelle = le Chemsex est particulièrement publicisé dans le milieu gay mais on ne sait pas trop ce qu'il en est dans le milieu hetero, notamment chez les femmes. Evidemment il prend alors un caractère moins "erectile" mais s'adresse plutot potentiellement au ressenti et aux émotions, voire à la tendresse. (mais évidemment la tendresse existe aussi dans le chemsex gay) drogue-peacedrogue-peacedrogue-peace

Sinon j'avais fait un retour sur Viagra et chemsex (la plupart des produits augmentent l'appétence mais diminuent les moyens) et signalé l'augmentation des seroconversions VIH liées à cette association.

https://www.psychoactif.org/forum/t2275 … iaces.html

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pmc/articles/PMC2872165/

Amicalement

Dernière modification par prescripteur (29 mars 2019 à  10:33)


S'il n'y a pas de solution, il n'y a pas de problème. Devise Shadok (et stoicienne)

Hors ligne

 

arkiners homme
futur médecin et futur ancien addict'
France
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 28 Mar 2019
6 messages
Oui merci beaucoup!
Je pense que je vais avoir du mal à trouver des sujets pour discuter du chemsex chez les femmes, alors que dans le milieu HSH au moins, j'ai déjà tous les contacts ^^

Oui, le problème des chems est souvent la difficulté à maintenir une érection qui font prendre des risques notamment poppers/viagra.
Effectivement de la pratique du Chemsex que j'ai il y a eu parfois beaucoup de tendresse, et parfois même uniquement sans pénétration.
J'aimerais bien parler effectivement des risques de polyconsommation et interactions médicamenteuses, que la plupart des médecins, qu'ils soient spécialistes en médecine générale ou d'organe, ne connaissent pas (d'ailleurs, moi, pas encore très bien maisj 'y travaille)
Je ne veux pas faire non plus une thèse de toxicologie je n'ai pas les bases en chimie d'un pharmacien ^^
Mais comme je suis interniste de formation il me paraîtrait intéressant d'essayer de trouver les effets fréquents... et puis surtout décrire les quelques moutons à 5 pattes ! On adore ça en médecine interne.

Le profil des pratiquants m'intéresse particulièrement, car on trouve beaucoup de gens très atypiques, avec des pensées originales que j'ai rarement rencontré en dehors. Je ferai un peu de biblio sur l'épidémio/socio.

Je profite de mon arrêt maladie pour y réfléchir en tout cas.

Hors ligne

 

Goldfish homme
Nouveau membre
France
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 04 Apr 2019
1 message
Salut ! Un ami m’a montré cette discussion et je me permets d’intervenir pour te dire que je trouve ton idée excellente. J’ai pas mal d’amis en médecine qui me parlent de ça dont un qui voudrait faire sa thèse sur la Prep dans le milieu gay parisien aussi. À mon avis tu peux apporter un vrai plus en allant dans le qualitatif plutôt que dans le quantitatif. Je me rappelle qu’il y a quelques années lors d’un dépistage ils avaient proposé de m’intégrer dans une étude qualitative pour étudier l’association entre homosexualité conduites à risques etc. Mais à l’époque la Prep n’existait pas ! Et ça a beaucoup changé la donne dans le milieu, plus les chems qui sont devenus plus notoires, en tout cas à Paris. À mon avis ton seul écueil serait de vouloir tout traiter, car tout ce dont tu parles est vaste et passionnant. Peut-être que tu devrais restreindre ton champ ne serait-ce que pour savoir où commencer, quitte à l’agrandir ensuite au fil des besoins ? Ça te permettra peut-être d’éviter la pharmaco wink Ou alors un syndrome ou une association en particulier ? et si tu orientes plus vers les sciences sociales il y a un univers entier à explorer. Voilà désolé de débarquer de nulle part mais tu n’es pas le premier à parler de ça dans mon entourage donc j’ai voulu t’encourager !

Dernière modification par Goldfish (04 avril 2019 à  20:56)

Hors ligne

 

arkiners homme
futur médecin et futur ancien addict'
France
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 28 Mar 2019
6 messages
Salut, en fait, je crois que je vais sûrement essayer de tirer un trait sur le monde des chems...
Je suis en arrêt travail et en sevrage actuellement... Et je crois qu'en fait venir ici, et m'informer sur les chems c'est surtout une tentative de plus de replonger... Il est tôt encore pour moi, à peine quelques mois de consommations déraisonnables dans un contexte de travail complètement aliénant... Mes confrères internes en santé publique, du travail ou en psychiatrie auront bien plus d'armes et feront des travaux de bien meilleur qualité.
Pour ma part je vais d'abord tenter de me guérir moi-même. Merci de vos réponses en tout cas !

Hors ligne

 

Iwannaknow homme
Nouveau membre
France
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 09 Mar 2018
32 messages

arkiners a écrit

Mes confrères internes en santé publique, du travail ou en psychiatrie auront bien plus d'armes et feront des travaux de bien meilleur qualité.

Ne crois pas ça... Le retard en la matière est flagrant, en espérant que ça ne restera pas une méconnaissance coupable. Il aurait été très intéressant qu'une synthèse sur les co-morbidités liées à la co-dépendance "sexe & chems" soit faite de l'intérieur, mais effectivement l'exercice est compliqué, si tu es toi-même en difficulté avec ça. Surtout si tu y mettais une intention implicite d'expliquer ces pratiques (qui sont injustifiables sur tous les points, médicalement parlant) dans le but de t'expliquer toi-même, ce qui a apparemment et heureusement émergé à ta conscience. Tu n'as d'ailleurs pas à t'expliquer auprès de quiconque, mais à solliciter de l'aide certainement. J'imagine que c'est encore plus difficile pour un médecin que pour un non-médecin, a fortiori tout neuf (car interne) et a fortiori (au carré) interniste. Se mettre dans la peau d'un patient auprès d'un simple psychiatre, ce doit être possible néanmoins, et ta démarche de poster une telle demande en est comme une amorce.

Prends soin de toi, charité bien ordonnée commence par soi-même !

Hors ligne

 

Rick
Adhérent Psychoactif
champi vert4champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 18 Sep 2018
4572 messages
Blogs
t'as fait un tour sur le groupe dédié à la prep, au chemsex sur facebook? Notamment celui fait par AIDES qui est de très bonne manufacture (contenus, modérateurs, animation..)

Hors ligne

 

arkiners homme
futur médecin et futur ancien addict'
France
champi vert0champijaune0cxhampi rouge0
Inscrit le 28 Mar 2019
6 messages

Rick a écrit

t'as fait un tour sur le groupe dédié à la prep, au chemsex sur facebook? Notamment celui fait par AIDES qui est de très bonne manufacture (contenus, modérateurs, animation..)

Oui évidemment wink je suis tous ces groupes.

Hors ligne

 


Remonter


Pour répondre à cette discussion, vous devez vous inscrire

Sujets similaires dans les forums, psychowiki et QuizzZ

logo Psychoactif
[ Forum ] Drogue info - Don Rdr
par I live in the universe, dernier post 24 juin 2020 par I live in the universe
  4
logo Psychoactif
[ Forum ] RDR en milieu carcéral
par lechrom52, dernier post 14 janvier 2014 par Linska
  11
logo Psychoactif
[ Forum ] Pharmacie - These : le pharmacien dans le dispositif de réduction des risques
par pierre, dernier post 25 févier 2020 par prescripteur
  4
logo Psychoactif   [ PsychoWIKI ] La Prep : Indications, risques, témoignages

Pied de page des forums